A+ a- Mode Nuit

Vol.6 / Chapitre 560 : L’Avidité motive le cœur des hommes

Personne parmi les chefs de secte ne s’attendait à des conditions aussi simples. Comparées à la valeur de la relique, elles ne représentaient rien du tout.

– « Calmez-vous tous! » Tout le monde y allait de sa petite surenchère pour dégoter cette opportunité. « Permettez-moi de terminer d’abord avant de vous décider! Bien que la personne que je vous demande de tuer soit faible, son identité est un peu unique. Il est Maître Enseignant, et…représente l’Alliance au prochain Tournoi! »

– « Un Maître Enseignant qui représente l’Alliance ? Vous voulez parler du…Maître Enseignant Zhang Xuan dont on a parlé récemment ? »

Les chefs restèrent bouche bée. Même s’ils n’avaient pas prêté attention aux candidats qui allaient y participer, ils avaient tous entendu parler du jeune Zhang.

Tuer une figure publique, de plus un Maître Enseignant 4 étoiles ?

Les mines initialement réjouies laissèrent place à des expressions patibulaires! Les Maîtres Enseignants n’avaient pas le droit de s’entretuer. Si le siège l’apprenait, les conséquences pourraient être désastreuses. De plus, Zhang Xuan était une figure montante, alors s’il lui arrivait quelque chose, ils seraient très certainement suspectés.

– « Pourquoi en voulez-vous au Maître Enseignant Zhang ? » Demanda Luo Huang.

Les Maîtres Enseignants n’avaient pas le droit de s’entre-tuer, certes, mais il y avait des exceptions :

– La rancune entre les deux parties devait être inconciliable.

– Le Maître Enseignant devait avoir commis une action qui enfreignait le code de moralité.

– Ou bien le Maître Enseignant avait été irrespectueux envers un Maître Enseignant de rang supérieur par le biais de mots ou d’actions répréhensibles.

Il s’agissait des règles fondamentales du Pavillon…

– « Il a tué ma famille et détruit mon territoire. A moins qu’il ne meure…ma haine ne sera jamais éteinte! » Répondit furieusement Ding Hong.

– « Il vous faut assouvir une vengeance ? Soit! Je peux vous donner une guidance afin que vous atteigniez rapidement le niveau Transcendant Mortel 3ème Dan. Ensuite, vous pourrez vous venger personnellement. Qu’en pensez-vous ? » Après tout, si le duel devait être équitable, le Pavillon ne devrait y voir aucune objection.

– « C’est vrai! »

– « Pourquoi n’y ai-je pas pensé ? »

– « Le Chef Luo est vraiment vif d’esprit… »

L’assemblée se sentit ridicule. A partir du moment où ils n’agissaient pas directement, ils ne seraient pas responsables.

– « C’est une bonne idée, néanmoins…il y a quelque chose de très bizarre avec ce type. J’ai peur de ne pas pouvoir rivaliser avec lui! »

– « Vous pensez ne pas en être capable ? Alors vous voulez que nous agissions à votre place ? » Luo Huang plissa le front.

– « Tout à fait! Je vais être honnête. La lettre de Kong n’est pas entre mes mains à l’heure actuelle. Mais si l’un d’entre vous réalise mes vœux, je lui dirai où elle se trouve. »

– « Il n’est pas difficile de répondre à vos deux premières demandes, mais pour la troisième, vous savez que nous pourrions subir de lourdes répercussions. Même notre Secte du Nuage Flottant doit prendre cela très au sérieux! Puisque c’est ainsi, pourquoi vous ne nous dites pas où elle se trouve  d’abord? Nous discuterons des suites après cela. Si nous jugeons que le risque est justifié, nous agirons. Même si nous ne répondons pas à votre 3ème requête, nous vous aiderons pour les deux premières. » Dit Luo Huang.

– « Oui. Ne vous inquiétez pas, nous sommes nombreux ici. Nous ne risquerons pas notre crédibilité sur une petite affaire comme celle-là! » Dit un autre chef.

