A+ a- Mode Nuit

Chapitre 571-Le Parchemin

La lune était semblable à une plaque d’argent et un faible clair de lune se dissipait dans le ciel, recouvrant toute l’académie interne d’une couche obscure semblable à un fil d’argent. 

 

Xiao Yan était assis en tailleur sur le lit de sa chambre en train de s’entraîner. Des flux d’énergie s’échappaient de son environnement naturel avant de se déverser incessamment dans son corps. 

 

“Frère Xiao Yan, est-ce que tu dors?” Un légère frappe à la porte se fit entendre, après que l’entraînement ait progressé pendant près d’une heure. La voix douce de Xun Er fut immédiatement transmise dans la pièce. 

 

Xiao Yan ouvrit lentement les yeux et lança un regard incertain vers la porte avant de répondre: “Entre.” 

 

Une jeune femme vêtu de vert s’avançait lentement sous la lueur sélène de la fenêtre à côté d’elle. 

 

Le corps de la jeune femme se tenait gracieusement devant Xiao Yan. La légère odeur délicate qui flottait le fit vibrer intérieurement. Sans s’en rendre compte, cette jeune disciple qui s’était soucié à son propos était devenu larmoyante et émouvante.

 

Xiao Yan descendit du lit. Son regard fixait ses exquises petites pupilles printanières. Il demanda doucement: “Y a-t-il quelque chose?” 

 

Une rougeur peu commune apparut sur le visage délicat de Xun Er qui semblait avoir senti le regard ardent des passions transmis par le regard de Xiao Yan. L’apparence de cette petite fille était complètement différente de la manière indifférente avec laquelle elle se montrait habituellement. On ne pouvait nier que Xun Er possédait un charme extraordinaire à cet instant. 

 

La passion ardente dans les yeux de Xiao Yan devint de plus en plus intense. Un homme et une femme dans une chambre seuls dans l’au-delà de la nuit semblaient facilement provoquer une personne à penser à des choses inappropriées. 

 

Alors que les yeux de Xun Er devenaient de plus en plus passionnés, les rougeurs embarrassantes sur le visage de Xun’Er étaient devenues bien plus riches. Un moment plus tard, elle sortit soudainement un parchemin noir de son anneau de stockage et le plaça dans les mains de Xiao Yan. Après quoi, elle se retourna et s’enfuit. Cependant, la main et les yeux de ce dernier étaient rapides tandis qu’il attrapa le propre poignet blanc comme le jade de la jeune femme et tira légèrement. Sous l’exclamation de la jeune fille, Xiao Yan l’attira dans ses bras. 

 

Elle tomba dans l’étreinte de Xiao Yan. La rougeur timide sur le visage de Xun Er pouvait, en percevant la chaleur qu’elle dégageait, déverser de l’eau. Après avoir lutté pendant un moment, elle ne put que se résigner tandis que sa voix devint aussi petite qu’un moustique. “Arrète…” 

 

La main de Xiao Yan épousait silencieusement sa taille étroite qui ne pouvait supporter une seule étreinte. Le sentiment de contact lui fit aussitôt grandir la poitrine. Il baissa la tête et regarda Xun Er, qui était rouge comme un linge. Il dit d’une façon taquinée, “Jeune fille, vous êtes venue dans ma chambre au milieu de la nuit. Dis-moi honnêtement. Quel est votre motif?” 

 

“Les mauvaises personnes se plaignent toujours d’être les victimes.” Xun Er leva la tête en murmurant doucement. 

 

Xiao Yan regarda sa petite bouche faisant la moue et qui révélait le sourire d’une petite fille. Sa main qui serrait sa délicate poitrine se contracta malgré lui. Une main leva son menton lisse tandis que son regard débordait d’un brin de désir. Il observa sa petite bouche rouge et baissa lentement la tête.

 

– “Xiao … Frère Xiao Yan.” Le visage de Xun’Er, qui savait clairement ce que Xiao Yan voulait faire, montrait une rougeur de plus en plus présente. Son cœur battait rapidement; Elle reprit soudainement le parchemin noir qu’elle avait juste saisi dans la main de Xiao Yan et le souleva précipitamment sous le souffle de son adversaire. Elle avait bloqué l’espace entre leurs deux visages, qui étaient sur le point d’entrer en contact les uns avec les autres. 

 

Xiao Yan ne put que s’arrêter après avoir été bloqué par le parchemin. Il tendit la main et prit le rouleau noir. 

 

Xun Er ne put que soupirer de soulagement. Cependant, elle semblait éprouver une certaine hésitation. 

