A+ a- Mode Nuit

Vol.7 / Chapitre 616 : Peut-on appeler ça du forgeage de pilule ? (Partie 1)

– « J’ai construit cette salle pour déchiffrer ces colonnes de pierre. Etant donné que j’ai la réponse à toutes mes questions, je peux mourir sans rien regretter. Il est temps pour moi de retourner chez moi et de finir mes dernières années en paix. » Le vieil homme respirait la sérénité.

– « … » Le jeune Zhang était admiratif. Ces artéfacts avaient de la valeur, mais le vieil homme ne pouvait pas les emmener avec lui dans l’après-vie. On arrivait sur cette terre les mains vides…et on la quittait le cœur abondant!

Voyant que Gan Yiping voulait sincèrement donner ces artéfacts, Zhang Xuan les accepta poliment. En échange, il lui offrit une guidance.

Le vieil homme le remerciât chaleureusement.

Après un petit moment passé à bavarder, le jeune professeur repartit.

– « Jeune Maître, où allons-nous maintenant ? » Demanda le majordome.

– « En plus du cœur du Grand Serpent des Rivières et de l’Herbe qui Broie le Chagrin, il nous faut plus d’herbes médicinales pour harmoniser les propriétés avant de préparer une solution… » Zhang Xuan réfléchit un instant. – « Nous allons nous rendre à la Guilde des Apothicaires. Là-bas, nous pourrons nous faire assister par un professionnel! » Même s’il était apothicaire 3 étoiles, il n’avait obtenu son rang que grâce au débat sur les pilules. 

– « Entendu! » 

La Guilde était assez éloignée. Le trio chercha un moyen de transport et parvint à destination après une heure de route.

Le bâtiment était imposant. Devant l’entrée trônait un énorme chaudron de pierre de 10 m de hauteur qui inspirait de la solennité aux visiteurs.

Une fois à l’intérieur, un arôme d’herbes médicinales et d’énergie spirituelle traversa tous les pores de leur corps et les revitalisa.

– « C’est une odeur de pilule, on dirait que quelqu’un a forgé une pilule de rang 5. » Constata Zhang Xuan. L’odeur qu’elle diffusait avait le pouvoir de vous énergiser.

– « Oui, s’il y a des apothicaires 5 étoiles ici, il n’est pas surprenant qu’il y ait des pilules de ce rang! » Répondit Sun.

– « Allons donc à l’accueil pour voir si nous en trouvons un! » Le cœur de serpent et l’herbe qui broie le chagrin coûtaient très cher, et il ne disposait que d’un seul jeu. Il ne pouvait commettre aucune erreur. Même s’il ne s’agissait que d’un fluide médicinal, sa concoction nécessitait des processus complexes qui demandaient une main experte.

– « Jeune Maître, que puis-je pour vous ? » Lui demanda une jeune fille de 19 ans.

– « Il me faut préparer une solution médicinale particulière. Pourrais-je obtenir l’assistance d’un apothicaire 5 étoiles et à quel prix s’il vous plait ? » Si on pouvait acheter des jetons de tutelle auprès du Pavillon des Maîtres Enseignants, normalement, on devait pouvoir engager les services de professionnels de cette guilde.

– « Les services d’un apothicaire 5 étoiles ? » L’hôtesse d’accueil fut surprise.

– « Pourquoi ? Ce n’est pas possible ? » Dans l’affirmative, ce serait problématique. Etant donné que le Grand Serpent des Rivières avait un niveau Transcendant Mortel 7ème Dan avant son décès, il était probable que son cœur ait un pouvoir immense, et un apothicaire 4 étoiles ne pourrait pas contrôler les violentes énergies qui se dégageraient pendant la concoction.

