Earth Survival
A+ a-
Chapitre 34 – Une Longue Discussion

« Oh super, pouvez-vous me dire son numéro de chambre ? »

« Je suis désolé, mais M. SOREDA, ne souhaite pas recevoir de visite. »

En fait, c’est totalement logique qu’elle n’autorise personne à la voir, sans sa permission.

Sinon chaque personne qui connaîtrait son nom de jeune fille pourrait venir la voir.

Mais je pense tout de même que si je me présente, je pourrais quand même aller lui rendre visite et lui poser quelques questions.

« Oui je comprends, dans ce cas dîtes lui que Yùichi MATO lui passe le bonjour. » Lui ai-je répondu tout en faisant demi-tour direction la sortie.

« Pouvez-vous répéter, s’il vous plaît ? »

« Pardon ? »

« Votre prénom. Pouvez-vous répéter votre prénom, s’il vous plaît ? »

« Yùichi MATO. »

« Oh très bien, dans ce cas veuillez me suivre. »

« D’accord, sans soucis. »

Soit, c’est un très bon signe et elle m’emmène directement voir ma mère, soit, c’est très mauvais signe et je ne souhaite pas savoir ce qui risque de m’arriver dans ce second cas.

Pour l’instant, rien d’anormal à remarquer, nous traversons des couloirs, croisons des personnes, montons des escaliers.

C’est sûrement un bon signe.

Nous avons encore monté deux étages et marché sur deux grandes allées avant de nous arrêter devant une porte d’hôtel.

À peine venions-nous de toquer, que la porte s’ouvrit.

« Bonjour, un de vos visiteurs vient d’arriver. »

« Est-ce Yùichi ? »

« D’après ces dires, oui il semble que ce soit lui. »

« Très bien, dans ce cas, décalez-vous s’il vous plaît. »

La dame de l’accueil se décala de façon à ce que je puisse voir ma mère qui regardait dans ma direction.

« Yo maman, ça faisait longtemps. »

« Salut Yùichi, tu vas bien ? »

Bon je suis rassuré, elle n’a absolument pas changé, toujours le même ton et l’attitude très calme.

« Je pense avoir connu une semaine meilleure, mais dans l’ensemble oui, ce n’était pas si mal. »

« Attends, rentre avant de tout m’expliquer.

Merci beaucoup. » Répondit-elle avant de fermer la porte au nez de cette dame.

« Tu es toute seule ? »

« Oui ne t’en fais pas. »

« Bon très bien, dans ce cas, asseyons-nous, je vais te raconter tout ce que je sais de nouveau à propos de la guerre. J’espère que je vais pouvoir t’apprendre quelque chose. »

« Très bien, je t’écoute. »

Nous nous sommes donc assis et j’ai commencé à lui raconter dans les détails mon voyage.

En commençant par notre village Yo, celui de Taïki avec la rencontre de Tama et Sergio avec leur auberge, le loueur de vélo Kari ROUKELLA, ensuite mon périple jusqu’à Meh.

Bien évidemment, je ne lui ai pas parlé de l’épisode de la bagarre et de la mort.

Mais je lui ai raconté ma rencontre avec Alia et le fait qu’elle a accepté d’acheter notre maison. Notre petit détour par le bois non plus, je ne lui ai pas dit tous les détails.

Ensuite j’ai parlé de notre rencontre avec Shanlen et ses 7 compatriotes qui le suivent, pour ensuite leur parler de notre retrouvaille avec mon père, Shiro, Sonia et Selstine et également celle de Nomiko hier.

Je suis ensuite rentré dans les détails en lui expliquant tout ce que Shanlen nous a appris à propos des règles qui sont en place, la puce et la double puce ainsi que les probables nouvelles règles qui risquent d’arriver lors de leur deuxième discours.

Mais il y a tout de même un détail que j’ai laissé de côté, car je ne pense pas qu’elle ait besoin de le savoir pour l’instant.

Et bizarrement elle ne semblait pas plus surprise que cela lorsque je lui ai appris ces nouvelles spécificités.

« Bon, je suis rassurée, nous avons plus ou moins trouvé les mêmes hypothèses concernant les règles et la puce. À quelques détails près que j’ai réussi à en savoir un petit peu plus concernant ces fameuses puces. D’après certains dires, que j’ai réussi à confirmer, dès le début de la guerre, nous serons téléporter au hasard dans Tarria. » me répondit-elle.

