A+ a- Mode Nuit

Chapitre 85 : Se Rendre Seul dans la Chaine de Montagne des Bêtes Magiques

Après avoir escorté avec succès le convoi jusqu’à la Ville de Wake, Jian Chen se dirigea vers l’Union des Mercenaires afin d’enregistrer l’accomplissement de sa mission. Ainsi, il parvint à gagner un peu de réputation et d’argent.

Puisque la Ville de Wake se situait tout près de la Chaine de Montagne des Bêtes Magiques, bien plus de mercenaires s’y arrêtaient pour se reposer que dans n’importe quelle autre ville. La majorité des mercenaires présents dans la ville profitaient de bonnes conditions de vies, et avaient tendance à rester pendant de longues périodes. Cela permettait d’avoir un lieu où vivre, en plus de pouvoir entrer dans la Chaine de Montagne des Bêtes Magiques et de chasser des Bêtes Magiques pour de l’argent.

Même si le facteur danger était bien plus important lors d’une chasse aux bêtes magiques que lors d’une escorte de convoi, cette première tâche était bien plus profitable. Tous les jours, de nombreuses personnes périssaient face à des bêtes magiques. Mais puisque les noyaux de monstre possédaient une grande valeur et étaient constamment demandés, de nombreux mercenaires étaient prêts à risquer leur vie.

Après tout, les noyaux de monstre étaient simplement trop précieux sur le Continent Tian Yuan. Puisque tout le monde en avait besoin, la quantité demandée était extrêmement large. Après avoir obtenu des noyaux de monstre, une personne pouvait directement absorber leur énergie afin d’accélérer sa cultivation. De plus, dans le cas d’une personne ne les utilisant pas, il était possible d’échanger les noyaux contre une somme considérable d’argent.

L’Union des Mercenaires était extrêmement bruyante en raison du nombre de personnes présentes dans le bâtiment. L’endroit était gigantesque, et pourtant rempli de plusieurs centaines de mercenaires. La majorité d’entre eux était torse nu, et leurs physiques robustes pouvaient être clairement perçus à leurs muscles saillants. Apparemment, montrer leurs corps était pour eux une façon de démontrer leur puissance.

En raison d’une haute température dans le bâtiment combinée à un système de ventilation peu efficace, une puissante odeur de sueur emplissait l’air et assaillait l’odorat. Cela fit froncer les sourcils à Jian Chen, peu habitué à ce type d’odeur, qui s’empressa de se pincer le nez.

Après avoir réglé son affaire et avoir quitté l’Union des Mercenaires, Jian Chen fit le tour de la ville pour réorganiser ses vivres. Il acheta aussi une carte de la Chaine de Montagne des Bêtes Magiques avant de sortir de la Ville de Wake. Sous un soleil brûlant, il se dirigea droit vers la Chaine de Montagne des Bêtes Magiques.

La Chaine de Montagne des Bêtes Magiques ne se trouvait qu’à 30 kilomètres de la Ville de Wake. Après avoir parcouru le chemin à cheval, Jian Chen arriva enfin près de la Chaine de Montagne des Bêtes Magiques après deux heures de voyage.

Une large forêt longeait les bords de la Chaine de Montagne des Bêtes Magiques, et profondément dans cette forêt se trouvait la large chaine de montagne. Au sein de la chaine de montagne résidaient de nombreuses Bêtes Magiques. L’environnement était vil, et d’après la carte des lieux, la forêt était infestée de vipères et insectes empoisonnés. De plus, de nombreux marais existaient ça et là, engloutissant les individus peu prudents. Sans l’aide d’un compagnon, il était difficile de ressortir en vie d’un marais une fois avalé.

D’après le proverbe, la fortune et le danger partageaient la même demeure. Alors tandis que la Chaine de Montagne des Bêtes Magiques abritait de nombreux dangers, elle était aussi la source de nombreux trésors. Les Bêtes Magiques se battaient régulièrement entre elles, et en cas de mort de l’une d’entre elles, le noyau de monstre restait intact. En cas de bonne chance, il était donc possible de tomber sur un cadavre de Bête Magique possédant encore son noyau, et de collecter celui-ci. Cependant, les probabilités d’une telle rencontre restaient minces.

Les Noyaux de Monstres fonctionnaient aussi sur les Bêtes Magiques, mais les plus faibles ne savaient pas comment les utiliser, et n’agissaient que par instinct.

Jian Chen était assis sur sa monture, le visage tourné vers la forêt verdoyante, « A partir d’aujourd’hui, cette forêt sera mon terrain d’entrainement qui me permettra d’obtenir un peu d’expérience. » Descendant du cheval, il caressa le visage de ce dernier et, sans se demander si l’animal l’ayant accompagné pendant de nombreux jours pouvait le comprendre, s’adressa à lui, « Pars, tu es libre maintenant. » Puis, Jian Chen se retourna puis s’avança en direction de la forêt.

