A+ a- Mode Nuit

Chapitre 208 – Rentrer les poches pleines de richesses

Lin Ming essaya de se calmer. La sensation de brûlure et la douleur qui l’accompagnait s’estompèrent, comme si le temps s’était figé. Il pouvait percevoir très clairement chaque sensation autour de lui, jusqu’aux cris d’agonie des Lézards Tonnerre.

Calme-toicalme-toi

Sa respiration ralentit, ses yeux se fermèrent et son âme s’enfonça dans un océan de tranquillité. Il venait d’atteindre l’état de sérénité absolue de son inspiration martiale Ether.

Dans le même temps, à l’intérieur de son corps, sa véritable énergie se mit à circuler à toute vitesse. La Graine des Dieux Infernaux battait au même rythme que son cœur.

« Esprit de feu ! »

Il ouvrit brusquement les yeux et décida d’un seul coup de rediriger toute son énergie disponible à l’intérieur de son Esprit de Feu.

Son Âme de Foudre lui permettait d’encaisser les attaques des Lézards Tonnerre bleus, alors pourquoi ne pourrait-il pas utiliser son Esprit de Feu pour résister au châtiment infernal de cette tempête de flammes ?

Ce petit être de feu de la taille d’un grain de sésame représentait son dernier espoir !

Le pouvoir du feu qu’il contenait fut libéré, tandis qu’une vague de chaleur insoutenable se déversait en lui. Pendant un instant, son corps devint un champ de bataille entre ces deux énergies.

Les flammes de la tempête étaient celles d’un immense maître Xiantian, celles d’un véritable Oiseau Vermillon !

Lin Ming n’était qu’un simple artiste martial au sommet du Façonnage Osseux. Le combat semblait perdu d’avance, sans que son Esprit de Feu puisse y changer quoi que ce soit.

L’énergie de la Graine des Dieux Infernaux fut instantanément balayée et annihilée au premier contact. A ce moment précis, alors que la vague de flammes s’apprêtait à brûler ses méridiens, Lin Ming poussa un cri retentissant ! Ses yeux prirent la même teinte sombre et ambrée que ceux d’un Dragon des Flots.

ROARR !

Le son puissant retentit longuement. Ce rugissement dominateur ne venait pas de ses cordes vocales, mais de l’ensemble de son corps !

A cet instant, l’ombre d’un Dragon Azur surgit de nulle part derrière lui. Tandis qu’une aura vaste et majestueuse emplissait l’air, pleine d’une vigueur infinie !

Sa véritable énergie se condensa en faisceaux de lumière azure qui se répandirent dans toutes les directions, telles des épées à travers les flammes !

Ces rayons d’énergie possédaient un semblant d’immortalité, une trace d’éternel. Même engloutis dans la tempête, ils tenaient bon. Dans le corps de Lin Ming, la situation se renversa et les flammes finirent par être complètement dispersées !

Face à ce grand péril, alors que Lin Ming se trouvait au bord du gouffre, le sang d’écaille dorsale du Dragon Azur qui coulait dans ses veines s’était finalement éveillé !

Le Dragon des Flots Tonnerre attaquait la femme en rouge avec ses griffes à ce moment-là. Lorsque le rugissement assourdissant arriva jusqu’à lui, son corps se mit à trembler frénétiquement, comme si un sentiment de peur issu des recoins les plus sombres de son âme venait de jaillir en lui.

« Un Dragon Véritable ?

Non… c’est impossible ! Il n’y en a pas un seul à travers tout le Continent du Grand Dévers ! »

Le Dragon des Flots Tonnerre n’eut même pas le temps de se retourner que la lame écarlate de la femme en rouge s’abattait déjà sur lui.

Dans une bataille entre maîtres, le moindre moment d’inattention pouvait vous coûter la vie !

« Meurs ! »

Le dragon ouvrit grand la gueule et une sphère de foudre toute noire vola vers la femme en rouge. Mais le sabre de celle-ci transperçait déjà les écailles violettes de la bête.

Le tourbillon d’énergie projeta Lin Ming et une poignée de Lézards Tonnerre au loin et ils vinrent s’écraser sur le minerai magnétique à un kilomètre de l’entrée de la grotte. Lin Ming était dans le plus simple appareil, avec de larges traces de brûlures noires en plusieurs endroits du corps et plus un seul cheveu. Il semblait vraiment mal en point.

Cependant, grâce au pouvoir dominateur de l’Esprit de Feu et à l’éveil du sang de Dragon Azur, ses méridiens ne présentaient aucun dégât. En définitive, ses blessures étaient plus impressionnantes qu’inquiétantes, et elles ne risquaient pas de venir entraver sa progression à l’avenir. Un petit peu de repos serait nécessaire, mais il guérirait.

