A+ a- Mode Nuit

Vol.6/ Chapitre 556 : Le Départ de Zhao Ya (Partie 1)

Tout le monde s’était grandement amélioré dans sa pratique. Les niveaux de Zhao Ya et du Chef de la Cour n’étaient pas très éloignés. Zhang Xuan parvint à soigner cette dernière grâce au sang de son élève.

– « Maître Enseignant Zhang, l’émissaire du siège souhaite vous rencontrer! » Wu aborda Xuan alors qu’il était sur le départ. Elle avait fait remonter l’information concernant les amélioration s des formules Yin et Yang.

– « Oh, pourquoi pas! » Il la suivit jusqu’à l’endroit où il l’avait rencontré la première fois. Au centre de la pièce était assise une femme d’âge moyen.

– « Emissaire, voici le Maître Enseignant Zhang! »

– « Maître Enseignant Zhang, je me prénomme Liu Xuan, et je viens du siège de la Plaine du Glacier! » Elle le salua respectueusement. 

– « Je suis Zhang Xuan, Maître Enseignant! » Il adressa à son tour ses respects et en même temps évalua cet émissaire. Du moins, il essaya, puisque cette femme devant lui était telle un vaste océan presque insondable, même avec l’utilisation de l’œil de la Perspicacité!

En fait, il y avait un côté effrayant qui se dégageait d’elle, plus effrayant encore que ce qu’il avait pu ressentir lorsqu’il s’était trouvé en présence de l’Oracle des Âmes Mo Hunsheng, à la tombe. Pourtant, ce dernier affichait déjà un niveau Transcendant Mortel 9ème Dan!

– « Pas mal! »

– « – « Je suis ici pour deux raisons! »

– « Oh ? »

– « Tout d’abord, les modifications que vous avez apportées à notre technique ont permis de sauver un nombre incalculable de nos membres. Et je vous remercie de la part de la Cour de la Plaine du Glacier. Parallèlement, nous aimerions vous inviter à visiter notre siège. Notre Cour souhaiterait vous honorer et vous offrir le titre de Grand-Maître! »

– « Ah oui ? » 

Wu eut un frisson qui la parcourut. Elle connaissait le pouvoir et la force qu’octroyait ce titre qu’elle ne pourrait jamais atteindre, même en y dévouant toute sa vie. C’était un honneur qui était censé récompenser les membres les plus talentueux.

– « Quelles en sont les conditions ? » Demanda le jeune homme. Comme toute offre alléchante, il devait y avoir une contrepartie.

– « Le Maître Enseignant Zhang est vraiment franc! Nous espérons que vous pourrez nous aider à régler les problèmes relatifs à notre technique et…devenir un membre permanent de notre Cour! »

– « Un membre permanent ? Vous voulez dire que je ne pourrais pas quitter les lieux ? » Quelle différence cela faisait-il avec un prisonnier ?

– « Maître Enseignant Zhang, vous vous méprenez. Partir n’est pas un problème! Nous vous demanderons uniquement de passer le test de la loyauté, qui nous garantira que jamais vous ne nous trahirez. Après tout, vous savez à quel point l’héritage d’une profession est important. Il nous faut aussi nous prémunir des fuites… »

– « Je comprends, mais je ne peux pas accepter! »

Devenir un prisonnier ? Vous plaisantez! Je n’ai pas de tendances masochistes!

En dépit d’être mise sur la touche sans ménagement, l’émissaire n’abandonna pas. « Vous savez, notre Cour n’est pas un mauvais endroit où demeurer. Tous nos membres sont des femmes, et vous pourrez en épouser autant que vous voudrez! » Ces membres étaient d’une beauté incomparable, et il y avait quelques invités mâles puissants qui y résidaient en permanence pour y assouvir leurs désirs sexuels.

– « Parlons de la seconde raison! » Il n’avait pas d’autre choix que celui d’obtenir ses 9 étoiles avant l’âge de 30 ans, c’était une question de survie. Comparés à ça, le prestige et la luxure étaient pour lui négligeables. Pour les mêmes raisons, il avait dû rester insensible aux avances de Mo Yu, Shen Bi Ru et d’autres femmes!

