A+ a- Mode Nuit

Vol.7 / Chapitre 688 : Le maitre de la salle Qin

– « Vous avez fini d’étudier ? » Tout le monde fut abasourdi. L’ancien devint livide de rage. Il s’était donné beaucoup de mal pour rassembler les livres et savait à quel point sa collection était immense.


Au cours des cinquante dernières années, en exploitant les liens de la Guilde, il avait rassemblé des textes et des manuscrits anciens sur la langue de la bête antique qui se dénombraient à au moins 100 000. 


Même si vous mentez, vous pourriez trouver quelque chose de plus original à dire!


– « Qu’entendez-vous par terminé ? »


– « Oh, je veux dire que… je maîtrise la langue et que la communication de base ne devrait pas poser de problème… » Il avait immédiatement commencé à courir en passant son doigt sur les livres dès son entrée dans la pièce. En quelques minutes à peine, l’immense collection de cent mille œuvres fut dupliquée dans sa Bibliothèque de la Voie Céleste, qui l’aida ensuite à retirer le grain de l’ivraie de l’information recueillie. 


– « Une communication basique ? Pas un problème ? Mais quelle arrogance! » En prenant par exemple l’expérience qu’il venait de réaliser avec les hamsters, toutes ses années d’assiduité n’avaient abouti qu’à écœurer l’animal, qui ne manifestait que des vomissures. Et Zhang Xuan avait passé 10 minutes pour maîtriser un langage si compliqué ? 


Si c’est ainsi, je dois être pire qu’un hamster!


– « Je… » 

Un jeune homme fit soudain irruption dans la pièce. – « Maître, quelque chose de grave est arrivé! La Grande Bête est de retour! »


– « Il est de retour ? Emmenez-moi là-bas! »


– « Oui! »


– « Suivons-les! » Proposa Zhang Xuan. Leur intention première était de trouver une bête spirituelle ailée. Si le jeune professeur pouvait parvenir à dompter cette bête caractérielle à presque 9 Dan, cela éviterait beaucoup de problèmes.


En chemin, Zhang Xuan apprit de Han Chong que son professeur portait le nom de famille Qian et qu’il était l’un des aînés les plus qualifiés et les plus respectés de la Salle des Bêtes.


Comme le comportement de la Grande Bête à ailes violettes était lié au vieil homme, celui-ci se rendait systématiquement à la Salle pour essayer de régler le problème. 


– « À chaque fois que la bête arrive, elle fait des dégâts dévastateurs ou tue d’autres bêtes spirituelles. Ce qui cause de nombreuses plaintes de la part des clients! »


Le problème principal était la dent que la bête avait aussi envers les bêtes spirituelles. Les clients qui faisaient la queue depuis des jours voyaient leur trajet considérablement retardé du fait des blessures subies par la bête qu’ils avaient réservées. C’était toute la crédibilité de la Salle qui pouvait s’effondrer.


Ils avaient tenté de placer plusieurs pièges afin d’attraper la bête, mais celle-ci semblait toujours avoir une longueur d’avance. En outre, sa force lui permettait de se libérer facilement de toute velléité d’encerclement.


La Salle des Bêtes avait même signalé cette affaire au siège qui avait spécialement envoyé un dompteur 6 étoiles pour s’occuper du problème. Mais voilà, la bête avait senti le coup fourré, et elle s’était calmée pendant plusieurs mois, le temps que le dompteur s’en aille. Elle avait recommencé ses méfaits aussitôt après.


Suite à cela, le personnel de la Salle était devenu totalement impuissant. Ils n’avaient pour seul recours de demander au frère Qian d’intervenir à chaque fois.


Et une chose étrange se produisait à chaque interaction. La bête, aussi féroce soit-elle, faisait demi-tour et partait dès qu’elle apercevait le Maître Qian!


Ce comportement intriguait Han, qui se demandait si la bête draconic n’avait pas demandé à sa comparse de ne jamais toucher à son ami dompteur!


– « C’est juste devant! » Signala Han.


Très vite, une énorme bête spirituelle violette apparut devant leurs yeux. Elle détenait une bête Transcendant Mortel 3ème Dan entre ses serres et tournait majestueusement dans le ciel.


Maître Qian se tenait sous elle, inquiet. Non loin de lui se trouvaient huit anciens à barbe blanche. Et parmi eux, un Maître avait une ressemblance frappante avec Qin Zhong. Très probablement qu’il s’agissait du célèbre Maître de la Salle Qin.


Je ne pensais pas que ce type serait rentré si tôt.


Derrière ces anciens, Zhang Xuan reconnu un visage familier. Il s’agissait de Qin Zhong, celui à qui il manquait le pouvoir de voler.


Le professeur Zhang pensait qu’il prendrait un peu de temps avant de revenir à la Salle des Bêtes, considérant la façon dont l’avait quitté sa bête spirituelle.


– « Il semble que la bête dragon feuilles vertes soit allée le chercher … » Murmura Luo Qiqi à l’oreille de son professeur. Ils avaient laissé la bête repartir juste après son arrivée à la Salle pour aller sauver son Maître.


Mais bien que Qin Zhong fût gravement blessé, il n’était pas dans un état critique.


