A+ a- Mode Nuit

Vol.5 / Chapitre 377 : La Gratitude de Lu Chong

Je suis son professeur.

Ces mots étaient simples et ordinaires, sans ornement excessif ou émotions exacerbées. Pourtant, ils mirent le jeune garçon formidablement à l’aise, comme une relaxation dans une bonne eau chaude, avec un flux sanguin qui filait frénétiquement dans son corps.

Issu d’un clan riche, il savait à quel point le poison que lui avait concocté son professeur était cher. Il connaissait aussi la valeur de la technique que Zhang Xuan lui avait transmise…

Sans rien demander en retour, son bienfaiteur l’avait guidé, et avait même été jusqu’à offenser le Clan Lin…

Tout ceci…parce que le jeune Zhang était son professeur…et qu’il était son élève!

Professeur, savez-vous qu’en me défendant, vous vous brouillez avec le Clan Lin ? Ils ne vous laisseront jamais partir…

Cela ne vaut pas la peine d’aller si loin avec un étudiant que vous ne connaissez que depuis six jours et qui n’a rien fait pour vous…

Je vous entraîne avec moi…

Lu Chong était agité.

– « Zhang Xuan, com… » Mo Yu fut très surprise. Elle pensait que les deux étaient de parfaits inconnus l’un pour l’autre, mais de là à imaginer que son élève était le coupable.

– « Votre élève ? » Lin Hui trouvait la situation difficile à croire.

Le Directeur de la Guilde Liu, malgré son niveau Tongxuan premier palier, est parvenu à former un étudiant Zongshi palier intermédiaire ?

Or cet état de fait n’était pas complètement insolite dans ce monde. Un élève n’avait pas à être inférieur à son professeur, comme son professeur n’avait pas à être plus vertueux que son élève! Chacun avait ses propres forces, et le monde tournait ainsi.

– « Oui! » Zhang Xuan plaça ses mains derrière son dos.

– « Bien! » Lin Hui se calma. « Il est bien que vous admettiez. Dites, en quoi le jeune Maître vous a-t-il offensé ? Pourquoi, avez-vous envoyé votre étudiant pour l’assassiner ? »

– « Vénérable Maître Lin, qu’entendez-vous par-là ? Même si le Maître de la Guilde Liu est le professeur du garçon, il n’est pas obligatoirement au courant de ses faits et gestes! Il n’est pas sa nounou… » La Princesse voulait rétablir la vérité.

Et quand bien même il serait son professeur, est-il le commanditaire de cette tentative d’assassinat ? Quelle est la logique dans tout ça ?

– « Maître Enseignant Mo, ceci est une affaire entre le Clan Lin et le Maître de la Guilde, vous n’avez pas à interférer! » Déclara Lin, puis il se tourna vers le professeur Zhang. « Maître de la Guilde, vous êtes aussi une figure respectable. Voulez-vous me suivre sans créer de problèmes ou dois-je vous emmener par la force ? » Il pensait que celui qui avait mijoté ce coup n’était autre qu’un voyou, pas une personne de ce statut. Toutefois, c’était aussi une opportunité pour Lin Hui. S’il pouvait donner une bonne leçon à ce Maître de la Guilde de Médecine, il inspirerait la crainte dans tout le royaume. Et tout le monde saurait qu’il ne faut jamais offenser le Clan Lin!

– « Je n’ai pas achevé ma lecture, donc je n’ai pas le temps de vous suivre! » Zhang Xuan fit signe ‘non’ de la tête.

– « Votre lecture ? J’ai tenté d’épargner votre dignité, vous comprenez ? Peu importe les raisons que vous évoquez, vous devez me suivre au Clan ce jour même afin d’y subir votre châtiment! Avoir attenté à la vie du jeune Maître, au minimum ce sera un arrêt de votre pratique et au maximum une exécution sommaire sur le champ. Ne me forcez pas à agir. Vous n’avez que le niveau Tongxuan, vous n’êtes donc pas de taille! Et vous tuer n’est pas plus difficile que d’écraser un œuf! »

– « Professeur… » Lu Chong se mit immédiatement devant le jeune Zhang pour le protéger. Nerveux, il serra ses poings fermement.

– « Zhang Xuan… » La Princesse était très inquiète. Elle savait qu’il n’était pas faible, mais il n’était que Zongshi, premier palier. De plus, il venait juste de percer, alors il lui était impossible de rivaliser avec Lin Hui!

– « Vous forcer à agir ? N’hésitez-pas à le faire… » Poussant son élève sur le côté, Zhang Xuan fixa son adversaire comme s’il en avait pitié.

– « Puisque vous êtes si pressé de mourir, laissez-moi réaliser votre souhait! » D’un mouvement rapide, sa paume vola en direction du professeur.

Huala!

Tout comme avec Lu Chong, le coup sembla solidifier l’air tout autour, verrouillant Zhang Xuan.

