Atarashī Sekai No Pan-Ya
A+ a-
Chapitre 5 – Mes premiers compagnons !

Me voilà devant la guilde, c’était plus qu’épuisant cette journée.

— Lake ! Tu es de retour !

— Aria !

— J’ai eu le rapport de ton exploration, que s’est-il passé ? Tu m’as inquiétée !

— Je me suis énervée contre les slimes et j’ai détruit l’entièreté de la structure.

— Les dix étages te sont tombés dessus ?!

— Oui, mais tout s’est bien fini, je les ai explosés.

Elle pose sa main contre son front et appelle son camarade.

— Meo, fait son examen, s’il te plait.

— Encore elle ? Laisse-moi faire.

Il attrape une gemme et la frotte contre ma peau.

— Analyse !

C’est quoi ce regard ? Calme-toi l’idiot.

— Tu… Comment tu as pu passer au niveau 30 en si peu de temps !

— Quoi ? Elle a déjà atteint ce niveau ?

La foule se tourne vers moi et reste stupéfaite.

— La petite elfe débutante ne peut pas être si forte, elle dupe tout le monde, c’est certain !

— C’est clair, j’suis d’accord avec toi, Boss.

— Une vraie menteuse, celle-là.

Laissez-moi tranquille, j’vais ouvrir ma boulangerie et vous reconnaîtrez tous ma supériorité culinaire, bande d’incultes !

— Meo, tu peux vérifier son statut ?

— Ouais, si tu veux, Aria.

Il récupère une seconde gemme, et l’agite contre mon bras.

— C’est quoi ces conneries ! Tu es d’ordre quatre classé initié avec zéro, absolument zéro caractéristique ! je peux pas y croire !

— Hein ? Comment c’est possible ? s’écrie Aria.

Derrière moi, la foule continue de lancer des rumeurs.

— Tsss, regardez cette supercherie !

— C’est clair, j’suis d’accord avec toi, Boss.

— Arrête d’être d’accord avec moi, sombre incapable.

— Oui, Boss.

C’est quoi ce groupe, sérieux ?

Aria me tend une bourse, et m’explique.

— Tiens, prends ça, Lake. Et rejoins-moi dans mon bureau derrière.

— J’arrive !

De l’argent génial ! En plus ça à l’air assez lourd, c’est ma première paie, je suis trop contente !

— Bien, assieds-toi.

J’obéis.

— Lorsqu’un aventurier est d’Ordre 4, il peut monter un groupe, et en être le chef. Tu peux donc choisir ton premier compagnon, ton serviteur, ou ton sbire, c’est toi qui vois comment tu veux le nommer.

— D’accord.

— Pour ça, tu dois te rendre au marché, c’est dans le bâtiment de la Métropole de la vente que tu trouveras sur la place du commerce.

Je vais avoir un salarié ? Il pourra carrément bosser pour moi cet ingrat !

— Un compagnon est un allié de taille, ne sois pas trop brusque avec lui sinon tu le démotiverait. Ah, et autre chose ! Tu peux également construire ta base, qu’on appelle ici Cité. C’est l’endroit où toi et ton groupe pouvez vous retrouver pour discuter stratégie, ou tout ce que vous voulez. C’est votre point de rassemblement. Tiens, prends ça, c’est une capsule qui fabriquera instantanément ton chez-toi. Pour l’utiliser, tu dois incanter, et balancer toute ta puissance. D’ailleurs, plus ton sort sera fort, plus la structure sera luxueuse !

Génial, on pourra entreprendre de nouvelles recettes, je vais monter mon équipe de boulangerie, ça va être énorme !

— Lake, fais attention. Beaucoup de personnes n’ont pas confiance en toi, tu progresses à une vitesse inouïe, on n’a jamais vu ça.

— Je serais prudente, Aria !

— Tu peux y aller, je te laisse revenir choisir une quête lorsque tu seras prête.

— Parfait !

Elle est vraiment adorable cette petite, je l’aime !

— Yosh, direction la Métropole de la vente !

— Reste là sale merde !

Qui ose avoir de tels propos face à moi ?

Une charrette ? Pourquoi ils attachent des gamins ? C’est quoi ce délire, ici ? Notre nation est pas censée être pacifiste ?

— Eh, vous ! Que faites-vous avec ces enfants !

— Commerce d’esclave, mademoiselle.

Sérieusement ? Même moi je ne traite pas mes employés comme ça !

— Ils sont à vendre ?

— Oui, mademoiselle. Cinq pièces d’argent !

J’ai combien moi ?

Je fouille ma besace, et mes yeux s’illuminent.

— Je vais vous en prendre !

— Bien, je vous laisse regarder.

Il retire les masques des trois enfants.