– « Qui plus est, vous ne détenez pas la lettre, ce qui diminue la qualité de vos informations! » Ajouta un autre.

– « C’est une question d’honneur. Pour être sincère, la lettre est entre les mains de Zhang Xuan en ce moment même. Il me l’a dérobée et m’a coupé le bras en le faisant…Si vous le tuez, vous obtiendrez la lettre! » 

– « C’est lui qui vous l’a volé ? »

– « Il vous a coupé votre bras ? »

En soit, le fait que Zhang Xuan lui ait volé ladite relique justifiait une peine de mort.

– « Dites-nous en plus sur cette affaire. Si c’est vrai, le Maître Enseignant Zhang a enfreint le code de moralité. En tant que Maîtres Enseignants, nous avons la responsabilité d’éliminer les brebis galeuses comme lui. » Dit Luo Huang.

– « Oui! si vous avez des griefs, parlez sans hésiter. Nous faisons tous partie de la fine fleur des Maîtres Enseignants. S’il a exploité son statut pour vous opprimer, nous vous rendrons justice! »

– « Un tel personnage n’a pas sa place au Pavillon! »

– « Etant donné que tout le monde est intéressé par cette affaire, permettez-moi d’en parler! La relique appartient au Clan Qu, et notre Clan Ding est un proche ami de ce Clan depuis des générations maintenant. En fait, Nous avons même jadis co-gouverné le Royaume de Xuanyuan. Malheureusement, le Clan Qu n’a pas su résister aux épreuves du temps, et il a doucement décliné. Il y a tout juste 3 ans, le dernier successeur du Clan Qu est venu nous trouver pour nous remettre la relique avant de disparaître. Mais qui aurait deviné que Zhang Xuan l’aurait appris! Il est entré en trombe en pleine cérémonie d’inauguration de mon arrière-petit-fils, l’a tué et a dérobé la lettre. Il a même essayé de me réduire au silence. Si je n’avais pas utilisé mon art de la fuite, je serais déjà mort! Pour cacher ses viles actions, il s’est trouvé pleins d’excuses. Il est heureux que le ciel ait eu pitié de moi en me permettant de rester en vie! » L’histoire qu’il monta de toutes pièces semblait plausible…

– « Mais c’est atroce! Comment peut-il exister une personne pareille ? »

– « Comment une personne si immorale a pu devenir Maître Enseignant ? »

– « Il faut lui donner une leçon! Nous devons lui apprendre ce qu’est la dignité d’un professeur… »

– « Ceci explique pourquoi le Pavillon de l’Alliance a toujours été classé dernier. Il est temps de réorganiser tout ça et de nous débarrasser de cette culture dégénérée! »

Les Maîtres Enseignants étaient furieux.

– « Chef Luo, je suggère que nous affrontions Zhang Xuan dès à présent afin qu’il s’explique sur cette affaire! »

– « C’est juste! Nous devrions aussi lui demander de nous remettre la lettre. C’est une insulte au Maître Enseignant Kong que quelqu’un d’aussi immoral détienne sa relique! »

– « Tout à fait d’accord avec ça! »

– « Tout ce que vous dites a du sens. Un Maître Enseignant doit être droit pour guider les autres. Mais bien sûr nous ne pouvons pas écouter qu’une seule version des faits. Nous devons également entendre la défense du Maître Enseignant Zhang. Si ce que vous dites est vrai, nous ne céderons pas, même s’il a le soutien du Pavillon! » Dit Luo.

– « Très bien, allons le trouver! » Tout le monde se mit d’accord.

– « Mon ami, pourquoi ne pas nous accompagner ? En tant qu’estimé invité de notre secte du Nuage Flottant, vous n’avez rien à craindre! » Demanda Luo Huang à Ding Hong.

– « D’accord! » Il était si avide de se venger.

– « Le Maître Enseignant Zhang habite dans une résidence proche de celle du Chef de l’Alliance. Je sais où elle est située. » Dit un des Maîtres Enseignants.

Que Zhang Xuan l’admette ou non, une chose était sûre…il ne pourrait pas garder la lettre…