Regardant la Grande Bête au-dessus, Qian resserra ses poings et dit. – « Laisse partir la bête spirituelle! J’espère que tu n’impliqueras pas la Salle en raison de notre rancune. Sinon, notre Bête Draconic ne pourrait reposer en paix… »


Rrrrrrrrrrrrrrrrrr!

La bête crissa des dents de colère. Non seulement elle ne relâcha pas sa proie, mais elle resserra davantage son emprise. Sous la pression, la victime semblait être sur le point de céder.


– « Maître Qian et Maître de la salle Qin, s’il vous plaît, sauvez ma bête spirituelle… » Demanda le dompteur propriétaire 4 étoiles.


– « Dompteur Li, ne vous inquiétez pas. Je sauverai votre bête… » Assura Qian. Il n’ignorait pas la douleur qu’on éprouvait suite à la perte d’un animal.


– « Grande bête à ailes violettes! Si tu la libères, je te donnerais n’importe quoi pourvu que ce soit dans la mesure de mes moyens, qu’il s’agisse d’essence sanguine ou de pierres spirituelles! »


En entendant ces paroles, Le Maître de la Salle Qin fronça les sourcils. – « Maître Qian, vous ne devez pas promettre cela. Durant toutes ces années, vous avez déjà donné presque toute votre fortune. Votre niveau va vraiment stagner si vous continuez à lui céder toutes vos ressources… » Le vieil homme aurait dû déjà atteindre la 9ème Dan! Mais seule la bête bénéficiait de la progression de niveau grâce à ses dons!


– « C’est mon devoir envers la bête Draconic… »


– « Mais … »


– « Il n’y a pas de ‘mais’. Sans la Bête Draconic, je serais déjà mort depuis longtemps. C’est déjà une immense miséricorde du ciel de m’avoir laissé vivre aussi longtemps. Si ma mort peut apporter du réconfort à la Grande Bête violette, je suis prêt à donner ma vie! » Avec son regard résolu, il agita son poignet et sortit une quantité d’essence sanguine, de pierres spirituelles de rang intermédiaire et quelques herbes médicinales précieuses.


Toutefois, cette quantité n’était pas extraordinaire. Ses ressources s’étaient vraiment amoindries au cours des années.


Tout à coup, une voix nonchalante résonna dans les environs. – « Vous avez une dette envers votre bête draconic, pas envers celle-là! Maître Qian, vous n’êtes vraiment pas obligé de le faire! »


Un jeune homme approcha de lui.


– « Père, c’est lui qui m’a laissé dans un état si pitoyable! Tu ne dois pas le laisser partir comme ça! » Les yeux de Qin Zhong rougirent de colère.


– « Lui ? » Le visage du Maître de la Salle s’assombrit. Se tournant vers Qian, il demanda. – « Qian, reconnaissez-vous ce jeune homme ? »


– « Il est le bienfaiteur de Han Chong, un Maître Enseignant et dompteur 4 étoiles… »


Après quoi, il se tourna vers Zhang Xuan avec un froncement de sourcils et agita les mains. – « Ça ne vous regarde pas, ne vous en mêlez pas. Si vous souhaitez emprunter une bête spirituelle à la Salle, je vais devoir vous demander de vous retirer! »


Zhang Xuan ne pouvait pas tolérer la façon dont le Maître Qian continuait à céder face à la Grande Bête, alors il décida de faire un pas et d’intervenir.


Une jeune femme coupa la parole au jeune professeur qui allait s’exprimer. – « Et si nous refusons ? »


– « Refuser ? Alors ne songez même pas à louer une bête à la Salle… » Qian fit voler ses manches de colère, puis il remarqua le visage soucieux du Maître de la Salle Qin qui essayait de lui faire comprendre quelque chose par le regard.


– « Hum, Maître Qian. Calmez-vous, ce n’est pas comme ça que nous devrions traiter nos invités… »


– « Pourquoi, qu’est-ce qui ne va pas ? »

La jeune femme envoya un sourire glacial à Qin. – « Si ma mémoire ne me fait pas défaut, vous êtes Qin Zhao, n’est-ce pas ? Le Maître de cette Salle ? »


– « Qin Zhao adresse ses respects à la Princesse Fei! »


– « Ah, vous me reconnaissez ? » Les mains derrière le dos, Yu Fei dégageait une aura puissante et digne de l’autorité d’une princesse d’un Empire de rang 1.


– « Une fois, j’ai accompagné mon professeur au palais royal et j’ai eu le plaisir de rencontrer Votre Altesse… » Qin Zhao s’inclina rapidement. Mais avant qu’il ne termine sa phrase, il fut coupé par son fils furieux.


– « Père, cette femme est aussi une complice! Avec ce gars là-bas, ils ont manipulé ma bête spirituelle et l’ont faite chuter. Vous devez me rendre justice… » Bloqué par la foule, Qin Zhong n’avait pas remarqué l’attitude particulière de son père.

Le Maître de salle Qin faillit s’évanouir.


Ne m’appelle pas père…


Je te permets d’être mon fils, mais s’il te plaît ne m’appelle pas père…


Les autres fils ont une pitié filiale, mais toi tu n’hésites pas à me traîner droit en enfer!!!