A+ a- Mode Nuit

Chapitre 388-Affinage de pilules pour constituer une trésorerie

Xiao Yan leva la tête et regarda le ciel un peu sombre avant de laisser échapper un long soupir. À partir de ce moment-là, il était officiellement redevenu pauvre. Quatre séries d’ingrédients médicinaux destinés à affiner des Pilules Spirituelles à Trois Veines avaient non seulement épuisé ses cent trente mille pièces d’or, mais elles avaient également nécessité de sortir trois bouteilles contenant vingt-sept Pilules de Récupération d’Energie. Une Pilule de Récupération d’Energie pouvant être vendue plus de cinq mille pièces d’or chacune, vingt-sept d’entre elles représentaient plus de cent mille pièces d’or. 

« Je suis désormais aussi pauvre qu’un mendiant… j’espère que je ne les détruirai pas en les raffinant. J’ai peur de devoir vraiment sortir l’essence de naissance du lion améthyste. » Xiao Yan souriait amèrement. Bien qu’il ait acheté quatre ensembles complets d’ingrédients médicinaux pour affiner la Pilule Spirituelle à Trois Veines, il était impossible d’atteindre un taux de réussite de cent pour cent avec son niveau en alchimie. Mais d’un autre côté, s’il réussissait à produire deux pilules sur quatre occasions, il serait en mesure de réaliser un profit dans cette transaction… À l’époque, lors de la Grande Réunion des Alchimistes au sein de l’Empire Jia Ma, s’il n’avait pas eu de chance, il n’aurait probablement pas réussi à affiner une pilule de haute qualité. Qui pouvait garantir que ce genre de bonne fortune l’accompagnerait toujours ? 

Xiao Yan se retourna et regarda l’enseigne des MilleIngrédients en serrant les dents :

« Commerçants sans scrupules ! »Il se frotta ensuite les manches et se précipita dans la ville pour chercher un endroit tranquille où il pourrait raffiner les pilules. 

Il marcha lentement dans la rue pendant plus de dix minutes avant de s’arrêter devant une auberge. Il hésita un instant, puis se décida à entrer. 

Dans une petite chambre calme, Xiao Yan sortit d’abord les ingrédients médicinaux qu’il avait achetés plus tôt et les disposa sur la table un à la fois :

« Heureusement que je n’ai pas rejeté cette compensation de Duo Ma. Sinon, je n’aurais même pas eu assez d’argent pour me payer l’auberge. Je mène une vie bien trop misérable… »

Après que Xiao Yan eût sorti tous les ingrédients médicinaux, il sortit finalement un chaudron médicinal qui n’était pas de très haut niveau. Une fois cette action terminée, il frappa dans ses mains et sourit amèrement :

« Ça ne va pas être de tout repos… Huh… prenons ça comme un échauffement. » 

Il agita doucement la main et une flamme cyan apparut sur le bout de son doigt, qu’il dirigea aussitôt vers l’ouverture latérale du chaudron médicinal et la petite flamme grandit sauvagement pour s’élever dans le chaudron. 

Il observa ensuite le feu monter progressivement et inspira profondément pour réprimer les diverses émotions dans son cœur. Son long doigt effilé semblait cueillir des feuilles invisibles dans l’espace alors que les ingrédients médicinaux se déplaçaient un à un vers le chaudron médicinal, pour finalement se transformer en poudre. 

Au sein de cette petite chambre silencieuse, le feu cyan dansait telle une fée au coeur du chaudron alors que les ombres des flammes se reflétaient majestueusement sur les murs de la pièce.

Diverses poudres médicinales de différentes couleurs s’agglomérèrent lentement pour finalement montrer les premiers signes d’une fusion.

Une heure plus tard, les yeux de Xiao Yan commencèrent à fixer avec intensité une forme embryonnaire de pilule médicinale, partiellement visible à l’intérieur du chaudron médicinal. Il sortit une pilule pourpre de son anneau de stockage et le plaça rapidement dans sa bouche pour le mâcher doucement, puis changea la position de sa main et l’on put voir le feu cyan se retirer instantanément. Dans le même temps, il ouvrit la bouche et cracha une flamme pourpre dans le chaudron médicinal. 

« Bang. » Le Feu Pourpre venait d’entrer dans le chaudron médicinal lorsque l’expression de Xiao Yan changea légèrement. Un son doux et étouffé retentit aussitôt et un tas de suie noire coula du fond du chaudron.

