A+ a- Mode Nuit

Chapitre 48 : Le monde immense

Un jour plus tard, quand la pierre spirituelle fut complètement épuisée, Feng Yan mit de côté la Yole des Vents, et tous les trois se tinrent au sommet d’une montagne sous le ciel du soir, regardant le coucher du soleil à l’horizon. Bientôt, l’obscurité recouvrit les terres.


Au pied de la montagne, alors que l’air était très humide, on entendait les échos des rugissements d’animaux et de bêtes sauvages venant du plus profond de la jungle. 


– « Après avoir traversé cette jungle, nous nous reposerons. ». Dit froidement Feng Yan. – « À quoi pensez-vous ? » Demanda-t-il à Du Lingfei et Bai Xiaochun.


– « Il fait noir » Souligna la petite tortue. – « Cette jungle foisonne peut-être de bêtes sauvages dangereuses. Pourquoi ne pas la survoler avec la Yole? »


– « Faites une pause si vous voulez. » Dit Lingfei en reniflant. – « Ce ne sont que quelques arbres. » Ne dissimulant pas son dédain pour la frousse de Bai Xiaochun, elle emboîta le pas à Feng Yan.


Ravi de cette petite réplique de Lingfei, une lueur de fausse pitié passa dans les yeux de Yan, et il descendit la montagne.


Bai Xiaochun plissa le front en les voyant partir. Mais il dut se résoudre à les suivre en direction de la jungle, plus vigilant que jamais.


L’humidité grimpa dès leur entrée dans la jungle et il y avait même des marais ou des tourbières. Des animaux apparaissaient à l’occasion, mais ils n’avaient qu’un niveau 3 de Condensation du Qi. Le pas ferme, le groupe ne ralentit pas sa progression.


Le temps passa plus on avançait dans la nuit. Au moment où la lune se leva, ils étaient déjà à mi-chemin de leur traversée. Aucune bête féroce ne les avait pour le moment dérangé. Le voyage se déroulait donc sans accroc. N’empêche que la petite tortue, même si elle se trouvait à l’arrière, bondissait de peur au moindre petit bruit. Ce qui faisait jubiler davantage Du Lingfei.


– « Attention! » s’exclama tout à coup Bai Xiaochun, s’arrêtant net, le visage très inquiet.


Du Lingfei se mit à rire comme une sotte, et alors qu’elle était sur le point de sortir quelque chose de sarcastique, un vent sauvage mêlé d’une odeur âcre se déchaîna sur eux. Elle cligna des yeux et vit d’innombrables yeux rouge vif dans la jungle.


On entendit des battements d’ailes et des chauves-souris apparurent, fonçant sur le trio.


– « Des chauves-souris à deux têtes! » S’exclama Feng Yan. – « Leur venin dessèche le sang et bloque la gorge! Divisons-nous et retrouvons-nous au sommet de la montagne de l’autre côté de la jungle. » Yan prit ses jambes à son cou.


Les pupilles de Du Lingfei rétrécirent. Elle agita sa main devant elle et jeta un talisman en papier. Quand il brûla, une lumière bleue se répandit pour la protéger, tel un bouclier, et elle augmenta sa vitesse. Elle prit une autre direction et fila rapidement. En regardant rapidement derrière elle alors qu’elle fuyait, elle fut choquée de constater que Bai Xiaochun avait déjà disparu depuis longtemps.


Il avait commencé à fuir dès la première grosse rafale de vent. Sa grande prudence et sa grande perspicacité le rendaient extrêmement sensible au danger.


Alors même qu’il s’enfuyait, les chauves-souris se rapprochèrent et se divisèrent pour poursuivre les trois disciples.


Un sourire diabolique apparut sur le visage de Feng Yan alors qu’il traversait la jungle à grande vitesse et rangeait rapidement le bâton d’encens qu’il tenait en main. Cet encens lui avait justement servi à attirer les chauves-souris. Il avait choisi de traverser la jungle parce qu’il savait qu’il y en aurait!