On ne pouvait toutefois pas en dire autant de la petite dizaine de Lézards Tonnerre, dont l’état bien misérable ne présageait rien de bon pour eux. Peut-être auraient-ils survécus s’ils n’avaient pas été blessés auparavant, mais cette bataille durait déjà depuis un certain moment et ils étaient tous éreintés. Brûlés par les flammes dans la tempête, ils avaient déjà un pied dans la tombe.

Une fois atterri, Lin Ming bondit aussitôt pour se relever et il s’enfuit.

Une seule pensée accaparait son esprit : quitter la Montagne Frappée par la Foudre aussi vite qu’il le pouvait et s’en aller le plus loin possible !

Les Lézards Tonnerre qui s’écrasèrent en même temps que lui ne furent pas aussi rapide. Lorsqu’ils reprirent leurs esprits, Lin Ming était déjà à mille mètres de là.

L’un d’eux, un spécimen aux écailles d’un bleu particulièrement foncé, poussa un grognement et s’élança à sa poursuite avec l’intention de le mettre en pièces. Il se souvenait de l’avoir aperçu aux alentours de l’entrée de la caverne. Cet humain était-il entré dans le repaire de son géniteur ?

Cette possibilité le rendit fou de rage ! Personne ne pouvait fouler ce sol sacré, pas même le Lézard Tonnerre violet ! Et un simple humain aurait osé s’y introduire, au mépris de leurs traditions ?

Le Lézard Tonnerre bleu foncé poussa un rugissement féroce, et plusieurs autres de ses congénères s’élancèrent à la poursuite de Lin Ming. Ils se rassemblèrent pour le traquer et le mettre en pièces. C’était des bêtes féroces de haut niveau au corps remarquable ! Les puissantes explosions produites par les attaques d’un maître Xiantian n’avaient pas suffi à les terrasser.

Lin Ming activa sa technique de déplacement à son plein potentiel. Que n’aurait-il pas donné pour qu’une paire d’ailes lui pousse soudainement dans le dos et qu’il puisse s’envoler. Car sa vitesse restait inférieure à celle des Lézards Tonnerre, et ce malgré l’incroyable technique de déplacement ‘Roc Doré Déchirant le Vide’ !

Lui se trouvait au sommet du Façonnage Osseux quand eux étaient au sommet du Houtian. Cela représentait une différence gigantesque de deux étapes complètes dans leurs niveaux de cultivation. Ce gouffre ne pouvait pas être comblé par une technique de haut niveau, aussi exceptionnelle fut-elle.

Heureusement pour Lin Ming, le Lézard Tonnerre Violet, celui au Xiantian, n’avait pas été aspiré dans la tornade. Sans quoi il serait probablement déjà mort à l’heure qu’il est.

La petite dizaine de bêtes féroces s’approchaient dangereusement, et plus particulièrement le Lézard Tonnerre bleu foncé ; dont la puissance équivalait à celle d’un artiste martial à un pas du Houtian. Il se déplaçait aussi vite que la foudre, si bien que le contraste entre sa taille démesurée et son incroyable agilité paraissait absurde !

Le minerai magnétique se brisait sous ses pieds tandis qu’il filait à toute vitesse à la poursuite de Lin Ming. Son corps était recouvert d’arcs électriques bleutés qui produisaient une traînée de lumière dans son sillage. Il était presque deux fois plus rapide !

Mais face à ce danger imminent, Lin Ming restait d’un calme à toute épreuve. Il savait que la falaise était toute proche.

S’envoler dans les airs risquait d’attirer l’attention du Dragon des Flots Tonnerre, par conséquent, mieux valait sauter depuis le bord de la montagne.

Gzzt !

Le Lézard Tonnerre bleu foncé qui le poursuivait ouvrit la gueule et cracha une boule de foudre dans sa direction. Au même moment, Lin Ming aperçut finalement la falaise qui se trouvait seulement à quelques dizaines de mètres.

Prenant une puissante impulsion, il s’éleva dans les airs. On aurait dit une flèche tirée depuis le bord de la montagne !

Bang !

La boule de foudre bleutée le heurta de plein fouet, mais la force de l’impact lui donna encore davantage d’élan.

Il tenta de contenir la sensation d’engourdissement à travers son corps du mieux qu’il pouvait, en faisant circuler sa véritable énergie. Grâce au concept de vent, sa vitesse atteignait des extrêmes.

Dix mille mètres de vide apparurent en dessous de lui ; dont il ne voyait même pas la fin. Tel un oiseau, il venait de prendre son envol.

Les Lézards Tonnerre à sa poursuite s’arrêtèrent brusquement au bord de la falaise en rugissant férocement. Leurs visages arboraient des expressions de fureur déchaînée. Ils ne pouvaient pas voler. Sans parler des Lézards Tonnerre bleus, même le Lézard Tonnerre violet au Xiantian en était incapable. Le seul moyen à leur disposition consistait à éveiller le véritable potentiel de leur lignée, pour devenir un avatar de Dragon des Flots Tonnerre.

