A+ a- Mode Nuit

Vol.7 / Chapitre 619 : Technique de forgeage consistant à frôler le point de rupture

Le cœur du Serpent était la partie la plus concentrée en énergie de la bête, et on pouvait avancer qu’elle équivalait au niveau d’un expert du royaume Parfaite Harmonisation.

Dong dong dong!

Des sons rappelant des roulements de tambour et le tonnerre retentissaient à l’intérieur du chaudron. Le couvercle dansait et menaçait de faire s’échapper la violente énergie à tout moment. A première vue, l’explosion semblait inévitable.

– « M***e, on dirait que ça va exploser… » Tout le monde trépignait. Les apothicaires avaient une idée. En temps normal, il fallait infuser du zhenqi pour juguler l’énorme pression, mais…l’apothicaire Luo n’avait pas suffisamment de force pour le faire.

– « Directeur de la Guilde… » Un apothicaire se tourna vers le vieil homme.

– « Comme le professeur apothicaire n’a pas demandé notre aide, nous n’avons pas à intervenir… » Même s’il en avait la force, ce serait irrespectueux d’agir. – « Ne vous inquiétez pas, même si la situation paraît dangereuse, il suffit d’éteindre le feu pour arrêter l’explosion. » Il le consola.

L’intensité des flammes était basse et ne représentait pas de menace. 

– « Injectez plus de zhenqi, intensifiez les flammes! » Dit Zhang Xuan.

– « Pardon ? » Le vieil homme pâlit. – « Mais une explosion va se produire… » 

Hong long long!

Le chaudron remua violemment et une aura destructrice jaillit dans la salle. Des fissures se dessinèrent sur le sol. Un vent chaud puissant fit danser les cheveux de l’apothicaire Luo et voleter sa tunique.

– « Courez, ça va exploser! »

– « C’est un cœur de Serpent Transcendant Mortel 7ème Dan! S’il explose, la salle sera détruite! »

– « Mais il est fou, vraiment fou! Comment peut-on forger une pilule pareille ? »

Toutes les jambes flageolaient et il y eut même des apothicaires qui couraient pour s’échapper. Des apothicaires 5 étoiles pouvaient tenir mais pas ceux en dessous de ce niveau.

Geji! Geji!

Des sueurs froides perlaient sur le front de la jeune femme. Bien qu’elle eût confiance en la maîtrise de son professeur apothicaire, elle ressentait un frisson qui lui gelait le sang!

– « Ne paniquez pas! » La voix calme du jeune Zhang la rassura, et ses craintes et son tremblement disparurent comme par magie. – « Utilisez la Technique de la Fleur Tombante pour ajouter l’Herbe Harmonisante! » 

Elle s’exécuta sans hésiter.

Hong long long!

Ce fut comme ajouter de l’huile sur le feu! Le remue-ménage du chaudron s’intensifia.

– « Ajoutez la Fleur oeil de Coton et la feuille Verte Epine… » 

Elle continua à ajouter les herbes…et plus elle en mettait, plus la secousse s’aggravait. Mais ce qui la surprenait, c’était que l’explosion ne se produisait pas! Le chaudron semblait ne pas vouloir franchir le point de rupture!

Tout le monde nageait dans la confusion.

– « Mais il n’explose pas ? »

– « Qu’est-ce qui se passe Directeur de la Guilde ? Vous pensez à quelque chose ? » Demanda un apothicaire.

– « Si mes yeux ne me jouent pas des tours…il s’agit d’une technique oubliée depuis longtemps, la Technique de Forgeage qui ne dépasse jamais la limite! »

– « Jamais entendu parler! »

– « Il parait que cette technique a été inventé par un apothicaire fou. Mais vu sa dangerosité, personne n’a jamais osé l’appliquer. Il se trouve que je suis tombé par hasard dessus dans des textes anciens, et je pensais que ce n’était qu’une légende! … » 

Devant l’excitation apparente du vieil homme, l’assistance voulut en savoir plus.

– « Vous devriez tous l’avoir vu par vous-même. Le chaudron est sur le point d’exploser depuis un moment maintenant, mais pourtant…il n’explose pas! »

– « C’est vrai! »

C’était inexplicable pour la plupart des observateurs.

– « Toute chose, y compris les chaudrons, a un point de rupture. Vous ne l’ignorez pas ? » 

– « Oui! » Répondit la foule.

– « Ce que vous dites c’est que…ce jeune apothicaire connaît le point de rupture du chaudron et le contrôle intentionnellement afin d’éviter l’explosion ? » Demanda un autre apothicaire. – « Tous les chaudrons ont une limite différente, et cela varie en fonction des herbes médicinales. Comment peut-il être certain du point de rupture ? »

– « Je n’en ai aucune idée, mais en tout cas, il est évident qu’il réussit. Quand le chaudron est sur le point de franchir ce point, il ajoute une herbe médicinale qui apaise…En d’autres termes, il retarde continuellement l’explosion. D’où le nom de la technique! » Répondit le Directeur de la Guilde.

– « Ah je vois…Mais quel est l’avantage d’une telle technique ? » Demanda un apothicaire.

– « L’avantage ? Mais il est immense! » Le vieil homme ravala sa salive. – « Tout le monde sait que la partie la plus difficile lorsqu’il s’agit du cœur de la pilule, c’est la fusion. Sans des heures de chauffage intense, ça ne peut pas se faire. Le pire c’est qu’il faille toujours surveiller l’heure, ou sinon, il y a de fortes chances pour que l’explosion se produise! »

– « C’est vrai! »

– « D’un autre côté, en soumettant le chaudron à des conditions extrêmes, comme celles qui précèdent une explosion, le cœur est aussi prêt à exploser et son émission d’énergie atteint aussi sa limite. Par le maximum de cette émission, la fusion se fait plus rapidement et on évite des heures d’effort! »

– « … »

– « Ce n’est pas l’unique avantage! Dans des conditions aussi intenses, le cœur peut mieux fusionner avec d’autres herbes médicinales, et par conséquent, les propriétés obtenues après la fusion sont maximisées…Et la qualité de la pilule est aussi meilleure! »

– « Regardez, toutes les herbes ont été mises! L’affinage est sur le point de finir… »

L’apothicaire Luo donna un coup de poignet pour jeter la dernière herbe. Le chaudron remua violemment un moment, avant de s’ouvrir pour laisser jaillir une fontaine d’une solution dorée.

– « Un arôme profond qui extrait l’énergie spirituelle…C’est une solution médicinale de rang 6 ? » Le vieil homme avait son compte de surprises!!!