A+ a- Mode Nuit

Vol.1 / Chapitre 439 : Esprit lucide

Êtes-vous son subordonné ou son ennemi ?

Si Zhang Xuan n’avait pas répondu de Sun Qiang personnellement, Yuging et le jeune émissaire l’auraient pris pour un escroc!

Probablement qu’il était le seul au monde à pouvoir regarder son Maître…à l’article de la mort!

– « Qu’est-ce qui ne va pas ? » Le majordome avait du mal à saisir la réprimande du jeune homme.

– « J’y vais alors! J’ai une dette envers le Maître Enseignant Yang Xuan, et maintenant que son élève a des problèmes, je ne peux pas rester sans rien faire… » Voyant que ce crétin grassouillet ne voulait pas lever le moindre petit doigt pour prévenir Yang Xuan, Gu Mu décida d’y aller.

– « Vous avez l’intention de sauver le jeune Maître ? Je ne m’attendais pas à ce que vous fassiez preuve d’autant d’inexpérience…Et dire que l’un d’entre vous est l’émissaire de l’Alliance…Ce n’est qu’une formation, une affaire banale quoi ! Avec le jeune Maître présent, vous n’avez rien à craindre du tout! »

– « Inexpérimentés ? » Un type d’un royaume non classé osait parler à l’émissaire avec un ton aussi méprisant!

L’assistance était furieuse.

C’est vous qui manquez d’expérience, toute votre famille manque d’expérience!

– « Il s’agit de la Grande Formation de Xuanyuan, elle est alimentée depuis un millénaire, et c’est la première fois qu’elle est activée… » Expliqua le jeune émissaire.

– « Oh!…Maintenant que vous avez terminé, vous devriez vous reposer! » Dit Sun Qiang.

– « Comment ? » le jeune homme se déchaîna. C’était comme s’il avait pissé dans un violon avec son explication. Mais considérant que c’était peine perdue, il se tourna vers Conghai :

– « Vénérable Maître Jin, j’aurai besoin de votre force. Voici mon décret. Si Ding Mu insiste, vous avez la permission de le tuer… »

– « Quoi ? »

– « Jeune Maître, regardez… » En découvrant les expressions de Gu Mu et de Wei Yuging, le jeune homme regarda en bas.

Cette énorme formation qui donnait l’impression de pouvoir tout balayer autour d’elle, venait de disparaître comme par enchantement.

Zhang Xuan avançait toujours doucement, et n’était plus qu’à moins de 10 mètres de Ding Mu.

– « Quel est ce prodige ? » Se frottant les yeux, le jeune émissaire n’y croyait pas. Voilà quelques instants, il avait vu la formation réclamer les vies de ses prisonniers…

Avait-il mal vu ?

– « Ca s’est passé maintenant…Juste maintenant… » Yuging avait vraiment du mal à parler.

– « Que s’est-il passé ? » Demanda Conghai. 

– « Il semble que…Zhang Xuan ait tendu un doigt, et…voilà le résultat! » 

– « Par l’entremise d’un seul doigt ? »

– « Notre jeune Maître n’a peut-être jamais passé l’examen de Maître des Formations, cela n’empêche que cette petite formation ne signifie rien pour lui… » Dit Sun Qiang en regardant son petit public avec toujours autant de dédain.

Comme vous manquez d’expérience!

Un émissaire ? Un Maître Poison quatre étoiles ? Pui!

En fin de compte, vous paniquez tous comme des fifilles!

Le jeune homme allait rationaliser la situation lorsque Conghai l’interpella. « Jeune Maître, regardez! »


– « Mais…c’est impossible! » Ding Mu était proche de la crise cardiaque. La Grande Formation était son plus grand soutien. S’il avait abrégé la fin de la cérémonie, c’était justement parce qu’il pouvait contrôler le sceau de jade…

Mais qui êtes-vous mon Frère ?

Sans lever les jambes, vous avez forcé Bai Chen à bondir, d’un simple toucher, vous avez fait vomir le Maître du Pavillon Luo Qianhong des litres de sang, et maintenant vous stopper une formidable formation d’un seul doigt…

Êtes-vous sûr de n’être qu’un Maître Enseignant deux étoiles et pas la réincarnation du Professeur Kong ?

– « Vous auriez dû vous attendre à ça quand vous avez essayé de me tuer! » Zhang Xuan continuait d’avancer. Il n’avait pas eu de mal à déterminer l’emplacement du cœur de la formation grâce à sa Bibliothèque magique.

– « On ne connaît le vainqueur qu’à la fin… » Un air sauvage réapparut sur le visage de  l’Empereur déchu ! Sachant que sa formation était devenue inutile, il jeta le sceau à terre, puis il enveloppa du zhenqi autour de ses mains en prévision de la technique du Poing qui Fracasse les Cieux! Ding Mu n’était que Zhizun palier avancé, mais avec sa technique il pouvait se classer en tête du classement du Comité de la Feuille Verte.

– « Mourez! » Ding Mu prit l’initiative d’agir le premier.

Boum!

L’air se comprima légèrement et provoqua une déflagration. Et en un instant, le poing de Mu se retrouva devant la poitrine du jeune Zhang.

– « Il est fort! »

– « Il est aussi Zhizun dernier palier ? …Il a encore percé! » Devant la force imposante du Prince, l’assistance fut impressionnée.

– « Je dirais plutôt qu’il utilise un art secret! » Dit Luo Qianhong. Il était un bon ami de Ding Mu, et depuis les quelques jours qu’il avait passés caché au Pavillon des Maîtres Enseignants, Luo avait une assez bonne idée de sa force.

La rumeur disait que la famille royale possédait un art secret qui brûlait l’essence sanguine du pratiquant en échange d’une augmentation temporaire de un ou deux royaume(s).

– « Ce Zhang Xuan…va avoir des problèmes! » Luo serra fort ses poings. Même lui aurait du fil à retordre avec Ding Mu en de telles circonstances. Le jeune Zhang avait battu ce premier parce qu’il avait pu exploiter les failles de ses techniques et de son puissant corps physique. 

– « C’est votre carte maîtresse ? » Dit le professeur Zhang. Alors que Luo Qianhong pensait qu’il serait incapable de tenir face au Prince, il déchanta très vite en le voyant saisir Ding Mu avec ses doigts comme s’il capturait un lapin.

Hu! 

L’Art du Poing du faux empereur fut écarté en un instant. Et Zhang Xuan l’attrapa par son cou et le souleva…le spectacle était vraiment risible!!!

– « Il s’agit du niveau que…même les Maîtres Enseignants quatre étoiles ont du mal à atteindre…Le Front Vainqueur, L’Esprit Lucide ? » Plissant les yeux, Qianhong ne pouvait pas y croire…