– « Les plus faibles d’entre elles ont un 3ème niveau de Condensation du Qi. Bai Xiaochun, ne m’en veut pas si quelqu’un désire te voir mourir. » Il rit et frappa son sac pour sortir un bâton. Il souffla une bonne bouffée d’air, ce qui eut pour effet d’allumer avec des flammes noires. Les chauves-souris poussèrent des cris perçants et se dispersèrent instantanément.


Feng Yan continua son chemin tranquillement.


Quant à Bai Xiaochun, il filait à toute allure dans la jungle sans se retourner. Les chauves-souris ne la lâchaient pas d’un battement d’ailes, mais il les distanca assez rapidement. De temps en temps, un chiroptère le rattrapait, mais il se faisait terrasser par un coup d’épée!


La petite tortue continua à courir, et après avoir laissé se consumer assez longtemps un bâton d’encens, regarda par-dessus son épaule. – « C’était vraiment étrange toutes ces chauves-souris qui sont apparues d’un seul coup. » Il retourna un peu sur ses pas et retrouva un de ces volatiles curieux qu’il avait tué avec une épée volante. – « Ce ne sont pas des chauves-souris à deux têtes, ce sont des chauves-souris à veines violette! Elles sont tout autant venimeuses que les autres, mais sont intéressantes pour leurs crocs qui constituent l’ingrédient principal d’un médicament spirituel de niveau 2, l’encens brûleur de sang! A la secte, on peut vendre ces crocs pour 50 points de mérite l’unité. » Il fut ravi de sa découverte et fier d’avoir pu identifier le chiroptère répertorié dans le cinquième volume des créatures spirituelles.


Très excité, il commença à ramasser les cadavres de chauves-souris pour en extraire les crocs.
– « Ces chauves-souris ne sont pas si fortes après tout … » Dit-il en riant. Très vite, il se protégea d’un bouclier et se mit à en chercher d’autres dans la jungle. Un moment plus tard, il tomba sur une floppée de ces énergumènes volants.


D’un geste incantatoire rapide de la main droite, il envoya une épée volante vers les chauves-souris. La vitesse de l’arme était incroyable. Avant même de pouvoir attaquer, les bêtes tombèrent comme des mouches en criant misérablement. Les quelques-unes qui évitèrent l’arme finirent par se heurter au bouclier et à rebondir au loin.


Bai Xiaochun réalisa vite qu’il ne courait aucun danger et se sentit plus à l’aise que jamais. Tout en bombant fièrement le torse, le garçon continua ses recherches dans la jungle en récoltant de plus en plus de crocs.


Quatre heures plus tard, Feng Yan sortit de la jungle pour se rendre au point de rendez-vous situé au sommet de la montagne. Là, il s’assit en tailleur, un léger sourire sur le visage.


Deux heures après, Du Lingfei jaillit des arbres, l’air éreintée. Alors qu’elle gravissait la montagne, elle regarda avec inquiétude la sombre jungle. Finalement, elle rejoignit Feng Yan et remarqua que Bai Xiaochun n’était pas encore là.


– « Bai Xiaochun n’est pas encore sorti ? » Demanda-t-elle.


Feng Yan soupira et secoua la tête. – « Je souhaite que le Frère cadet Bai aille bien. Malheureusement, les chauves-souris à deux têtes sont très actives la nuit. Si nous retournons le chercher, nous allons nous mettre en danger. » Afin de rendre les choses plus crédibles, il fit mine lui aussi de s’inquiéter!


Du Lingfei resta silencieuse. Bien qu’elle détestât Bai Xiaochun, elle ne désirait pas le voir mort pour autant. Après tout, ils appartenaient à la même secte. Par dépit, elle s’assit et soupira en baissant ses yeux sur la jungle.


Le temps passa et l’aube arriva.


Après avoir attendu toute la nuit sans avoir de nouvelle de la petite tortue, Lingfei commença à vraiment s’inquiéter.