« Ça a échoué. » L’air désarmé, le garçon secoua la tête en observant le petit tas de cendres noires. 

« Tu étais trop anxieux lors de la fusion de la pilule médicinale et tu étais également trop impatient pendant le changement de flamme. Si tu raffines de cette manière, tes chances de réussite ne seront même pas de vingt ou trente pour cent. » La voix de Yao Lao résonna calmement dans l’esprit de Xiao Yan.

Ce dernier hocha doucement la tête, mais ne trouva pas de mot pour s’expliquer. Il se tint tranquillement devant le chaudron médicinal pendant deux minutes et respira profondément. L’angoisse due à son échec fut instantanément et complètement expulsée de son esprit. Son expression ne contenait ni joie ni peine lorsqu’il agita la main pour faire apparaître une nouvelle flamme cyan, qui jaillit aussitôt dans le chaudron. 

Xiao Yan était serein alors que le reflet de la flamme dansait dans ses yeux noirs et profonds. Il fit un mouvement soudain et les ingrédients médicinaux furent de nouveau emportés dans le chaudron. 

L’affinage continua sereinement durant près d’une heure, puis, à un moment donné, les yeux légèrement plissés du jeune homme s’élargirent soudainement. Sa main flottait dans le vide comme un papillon agile lorsqu’il ouvrit brusquement la bouche pour libérer de nouveau le Feu Pourpre qui s’envola dans le chaudron en même temps que le feu cyan se retire. 

Une petite pilule sphérique vert clair tournait sur elle-même au-dessus de la Flamme Pourpre à l’intérieur du chaudron médicinal et de belles lignes violettes et cyan apparurent lentement à sa surface. 

« Huh… »

Xiao Yan essuya la sueur sur son front et poussa un long soupir. Pour ne pas prendre de risque, il choisit de ne pas invoquer le Feu de Refroidissement d’Os de Yao Lao. Bien qu’il soit capable de réaliser une pilule à trois veines, il n’osait pas garantir d’y parvenir du premier coup comme à la Grande Réunion des Alchimistes. Sa fortune reposerait sur cette Pilule Spirituelle à Deux Veines.

« La valeur d’une telle pilule avoisinerait les quatre cent mille. D’un autre côté, une pilule à trois lignes pourrait atteindre un prix de six cent mille. » La voix joviale de Yao Lao résonnait avec une certaine tentation. 

« Quatre cent mille peuvent me permettre de me refaire. » Les yeux contractés, Xiao Yan s’efforçait de réprimer sa tentation. Il rangea la pilule médicinale dans une bouteille de jade et s’assit les jambes croisées sur le lit pour se reposer pendant une demi-heure. Après quoi, il se leva de nouveau et s’approcha de la table pour continuer à affiner. 

Il resta ensuite dans cette petite pièce pendant tout l’après-midi pour affiner les autres ingrédients médicinaux. Lorsque le ciel s’assombrit, les ingrédients médicinaux sur la table furent finalement complètement raffinés. Sur la table, il y avait deux petites bouteilles contenant chacune une pilule ronde vert clair. Un léger parfum médicinal qui pouvait détendre l’esprit s’en échappait. 

Le Feu Pourpre faisait toujours rage dans le chaudron médicinal. Une ligne pourpre clair était déjà apparue sur la dernière pilule, gardée au chaud au sein de la flamme. Il pouvait affiner trois pilules à deux lignes. Ce taux de réussite était déjà si élevé qu’il laisserait les gens sans voix. Bien sûr, s’il n’y avait pas Yao Lao pour lui transmettre son expérience et l’effet particulier du Feu Céleste, il n’aurait sans doute pas atteint ce taux de réussite.

Le reflet du Feu Pourpre dansait gracieusement dans les yeux noirs de Xiao Yan, alors fixés sur la Pilule Spirituelle Cyan qui achevait progressivement sa dernière phase. Le jeune homme lécha doucement ses lèvres et jeta un œil sur les deux pilules à deux lignes disposées sur la table et ses pupilles noires s’illuminèrent.

« Héhé, je savais bien qu’à la fin tu céderais à la tentation d’affiner une Pilule Spirituelle à Trois Veines. » Yao Lao semblait savoir ce que pensait Xiao Yan lorsque son rire moqueur résonna dans son esprit.

