A+ a- Mode Nuit

Vol.6 / Chapitre 542 : La terreur de Maître Hong

En voyant le jeune homme entrer, le Maître Hong eut de l’appréhension. Il avait été témoin du sort de ses prédécesseurs, et cela l’effrayait quelque peu!

– « Les Neuf Épées du Lotus Cramoisi est une technique pour laquelle j’ai consacré 10 années de ma vie. Même si le Maître du Pavillon Kang devait la pratiquer, il n’atteindrait que le palier Initié en ce temps imparti. Je n’ai pas à me faire du talent que peut avoir ce type, il lui sera impossible d’atteindre l’Accomplissement Mineur. Je n’ai rien à craindre… » Hong tenta de se rassurer, avant de désigner la table devant lui. « Le Manuel qui concerne ma technique est ici. Vous avez un quart d’heure à partir de maintenant! ». Après quoi, il alluma l’encens dont la fumée dériva…tout doucement dans la pièce.

Zhang Xuan marcha jusqu’à la table, toucha le manuel et fit apparaître une copie identique dans sa bibliothèque mentale.

Il parcourait le livre avec les mains, mais sa conscience était dans la Bibliothèque de la Voie Céleste.

– « Les Neuf Épées du Lotus Cramoisi, créé par le Maître Hong Qin. La technique consiste en une série de neuf mouvements. Problèmes… » Après avoir lu le contenu, il afficha une certaine crispation du visage. « Il y a tant de problèmes dans sa technique, et ils osent appeler cela un Art pointu ? » L’art de l’épée comprenait plus de cent défauts. La confiance de Hong pour sa technique était un véritable exploit en soi!

Mais en y réfléchissant, Zhang Xuan réalisa qu’il pouvait avoir sous-estimé la difficulté à créer un  pareil art. La plupart des techniques de combat se passaient de génération en génération tout en étant améliorées, ce qui réduisait normalement le nombre de problèmes. Mais comme la technique venait d’être créée…

– « Art de l’Epée de la Voie Céleste, fusionne-toi! » D’une simple pensée, l’Art de l’Epée de la Voie Céleste se fusionna avec les nombreux manuels secrets d’art de l’épée qu’il avait déjà amassés.

Hu!

Une nouvelle technique des Neuf Épées du Lotus Cramoisi apparut. Il la parcourut rapidement.

Il avait trop peu de livres sur les arts de l’épée niveau spirituel palier intermédiaire. Ceux qu’il avait rassemblés étaient trop rudimentaires pour compléter un art plus pointu.

– « Il y a encore plus de 30 défauts… » Après sa fusion du livre, le jeune Zhang était déconfit. Depuis son incarnation, il n’avait jamais pratiqué de technique ‘bancale’, ce qui l’avait rendu perfectionniste. C’était comme obliger un fin gourmet habitué aux délices d’un chef 5 étoiles à manger du snack.

Mais…s’il ne pratiquait pas cette technique, il échouerait au test.

Pendant un moment, le professeur se trouva en plein dilemme. 

Le visage de Hong vira peu à peu au rouge, comme s’il était prêt à exploser! Mais il ne souhaitait pas perdre sa réputation à cause de lui, il voulait rester professionnel. Donc, il avait secrètement évalué son candidat au moment où il avait pris le manuel. 

Et les actions de ce dernier l’irritaient au plus haut point. Il avait créé cette technique en observant le cycle de vie du lotus rouge. Il était fier de dire qu’elle était la technique la plus puissante de la Cité du Royaume de la Myriade, et qu’elle serait également transmise de génération en génération. Néanmoins, Zhang Xuan parcourait le manuel si vite qu’il lui était impossible de pouvoir étudier la technique proprement.

Vous me donnez l’impression d’être tombé sur un tas d’excréments…

Ma technique est-elle si repoussante ?

Il avait tout imaginé. Que Zhang Xuan atteigne même le palier Couronnement ou même qu’il refuse de pratiquer…Mais jamais il aurait cru pouvoir le dégoûter à ce point.

Zhang Xuan ferma les yeux et serra les mâchoires. Puis, en prenant l’air d’un soldat marchant vers sa mort, il dit. « Si je dois mourir, qu’il en soit ainsi! »

– « Comment ? Maître Enseignant Zhang, pouvez-vous m’expliquer ? » Le jeune homme était sur le point de pratiquer lorsque Hong lui hurla dessus. « Qu’est-ce qui ne va pas ? Mon art vous dégoûte-il autant ? »

– « En fait, il ne me dégoûte pas complètement, c’est juste qu’il contient trop d’imperfections, je ne veux vraiment pas pratiquer cette technique… »

– « Mais… » Hong allait devenir fou.