– « Professeur… » L’élève allait se sacrifier quand il vit le professeur Liu lever ses jambes et frapper Lin. Le coup fut si rapide qu’il demeura presque invisible aux yeux de tous. Un de ces coups dans les ‘parties’ que l’on n’oublie pas de si tôt!

Katcha!…Et deux œufs brouillés…deux! Un crépitement résonna dans la pièce.

– « AHH… » Volant dans l’air, Lin Hui lança un cri aigu à éclater des tympans.

Après quoi, l’arrogant personnage tomba au sol, se tortillant comme un avorton et crachant de la mousse blanche par la bouche.

– « Oh ?… » Tout le monde fut abasourdi. Ils connaissaient la force de Lin Hui. Même Mo Hongyi aurait dû effectuer une centaine de coups pour pouvoir le défier…

Comment…D’un simple coup de pied, ce professeur Liu l’a envoyé rouler sur le sol, comme un vulgaire chien mourant!

Quand est-ce que soumettre un expert Zongshi est devenu aussi facile ?

Mo Yu avait personnellement vu Zhang Xuan percer quelques jours auparavant. Il y avait une différence énorme entre le premier et le dernier palier Zongshi…

Comment fichtre a-t-il fait ?

Même les gardes étaient sans voix. Ils pensaient que tout serait plié avec l’intervention du Troisième Maître.

– « Il est inutile de foncer tête baissée sur votre adversaire. Ce que vous avez à faire est de trouver son point faible et de l’utiliser contre lui ! Prenez par exemple ce maître, il est parvenu à dissimuler son aura, alors son seul défaut visible est cet endroit. Si vous frappez cette zone avec précision, vous pouvez le soumettre efficacement ! » Ignorant le choc de la foule, le professeur Zhang se tourna vers Lu Chong pour lui faire un cours…

Lin avait atteint le dernier palier Zongshi, et sa prouesse au combat était fort respectable. Dans une bataille franche, même l’immense force de 5000 ding de Zhang Xuan n’aurait pas pu le soumettre en un seul coup. Néanmoins, l’œil de la Perspicacité lui avait permis de suivre la direction du zhenqi de son adversaire et de frapper immédiatement son Mingmen!

– « Oui! » L’élève mit un moment avant de réaliser.

– « Bien! Etant donné que vous avez compris, c’est à votre tour d’essayer! » Proposa Zhang Xuan, qui trouvait que Lu Chong manquait de finalité dans ses mouvements, et qu’il comptait trop sur la force brute.

« Que j’essaye ? » Le jeune garçon hésitait.

– « Oui! La pratique et l’instinct offensif requièrent un raffinement constant. Si vous ne pratiquez pas, comment voulez-vous vous renforcer ? »  Les techniques de combat n’étaient que des mouvements vides si on ne les intégrait pas dans une véritable bataille.

– « D’accord professeur ! » Il serra les dents et marcha jusqu’à Lin Hui, leva la jambe et porta vers l’avant un coup de pied en y mettant toutes ses forces!

– « Ah !!! » Les yeux de Lin se révulsèrent et il sombra immédiatement.

L’élève se tourna vers son professeur pour connaître son évaluation, mais à son grand étonnement, il le vit mécontent :

– « Quand je vous ai demandé d’essayer, je parlais des gardes! »

Mais mille sabords…Qu’avez-vous fait ? Pourquoi avez-vous frappé Lin Hui ? Ce type crachait déjà de l’écume…

Est-ce qu’enfoncer un couteau dans un cadavre signifie que vous l’avez tué ?

– « Oui… » Le visage rougi, Lu Chong chargea en direction des gardes. Ces derniers étaient essentiellement de niveau Tongxuan. Ils n’étaient pas faibles, mais comparés à un expert Zongshi, palier intermédiaire, ils n’étaient rien du tout…et en moins de temps qu’il ne faut pour le dire, les gardes gisèrent sur le sol, immobiles, la bouche déversant de cette même mousse blanche…

– « Parfait! » La ‘finalité du geste’ attendue par le professeur, fut évidente à constater…

– « … » Les yeux de l’Empereur et de sa fille firent des cercles dans leur orbite.

Professeur Liu, ignorez-vous ce que vous êtes en train de faire ? Il s’agit du Troisième Maître et des gardes du Clan Lin! Vous avez rendu stérile le premier et mis K.O. les autres…La réconciliation sera impossible désormais !

Votre étudiant est peut-être imprudent, mais en tant qu’enseignant, vous devriez montrer l’exemple!

– « Professeur… » Après avoir donné son coup, l’élève approcha de son professeur et s’agenouilla, les yeux reflétant l’excitation et la gratitude.

Tout à coup…l’esprit du jeune Zhang tressaillit et une page dorée apparut.

– « Mais qu’est-ce… » Zhang Xuan fut très surpris.

Il n’avait pensé qu’à sauver son élève…