A+ a- Mode Nuit

Chapitre 214 – L’expérience la plus marquante de sa vie

La jeune femme ferma les yeux en entendant la réponse de Lin Ming, comme résignée face à un destin inévitable. Quoiqu’elle semblait incomparablement calme comme à son habitude, ses longs cils tremblaient légèrement, reflétant la tension et l’agitation qui régnaient dans son esprit.

Cependant, après un certain moment d’attente, le contact qu’elle appréhendait tant et qui la rendait si nerveuse n’était toujours pas survenu. Si bien qu’elle finit par ouvrir les yeux. Quelle ne fut pas alors sa surprise de voir Lin Ming, rouge comme une tomate, une main suspendue dans les airs, immobile.

La jeune femme ne savait pas s’il valait mieux en rire ou en pleurer.

« Qu’est-ce que tu fais ? lui demanda-t-elle.

     — Je… » Lin Ming ne se sentait pas le moins du monde enhardi à agir. Si c’était Qin Xingxuan, Wang Yuhan ou Bai Jingyun en face de lui, la situation n’en serait pas moins embarrassante, mais il n’aurait pas été aussi nerveux. Cette femme assise là devant lui était tout simplement formidable. Il se sentait tel un mendiant sur le point de souiller une princesse, c’eût été mentir de dire qu’il n’était pas anxieux. D’autant plus qu’il craignait, en la touchant, qu’elle ne veuille le tuer pour évacuer sa colère. Ce serait définitivement une mort bien injuste.

« Je préfèrerais d’abord m’assurer que tout est bien clair. Si je pose ma main sur toi… et que je ne parviens pas à déloger le Tonnerre Divin du Dragon Tonnerre, alors…

     — Je ne te ferai aucun mal.

     — Alors… vous ne me tuerez pas ?!

     — Bon ! tu vas déblatérer encore longtemps ? dit-elle d’un ton agacé. Tu veux vraiment que je m’y engage sur mon cœur des arts martiaux ?

     — Eh ! non, bien sûr… ce n’est pas la peine ! »

Lin Ming inspira profondément et vint lentement poser sa main sur la poitrine de la jeune femme, qui tressaillit aussitôt. L’agitation de Lin Ming et la chaleur qui se dégageait de sa paume lui firent ressentir une impression tout à fait inhabituelle.

« Bon… alors je vais commencer. » Lin Ming déglutit nerveusement. Il n’osait pas vraiment déplacer sa main, mais la découverte de cette douceur et de cette souplesse avait quelque chose de fabuleux, d’extatique. La vague de chaleur de tout à l’heure se déchainait désormais dans son corps dans un flot d’émotions, jusqu’à lui engourdir les jambes et assécher sa bouche. Non seulement c’était la première fois de sa vie qu’il entrait ainsi en contact physique avec une femme, mais la femme en question était si exceptionnelle à ses yeux que l’anxiété et l’excitation qu’il ressentait en étaient décuplées !

Le cœur des arts martiaux de Lin Ming avait beau être fort et pur, face à une tentation pareille, il se retrouvait aussi démuni que n’importe qui.

Une véritable énergie épaisse se mit à tournoyer, s’écoulant tranquillement à l’intérieur du corps de la jeune femme tandis qu’il commençait à absorber le pouvoir du tonnerre. Elle aussi, de son côté, fit circuler sa véritable énergie en s’apprêtant à encercler le Tonnerre Divin du Dragon des Flots.

Alors que leur assaut simultané se mettait en place, l’Âme de Foudre passa immédiatement en état d’alerte. Le petit dragon remua violemment dans tous les sens en se jetant à corps perdu contre ses entraves. Si bien que d’importantes fissures apparurent rapidement sur la cage de flammes. 

Mais alors qu’il se voyait déjà libre, une force dominatrice colossale s’abattit sur lui et l’enveloppa, affaiblissant sa résistance. Une puissante force d’absorption le frappa l’instant d’après, attirant vers elle tout son pouvoir du tonnerre !