« Hé hé. En tout cas, j’ai déjà affiné deux pilules à deux lignes. Même si j’échouaissur celle-ci, je réaliserais quand même un bénéfice. Il faut savoir prendre des risques pour rendre sa vie plus excitante, non ? » Déclara Xiao Yan en souriant. Il tapota doucement l’anneau noir et une mèche de flamme blanche et épaisse s’éleva lentement. 

Aussitôt, la température de la petite chambre, qui à l’origine était assez chaude, chuta brusquement. L’expression de Xiao Yan devint grave et il laissa sa Force Spirituelle s’enrouler autour de la flamme pour la déplacer avec précaution dans le chaudron. La flamme pourpre fut simultanément repoussée avant de disparaître doucement. 

L’opération nécessitait toute la Force Spirituelle de Xiao Yan qui resta imperturbable. Il ne commit pas la moindre erreur. Même Yao Lao ne put se retenir de laisser échapper un souffle approbateur. 

Lorsque la flamme blanche pénétra dans le chaudron médicinal, ce dernier trembla légèrement deux ou trois fois en raison de la soudaine baisse de température. Une minuscule fissure commença à s’étirer lentement à sa surface. 

Le changement de température cause des dommages considérables aux chaudrons. La prochaine fois, j’aurai besoin d’un meilleur chaudron médicinal. Dans le cas contraire, je serai sur les charbons ardents à chaque fois que j’affinerai des remèdes dans le futur.’Xiao Yan regarda du coin de l’œil les minuscules fissures qui apparaissaient en soupirant et en secouant la tête. Cependant son expression ne s’assombrit pas pour autant. S’il contrôlait correctement la flamme, ce chaudron médicinal pourrait encore tenir jusqu’à ce que la pilule médicinale soit complètement raffinée. 

La flamme blanche et épaisse était comme un minuscule serpent blanc qui enveloppait la pilule médicinale alors que des vapeurs étranges commençaient à s’infiltrer lentement en son sein. Une minuscule veine de couleur blanche commença à apparaître progressivement sur la surface de la pilule. 

« Eh bien, le contrôle de la flamme cette fois-ci était bien meilleur que la dernière fois. » Yao Lao hocha la tête et félicita le garçon.

Xiao Yan resta très concentré et de la sueur froide apparut sur son front. Après tout, le Feu de Refroidissement d’Os ne lui appartenait pas, et par conséquent, il était particulièrement épuisant de le contrôler. Il craignait d’être distrait et que la température du Feu Céleste augmente soudainement et fasse disparaitre la Pilule Spirituelle Cyan dans le néant. 

La dernière étape de chauffage et de nutrition continua pendant près d’une demi-heure avant que la veine blanche ne termine un cercle complet à la surface de la pilule. Xiao Yan soupira alors de soulagement. Une pensée traversa son esprit et la flamme blanche enveloppée par la Force Spirituelle fut rapidement retirée du chaudron. Il fit enfin un geste de la main et le feu blanc disparut dans l’anneau noir. 

Xiao Yan retourna la main pour faire apparaître une bouteille de jade et une pilule médicinale vert émeraude jaillit hors du chaudron pour s’arrêter finalement devant Xiao Yan qui la plaça dans la petite bouteille en souriant.

« Deux Pilules Spirituelles à Deux Veines et une à Trois Veines. » Xiao Yan essuya la sueur froide qui s’était accumulée sur son front en regardant les trois bouteilles de jade. Ce résultat, très satisfaisant, atténuait la plus grande partie de la fatigue qui s’était accumulée en lui. Depuis qu’il était entré dans la Région Noire, il savait à quel point il avait besoin d’argent. L’affinage de la Pilule Pourpre de Récupération Spirituelle exigeait une grosse somme d’argent. Il en était de même pour la Pilule de Terre Spirituelle. La somme de toutes ces choses pesait lourd sur son esprit.

« Crack. » Alors que Xiao Yan rangeait les bouteilles de jade dans son anneau de stockage, un léger bruit retentit soudain depuis le chaudron. Le garçon leva la tête pour réaliser que les fissures s’étaient graduellement agrandies jusqu’à ce que le chaudron s’écroule finalement avec un son clair, se transformant en fragments éparpillés sur toute la table. 

Il resta bouche bée quelques secondesdevant la table avant de sourire amèrement et dire :

« Je dois aussi compter l’argent nécessaire pour acheter un autre chaudron médicinal… »

« Ah, pour le moment, je dois d’abord me rendre rapidement à la salle des ventes. »