A+ a- Mode Nuit

Chapitre 362-Yao Yan, Yun Zhi

Le cri froid se répandit comme le tonnerre à travers toute la montagne.

Tous les disciples de la Faction des Nuages ​​de Brume levèrent la tête et tournèrent leur regard vers le ciel bleu. Là-bas, deux silhouettes étaient suspendues dans les airs.

« Xiao Yan ? Pourquoi est-il revenu ? » Lorsque certaines des personnes ayant un regard suffisamment perçant virent le visage froid du jeune homme à la robe noire, des cris de stupeur résonnèrent de différents endroits de la faction. Ce jeune homme qui avait retourné toute la Faction des Nuages de Brume quelques jours auparavant avait laissé une trace indélébile dans l’esprit de chacun des disciples de la faction.

Le regard noir et froid de Xiao Yan balaya lentement l’ensemble de la faction en dessous de lui, avant de s’arrêter finalement sur le bâtiment principal. À cet endroit, une lueur blanche apparut brusquement. Finalement, on entendit un cri de fureur retentir dans le ciel:

« Xiao Yan, tu es toujours aussi arrogant. Cherches-tu la mort ? »

Le jeune homme regarda fixement Yun Leng, qui avait le visage vert, et il tira brusquement la Lourde Règle Xuan de son dos pour la pointer vers lui. Il s’écria alors d’une voix roque :

« Vieux Salopard. Même si Yun Shan veut te protéger aujourd’hui, je te tuerai quand même ! »

« Ah ! Quelle chance, je te cherchais aussi. Aujourd’hui, je pense que tu resteras définitivement à la Faction des Nuages de Brume. » Répondit Yun Leng en riant avec colère. Entendre son nom trainé ainsi dans la boue par ce garçon qui chargeait dans leur faction était insoutenable.

« Yun Leng, taisez-vous ! » Un cri clair et froid retentit soudainement dans le ciel. Aussitôt, tous les disciples de la faction s’inclinèrent légèrement. Même Yun Leng ne put que serrer fermement le poing et faire un pas en arrière.

Quelques silhouettes blanches scintillèrent à l’horizon pour se répartir rapidement dans le ciel. La personne au centre portait une robe blanche comme la lune, flottant doucement dans le vent alors que ses cheveux coiffés en phénix soulignaient sont joli visage noble. 

Xiao Yan balaya lentement du regard les quelques personnes qui étaient apparues. Son regard s’arrêta un instant sur Yun Shan avant de se tourner vers la femme en robe de lune. Pour qu’elle puisse réprimander délibérément Yun Leng, son statut ne pouvait qu’être très élevé. Au sein de toute la faction, outre Yun Shan, il était probable que seul Yun Yun, le chef de faction, détenait une telle autorité.

Xiao Yan leva les yeux sur ce joli visage gracieux et les deux regards se croisèrent… une douce brise passa et les deux personnes furent momentanément perdues :

« Yun Zhi ? »

« Yao Yan ? »

Au beau milieu du silence, les deux voix dubitatives résonnèrent lentement.

Après cela, la surprise apparut dans les yeux des deux personnages qui prenaient conscience de quelque chose.

« Yun Zhi. »

Quelque peu troublé, Xiao Yan fixa intensément ce beau visage. Un long moment plus tard, il sembla réfléchir à quelque chose et inspira une profonde bouffée d’air froid. Son cœur s’était refroidi. La voix légèrement tremblante de colère, il déclara :

« J’ai bien peur qu’il soit plus approprié de vous appeler le chef de faction, Yun Yun, n’est-ce pas ? »

« Vous… » Les yeux de cette femme, qui jusqu’alors émanaient une dignité impassible, étaient désormais un peu troublés. Elle se mit ensuite à rire :

« Je n’aurais jamais pensé que vous étiez en fait ce Xiao Yan dont Yanran avait parlé par le passé. »

« Yun-er, tu connais Xiao Yan ? » En entendant l’échange inattendu entre les deux personnes, Yun Leng et tous les autres étaient abasourdis. À côté d’eux, Yun Shan ne put s’empêcher de poser la question.

« Ah, nous nous sommes rencontrés à quelques reprises. Cependant, il avait aussi caché son vrai nom, donc… » Yun Yun répondit de manière quelque peu évasive.

Entendant le ton de la femme, Xiao Yan fut déçu. Il secoua la tête et répondit avec un sourire sur les lèvres :

« La Vénérable Yun Yun est le chef de la Faction des Nuages de Brume. Je ne suis qu’un jeune homme sans nom, comment pourrions-nous avoir fait connaissance ? La personne que j’ai connue à l’époque s’appelait Yun Zhi et non Yun Yun. »

Yun Yun mordit ses lèvres rouges. Elle regarda le jeune visage au sourire moqueur et ressentit un pincement au cœur. Ses mains s’étaient également resserrées dans ses manches, au point de faire ressortir la blancheur de ses os.

