A+ a- Mode Nuit

Chapitre 31 : La Pulsation du Monde

La manifestation des Lois Naturelles ayant attiré l’attention de Bébé et de l’homme à la robe blanche qui s’entraînaient ensemble, Bébé, tel un éclair, traversa forêts et montagnes et rejoignit Linley dans la vallée.

– « Patron! Vous maîtrisez enfin la Pulsation du Monde! » S’écria-t-il tout joyeux. 

– « Que s’est-il passé, mon frère ? » Demanda l’homme qui l’accompagnait à Burgess. « Il a franchi le cap, juste comme ça ? »  

– « Je venais de l’envoyer au sol. J’ignore ce qui l’a conduit à ces lumières soudaines, mais il a percé! C’est vraiment décourageant! »  

– « Pas étonnant que notre frère dise tant de bien de lui », dit l’homme à la robe blanche en se tournant vers Linley.

Comme s’il avait été téléporté, Leylin fit son apparition dans la vallée. Bébé le regarda, surpris : « Il est vraiment puissant », se dit-il. « Mais j’ignore comment il a fait car Grand-Père m’a toujours dit qu’un expert, aussi puissant soit-il, ne pouvait pas se téléporter. »

Dans les airs, Leylin sourit en regardant Linley et hocha la tête d’un air satisfait. 

L’espace était flou et déformé.

Une incroyable quantité d’Essence Élémentaire de la Terre déferla dans les airs au-dessus de Linley, à un rythme de plus de plus en plus rapide, auréolant son âme. On aurait dit que cette force bien particulière pouvait voir à travers son âme et comprendre ce qui s’y trouvait. 

Soudain l’Essence Élémentaire se dissipa et à la place apparut un objet noir semblable à un joyau, qui brillait d’une légère lueur d’ocre.  

C’était une Étincelle Divine dont la nature était, bien entendu, liée à l’âme de l’expert. 

Linley, qui, expérimenté, s’y était préparé depuis longtemps, ressentit un élan de joie. 

« Je suis désormais une Divinité d’affinité Vent et Terre », pensa-t-il tout excité. Mais en même temps, il ne pouvait s’empêcher de penser à Leylin. « Il faut absolument que je remercie le Seigneur du Mont du Gong de Cuivre pour m’avoir permis de surmonter si vite ce goulot d’étranglement. » 

« Faut-il que je crée un autre clone divin ? » Se demanda-t-il tandis qu’il captait les informations transmises par les Lois Naturelles.  

Sans la moindre hésitation et avec un léger sourire, Linley prit le contrôle de l’Étincelle Divine de type Terre qui se mit à planer près de lui.  « Mon âme va encore devoir se dédoubler », pensa-t-il. « À compter de ce jour, je disposerai d’un nouveau corps et pourrai me familiariser avec davantage de Lois. Mais cette douleur… »  

Soudain, tous ses muscles se mirent à convulser et l’expert devint pâle, comme exsangue.  

« Il semblerait que ce jeune homme ait envie de se former à d’autres Lois.  Il a choisi de dédoubler son âme », se dit Leylin qui savait à quel point cette épreuve était douloureuse, même pour le plus puissant des experts. 

Heureusement qu’au moment où l’on accédait au niveau Divin, l’âme était protégée par les Lois Naturelles.  

Pour le moment, la scission de l’âme ne lui causerait aucun problème. Dans des circonstances normales, cependant, une simple vibration suffisamment puissante étant susceptible de provoquer l’effondrement de l’âme et la destruction de l’esprit, que dire d’une âme scindée en deux! 

Une partie de son âme prit la forme d’une épée, vola hors de son corps et vint fusionner avec l’étincelle qui planait dans les airs.  

À sa vue, les yeux de Leylin s’illuminèrent : « il a le potentiel pour s’entraîner aux Lois de la Destruction. »

Pour l’heure, Linley se retrouvait une nouvelle fois dans ce plan particulier et infini : la Mer Élémentaire. Dans cette zone indistincte et brumeuse montaient et descendaient des vagues couleur ocre remplies d’Essence de la Terre liquéfiée. Plus on descendait profondément dans cette mer, plus on trouvait de pur pouvoir divin de type Terre que Linley fit tout son possible pour aller chercher. 

L’Étincelle Divine, enveloppée de ce pouvoir divin, se mit à former un clone d’affinité Terre à l’apparence de Linley.   