Le petit dragon de foudre se mit à paniquer, s’élançant contre les barreaux de la cage dans un ultime espoir. Les brillants barreaux en feu étaient vivement secoués à chaque impact. La jeune femme serra les dents, tandis que son visage rougissait et que des perles de sueur commençaient à couler le long de ses tempes.

Lin Ming aussi serra les dents, mobilisant toute sa force. Sa concentration était telle qu’il en avait presque oublié le charme de ce qui reposait dans sa paume.

Force des Dieux Infernaux — Ouverture !

Il n’hésita pas une seule seconde à utiliser la dernière carte qu’il détenait. La Graine des Dieux Infernaux se mit à trembler violemment et, tout à coup, une force de traction massive déferla telle une vague dans le corps de la jeune femme !

Avec l’activation de la Graine des Dieux Infernaux, la pression que ressentait le Tonnerre Divin du Dragon des Flots augmenta immédiatement de manière radicale !

La Graine des Dieux Infernaux opprimait l’Âme de Foudre et la lignée du Dragon Véritable écrasait le fragment de volonté du Dragon des Flots Tonnerre !

Sous l’action combinée de cette double force oppressive, une peur profonde et incontrôlable surgit des profondeurs de l’âme du petit dragon de foudre. Il poussa des grognements tandis que son corps doublait de volume. Les arcs électriques qui l’entouraient s’intensifièrent dans un vacarme de déflagrations retentissantes.

« Raaah ! » Le Tonnerre Divin du Dragon des Flots ouvrit grand la gueule pour se frayer un chemin hors de la cage de feu à coups de dents !

Kacha !

Les barreaux furent finalement tranchés en deux.

Une quantité considérable de véritable énergie électrique s’échappa aussitôt, réduisant en cendres tout ce avec quoi elle entrait en contact !

La jeune femme manqua de peu de vaciller et une rougeur étrange apparut sur son visage. Elle souffrait visiblement de blessures internes.

« Attends avant de t’attaquer au Tonnerre Divin du Dragon des Flots, dit-elle avec empressement. Commence par l’affaiblir en drainant son énergie. »

Lin Ming acquiesça d’un signe de tête, avant de faire comme elle venait de le lui indiquer. Sans même qu’il ne s’en rende compte, l’emprise de sa main droite s’était resserrée dès lors qu’il avait commencé à absorber l’énergie. La jeune femme sentait seulement que son sein gauche était entièrement recouvert par sa paume brûlante. Cette situation inattendue avait de quoi la rendre mal à l’aise et honteuse, mais en l’état, c’était bien le cadet de ses soucis.

Le Pouvoir Divin du Dragon Violet essayait de tout saccager dans un élan de rage sauvage. Le pouvoir du tonnerre émanait sans cesse de son corps en crépitant de façon inquiétante.

Quoiqu’inextinguible, une Âme de Foudre n’en avait pas moins besoin de la vitalité du ciel et de la terre. Sans quoi elle risquait de s’affaiblir. Si elle perdait trop de pouvoir du tonnerre, elle perdrait aussi sa vigueur et ne serait plus capable de résister aux assauts extérieurs.

Cette force invisible et dominatrice qui aspirait son pouvoir représentait une menace nettement plus importante que la véritable énergie de feu de la jeune femme. Sans compter que le Tonnerre Divin du Dragon des Flots était incapable d’y résister.

Alors que son pouvoir s’épuisait à petit feu, la grotte toute entière s’illuminait au rythme des éclairs qui se formaient en bourdonnant dans l’air. Toute l’énergie du ciel et de la terre environnante s’était rassemblée ici, tournoyant autour de la jeune femme et de Lin Ming jusqu’à former un vortex de puissance de toutes les couleurs.

« Je ne vais pas tenir plus longtemps… » lâcha Lin Ming entre les dents, le visage couvert de sueur.

D’un claquement de doigts de la jeune femme, une pilule à la robe cramoisie s’envola dans sa bouche. En se dissolvant dans son corps, elle se transforma en une vague de chaleur qui se propagea à travers ses méridiens. Ses réserves quasiment épuisées de véritable énergie revinrent alors à la vie !