Bien décidés à ne pas en rester là, plusieurs d’entre eux tiraient un barrage de projectiles électriques. Mais Lin Ming n’était déjà plus qu’un petit point à l’horizon, et toutes ces attaques le manquèrent. Toutes, sauf deux boules de foudre de Lézard Tonnerre bleu foncé.

Elles étaient si rapides que Lin Ming n’eut pas le temps de les éviter.

Bang !

Une puissante sensation d’engourdissement jaillit en lui et il cracha du sang. Entre ses blessures et les attaques répétées, son Âme de Foudre ne pouvait pas le protéger indéfiniment.

Un bourdonnement résonna longuement dans ses oreilles. Le temps de quelques respirations et il ne se trouvait déjà plus qu’à mille mètres du sol.

Serrant les dents, il surmonta la douleur et mobilisa ce qui lui restait de véritable énergie en ouvrant grand les bras. Une force invisible apparut en dessous de lui et sa vitesse de chute ralentit subitement.

Quelques secondes passèrent et il s’arrêta même complètement. Il sortit un ensemble de vêtements de son anneau spatial qu’il enfila aussitôt puis, d’un geste de la main, il agrippa un rocher et se laissa glisser vers le bas de la falaise, où il se posa sur un grand arbre, complètement essoufflé. Quoiqu’il ne se soit pas battu à proprement parler, le seul fait de résister à la tempête de flammes avait presque entièrement consommé ses réserves de véritable énergie.

Il se remémora avec émotion l’éveil du Dragon Azur et le semblant d’immortalité, d’éternel, qu’il avait ressenti; sans trop savoir quoi en penser. Etait-ce là le pouvoir du sang de l’écaille dorsale ?

Il se retourna pour regarder vers le haut de la montagne. Une falaise de huit kilomètres se dressait devant lui. Si un Lézard Tonnerre sautait à sa poursuite, il finirait en une masse éparpillée de chair.

Ne sachant pas comment la bataille entre le Dragon des Flots Tonnerre et la femme en rouge s’achèverait, Lin Ming n’osa pas prendre le temps de panser ses blessures. Il lui suffisait de parcourir deux cents kilomètres et de se cacher dans la végétation et ces deux-là ne pourraient pas le trouver.

Il pensa à tout ce qu’il avait raflé dans le repaire du dragon et qui attendait dans son anneau spatial et cela lui mit du baume au cœur.

C’était le précieux trésor du seigneur de la Montagne Frappée par la Foudre, accumulé pendant dix long millénaires. Et dire que lui avait tout ramassé comme on cueille des pêches. Si le Dragon des Flots Tonnerre l’apprenait, il le dévorerait probablement vivant pour se passer les nerfs.

Quoi qu’il en soit, maintenant qu’il se trouvait en bas de la montagne, il n’avait plus besoin de se cacher. Activant sa technique de déplacement, il s’éleva de plusieurs centaines de mètres dans les airs comme s’il volait.

Après les derniers contreforts de la Montagne Frappée par la Foudre, il se retrouva une nouvelle fois dans les plaines alentours. Ici, plus rien ne le menaçait sérieusement.

Mais il ressentit tout à coup une vive douleur dans la poitrine.

« M*rde ! mes blessures se réveillent ! » Lin Ming fit une grimace. Les attaques de foudre des Lézards Tonnerre ne lui avaient pas fait grand-chose, mais les flammes de l’oiseau Vermillon semblaient revenir à la vie. La véritable énergie Azur les avait bien dispersées une première fois, mais elles réapparaissaient subitement, comme un feu de forêt sous la brise estivale.

Cela ne l’aurait pas inquiété s’il pouvait compter sur le support de l’Esprit de Feu. Mais ces flammes s’en étaient déjà échappées, et leur ténacité ne présageait vraiment rien de bon !

Vu son état actuel, sans parler d’invoquer la véritable énergie azur, Lin Ming ne savait même pas dans quelles proportions il serait capable de mobiliser sa véritable énergie ordinaire.

Je ne vais pas pouvoir la contenir par la force cette fois-ci, je risquerais d’endommager mes méridiens. Et je n’ai pas vraiment envie de me retrouver avec des blessures incurables qui m’empêcheront d’atteindre la Condensation de l’Impulsion.

Il sortit une flasque de pilules de son anneau spatial et en avala une. Il devait avant tout quitter la région, et après seulement trouver un endroit sûr et discret où panser ses blessures. Quant au pouvoir du tonnerre des trésors qu’il avait pillés, cela attendrait qu’il soit rétabli.

A quel point son Âme de Foudre allait-elle progresser ? La question ne cessait de revenir dans son esprit.