A+ a- Mode Nuit

Vol.7 / Chapitre 626 : Luo Zhao au bord de la folie

Les lèvres de Chen Yue et de Feng Yu frétillaient nerveusement. Tous les quatre savaient ce qui s’était passé. Quang Hong s’en était pris à Feng, ce dernier était déjà mal en point, comment pouvaient-ils avoir tous les deux une force égale ?

La folie le gagnant, Luo Zhao se demandait s’il n’avait pas réellement battu Hong et s’il ne souffrirait pas d’amnésie!

– « Arrêtez avec vos foutaises. Nous pouvons tous témoigner de ce qui s’est passé. Le Maître Enseignant Feng était déjà blessé alors… » Chen Yue intervint.

– « Ah ? Le Maître Enseignant Feng était déjà blessé ? Etant donné que vous dites ça, j’aimerais vous demander comment il a été blessé alors, et qui l’a battu ? Après tout, pour qu’un Maître Enseignant 5 étoiles soit dans cet état, c’est que l’affaire est grave. Il doit certainement y avoir un rapport quelque part! » Insista Zhang Xuan.

– « … » Des sueurs froides coulaient du front de Chen Yue. – « Peut-être, j’ai du mal à me rappeler… » L’intervention de Feng pour bloquer l’arrivée de Hong était une infraction au code de moralité des Maîtres Enseignants.

– « Vous n’avez pas d’autres excuses ? Néanmoins, le Maître Enseignant Wu peut attester que vous avez tous les trois agis contre le Maître Enseignant Hong. Par conséquent, il n’est pas choquant que vous parliez pour vos alliés! »

– « … » Chen Yue tremblait de colère. Même si Wu buvait à ce moment-là, ce premier avait vu les 3 hommes comploter.

– « Puisque c’est ainsi, je dois demander aux Maîtres Enseignants Feng et Chen de demeurer discrets sur la question! »

– « Assez, vous deux, taisez-vous et laissez ce jeune homme terminer ce qu’il a à dire! » Une personne du calibre du Prince n’avait pas pu ne pas voir la connivence du trio.

– « Merci, Votre Altesse! Le Maître Enseignant Hong est arrivé légèrement en retard au banquet parce qu’il récupérait de ses blessures. Néanmoins, les 3 Maîtres de Pavillon ont fait bande ensemble contre lui et l’ont accusé de souiller l’étiquette de la profession. Le Maître Enseignant Wu peut en témoigner! »

– « Il ne ment pas! » Wu ne réfuta pas.

– « Maître Enseignant Wu, je vous remercie. » Zhang se tourna ensuite vers le Prince. – « Après avoir battu le Maître Enseignant Hong et pris son cadeau, ils ont intentionnellement créé une scène ici pour que l’Empire Hongfeng perde ses places. Maintenant que les faits sont avérés, je demande à Votre Altesse de rendre justice! »

– « Vos arguments sont rationnels, et je veux plus que tout vous rendre justice…Toutefois, il me faut au préalable vérifier la question. Pour cela, j’aimerais connaître le genre de cadeau que vous aviez préparé. »

– « Oui! Vous dites que j’ai pris le cadeau, mais qu’est-ce que j’ai pris exactement ? Si vous ne pouvez pas le dire, c’est que vous mentez. Et cette fausse accusation est passible d’un retrait de licence ou même d’une peine de mort… » Luo Zhao eut tout à coup le regard éclairé.

– « J’en ai vu des personnes sans gêne dans ma vie, mais vous êtes au-dessus du lot. C’est une chose de refuser d’admettre la vérité, mais c’en est une autre de déblatérer des foutaises…Alors puisque vous insistez, je vais vous faire accepter l’évidence de votre propre gré! » Zhang Xuan se tourna ensuite vers Hong. – « Maître Enseignant Hong, je vais avoir besoin de vous! »

– « De moi ? Maître Enseignant Zhang, je vous écoute… » Le jeune Zhang ne cessait de l’étonner. Il était capable de ressusciter les morts, de faire d’un vivant une déité…Comment pouvait-il monter tout un scénario à la volée ?

– « Ce que vous avez à faire est simple, vous devez simplement… » Il s’adressa à Hong par télépathie.

– « Vous voulez que je… » Hong fut choqué.

– « Oui, allez-y. Si nous voulons les démasquer, vous devez agir! »

– « Y aller ? … »

Êtes-vous sûr que je ne serai pas mort avant ?

– « Ne vous en faites pas. Souvenez-vous du duel entre Ruohuan et Qin Lei, et vous comprendrez où je veux en venir! »

– « Entre Ruohuan et Qin Lei ? » Hong fit un bond. Dans des conditions ordinaires, il aurait été impossible pour Ruohuan d’atteindre le top 8. Pourtant, après avoir jeté un bol de soupe sur Qin Lei, il y avait eu un revirement. – « Très bien! » Hong se leva et se dirigea vers Luo Zhao.

– « Qu’avez-vous l’intention de faire ? » Demanda Zhao.

– « J’aurais besoin de votre coopération! » Lui dit Hong après s’être incliné honnêtement, tandis que Zhang Xuan buvait tranquillement son vin.

– « Une coopération ? Pourquoi devrais-je coopérer avec vous ? »

Vous m’avez accusé d’avoir fait quelque chose dont je suis innocent et vous voulez que je coopère ?

– « Si vous ne voulez pas, c’est que vous n’avez pas la conscience tranquille. Soyez rassuré, si vous êtes vraiment innocent, nous n’allons pas vous accuser pour rien! » Répondit Hong.

– « Bien, je coopère alors. Que voulez-vous que je fasse ? »

Si vous êtes incapable de dire ce que je vous ai volé, vous êtes fichu!

– « Levez-vous et placez vos mains derrière votre dos! »

– « Oh! » Malgré sa colère évidente, Luo s’exécuta.

– « Très bien, c’est la bonne position. Gardez-la et ne bougez pas… » Hong ajusta un peu la posture de Zhao, puis avança très près, leva sa paume de main et Pah! le gifla.

– « Comment ? » Le Prince fit un bond de stupeur, Wu fut stupéfait…Tout le monde ignorait s’il fallait rire ou pleurer!

– « Va te faire foutre Hong Qian, je vais te tuer… » Après l’effet de surprise, Zhao eut la rage aux lèvres. La gifle lui avait fait perdre 3 dents, et s’il ne répliquait pas il serait une chiffe molle devant toute l’assistance.

Il leva sa paume de main et frappa vers le bas en direction de Hong Qian.

Hu la!

La force de sa paume tordit l’espace.

Hu!

Cependant, son attaque frappa dans le vide. Surpris, il regarda autour de lui et réalisa que Hong était déjà retourné à sa place, et qu’il était en train de tenir un verre de vin de façon bien décontractée.

– « Tu es mort… » 

Il n’avait jamais subi une telle humiliation!

– « Ça suffit, Maître Enseignant Luo! Vous êtes dans le palais du Prince Couronné, vous n’êtes pas chez vous. Que cherchez-vous en montrant votre agressivité en ces lieux ? » Lui dit Zhang Xuan.

– « Je ne peux plus tolérer les insultes de Hong Qian. Je vous implore de me laisser l’affronter dans un combat à mort… » Demanda Luo en s’inclinant devant le Prince et Wu.

– « Votre Altesse et Maître Enseignant Wu, vous m’avez demandé l’artefact qui avait été volé ? Je vais vous l’écrire, comme ça personne ne pourra m’accuser de mensonge! » Le jeune professeur sortit un pinceau, un encrier et du papier.