– « Nous pouvons vous fournir de tels services, c’est juste qu’un apothicaire 5 étoiles de grande renommée venant du siège donne ce jour-même une conférence, et que tous nos apothicaires 5 étoiles y sont partis. En fait, même nos apothicaires 4 et 3 étoiles. Je n’ai donc personne de disponible. Est-ce que je peux vous demander de revenir demain ? »

– « Demain ? » Ils devaient décider de la distribution des places pour le Lac avant la soirée et le temps était compté. – « Je ne peux pas attendre si longtemps. Quand prendra fin cette conférence ? Vous pouvez m’aider à voir si un apothicaire 5 étoiles serait disponible pour faire ce travail ? »

– « Euh ? Je ne suis qu’hôtesse et je ne peux pas approcher de nobles apothicaires comme ça. De plus, les maîtres vont entamer des discussions après la conférence, c’est certain. Cela durera toute la journée. Je ne pense pas que vous puissiez les faire venir aujourd’hui, même si vous payez très cher! »

– « … » Il est vrai qu’il s’agissait d’une belle opportunité pour les apothicaires, mais Zhang Xuan ne pouvait pas faire ce travail de forgeage tout seul! Il n’avait pas le temps d’apprendre à forger non plus! – « Puisque c’est ainsi, pouvez-vous me montrer où se tient la conférence ? » S’il demandait personnellement, peut-être qu’il aurait une chance.

– « Oh, mais seuls les apothicaires y sont admis! »

– « Je suis aussi apothicaire. » Il sortit son emblème. Il avait ses 3 étoiles obtenues au Royaume de Tianwu, et cela devait suffire pour entrer.

– « Maître Apothicaire, par ici je vous prie! » Elle s’inclina. Même s’il n’avait pas un rang exceptionnel, elle devait lui montrer du respect.

– « Merci! »

Ils durent marcher assez longtemps avant d’arriver dans une grande salle.

– « Je suis désolée, mais je ne peux pas aller plus loin… »

– « C’est très bien! » Il lui sourit en épinglant son emblème sur sa poitrine. Puis il se tourna vers Yuan Tao et Sun Qiang. – « Vous restez ici. Je vais aller jeter un œil! » Après quoi, il poussa la porte et entra.

Les gardes le laissèrent passer.

La salle faisait plusieurs centaines de mètres de côté et une foule immense était présente. Ils étaient tous apothicaires. On se serait cru au tour de sélection avec Ruohuan à la Cité du Royaume de la Myriade.

Il leva le regard sur l’estrade et vit une personne devant un chaudron en train de forger tout en expliquant le processus étape par étape. Les flammes brûlaient alors qu’une paire de mains claires ajoutait des herbes une à une dans le chaudron.

– « C’est une jeune femme ? » Zhang Xuan pensait qu’un conférencier du siège aurait été un homme de 70-80 ans. Les femmes apothicaires étaient rares et cela piqua l’intérêt du jeune homme.

Elle portait une tunique pourpre ample et ses longs cheveux noirs étaient arrangés en chignon. Ses yeux brillaient comme des étoiles et dégageaient une espèce de sagesse. Néanmoins, son visage était froid comme le milieu de l’hiver et ne laissait passer aucune émotion. Elle portait aussi un emblème 5 étoiles!

– « Le forgeage de pilules nécessite toujours la compagnie des flammes! C’est un des métiers les plus difficiles. Je salue son niveau à son jeune âge. Incroyable! » Il était très impressionné car c’était en général un métier d’homme.

Non loin d’elle, se trouvait un vieux Maître, certainement le Directeur de la Guilde. Il semblait être là comme pour rehausser la prestation de la jeune femme. S’il n’était pas directeur, il s’agissait dans tous les cas d’une figure importante!

Zhang Xuan trouva une place vacante et s’assit. 

À cet instant, la jeune apothicaire s’exprima. Sa voix ressemblait beaucoup au tintement d’un jade pur heurtant une pierre, particulièrement agréable à l’oreille. – « L’Herbe Jade Emeraude possède un attribut Yin (froid), donc si vous la placez directement dans le chaudron juste après la Fleur Cyprès, vous causerez une friction. Il faut alors la tremper au préalable dans un extrait Hamachi durant deux heures. Cela augmente ses propriétés médicinales et abaisse la température dans le chaudron, permettant ainsi d’obtenir des pilules de qualité!

Quant à la Fleur d’Encens Boisé, il faut la tremper dans de l’eau florale pourpre et la faire dorer sous un soleil de plomb pendant 5 jours afin de maximiser ses propriétés. Sinon, en la mettant dans un chaudron au plus fort de sa température, elle finirait probablement carbonisée… »