A+ a- Mode Nuit

Vol.4 / Chapitre 279 : Grand-Oncle

Même si vous ne reconnaissez pas l’émissaire, vous devriez au moins reconnaître son emblème épinglé sur sa poitrine!

Il n’y a aucun Maître Poison trois étoiles dans la Salle aux Poisons. D’où pourrait-il venir si ce n’est du siège ?

Si vous regardez bien, vous verrez tous les détails…

Alors zut zut zut zut zut! Pourquoi lui dire cela “Qui pensez-vous être, vous ai-je permis de parler…” ?

Vous auriez pu au préalable vous justifier par une excuse. Mais maintenant que vous l’avez insulté en public, il n’y a plus de place pour la réconciliation!

Le majordome Lu ne connaissait le Docteur Bai que depuis quelques jours, mais il le considérait comme une figure rationnelle et un professionnel hors du communPourtant, il se comportait si imprudemment!

Vos actions ne causeront pas du tort qu’à vous…elles entraîneront aussi mon Maître et moi-même dans ce désastre!

C’est la mort…tout simplement ! Et la pire de toute!!!

La jubilation apparut dans l’attitude des Vices Maîtres de la Salle :

– « Vous récoltez ce que vous semez! »

– « Cette fois, nous n’avons rien à faire. L’émissaire règlera tout pour nous! »

Ils étaient honteux de s’être fait avoir par cet imposteur. S’ils le pouvaient, ils l’étriperaient et émietteraient ses os pour lui rendre l’humiliation.

– « Qu’avez-vous dit ? » Comme tout le monde pouvait s’y attendre. L’émissaire se mit en rage, et une puissante aura jaillit de lui. Sa pression était si forte, qu’elle empêchait tout le monde de respirer.

Le royaume Zhizun ! Un combattant 9ème Dan ?

Dans ce vaste monde, les Zhizun régnaient en maître. Avec une force dépassant les dix mille ding, ils avaient le pouvoir de détruire des châteaux, des océans et d’oblitérer les montagnes.

Sa rage s’amplifiant, le ciel et la terre ne pouvaient que pleurer devant la puissance de cet expert. L’énergie pure qu’il faisait jaillir allait jusqu’à la foule, et devant ce torrent immense, personne n’y pouvait rien.

Le Grand Roi des Herbes crissait de peur.

C’était trop effrayant. Même un Zongshi ne pouvait lui faire face…mais Zhang Xuan montra juste son mécontentement :

– « Espèce de sale vaurien, comment osez-vous porter la main sur moi ? »

– « Ah? » Le Grand Roi des Herbes convulsa.

Vous êtes mécontent ?

Votre identité a été mise à nue. Si vous continuez à faire semblant, il vous battra à mort…

Le Grand Roi des Herbes ne connaissait pas exactement la force du Docteur Bai, mais après avoir interagi avec lui, il l’avait évalué autour du royaume Zongshi.

– « Bien! Je suis vraiment impressionné qu’un imposteur ose me parler comme ça. Comme vous êtes fatigué de vivre, je vais vous faciliter la tâche! »

Après un léger pas, l’émissaire chargea comme une fusée, et en ouvrant ses doigts, une force immense jaillit de sa paume pour se diriger vers Zhang Xuan!

Le royaume Zhizun portait aussi le nom du royaume des Dix Milles Ding. La puissance de l’émissaire s’écrasa sur le professeur Zhang comme une vague gigantesque, ne lui laissant aucun endroit où fuir. Même une petite colline serait réduite en poussière avec cet impact!

Du fait de son niveau insuffisant, le corps de Zhang Xuan reçut la force de l’impact. Sous ces conditions, il était difficile pour lui d’exécuter une technique. Avec son zhenqi pur de la Voie Céleste, il n’avait pas l’habitude de souffrir. Toutefois, le fossé entre un mi-Zongshi et un expert Zhizun était trop énorme. Le plus que notre jeune professeur pouvait faire c’était d’échapper à ses attaques en utilisant l’Art du Mouvement de la Voie Céleste.

Ressentant la pression intense sur son corps, son esprit n’arrêtait pas de cogiter. Aussi, même s’il conservait son allure impassible, à l’intérieur il paniquait.

Il avait deviné qu’il s’agissait du véritable émissaire, mais s’il se retirait, la mort serait inévitable.

N’êtes-vous pas arrogant ?

Je le serais alors plus que vous.

Malheureusement, essayer de faire peur à son ennemi ne suffit pas. L’émissaire ne fut pas impressionné et préféra l’attaquer directement.

– « Imperfections! »

Même s’il devait éviter les coups en utilisant son Art du Mouvement, il ne pourrait le faire que pour un coup ou deux avant que son endurance ne s’épuise. Il porta alors vite son attention sur la Bibliothèque de la Voie Céleste.

Un livre apparut devant lui. Regardant son contenu, il se calma puis chassa de son esprit  l’idée de s’échapper… il commença à parler froidement.