La téléportation, je viens de me souvenir que Shanlen en avait rapidement fait mention, mais ça m’était totalement sorti de la tête, bon dans ce cas cela veut dire que cette règle à une chance d’être prise.

« Ensuite, je pense que tu l’as remarqué, mais à aucun moment ils n’ont parlé d’eux même, je pense donc qu’ils vont participer à cette guerre, pour pouvoir garder leurs propres places. »

« Oui, j’y ai également pensé lorsqu’ils ont fait leur discours, cela me semblait totalement illogique qu’ils ne participent pas eux-mêmes à la guerre qu’ils ont mis en place. »

« Parfait, dans ce cas ça me permet d’entrer directement dans le dernier point que j’ai réussi à trouver. Je pense que cette guerre, la “Final War” se répète tous les 500 ans. »

Je ne sais vraiment pas quoi penser de cette nouvelle.

C’est la deuxième fois que je l’entends, Shanlen nous en avait déjà fait part, mais pour être franc je n’arrive pas à croire que ça soit possible.

Même si effectivement, nous ne connaissons rien qui date d’avant l’an 0, il est probable que tous les 500 ans, elle soit créée de sorte à ‘trier’ les humains, peut-être.

« Il me reste encore mon dernier point, mais celui-là, même moi j’ai du mal à y croire. D’après certaines sources que j’ai, dès le lancement de la guerre, des gadgets seront directement offerts à chaque participant de sorte qu’ils puissent rivaliser avec des gardes et pourquoi pas les battre. »

« Autant la règle avec la répétition de la guerre, j’ai du mal à te croire, autant les gadgets, c’est fort probable que nous en ayons grâce à nos puces. » Lui ai-je répondu.

« Moi aussi j’ai toujours du mal à croire la règle de la répétition, mais je l’ai entendue plusieurs fois de la part de plusieurs personnes de plusieurs villes différentes. Alors je pense qu’il est bon de tout de même en tenir compte, même si rien n’est sûr. »

« Avec toi, c’est la deuxième fois que j’en entends parler donc je pense qu’il faut effectivement en tenir compte sans pour autant mettre toute notre attention dessus. »

« Tu as parlé de tout ça avec Angelo ? »

« Nan je n’ai pas encore eu le temps. Avec Sonia et Selstine toujours dans ses pattes, je n’ai préféré rien dire et je comptais attendre ton retour avant de tout lui annoncer. »

« Nomiko non plus n’est pas au courant ? »

« Nan, mais je pense qu’elle connaît quand même certaines règles, dont celle du ‘contrat’ elle doit déjà l’avoir expérimenté. »

« Comment tu peux savoir cela ? »

« Dans son sac, elle avait un couteau et ce couteau était mal lavé et on pouvait voir du sang séché dessus. »

« Oui, mais comment peux-tu en déduire que c’est du sang humain ? »

« Nomiko ne ferait de mal à un animal pour rien au monde. »

« C’est vrai, mais si jamais, c’était sa dernière option à cause de la faim ? »

« Je l’ai vu et elle n’avait aucun problème de poids et dans toute la nourriture qu’elle a ramenée dans son sac, il n’y avait que des fruits et des légumes, pas un gramme de viande. »

« Alors dans ce cas, Nomiko serait une meurtrière ? »

« Nan, pas besoin d’aller à cet extrême, elle a peut-être simplement blessé quelqu’un avec ce contrat. »

Bon, moi-même je ne crois pas du tout à mon exemple, mais c’est la seule option qui me soit venue en tête.

Car je pense bel et bien que Nomiko a déjà tué quelqu’un grâce à ce contrat.

« Oui, mais dans ce cas, elle a tué la personne en face d’elle. »

« Non, elle a sûrement dû dire que le premier blessé gagnait le duel et dès que l’un est blessé, blessé l’autre en retour ou continue de blesser le perdant et passible de mort, dans ce cas elle a pu s’en sortir sans avoir eu à tuer son adversaire. »

« Oui, c’est vrai que dit comme ça, c’est totalement possible. » Répondit-elle légèrement rassurée.

« Sinon, avant de repartir j’ai encore une question à te poser. »

« Oui vas-y je t’écoute. »

« Pourquoi est-ce que la dame de l’accueil à dit tout à l’heure, “un de vos visiteurs vient d’arriver” ? »

« Ne t’en fais pas. Je t’expliquerai tout ça demain, lorsqu’on sera de nouveau tous réunis. »



Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 33 – Plus Que 9 Hôtels Menu Chapitre 35 – Quatorze Heures