A+ a- Mode Nuit

Vol.7 / Chapitre 620 : Votre professeur Zhang Xuan

La légende disait que l’arôme d’une solution médicinale de rang 6, similaire à la Transmission de la Volonté Céleste d’un Maître Enseignant, pouvait puiser dans l’énergie spirituelle pour élever sa qualité.

Le Directeur de la Guilde était un apothicaire 5 étoiles dernier palier, et il avait toujours essayé d’affiner des médicaments de rang supérieur. Mais par manque d’expérience et sans la guidance d’un formidable Maître Enseignant, il n’y était jamais parvenu. Il pensait que le seul facteur limitant était son manque d’expérience, mais au juger de ce qu’il venait de voir, il avait fait fausse route.

Même si l’Apothicaire Luo venait de l’Empire Hongyuan et était probablement plus instruite que lui, son niveau était deux royaumes en-dessous. Après tout, elle était encore très jeune.

– « C’est lui… » Le vieil homme plissa les yeux et trembla. Il avait regardé attentivement tout le processus de forgeage, et la jeune femme avait suivi toutes les instructions de Zhang Xuan à la lettre. La réussite de la solution était clairement dûe à ce dernier!

Comment a-t-il réalisé cet exploit.

– « Un rang 6 ? » Devant les exclamations du Directeur, toutes les personnes présentes furent choquées. Plus la solution avait un rang élevé, plus elle était difficile à fabriquer. Il était banal qu’un apothicaire talentueux 1 étoile forge un remède de rang 2…mais qu’un apothicaire 5 étoiles forge une pilule de rang 6, en aucune façon!

– « Ayant forgé un produit de rang 6, la confiance et la compréhension de l’Apothicaire Luo sur les herbes médicinales ont fait un grand pas. Il n’y a plus de doute, elle deviendra surement un apothicaire de génie! »

– « Oui. Comment ai-je pu être si idiot ? Si je m’étais précipité pour le reconnaître en tant que professeur, la chance aurait été pour moi! »

– « Quel dommage! Dis, penses-tu qu’il soit trop tard pour le reconnaître ? »

– « Je doute qu’il accepte encore des étudiants… »

De nombreux apothicaires exprimèrent leurs regrets.

Hu!

Pendant que le public oscillait entre choc et regret, la jeune femme respirait. Elle regardait calmement la solution médicinale qui flottait devant elle et son excitation se remarquait par les rougeurs sur son visage.

– « Il est impressionnant! » Elle fixa le jeune homme une nouvelle fois, les yeux remplis d’admiration. A travers la guidance de son nouveau professeur, elle était capable de raffiner une solution de qualité supérieure.

– « Professeur! » La jeune femme versa la solution dans une bouteille de jade et la transmit respectueusement à Zhang Xuan.

– « Merci! » Le jeune Zhang la saisit avec un air jubilatoire. Il pensait qu’une solution de rang 5 aurait déjà été un merveilleux résultat, mais grâce à la haute maturité des herbes médicinales harmonisantes et la quasi absence d’erreur dans le processus d’affinage, il avait fait bien mieux.

Si Yuan Tao devait l’appliquer, sa Lignée Impériale serait boostée d’une grande portion, et son niveau franchirait un nouveau cap.

– « Le fait que vous puissiez forger la solution médicinale avec brio prouve que vous avez un talent bien au-dessus de la normale, et je réalise la sincérité de votre engagement. Bien, à partir d’aujourd’hui, vous serez mon étudiant apothicaire! » Il lui annonça cela d’une manière très détachée, comme s’il était amusant d’affiner des remèdes de rang 6.

– « Professeur, merci de m’accepter comme apprenti! » Elle joignit ses poings et s’agenouilla pour achever la cérémonie de reconnaissance.

Il lui demanda. – « Au fait. Quel est votre nom ? »

– « Je suis Luo Qiqi, professeur, vous pouvez m’appeler Qiqi! »

– « Qiqi ? Fort bien. Dorénavant je vous appellerai Petite Qi… »

– « Entendu! » Elle en fut ravie.

– « Bon, j’ai encore des choses à faire, je vais prendre congé! » Le défi des colonnes dans la Salle aux Trésors Mystiques et la concoction de la solution avaient pris près de 10 heures. Le banquet du Prince Couronné était sur le point de commencer.

– « D’accord… » Sachant qu’il allait partir, elle fut quelque peu déçue.