Liu Xuan fut un peu déçue, mais elle réajusta son mental. « La deuxième raison concerne votre élève…Zhao Ya! Le Corps de Yin Pur est très important pour nous. Je crois que le Chef de la Cour Wu a dû vous en parler. »

– « Le Chef Wu en a parlé, mais elle n’a pas fait mention des raisons sous-jacentes. »

– « Notre héritage nous vient d’un vieil ancêtre qui possédait ce potentiel unique. Il est de coutume que notre Chef Suprême ait une telle disposition…Mais malheureusement, cela fait un millénaire que notre ancêtre nous a quitté, et nous ne sommes jamais parvenu à trouver quelqu’un pouvant le remplacer! Sans un vrai leader, de nombreuses puissances se sont mis en quête d’exploiter nos faiblesses, et à ce jour nous sommes au bord de l’effondrement. Si nous pouvions avoir un successeur possédant un Corps de Yin Pur, nous éviterions notre dissolution et retrouverions notre aura. »

– « Un Chef Suprême ? » 

– « Oui! Donc, j’espère pouvoir amener Zhao Ya au siège afin de réveiller le plus rapidement possible son potentiel et qu’elle puisse hériter de ce titre. »

– « Je peux réveiller son potentiel moi-même! » Même si la force et les ressources lui manquaient, il pouvait toujours induire une évolution rapide chez son élève.

– « Je connais vos capacités Maître Enseignant Zhang. Il est très probable que Zhao Ya développe son plein potentiel un de ces jours en restant à vos côtés. Mais combien de temps cela prendrait-il ? 10 ans ? 20 ans ? 50 ans ? Ou peut-être un siècle ? Plus le développement avance, plus il s’avère difficile, et les ressources nécessaires grimpent exponentiellement. Même si vous n’attendez rien en retour de la part de Zhao Ya, acceptera-t-elle autant de vous ? »

– « Mais… » Il ne trouva rien à réfuter. Il est vrai que la jeune femme ne pouvait pas passer toute son existence sous sa protection.

– « Si elle nous rejoint, elle obtiendra le plus parfait des héritages, et des ressources généreuses. Elle devrait pouvoir réveiller sa constitution à court terme, et devenir une figure capable de faire trembler tout le continent. Etant donné que vous tenez énormément à elle, vous espérez aussi qu’elle s’émancipe et accomplisse son destin aussitôt que possible, non? »

Le jeune Zhang resta silencieux. En tant que professeur il devait penser aux bénéfices à long terme qu’obtiendraient ses élèves, et aussi admettre que malgré tous les efforts qu’il fournirait, ce ne serait pas aussi rapide qu’avec la Cour de la Plaine du Glacier!

– « Ce que j’en pense n’a pas d’importance. L’ultime décision revient à Zhao Ya. Et quel que soit son choix, je la soutiendrai! »

– « Professeur, je veux partir avec elle! » Elle était plus déterminée que jamais.

– « Vous le désirez ? »

– « Oui. Je sais tout ce que vous avez fait pour nous, et j’espère pouvoir vous rendre un jour la pareille… » Elle serra ses poings tremblants. « Et cette chance…se présente aujourd’hui. » Avec un tel soutien, elle serait beaucoup plus efficace pour servir son professeur à l’avenir.

– « Vous n’avez pas besoin de vous hâter, Zhao Ya. Vous avez trois jours pour y réfléchir tranquillement. Je vous soutiendrai quoi que vous décidiez! »

– « J’ai déjà pris ma décision professeur! » Les yeux rougis, elle s’agenouilla. « Professeur, je vous remercie pour votre enseignement et votre soutien. Où que j’aille, je serai toujours votre élève! »

– « Relevez-vous! » Les aigles devaient traverser des tribulations avant de pouvoir crier librement dans les cieux.

– « Oui! » 

– « Emissaire Liu Xuan, j’espère que tout ce que vous avez dit est vrai. Si j’apprends que vous m’avez menti et que vous avez fait du mal à Zhao Ya, non seulement je vous tuerai, mais je décimerai aussi toute la Cour! »