« C’est une Pilule Héliotrope raffinée à partir de Lait Pierre de Sang ; elle est capable de restaurer immédiatement de grandes quantités de véritable énergie. Préviens-moi rapidement lorsque tes réserves sont sur le point de se tarir », commanda la jeune femme.

Elle n’en était pas moins impressionnée par l’endurance dont Lin Ming faisait preuve ; elle correspondait à celle d’un puissant individu Xiantian ! Pourtant Lin Ming n’était qu’un simple artiste Martial au Façonnage Osseux. Le fait qu’il puisse persister ainsi pendant pas loin d’un bâton d’encens avant d’atteindre ses limites… relevait tout simplement de l’inconcevable.

Ce premier obstacle du renouvellement de sa véritable énergie résolu, un autre problème ne tarda pas à apparaitre. À force de drainer le pouvoir du tonnerre du petit dragon de foudre, Lin Ming avait accumulé une quantité phénoménale d’énergie électrique dans son corps et, bien que la Graine des Dieux Infernaux soit capable de la comprimer et de la stocker, elle ne disposait pas d’assez de temps ; à tel point que ses méridiens approchaient dangereusement d’un point de rupture !

« Utilise le Cocon Magnétique ! lui conseilla la jeune femme.

     — Mm ! » Lin Ming s’exécuta aussitôt et sortit la pierre précieuse aux reflets violets. Tandis qu’il faisait circuler sa véritable énergie, il y redirigea le flux compressé d’énergie électrique. Le pouvoir du tonnerre se volatilisa à l’intérieur du Cocon Magnétique comme une goutte d’eau dans l’océan.

Chaque chose dans ce monde possédait un contre, une parade. Quel récipient eût été plus adapté pour stocker le pouvoir du tonnerre que ce Cocon Magnétique ? Sans compter qu’il n’y avait aucune résistance puisque le Tonnerre Divin du Dragon des Flots s’était formé à l’intérieur de la pierre.

Le temps passa ainsi lentement, d’abord un quart d’heure, une demi-heure, une heure. Ses habits imbibés de sueur, Lin Ming en était déjà à sa dixième Pilule Héliotrope.

La femme en rouge se trouvait elle aussi dans un état similaire. Trempés, ses habits lui collaient légèrement à la peau, soulignant ses courbes pleines de charmes.

Le Cocon Magnétique absorbait le pouvoir du tonnerre en continu, Lin Ming utilisant une Pilule Héliotrope chaque fois qu’il épuisait ses réserves de véritable énergie. Dans cette bataille d’attrition, le petit dragon de foudre n’arrêtait pas de rétrécir, tandis que les éclairs qui parcouraient son corps perdaient de leur éclat. Plus le temps passait plus il lui était difficile de résister à la force d’attraction de la Graine des Dieux Infernaux !

« C’est le moment ! »

Une lueur apparut tout à coup dans les yeux de Lin Ming et un rugissement grave et tonitruant retentit du plus profond de son être. Il ne venait pas de sa gorge ou de ses cordes vocales, mais plutôt d’une vibration de l’ensemble de son corps.

On aurait dit le cri retentissant d’un dragon !

Non seulement le petit dragon de foudre fut frappé de stupeur, mais le cœur de la femme en rouge se trouva lui aussi ébranlé. Dans l’incrédulité la plus totale, elle jeta un regard interloqué en direction de Lin Ming. Durant un bref instant, elle avait clairement ressenti une peur intense émaner des profondeurs de sa lignée. Alors même que le sang du fier Oiseau Vermillon coulait dans ses veines !

Comment était-ce possible ?

Le moment n’était malheureusement pas à la réflexion ; tout se jouait maintenant, la situation était des plus critiques ! Lin Ming serra les dents dans un élan de détermination, et sa véritable énergie jaillit avec force de son corps. Le pouvoir d’attraction atteignait son potentiel maximal !