Yun Shan regarda Xiao Yan, puis Yun Yun, et ses sourcils se froncèrent d’avantage sur son front. Il comprenait que quelque chose s’était passé entre eux.

« Xiao Yan, je t’ai laissé repartir la dernière fois. Pourquoi es-tu revenu dans ma faction ? De plus, tu viens d’humilier le Premier Aîné devant tout le monde. Penses-tu vraiment que notre faction soit aussi facile à intimider ? Même avec la Reine Méduse à tes côtés, le vieil homme que je suis ne peux que te recommander de ne pas trop abuser. Notre communauté n’est pas un kaki facile à pétrir ! » Yun Shan jeta un regard à la Reine Méduse derrière Xiao Yan et cria d’une voix grave. 

Le regard impassible de Xiao Yan se posa alors sur Yun Shan :

« Chef de faction Yun Shan, je crains que vous ne deviez demander à l’Aîné Yun Leng la raison de ma venue… »

L’expression de Yun Shan changea légèrement. Il fixa alors brusquement Yun Leng avant de dire d’une voix grave :

« Cette fois-ci, je dois admettre que les actions de Yun Leng ont été trop impulsives. Mais il n’a pas causé beaucoup de dégâts à votre clan. J’enverrai quelqu’un de la faction indemniser ton clan pour les dommages. Donc, si tu es venu pour cette raison, tu peux repartir.

« Ha ha, » Xiao Yan fut surpris d’entendre les mots du vieux puissant. Il libera brusquement un rire sinistre, baissa les yeux et releva brusquement la tête. Son beau et délicat visage était déformé par son désir de tuer :

« Yun Shan, je m’adresse à vous poliment parce que je vous respecte en tant que senior. Cependant, faites-vous semblant d’être ignorant ? Pensez-vous vraiment que ce vieux chien de Yun Leng soit venu jusque dans mon clan simplement pour endommager des bâtiments ? En raison de ce qu’il a fait cette fois-ci, tout le Clan Xiao a été presque réduit à néant. Comment pourriez-vous réellement compenser de telles pertes ? » Les expressions des quelques personnes dans le ciel changèrent légèrement et Yun Shan ainsi que Yun Yun durcirent leur regard. Ils ne s’attendaient pas à ce que Yun Leng et les autres leur aient caché tant de choses.

« Je t’accorde que Yun Leng ait mal agi. Quelles compensations souhaites-tu obtenir ? Ma Faction des Nuages de Brume fera son possible pour les accepter. » Dit Yun Shan avec gravité. Cette fois-ci, peut-être était-ce parce qu’il savait qu’ils avaient tord, mais le ton de sa voix était un peu plus doux.

« Des compensations… vous n’avez que ça en tête ! » la réponse du garçon résonna comme le tonnerre alors que son visage était sauvage.

En voyant la manière extrêmement brutale du jeune homme, tous les membres de la Faction des Nuages de Brume, y compris Yun Shan, se sentirent soudain comme étourdis… Avec son statut, il n’avait jamais eu à subir une telle situation. Après un léger vertige, la fureur du vieil homme monta en flèche. Son visage devint également plus sombre.

« Ce vieux chien de Yun Leng a pourchassé mon père pour le tuer. Jusqu’à aujourd’hui, il n’est pas rentré au clan. Nous ne savons toujours pas s’il est en vie ou non. Si vous ne me donnez pas un explication aujourd’hui, je décimerai la Faction des Nuages de Brume, même si je dois y laisser ma vie ! » La disparition de Xiao Zhan avait déjà fait naître la fureur de Xiao Yan. Maintenant qu’il connaissait la véritable identité de Yun Zhi, son cœur était encore plus agité. Tout cela ajouté aux propos de Yun Shan, en décalage complet avec la gravité de la situation, le garçon laissa finalement éclater sa colère, comme une éruption volcanique.

« Ton père ? Yun Leng n’a jamais dit qu’il avait fait de mal à ton père. » Yun Yun ne put s’empêcher de réagir en voyant Xiao Yan devenir de plus en plus sauvage.