« Les corps formés à partir des Lois Naturelles sont toujours nus », se souvint Linley qui s’empressa d’utiliser son pouvoir divin pour vêtir son nouveau clone d’une robe couleur ocre.  D’une simple pensée, il fit sortir de lui son clone d’affinité Vent qui, avec son clone d’affinité Terre, se mit à tourner autour de son corps originel. 

Puis tous deux fusionnèrent dans celui-ci.  

Dans la mer de conscience de Linley, ces deux clones se retrouvèrent assis en position de méditation tandis qu’au-dessus d’eux flottait une âme en forme d’épée de couleur arc-en-ciel dont la taille avait grandement diminué. 

Linley se posa sur le sol, ouvrit les yeux et vit Leylin et ses amis ainsi que Bébé.

– « Patron! » S’écria ce dernier en levant le pouce, les yeux remplis de joie, un large sourire sur le visage. « En moins d’un an passé sur ce Mont du Gong de Cuivre, vous avez réussi à devenir également une divinité dans les Lois Élémentaires de la Terre. Mais j’y pense, est-ce grâce aux Profonds Mystères de l’Essence de la Terre ou à la Pulsation du Monde ? » 

– « À la Pulsation du Monde », répondit Linley. 

– « Félicitations, Linley », dit calmement Leylin en souriant.  

À sa vue, le visage de Linley devint grave. Il s’inclina cérémonieusement :

– « Je vous suis très reconnaissant de l’aide que vous et vos frères m’avez apportée », dit-il avec gratitude. « Sans vous, j’ignore combien de temps il m’aurait fallu pour surmonter ce goulot d’étranglement. » 

– « Ce serait plutôt à mes frères et à moi de vous remercier », répondit Leylin. 

– « Pardon ? » 

Burgess, éclata de rire : 

– « Sans vous, mes frères et moi serions certainement encore prisonniers à Gebados. »  

Linley et Bébé comprirent aussitôt. 

« Ainsi, ce Leylin est bien un évadé », pensa Linley. 

– « Il semblerait, Patron, que le coup porté par Olivier ait vraiment eu un effet bénéfique », dit Bébé en riant.  

« Pour le moment, Linley, vous n’êtes qu’un Demi-Dieu dans les Lois de la Terre », dit calmement Leylin. « Certes, vous avez acquis la maîtrise de la Pulsation du Monde mais l’important, pour un expert, est de savoir comment l’appliquer. »  

Linley était tout à fait d’accord. 

En effet, après être devenu Demi-Dieu par le biais des Lois du Vent, il avait dû poursuivre un certain temps ses recherches pour développer l’Hymne du Vent. 

– « Il serait préférable, Bébé que vous ne le dérangiez pas pour le moment afin de lui permettre de se concentrer tranquillement et d’apprendre à percevoir la Pulsation du Monde. Plus il apprendra à l’utiliser, plus ses techniques d’attaque seront puissantes », expliqua Leylin.  

– « Je sais », acquiesça Bébé qui avait parfaitement compris que lorsque quelqu’un a une intuition concernant les Lois, il doit trouver au plus vite un moyen de les appliquer.   

« Continuez à vous entraîner, Linley », conseilla Leylin. « D’ici peu, vous devriez atteindre un niveau comparable à celui de mon aîné. »

– « Comment le pourrais-je ? Je ne suis qu’un Demi Dieu. » 

– « Mais vous avez deux clones divins », répondit Leylin avec un sourire.  

– « Oui… et alors ? » Demanda Linley, perplexe. « Le pouvoir restrictif du Royaume Divin d’un Dieu est si puissant que je peux à peine en contrer une partie. »  

– « Mais vous n’êtes pas au courant ? »  

– « Pardon ? » Fit Linley qui n’avait pas compris. 

– « Vos deux clones divins ont fusionné dans votre corps d’origine. Chaque Étincelle Divine étant capable de créer un Royaume Divin, ces deux superposés affaibliront ce pouvoir restrictif », expliqua Leylin.  

Lorsque Beyrut lui avait dit qu’un Demi Dieu était inférieur à un Dieu, ce n’était que dans le cadre d’un combat face à face. Mais pour quelqu’un comme Linley, c’était comme s’il bénéficiait des forces combinées de deux clones divins.  