Je vais en faire des boulangers de renom.

— Je vous achète les trois !

Deux filles et un garçon. Un cuisinier et deux autres en service, tout est parfait pour mon commerce !

— Bien, ça fera quinze pièces d’argent !

Je vais vous traiter comme des rois, vous pouvez en être certain, les petits.

— Tenez.

J’attrape les mains moites des enfants, et leur dit.

— Suivez-moi, je vais vous montrer votre maison !

Aucune réponse. Ils sont muets ? Ça va pas faciliter mes affaires ça !

— Yosh, c’est parti !

Bon, avec la capsule qu’Aria m’a confiée, ça devrait le faire. Cette cité sera notre base, on enchaînera les missions. On va être rapidement blindée. Ensuite, construction de ma Boulangerie cinq étoiles, le bâtiment le plus luxueux de Krosus ! J’ai tellement hâte !

Nous sortons de la ville, et nous enfonçons dans la forêt.

— L’odeur des fleurs est magique ! Suivons ce chemin, les enfants !

Dans notre course, nous apercevons un étang, bordé par quelques roseaux.

Ce coin-là est parfait, et en plus ça sent super bon !

— Vous êtes prêts, les gamins ? Je vais vous montrer la puissance de votre future patronne !

Je crois qu’Aria m’a dit d’y mettre toute ma force. On aura la plus grande cité de Krosus !

— Appel du grimoire !

I… il vole ce grimoire ? Je n’ai même pas besoin de le tenir, ses pages se tournent toutes seules. C’est quoi cet outil de boulangère inconnu !

J’attrape la capsule dans ma besace, la lance en l’air et incante.

Yosh, c’est parti.

— Magie blanche suprême. Par les accords de la création. J’appelle les connaissances ancestrales divines. Je réveille la justice du destin perdue dans des contrées obscures. Que les reflets de l’eau purgent les esprits abandonnés. Que ma puissance détruise le chemin abyssal. J’exige que l’empereur des cieux décompose les cadavres exilés, sépare le mystère de l’existant et désintègre les profondeurs. Ô peuple corrompu, transmets-moi ta haine, ta souffrance. Ô Terre naturelle, transmets-moi ton savoir, tes émotions. Grimoire, Ô Grimoire blanc, que ta lumière s’abatte sur nos ennemis. Voici la magie ultime, la magie blanche inconnue.

Trois ? Cinq ? Dix ? Trente ? Cent ? J’arrive pas à compter le nombre de cercles magique !

T’as bien dit toute ma force Aria ? J’envoie tout !

— Frappe divine !

La centaine de disques magiques s’activent et bombardent la capsule de rayons surpuissants.

Les arbres alentour s’envolent dans les cieux, les plantes se désagrègent, l’étang forme un gigantesque tsunami, le sol devient de plus en plus instable, les chocs telluriques s’intensifient.

— C’est quoi ce délire !

Les gamins ? Ils vont bien ?

Yosh, on y retourne !

Je me tourne vers les trois enfants. Ils sont accroupis, les mains sur la tête. Les débris des branches ne devraient pas les atteindre.

J’incante.

— Magie blanche suprême. Par les accords de la création. J’appelle la nature. Apaise le peuple submergé, réveille les entités du destin égarées dans les abysses. Que la lumière guérisse les races. Que ma puissance archaïque cicatrise les plantes. Je soulève les chemins inexplorés, protège les faibles et dresse les esprits affamés. Sois mon cœur, et prends ma main Dieu du ciel. Ô terre, sauve notre pays. Ô profondeur inexpliquée, cache tes blessures et laisse-moi te faire renaître de tes cendres. Grimoire, Ô Grimoire blanc, que ta lumière aide la nation ! Voici la magie ultime, la magie blanche inconnue.

— Soin divin !

[Point de vie des alliés stabilisés à 100 %.]

Parfait.

La capsule se brise, et débute sa transformation.

— Reculez les enfants !

C’est quoi ce délire ? Ce bâtiment est énorme !

Les yeux de mes compagnons deviennent scintillants, mais ils restent silencieux.

— Vous avez vu ce palace ! Trois étages, un vrai château ! La porte est immense. Elle fait trois fois ma taille, c’est n’importe quoi !

Ma première maison, je suis trop contente !

— Venez les gamins ! On rentre !

Les murs sont lisses, la décoration est parfaite, j’adore toutes ces plantes !

— Regardez, un trône ! C’est mon trône ! Génial !

Yosh, ce bâtiment gigantesque sera ma première base pour entreprendre de nouvelles recettes qui révolutionneront les classiques de la pâtisserie !

 



Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 4 – Mon premier donjon ! Menu Chapitre 6 – Ma première bataille !