– « L’affinage de remèdes est une succession d’expérience, pas quelque chose qui s’acquiert tout d’un coup. Essayez de comprendre ce que je vous ai enseigné aujourd’hui, et vous vous améliorerez grandement! » Dit-il.

Elle montra par un signe de la tête qu’elle avait saisi. Après quoi, il sortit 10 pierres spirituelles de qualité intermédiaire et les donna au Directeur de la Guilde. – « Voici l’argent pour les herbes médicinales! » Sans l’aide du vieil homme, il n’aurait pas sa solution. Sur le chemin pour se rendre à la Guilde des Apothicaires, Sun Qiang lui avait transmis les 700 pierres que lui avait donné la 6ème Princesse.

– « C’est un honneur de pouvoir voire un médicament d’une telle qualité, comment pourrais-je accepter votre argent ? »

– « Prenez-les » S’il ne les prenait pas, on aurait pu croire que le jeune Zhang lui devait une faveur, et c’est le genre de dette qu’il n’aimait pas avoir.

– « Très bien! »

– « Au revoir! » Il sortit de la salle.

– « Professeur…Où puis-je vous trouver ? » Lui cria Luo Qiqi.

Les mains derrière le dos, il s’arrêta. – « Rappelez-vous que mon nom est Zhang Xuan! »

– « Cela fait un moment maintenant, pourquoi le jeune Maître met si longtemps ? Le banquet va commencer! » Sun Qiang faisait les cent pas.

– « C’est vrai! » Yuan Tao avait essayé de voir ce qui se passait dans la salle, mais avec les portes bien fermées, c’était impossible!

La tristesse du Maître Enseignant Hong serait immense si le Champion de l’Empire Hongfeng n’apparaissait pas dans un banquet si important.

– « Jeune femme, puis-je vous demander d’entrer chercher notre jeune Maître ? » Après avoir attendu un peu trop longtemps, le majordome se tourna vers l’hôtesse d’accueil.

– « Je suis désolée, mais je ne peux pas. Seuls les apothicaires officiels peuvent entrer. Sans permission, je risquerais d’avoir une grave sanction. Pire même, je pourrais être expulsée… »

– « Mais vous êtes tous des membres de la Guilde, non ? Et vous ne faites qu’entrer. Pourquoi ça irait si loin ? »

– « Ils le feraient! Le métier d’apothicaire fait partie des Neuf Voies Supérieures, il octroie un statut exceptionnel. De ce fait, les règles qui gouvernent les membres de la Guilde sont strictes. N’avez-vous jamais vu des apothicaires officiels dans leur tunique et portant la grâce et la majesté… »

Tout à coup, les portes s’ouvrirent. Jiya!

A cet instant, au lieu d’apercevoir de fiers apothicaires, le trio eut l’impression de voir un groupe de réfugiés sortir.

– « Mais…s’agit-il de la grâce dont vous me parliez ? » Yuan Tao et Sun Qiang furent surpris.

– « … »

N’assistaient-ils pas à une conférence ?

Pourquoi ont-ils des airs d’agneaux effrayés ?

Que s’est-il passé à l’intérieur ? 

Les apothicaires sortaient de la salle à l’instar du cours ininterrompu d’une rivière. Chacun d’eux était paniqué.

– « Le professeur n’a pas encore…fait quelque chose qui sorte de l’ordinaire ? » Dit Yuan Tao.

– « … Maintenant que vous le dites, cela semble être une possibilité en effet! » Lui répondit le majordome.

– « Votre jeune Maître ? Comment ça ? Ne vous en faites pas, puisqu’il n’est qu’apothicaire 3 étoiles, il est impossible qu’il ait fait quelque chose de cette ampleur! » Dit-elle.

– « C’est loin d’être certain… » Dit Sun.

– « N’y pensez plus. Notre Guilde a beaucoup d’apothicaires 5 étoiles. Les apothicaires 3 étoiles sont formidables, mais face à eux, ils ne sont rien du tout… »

Jiya! La porte s’ouvrit de nouveau…et le jeune Zhang sortit.

– « Au revoir, Apothicaire Zhang! »

– « Apothicaire Zhang, si vous avez du temps libre, notre Guilde serait honorée de vous avoir! Nous serions ravis que vous puissiez refaire une conférence! »

Le Directeur de la Guilde et de nombreux Maîtres sortirent et s’inclinèrent devant lui.

– « … » La jeune femme était déboussolée.