 

Alors que le regard de Xun Er vacillait, Xiao Yan, qui avait reçu le parchemin, le rangea au hasard dans son anneau de stockage. Il tenait doucement le visage de Xun Er sous son regard stupéfait. Après quoi, un sourire apparut rapidement sur son visage. 

 

Les deux visages souriants se rapprochèrent rapidement l’un de l’autre. Après quoi … ils se touchèrent. 

 

Un jeune homme élancé et une jeune femme étaient étroitement serrés sous le clair de lune. Chacun d’eux libérant cette folle passion dans leur cœur. 

 

Le baiser entre eux était quelque peu inhabituel et étrange. Cependant, pour un homme et une femme qui goûtaient au fruit défendu pour la première fois, c’était sans aucun doute le moment le plus intense de leur vie.

 

Les visages tardèrent longtemps à se séparer. Quand ils le décidèrent, ils haletèrent lourdement. 

 

Xiao Yan se lécha la bouche et baissa la tête pour regarder la jeune femme dans ses bras. Son cœur qui s’était initialement calmé un peu bondit immédiatement sauvagement. 

 

À ce moment, des cheveux noirs pendaient devant le front de la jeune femme dans ses bras. Ses pupilles, qui étaient toujours remplies de son sourire, semblaient contenir un peu de sentiment amoureux. Ses pupilles étaient comme des vagues d’eau de source, qui contenaient un sentiment envoûtant au milieu de sa pureté. Xiao Yan put sentir, sous cette attraction, une chaleur ardente qui commençait graduellement à se répandre dans son bas-ventre. 

 

Les corps de ces deux personnes étaient essentiellement collés ensemble. Du coup, Xun’er, prise dans une étreinte, comprenait l’action du garçon. Elle s’enfuit comme un cerf apeuré, s’empressant de quitter l’étreinte de Xiao Yan en déclarant avec un visage rouge et embarrassé: “Frère Xiao Yan, ne sois pas trop coquin”

 

Xiao Yan rit en la voyant ainsi. Il ne pouvait que renoncer au désir qui était en lui. Une fois de plus, il se lécha la bouche et savoura la douceur extatique de tout à l’heure. Un sourire en coin de ses lèvres s’étira malgré lui. 

 

Xun’Er rougit en voyant l’expression de Xiao Yan. Elle roula de grands yeux vers lui. Cependant, même après avoir vécu des émotions aussi intenses, son air semblait toujours exceptionnellement envoûtant. 

 

Xiao Yan sourit à nouveau. Il était aussi quelqu’un qui laisserait les choses derrière lui. Il savait que cette fille était un peu trop timide. Par conséquent, il cessa de la taquiner et s’assit paresseusement sur une chaise dans un coin. Il sortit au hasard le parchemin que Xun’Er lui avait tendu plus tôt, avant que la surprise sur son visage ne devienne plus forte. 

 

Le parchemin était complètement noir mais son lustre était extrêmement sombre et solennel. On pouvait même, en y regardant de plus près, découvrir que ce parchemin émettait une lueur noire extrêmement faible. De plus, de nombreuses lignes inhabituelles tracèrent au-dessus du parchemin. Ils s’enroulèrent tout autour comme des «têtards», ce qui était complexe et imprévisible. 

 

Xiao Yan fut à nouveau stupéfait de réaliser que la substance avec laquelle le parchemin était créé était un peu étrange. Il n’y avait pas d’endroit où l’ouvrir. Son corps entier était comme un parchemin de bambou et était complètement différent d’un parchemin ordinaire. 

 

Xiao Yan haussa la tête d’un air dubitatif en agitant le parchemin dans sa main en direction de Xun’Er. 

 

La rougeur sur le visage de Xun Er devint bien plus pâle. Cependant, il y avait encore un peu d’embarras visible. Elle fit des pas répétés et se dirigea doucement vers Xiao Yan avant de sourire et de dire: “Un parchemin contenant une Technique Dou. Cependant, il faut être au niveau Dou Wang avant de pouvoir l’ouvrir.”

 

La main de Xiao Yan trembla en entendant cela. Il laissa presque tomber le parchemin de sa main au sol. Une Technique Dou qui nécessitait la force d’un Dou Wang avant de pouvoir être ouverte? C’était quelque chose qu’il rencontrait pour la première fois … 

 

“Quelle est cette Technique Dou?” Le sourire sur le visage de Xiao Yan se rétracta alors qu’il s’enquérait sérieusement.

 

Xun Er secoua la tête et évita la question de Xiao Yan: “Ne le saurais-tu pas lorsque tu l’ouvriras, Frère Xiao Yan?” 