– « Certes, le Royaume Divin de vos deux clones ne sera pas suffisant pour contrer totalement celui d’un Dieu, cependant, vous en serez moins affecté. Vous pourrez alors faire appel à vos techniques et à vos mystères pour rivaliser. » 

Linley se sentit enthousiaste à l’idée que les clones divins supplémentaires pouvaient lui donner cet avantage. Son entraînement devant rester discret, il n’avait plus l’intention de poursuivre avec Burgess. Quant à Bébé, il continuerait à se mesurer avec l’homme à la robe blanche à une certaine distance de là. 

Linley resta donc seul dans la vallée. 

Le sortilège de niveau interdit appelé Protection Pulsatile contrôlant le pouvoir pulsant naturellement contenu dans la Terre, une fois lancé, créait une barrière d’apparence translucide formée de ce pouvoir. 

« Il fut un temps, j’imaginais que ce pouvoir pulsatile était une force différente de l’Essence Élémentaire. Il semblerait que ce ne soit qu’une transformation », pensa Linley qui, depuis qu’il avait compris la Pulsation du Monde, voyait clairement bon nombre de choses. « Je devrais pouvoir me servir également de ce pouvoir pour attaquer, en plus des vibrations. »  

Alors qu’il se tenait debout sur le sol et à mesure que son pouvoir divin augmentait, l’étrange pouvoir pulsatile passa de ses pieds à la terre pour se propager ensuite au bassin qui se trouvait devant lui, faisant jaillir une gerbe d’eau.  

« C’est une attaque silencieuse et qui ne prévient pas », se dit l’expert, un léger sourire au coin de lèvres.  « Il suffirait que je m’entraine un peu plus longtemps pour qu’elle soit encore plus puissante. »  

Dans son manoir isolé de l’Empire Rohault, Sadista étendit une nouvelle fois son sens divin en direction du Mont du Gong de Cuivre et s’aperçut que désormais, Linley s’entraînait seul. 

– « Ce Linley est vraiment formidable. Il a également atteint le rang de Demi Dieu dans les Lois de la Terre », pensa-t-il, une lueur froide dans les yeux. 

Plus le potentiel de son adversaire était important, plus il avait envie de le tuer. 

« Je ne peux absolument pas le laisser se rendre dans le Royaume Infernal et retourner ensuite dans la Préfecture Indigo », se dit-il. « Comme il n’y a que deux Dieux sur cette montagne, si Anras est suffisamment rapide, il devrait avoir vite raison de Linley. »  

Sadista, en effet, avait toujours confiance en Anras qui était formé aux Lois Élémentaires du Feu, réputées pour leur puissance d’attaque.

Il envoya donc immédiatement son sens divin en direction de ce dernier. 

Par une nuit sombre, nuageuse et venteuse, Anras, vêtu de sa robe rouge, prit son envol pour le Sud. Cela faisait longtemps qu’il attendait cette occasion.

Il savait exactement où se trouvait Linley car Sadista lui avait fourni l’information en même temps qu’une carte via son sens divin.  

Une faible lumière rouge illumina son regard. 

Bientôt, il arriva en vue du Mont du Gong de Cuivre. Comme il en connaissait très bien la configuration, il n’eut aucune peine à traverser les forêts montagneuses et à trouver la vallée où Linley s’entraînait.   

Pendant ce temps, dans le manoir du Seigneur…

« Ce type arrogant qui ne cesse d’étendre son sens divin pour se renseigner doit avoir des intentions néfastes », pensa Leylin alors que Sadista était persuadé que personne ne remarquerait ses investigations répétées sur la région. « Celui qui arrive est sans doute un subordonné, un Dieu visiblement. C’est l’occasion de me rendre compte de la progression de Linley. Je me demande s’il saura lui résister », se dit-il, nullement inquiet, en disparaissant de la cour.   

En vérité, Anras était beaucoup plus près que lui de la vallée où s’entraînait Linley. Pourtant, il arriva le premier. 

Absorbé dans sa méditation, Linley sentit soudain le sol trembler légèrement. 

« Que se passe-t-il ? » Se demanda-t-il, confus, en interrompant sa pratique. 

Il ignorait que dans un coin de la vallée venait d’apparaître un rocher duquel émanait une légère aura de Terre. 

« Mieux vaut observer d’ici car si jamais Linley venait à être tué, les choses deviendraient quelque peu délicates. Ah! Le Dieu arrive! »