Gzzt ! Gzzt ! Gzzt !

Dans un éclair d’énergie aveuglant, le petit dragon de foudre fut brusquement arraché au cœur de la femme en rouge ! Son corps était désormais à moitié exposé à l’extérieur.

Un déferlement d’énergie sauvage et brutale se répandit alors dans la grotte, mettant le feu aux vêtements de la jeune femme et à la manche de Lin Ming.

La température dégagée par les éclairs était telle que le tissu se volatilisait instantanément à son contact. Même la main de Lin Ming fut brulée malgré sa résistance naturelle à la foudre.

La véritable énergie tourbillonnait dans l’air en formant une tornade avec l’énergie du ciel et de la terre. Tous leurs vêtements furent réduits en cendres dans ce tourbillon d’énergie et emportés par le vent, les laissant tous deux dans le plus simple appareil.

Le visage de la jeune femme devint si rouge qu’il en était cramoisi.

Lin Ming avait déjà une main sur sa poitrine depuis tout à l’heure, mais il y avait encore une couche de tissu pour les séparer. Mais même cette dernière barrière venait d’être balayée. Sa poitrine à la beauté plantureuse encore vierge de toute rencontre était fermement retenue dans la paume d’un jeune homme. La chaleur de sa peau caressait sa chair, mais elle n’avait pas d’autre choix. Ils faisaient face au moment décisif ! Tous leurs efforts auraient été vains s’ils s’arrêtaient maintenant.

« Allons ! Dépêche-toi ! » La jeune femme n’avait encore jamais vécu pareille humiliation. Même dans les pires moments, les vêtements permettaient de sauver les apparences en offrant un dernier refuge à la pudeur. Mais une femme une fois nue, aussi élégante soit-elle, ne pouvait conserver son calme et son sang-froid, tant sa nature la plus vulnérable se retrouvait exposée à la vue de tous.

Un spectacle aussi glorieux s’était-il déjà présenté aux yeux de Lin Ming ? Il ne voyait plus rien devant lui qu’un être de lumière blanche ; les courbes attrayantes d’un corps parfaitement dessiné, surmonté par deux petits cercles d’un rouge éclatant. L’engourdissement ressurgit et il se mit à haleter, la bouche sèche. Le Tonnerre Divin du Dragon des Flots qu’ils avaient eu tant de mal à arracher au corps de la jeune femme profita de ce bref relâchement et retourna presque entièrement d’où il venait.

« Mais qu’est-ce que tu fais ?! » tempêta la femme en rouge. Elle maintenait constamment un tempérament plein de grâce, mais alors qu’elle était contrainte à un tel sacrifice, ce jeune homme s’était laissé aller à la lascivité, offrant suffisamment de répit au petit dragon de foudre pour qu’il se glisse de nouveau à l’intérieur de son corps. Si tout ce à quoi elle avait consenti jusqu’à maintenant se retrouvait gâché pour un motif aussi ridicule, alors elle aurait vraiment pu devenir folle !

« Dé-désolé ! » bégaya maladroitement Lin Ming en portant une nouvelle Pilule Héliotrope à ses lèvres. Il n’osa plus penser à rien d’autre que sa tâche, focalisant toute sa concentration sur l’extraction du Tonnerre Divin du Dragon des Flots.

Mais ce petit être de foudre était particulièrement tenace. Comprenant qu’il avait été à deux doigts de se faire déloger du corps de la femme en rouge, il se mit à lutter contre Lin Ming avec un acharnement redoublé !

Mais ce dernier ne comptait pas non plus lâcher prise, sa main était toujours fermement agrippée autour de la poitrine de la jeune femme. 

Celle-ci était si angoissée en voyant le petit dragon de foudre faire des allers-retours dans sa lutte avec Lin Ming qu’elle en avait les larmes aux yeux. À cet instant précis, l’agitation qui régnait dans ses sentiments était si intense qu’il aurait fallu des années pour la décrire.

C’était sans aucun doute l’expérience la plus marquante de sa vie !