« Brrrrr ! »

Le cheval derrière lui hennit, puis frappa le sol de son sabot comme pour dire adieu à Jian Chen.

Après avoir parcouru une partie du chemin, Jian Chen entra enfin dans la forêt, et sans s’arrêter, il continua sa route en direction de la Chaine de Montagne des Bêtes Magiques.

Le sol de la forêt était recouvert d’herbes hautes mesurant la taille d’une personne normale, bloquant ainsi tout champ de vision. Dans ce type d’environnement, il était extrêmement aisé de perdre son chemin.

A chaque pas, Jian Chen sautait sur un arbre proche afin de voir les environs et chemins possibles afin de s’assurer d’avancer dans la bonne direction. Parfois, il rencontrait une vipère dissimulée entre deux brins d’herbe, mais grâce à son ‘’Âme’’, il pouvait facilement la repérer et l’éliminer avant même qu’elle n’attaque.

Après avoir voyagé pendant quatre heures, Jian Chen pénétra enfin dans les profondeurs de la forêt, où des bêtes féroces commencèrent à apparaitre.

A cet instant, une silhouette vert sombre bondit, et tenta d’attaquer Jian Chen par derrière avec une vitesse impressionnante.

Lorsqu’elle arriva à portée de Jian Chen, un flash blanc apparut, accompagné d’une épée argentée. Cette dernière s’enfonça dans la silhouette avec une vitesse sans pareille.

Après que son épée soit entrée en contact avec l’assaillant, Jian Chen tourna légèrement sur lui-même en faisant un pas sur le côté. Puis, un bruit de collision se fit entendre et la silhouette vert sombre s’écroula là où se tenait auparavant Jian Chen.

A cet instant, Jian Chen put enfin voir qu’il s’agissait en vérité d’une bête similaire à un léopard. Son cou était recouvert de sang qui se déversait sans interruption sur le sol depuis une profonde blessure.

Le regard de Jian Chen balaya la créature gisant sur le sol. Puis, il continua sa route. Il pouvait voir d’un simple regard que cette bête n’était qu’un animal sauvage ; il ne s’agissait même pas d’une Bête Magique de Classe 1. Aucun noyau de monstre ne pouvait être récupéré depuis son cadavre ; sinon, il n’aurait pas pu la tuer aussi facilement.

« Groar ! »

« Aooo ! »

Tandis que Jian Chen continuait à s’aventurer toujours plus profondément dans la forêt, les cris de diverses Bêtes Magiques se mirent à retentir. Il y avait de nombreux cris différents; certains même déplaisants, similaires aux lamentations terrifiantes d’esprits malicieux.

Tout à coup, Jian Chen s’arrêta d’avancer. Il se retourna, et une lueur dangereuse parcourut son regard. L’Épée Vive Brise se matérialisa dans sa main.

Jian Chen montrait une telle expression pour la première fois depuis son entrée dans la forêt.

Un faible bruissement survint depuis la direction dans laquelle regardait Jian Chen. Peu après, un scorpion jaune et poussiéreux apparut dans son champ de vision.

Le scorpion était extrêmement large. Son corps seul mesurait un mètre de largeur, et deux mètres de long. Un dard empoisonné pendait au bout de sa queue, qui mesurait au moins 5 ou 6 mètres de long. Sur sa tête, une paire d’yeux ronds de couleur jade se mirent à cligner.

La créature se dirigea droit vers Jian Chen. Une fois arrivée à cinq mètres de celui-ci, elle s’arrêta d’avancer. Ses yeux clairs s’illuminèrent d’une étrange lueur, et la créature brandit ses pinces acérées en regardant Jian Chen droit dans les yeux.

L’Épée Vive Brise dans la main de Jian Chen était enveloppée d’un éclat trouble. Immédiatement, il attaqua en premier et courut à toute vitesse en direction du scorpion avec son épée.

Le but de sa venue ici était la chasse aux Bêtes Magiques, alors naturellement, il ne comptait pas retenir ses attaques en cas de rencontre avec l’une d’entre elles.

La réaction du scorpion fut rapide ; aussitôt que Jian Chen commença à bouger, le dard empoisonné au bout de sa queue se troubla, et attaqua rapidement Jian Chen.

*Ding !*

L’Épée Vive Brise de Jian Chen se dirigea simultanément vers le dard. Lorsque les deux armes entrèrent en contact, un son métallique retentit. La collision généra une puissante onde de choc forçant Jian Chen et le scorpion à reculer.

Avec un simple balancement en arrière, Jian Chen recula de plusieurs mètres. Il regarda choqué le dard du large scorpion. Sa solidité surpassait largement ses attentes. Jian Chen était certain qu’aucun acier ne pouvait être comparé au dard empoisonné de cette créature. De plus, le pouvoir qu’il contenait était immense. Après une simple collision, le bras de Jian Chen lui paraissait engourdi.

« Ce scorpion devant moi devrait être une Bête Magique de Classe 2. » Murmura doucement Jian Chen en fixant les yeux clairs du scorpion.