Pas totalement ? Vous voulez dire qu’elle vous révulse quand même!

C’est dans votre tête qu’il y a des imperfections!

Connaissez-vous les efforts investis pour créer cette technique ? 

– « Puis-je connaître l’étendue de ces imperfections ? »

– « Vous désirez une guidance ? Bien, je vais vous les évoquer! Ecoutez-bien, je n’ai pas beaucoup de temps, alors je ne répèterai pas. » Il prit l’allure du bon professeur qu’il était.  « Je vais d’abord vous parler de votre premier mouvement. La Floraison du Lotus Cramoisi! Cette technique comprend 81 transformations, et sa puissance est, il est vrai, extraordinaire. Toutefois…Donner un coup d’épée tout en faisant circuler le zhenqi par les acupoints Huangu et Wangchang inhibe le flux de zhenqi en lui-même et limite donc sévèrement la force! Si à cet instant, je devais utiliser une arme, disons un bâton ordinaire, pour frapper votre acupoint Huihai, que feriez-vous ? »

– « Sur mon acupoint Huihai ? » La floraison d’un lotus cramoisi était un beau phénomène. Le mouvement attirait particulièrement le regard, dans le sens où il impliquait un dégagement violent du Qi de l’épée sur l’adversaire. Pourtant, il avait de nombreux défauts, et l’acupoint Huihai était l’un d’entre eux.

– « Et même si mon Huihai est ma faiblesse, l’art de l’épée s’enorgueillit de sa vitesse. Au moment où vous réagirez, j’aurais déjà effectué 5 coups. Comment vous allez vous débrouiller avec ça ? » Demanda Hong. Même si la Floraison du Lotus Cramoisi avait un défaut fatal, il était impossible de l’exploiter tout en luttant contre un front d’attaques.

– « Cinq coups ? Vous avez tort. Si je commençais par 3 pas en avant pour frapper votre Honghai, que je pivote pour frapper votre Luoqiao, et que je fasse 3 pas de côté pour frapper votre Fujiang…Après avoir frappé ces 3 acupoints, pensez-vous pouvoir éviter mon attaque sur votre Huihai ? »

– « Si vous deviez frapper mon Honghai, je ferais une torsion de mon épée pour vous bloquer et je reculerais d’un pas. Ensuite, pour mon Luoqiao, je retirerai rapidement mon attaque pour me défendre, ce qui occasionnerait un arrêt soudain du flux de mon zhenqi, m’empêchant de lancer un Qi d’épée. Enfin, sur mon Fujiang, si je devais l’éviter, mon Huihai serait certainement à découvert… Comment… » Hong avait analysé le scénario, mais il ne s’arrêta pas là-dessus. En y réfléchissant, il prit un visage grave. S’il devait se battre réellement et qu’il subissait des frappes sur ces acupoints, son mouvement de la Floraison du Lotus Cramoisi partirait en lambeaux.

– « Il ne s’agit que du premier mouvement. Votre second mouvement, le Rayonnement du Lotus Cramoisi, est bourré d’erreurs. Contre ce mouvement, et même sans arme, je peux charger droit sur votre Zhonggong et frapper votre Ruohai. Vous seriez alors forcé de reculer… »

– « Je… » Hong recula machinalement d’un pas. Ce deuxième mouvement était une attaque à longue portée. Elle semblait puissante, mais en réalité, elle laissait le pratiquant vulnérable contre des attaques rapprochées. A l’instant où Zhonggong et Ruohai étaient touchés, le zhenqi était perturbé, et la technique déjouée!

– « Attendez un moment…avec l’assaut de mon Qi d’épée, comment avez-vous le temps de vous approcher et d’effectuer autant de mouvements ? » Hong était curieux.

– « Je n’aurais pas le temps ? Regardez alors! » Le corps de Zhang Xuan vacilla, laissant une empreinte de son image derrière lui. En un clin d’œil, il avait frappé les trois emplacements consécutivement.

– « Comment… » Hong crut halluciner. La vitesse et l’attaque du jeune homme étaient parfaites. Si Hong l’avait combattu en utilisant son art, il aurait perdu, assurément, à moins qu’il n’utilise sa force brute.

– « Maître Enseignant Zhang, puis-je savoir s’il…y a un moyen de parfaire mon art ? » Joignant ses poings, Hong s’inclina…comme un étudiant devant son professeur.