 

“Ce truc … est trop précieux …” Xiao Yan fronça les sourcils. Cependant, avant qu’il ait fini de parler, une paire d’yeux rancuniers lui jaillit depuis le côté, ce qui l’arrêta maladroitement. 

 

Xun’Er soupira doucement. Deepuis leur enfance, Frère Xiao Yan n’a jamais accepté quoi que ce soit venant d’elle. 

 

“Bien, d’accord, je vais accepter …” Xiao Yan rit amèrement en voyant la réaction de Xun Er. Il hésita un moment et hocha la tête. C’était un mâle alpha, et il lui était difficile d’accepter à la dernière minute quand Xun Er sortait si soudainement quelque chose d’aussi extraordinaire. 

 

“Rappelle-toi, tu dois attendre d’être un Dou Wang avant de pouvoir l’ouvrir et la pratiquer.” Lui rappela Xun Er à voix basse, autrement, elle finira par vous être préjudiciable. Elle révéla immédiatement un beau sourire quand il vit que Xiao Yan avait accepté le parchemin. 

 

“Oui.” Xuner hocha la tête. Ses yeux brillaient alors qu’il étudiait la jeune femme vêtue de vert qui était en face de lui.

 

Le joli visage de Xun Er fixait intensément Xiao Yan. Après quoi, elle dit d’une voix extrêmement sérieuse: “De plus, Frère Xiao Yan, tu dois définitivement te souvenir des mots de Xun Er concernant le Jade de l’Ancien Empereur Tou She. Autrement, tu aurais d’énormes problèmes. Maintenant, tu n’as pas encore la force pour le posséder. C’est pourquoi tu ne dois surtout pas divulguer quoi que ce soit!”

 

Xiao Yan n’osait pas plaisanter en observant l’attitude sérieuse de Xun’Er. Il hocha simplement la tête doucement. 

 

“Hé hé, dans ce cas, Xun Er retourne dans sa chambre. Frère Xiao Yan, repose-toi. Il y aura encore un combat intense demain.” Xun Er adressa un petit sourire à Xiao Yan après avoir dit cela avant de sortir immédiatement de la pièce. 

 

Xiao Yan fronça légèrement les sourcils en regardant le dos de Xun Er qui avait disparu. Il continuait d’avoir le sentiment que Xun Er était un peu étrange et qu’elle laissait régulièrement des instructions en vue de certaines choses … 

 

Xiao Yan bougea sa main après avoir fermé la porte Le parchemin noir apparut de nouveau dans sa main. Il demanda d’une voix grave: “Maître, pouvez-vous voir quel genre de Technique contient ce parchemin?” 

 

“Non, il y a un sceau spécial sur le parchemin.” La voix de Yao Lao résonna dans peu de temps après: “Cependant avec l’identité et les antécédents de ta petite amie, une Technique Dou qui lui fait manifester une telle importance n’est définitivement pas une chose ordinaire.” 

 

Xiao Yan hocha lentement la tête. Une lueur vacilla dans ses yeux tandis qu’il poussa un léger soupir. 

 

… 

 

“Xiao-jie, tu as donné cette chose au Jeune Maître Xiao Yan” Ling Ying fut quelque peu stupéfait en regardant la jeune femme devant lui dans une pièce au parfum délicat. Ses yeux larmoyants révélaient toujours un léger embarras qui était difficile à sentir. 

 

Xun Er hocha simplement la tête face à la question de Lin Ying. Elle eut l’impression que la chose qu’elle avait donnée n’était qu’un objet ordinaire. 

 

“C’est quelque chose que le chef du clan a eu beaucoup de peines à obtenir…” Ling Ying sourit amèrement en s’exprimant. Une telle générosité … 

 

“C’est plus adapté au Frère Xiao Yan qu’à moi” répondit Xun Er avec un léger sourire. Elle fit immédiatement un geste de la main et dit: “Ne laisse pas les autres le savoir, Vieux Ling. Même père ne peut pas le savoir.” 

 

“Ça … Très bien.” Ling Ying hésita simplement un moment avant de soupirer, impuissant. Son corps tressaillit, se changeant en une ombre disparaissant dans les ténèbres. 

 

“Frère Xiao Yan, Xun Er a fait tout ce qu’elle pouvait. C’est à toi de choisir le chemin d’un puissant. J’espère que lorsque nous nous reverrons dans le futur, tu pourras devenir quelqu’un de vraiment fort.” Xun’Er tenait une tasse de thé chaude pendant que ses mots sonnaient tranquillement au fond de son cœur.