Feng Yan se leva. Après être resté éveillé toute la nuit, ses yeux étaient injectés de sang! Il regarda d’un air triste en direction de la jungle. – « J’ai bien peur qu’il ne soit arrivé quelque chose de fâcheux à Bai Xiaochun… Tout est de ma faute. Je n’aurais pas dû suggérer de traverser la jungle… »


– « Frère Feng, ce n’est pas de votre faute. Qui aurait pu savoir que des chauves-souris à deux têtes nous attaqueraient ? Peut-être que Bai Xiaochun est toujours vivant. D’ailleurs, s’il est mort, en tant que disciples, nous devrions aller récupérer son cadavre! » Elle ne savait pas exactement pourquoi elle ressentait ce genre de la tristesse, c’était très étrange. Même si la petite tortue l’irritait habituellement, elle ne pouvait s’empêcher d’être perturbée. 


– « Vous avez raison Sœur cadette. Peu importe ce qui s’est passé, nous ne pouvons pas l’abandonner. »


Sur ce, ils se préparèrent à redescendre la montagne pour entamer les recherches.


Cependant, un instant plus tard, ils aperçurent Bai Xiaochun en train de flâner dans les arbres et de bailler. Puis ils le virent s’étirer paresseusement après être sorti de la jungle.


Les yeux de Du Lingfei s’écarquillèrent et Feng Yan ne put presque pas croire ce qu’il voyait.


La petite tortue avait presque l’air d’avoir passé une bonne nuit de sommeil, plus excité et énergique que jamais, contrairement à Feng Yan et à Du Lingfei, qui avaient passé une nuit blanche.


Bai Xiaochun les rejoignit bientôt. – « Bonjour! Frère aîné Feng, Sœur aînée Du, cette jungle est bien trop effrayante! J’ai failli perdre ma petite vie. » Il s’était vraiment bien reposé cette nuit-là. Après avoir nettoyé toute la jungle des chauves-souris, non seulement il en avait profité généreusement, mais il avait aussi découvert leur grotte, où il avait passé une merveilleuse nuit.

Une expression disgracieuse apparut sur le visage de Du Lingfei alors qu’elle fixait le jeune garçon. Renâclant, elle repensa aux sentiments compliqués qu’elle avait éprouvés et se sentit encore plus agacée.


Feng Yan fit semblant d’être ravi. – « Frère cadet Bai! Je suis si heureux de vous voir sain et sauf. Nous nous sommes inquiétés pour vous toute la nuit. »


Bai Xiaochun eut un petit rire et, bien que son expression semblât normale, il n’en pensait pas moins.


Bientôt, ils furent de retour dans leur vaisseau, pour poursuivre leur route. Compte tenu de ce qui venait de se passer, Bai Xiaochun leur suggéra de voyager de nuit avec la Yole des Vents et de continuer à pied pendant la journée. Du Lingfei acquiesça, ce qui n’était pas dans ses habitudes, et Feng Yan également.


Ainsi, ils longèrent la Rivière Céleste.


Un mois passa.


Bai Xiaochun n’avait jamais voyagé aussi loin de toute sa vie. Il vit de nombreuses montagnes et jungles, des endroits où il n’y avait aucun signe de présence humaine!


À un moment donné, le sol commença à trembler et la petite tortue regarda vers les montagnes lointaines. Ce qu’il vit l’étonna énormément. Un immense géant à la fourrure épaisse faisait trembler le sol à chacun de ses pas.


La vue du géant fit haleter Bai Xiaochun.


Une nuit, alors qu’ils volaient, des éclairs claquaient au loin… et un énorme oiseau aussi grand que le Pic du Nuage Parfumé apparut. Alors qu’il sifflait dans le ciel, d’innombrables éclairs traversaient son corps. La simple vue d’une telle créature volant au milieu de la nuit était vraiment étonnante.


La scène la plus mémorable à laquelle Bai Xiaochun eut l’occasion d’assister se déroula pendant la journée lorsqu’il aperçut une bête sur la rive sud de la rivière. Elle avait quatre jambes courtaudes et une tête aussi grosse qu’une montagne. Tout à coup, un immense crocodile doré de 30 000 mètres avait surgi de la rivière et englouti la première créature. En retombant dans l’eau, la bête avait jeté un regard froid à Bai Xiaochun et à ses compagnons.


Ce regard les transit d’effroi. Une douleur fulgurante leur déchira les yeux et il leur fallut un long moment pour retrouver leurs esprits.


Bai Xiaochun frissonna puis murmura. – « Terrifiant. Le monde extérieur est tellement terrifiant! »