« Alors, voulez-vous dire que la vérité dont ont été témoins quelques centaines de membres du clan Xiao a été purement fabriquée ? Afin de faire diversion face à l’assaut de Yun Leng et des deux autres vieux chiens, mon père a choisi de fuir la ville de Wu Tan. Yun Leng et les deux autres ont aussitôt donné la chasse. Après cela, mon père n’est jamais revenu. Si je ne revenais pas la Faction des Nuages de Brume pour régler ce compte, qui pourrais-je trouver ? Qui ? Dites-le moi ! » Xiao Yan était très en colère alors qu’il rugissait en s’adressant à Yun Yun. Depuis tant d’années, c’était la première fois qu’une personne la condamnait verbalement avec tant de fureur. En temps normal, Yun Yun serait immédiatement devenue furieuse, mais pour une raison inconnue, ce ne fut pas le cas. Elle se mordit les lèvres et tourna son regard vers Yun Leng pour s’adresser à lui avec colère :

« Yun Leng, donnez-moi une explication claire à propos de cette affaire. Autrement, j’ai le pouvoir de vous faire remettre temporairement votre titre de Premier Aîné ! »

« Chef de Faction, je n’ai pas fait de mal à son père. » Yun Leng sentit une légère transpiration commencer à couler sur son front :

« Nous avons effectivement donné la chasse. Cependant, lorsque nous étions sur le point de le capturer, au niveau d’une forêt dense, il a soudainement disparu. Même après avoir fouillé la zone, nous n’avons trouvé aucune trace de lui. »

« Soudainement disparu ? » Yun Yun haussa légèrement les sourcils. Elle serra les dents et gronda :

« La force de Xiao Zhan est simplement celle d’un Da Dou Shi. Comment peut-il disparaître devant vous tous qui êtes Dou Wang et Dou Ling ? Vous devriez trouver une meilleure excuse ! »

« Je ne sais l’expliquer. Mais c’est bien la vérité. Si le chef de faction ne me croit pas, elle peut aller demander à Yun Lei et aux autres. Ils l’ont aussi vu de leurs propres yeux. Je peux jurer que je n’ai pas menti sur cette affaire. » Yun Leng souriait amèrement.

Yun Yun et Yun Shan échangèrent un regard. Même s’ils croyaient les paroles de Yun Leng, Xiao Yan ne s’arrêterait certainement pas là. Tous les deux levèrent la tête et découvrirent l’expression de Xiao Yan, qui effectivement était devenu très solennel alors qu’il fixait froidement Yun Leng. Sa colère était telle qu’il ne pouvait plus entendre aucune de leurs paroles absurdes. Il inspira une profonde bouffée d’air frais et retourna ses deux mains. L’énorme Règle Xuan disparut de ses main et il tendit doucement le bras droit pour y faire apparaître une flamme cyan devant le regard de tous.

« Si vous ne me livrez pas mon père aujourd’hui, je détruirai cet endroit. » Xiao Yan fixa le feu cyan qui se reflétait dans ses pupilles noires en murmurant froidement. Sa voix glaçante, qui ne cachait pas son intention meurtrière, engendra une légère modification de l’expression de toutes les personnes présentes.

« Xiao Yan, donnez-moi quelques jours. Je vais envoyer des gens pour entreprendre avec vous des recherches. Si les choses sont comme Yun Leng les a présentées, la vie de votre père ne devrait pas être en danger. » Répondit rapidement Yun Yun dès qu’elle comprit que le garçon allait devenir incontrôlable.

« Ce n’est pas nécessaire, je ne fais plus confiance aux gens de la Faction des Nuages de Brume. » Xiao Yan secoua doucement la tête avant de la baisser pour regarder le feu cyan flottant doucement au creux de sa main :

« Aujourd’hui, je suis venu prendre la vie de ce vieux chien de Yun Leng. »

« Xiao Yan, Yun Leng a vraiment eu tort. Cependant, n’est-ce pas un peu excessif de chercher à lui ôter la vie juste à cause de cela ? » Déclara Yun Shan d’une voix grave.

« De plus, même si tu as l’aide de la Reine Méduse, il t’est impossible de le tuer en t’appuyant uniquement sur ta propre force. Je ne tiendrai pas rigueur de cette affaire. Tu peux repartir. »

Xiao Yan regarda Yun Shan qui agitait la main avec un sourire moqueur. Il leva lentement sa main gauche et une épaisse flamme blanche apparut soudain à la vue de tous.

« Ce Feu Céleste ! » Toutes les personnes présentes rétrécirent brusquement leurs yeux alors rivés sur les mains du garçon.

« Yun Shan, c’est quelque chose que vous m’obligez à faire. » Xiao Yan observa les deux flammes de couleurs différentes dans ses mains et murmura doucement.

Après un instant, il commença à rapprocher les mains…

A l’extérieur de la Faction des Nuages de Brume, quelques silhouettes scintillantes s’approchèrent pour s’arrêter en haut des grands arbres environnants. Quand leurs regards se posèrent sur les deux sortes de Feux Célestes dans les mains de Xiao Yan qui se rapprochaient lentement, ils ne purent se retenir d’inspirer une bouffée d’air frais.

« Mon dieu, ce petit est vraiment fou. Envisage-t-il de détruire complètement la Faction des Nuages de Brume ? Comment ces idiots ont-ils pu le provoquer jusqu’à ce point ? » La silhouette de Hai Bodong apparut au sommet d’un arbre. Le vieil homme était abasourdi de voir les deux flammes bleue et blanche se rapprocher…