– « Gu Mu, tu oses porter la main sur moi et tu veux mourir! »

Hu!

– « Quoi ? Qui êtes-vous ? Comment connaissez-vous mon nom ? » L’émissaire fut étonné et retira l’apposition de ses paumes. Il venait de loin, et il n’avait donné son nom à personne. Avant de recevoir ses ordres, il s’était isolé pour se concentrer sur son niveau de pratique. À part ses examinateurs et ses amis, presque personne ne connaissait son nom.

Les humains sont de drôles de créatures. Même en étant furieux, ils ne peuvent s’empêcher de s’interroger lorsqu’un étranger prononce leur nom. Avec l’information contenue dans le livre, Zhang Xuan savait qu’il pourrait convaincre son adversaire de ne plus lever son poing.

Plaçant ses mains derrière son dos, il se tint droit comme une lance prête à se dresser contre l’émissaire.

– « Dans la salle du Royaume de Xuanyuan, vous êtes la 14ème personne à passer l’examen de Maître Poison. Et il ne vous a fallu, depuis lors, que cinq années pour atteindre le dernier palier de la 3ème étoile. Un génie comme vous n’apparait qu’une fois tous les siècles! »

– « Né avec une passion innée pour le poison, vous avez passé l’examen pour devenir Apprenti Maître Poison à l’âge de 14 ans. La Poudre de la Chaleur Brûlante que vous avez concoctée a tué 314 personnes dans la résidence de votre ennemi mortel. À 17 ans, vous avez créé la Poussière qui Brise l’Âme, et vous avez réussi à tuer un expert Zongshi. À 26 ans, vous avez passé l’examen de Maître Poison deux étoiles, et la Senteur Fragile Osseuse que vous avez fabriquée vous a permis d’empoisonner une bête sauvage Zongshi… »

– « À l’âge de 35 ans, vous avez été pris sous la tutelle du Maître Poison des Cent Variations, Jin Conghai. Cette année, vous avez 44 ans, et votre prouesse en matière de poison reste inégalée dans tout Xuanyuan…Cette fois, le siège vous a envoyé ici pour vous entraîner et ainsi prendre la place du prochain Maître de la Salle de ce royaume! »

– « Je me demande… » Le jeune Zhang marqua une pause puis ricana :

– « …si ce que je dis est vrai! »

– « Mais qui fichtre êtes-vous ? » Gu Mu plissa les yeux. À part ses proches parents, personne n’était au courant de ces faits, en particulier à propos des ordres du siège.

– « Pour pouvoir devenir Maître Poison quatre étoiles, vous avez même testé des poisons sur votre propre corps. Les gens sont impressionnés de vous voir vouer votre vie à votre passion, mais la vérité est que vous désirez plus que tout vous venger de la mort de votre femme ! »

– « Votre ennemi…est un Maître Poison quatre étoiles! Ses capacités surpassant les vôtres, si vous n’atteignez pas son niveau, vous ne pourrez pas le tuer! »

– « Mais…mais… » Gu Mu pâlit comme s’il avait vu un fantôme.

Chaque Maître Poison était un atout important pour la Salle aux Poisons. Si l’on devait découvrir qu’il avait l’intention de tuer un Maître Poison quatre étoiles, quelqu’un l’arrêterait définitivement. Ce problème était son secret. Pourtant il était su d’un total étranger! Comment ne pas être étonné et terrifié ?

– « Votre niveau actuel est Zhizun, et pour devenir un Maître Poison quatre étoile, vous devez faire une percée. Donc, vous mangez de l’Herbe de Serpent Vert et vous l’appliquez sur votre acupoint Shenmen pour augmenter votre potentiel. En même temps, vous appliquez la Poudre qui Corrode les Os pour booster votre Profondeur d’Âme. Même si votre force et votre Profondeur d’Âme ont augmenté sous la stimulation du poison, cela a amenuisé votre espérance de vie. Si je ne me trompe pas, votre fin est proche, et vous pouvez mourir à tout moment ! » Expliqua Zhang Xuan en faisant le tour de Gu Mu. Quand celui-ci l’avait attaqué, un livre s’était compilé et plus de cent défauts avait été répertoriés!

Deng deng deng deng!

Le visage de l’émissaire devint blanc comme la mort. Les propos de Zhang Xuan étaient exacts. Il échangeait sa vie contre de la force pour pouvoir devenir Maître Poison quatre étoiles, et se venger.

S’il ne se vengeait pas, comment pourrait-il regarder sa femme en face dans l’autre monde ?

– « Qui êtes-vous ? » Serrant ses poings fermement, Gu Mu regarda Zhang Xuan tristement. En connaissant son passé et en ne craignant pas ses attaques, était-il possible qu’il soit un Maître mystérieux de Xuanyuan ?

– « Qui je suis… » Le professeur Zhang leva son regard et dit, les yeux portés sur le lointain :

– « Évidemment, vous ne me connaissez pas. Je suis l’oncle de votre maître! »