A+ a- Mode Nuit

Chapitre 141 – Vitesse extrême

La lance qui était pliée en arc de cercle retrouva sa forme originelle en un instant, envoyant voler l’artiste martial à l’armure noire avec une violence inouïe.

Contrairement à son adversaire, Lin Ming ne recula même pas d’un demi pas.

Pour attaquer, il avait l’habitude de se jeter vers l’avant en projetant sa lance avec un élan formidable. Même si le coup ne tuait pas directement son ennemi, il était si vif et si précis qu’il laissait quoi qu’il arrive une blessure sévère.

Mais présentement, deux bêtes féroces équivalentes à l’ouverture du Façonnage Osseux apparaissaient immédiatement sur ses flancs pour tenter de le renverser et de l’éliminer à chaque fois qu’il essayait de s’élancer.

« Meurs ! » s’écria-t-il, et Eclair Lunaire s’étendit violemment vers l’extérieur. La pointe du fer de lance était imprégnée de véritable énergie et, lorsqu’elles furent touchées, les têtes des deux bêtes féroces tremblèrent frénétiquement avant d’exploser. Elles éclatèrent en morceaux comme des pastèques.

Les deux carcasses décapitées, dont le sang giclait comme une fontaine, s’effondrèrent au sol.

L’artiste martial au sommet du Façonnage Osseux que Lin Ming avait envoyé voler eut le temps de récupérer son souffle grâce à l’intervention de ces deux bêtes féroces. Il s’appuya sur son bâton pour s’immobiliser et, grâce à l’élasticité de celui-ci, il utilisa l’énergie accumulée pour repartir à la charge. Ses deux mains fermement agrippées à son bâton, il le fit s’abattre sur Lin Ming.

Les lèvres de Lin Ming se courbèrent en un sourire lorsqu’il le vit foncer droit sur lui. Il fit un geste vif avec Eclair Lunaire et bondit en avant. D’un pas, sa vitesse atteignit des sommets terrifiants.

Roc Doré Déchirant le Vide !

La distance ne signifiait déjà plus rien sous ses pas. Alors que l’artiste martial au Façonnage Osseux approchait, Lin Ming apparut devant lui, comme s’il s’était téléporté, et projeta sa lance dans un grand coup d’estoc.

La longue lance transperça la gorge de son adversaire de part en part !

Dix mille mouvements pouvaient être brisés par une vitesse extrême. Quelqu’un de particulièrement agile pouvait tuer son adversaire avant même que celui-ci ait le temps de réagir.

Lin Ming n’avait pas encore fait preuve d’une vélocité aussi effrayante jusqu’à maintenant. Par conséquent, l’artiste martial au sommet du Façonnage Osseux ne s’attendait pas à une telle attaque et se laissa surprendre, en mourant sous la lance de Lin Ming.

Eclair Lunaire se rétracta tel un serpent dans une cavité à travers la roche, laissant derrière elle un large trou ensanglanté.

Maintenant que cet artiste martial était mort, les autres projections à l’ouverture du Façonnage Osseux ne représentaient plus aucun défi pour Lin Ming.

Sa force alarmante et sa vélocité spectrale guidaient Eclair Lunaire, telle la faux d’un dieu de la mort récoltant les âmes de ces bêtes féroces et de ces artistes martiaux. Ils avaient beau essayer de l’attaquer en retour, grâce à sa technique de déplacement ‘Roc Doré Déchirant le Vide’, Lin Ming les esquivait tous.

Il eut un moment de répit après avoir éliminé plusieurs bêtes féroces à l’ouverture du Façonnage Osseux. Cinq ou six projections fantomatiques apparurent alors. La majeure partie d’entre elles correspondaient à des artistes martiaux ou bêtes féroces au sommet du Façonnage Osseux mais aussi impressionnant que cela puisse être, il y avait également un artiste martial en armure d’argent qui était à la Condensation de l’Impulsion.

« Un artiste martial à la Condensation de l’Impulsion ? Bien, très bien ! Voyons voir où se situe réellement la disparité entre un artiste martial à la Condensation de l’Impulsion et moi ! »

L’esprit combatif de Lin Ming s’embrasa comme un volcan en furie à l’apparition de ce nouvel opposant. Selon les rumeurs, Ling Sen était capable de rivaliser avec un faible pratiquant à la Condensation de l’Impulsion. Mais la véritable énergie de cet artiste martial en armure d’argent n’était pas aussi riche ; probablement qu’il venait d’atteindre la Condensation de l’Impulsion, ses méridiens n’étant pas complètement reliés entre eux. L’on ne pouvait pas faire plus faible parmi les artistes martiaux à la Condensation de l’Impulsion. Ling Sen aurait très probablement pu l’éliminer s’il était à sa place.

Pour Lin Ming en revanche, la tâche était bien trop difficile !

Il pouvait décider d’opter pour une méthode plus raisonnable, en esquivant ce redoutable adversaire pour récolter le maximum de points en éliminant les projections au Façonnage Osseux à l’aide de sa très grande puissance de frappe.

C’était le meilleur moyen d’optimiser son score. En pratique, c’est ce que faisaient tous les disciples de la Maison Martiale. S’ils rencontraient un ennemi trop difficile à abattre, il l’esquivait au maximum.

Zhang Guanyu et Ta Ku ne faisaient pas exception à cette règle. Ces deux-là n’étant pas capables non plus de gérer un pratiquant à la Condensation de L’impulsion. Dans ces conditions, ils n’auraient rien pu faire d’autre qu’essayer de tuer le maximum de projections tout en gardant un œil sur l’artiste martial à la Condensation de l’Impulsion.

Ta Ku disposait d’une force formidable qui lui permettait de se frayer un chemin entre plusieurs artistes martiaux à la Condensation de l’Impulsion pour éliminer une projection au Façonnage Osseux. C’est pour cela qu’il avait toujours tenu la dragée haute à Zhang Guanyu et qu’il occupait la deuxième place de la Pierre du Classement.

Mais Lin Ming n’avait que faire de tout cela. Sa position dans le top dix était déjà actée. Alors à quoi bon tuer davantage de projections au Façonnage Osseux ? A quoi cela lui servirait-il ?

Par le passé, il avait eu à se battre pour obtenir des ressources en progressant dans le classement. Mais maintenant qu’il passait le test de disciple principal, il jouissait des mêmes avantages que s’il avait été parmi les trois premiers de la Pierre du Classement. Par conséquent, les points ne représentaient désormais rien d’autre à ses yeux que des nuages dans le ciel. Il n’avait rien d’autre à faire qu’atteindre le top dix et récupérer la Lance Lourde des Profondeurs.

Esquiver constamment l’artiste martial à la Condensation de l’Impulsion tout en éliminant le maximum de projections plus faibles lui garantissait d’obtenir le meilleur score possible. Mais cela ne ferait qu’augmenter le nombre d’artistes martiaux à la Condensation de l’Impulsion, annihilant par la même toute opportunité de pouvoir en tuer un.

Lin Ming n’était pas intéressé de savoir combien de points il pouvait accumuler au maximum, mais plutôt de voir la disparité qui le séparait d’un artiste martial à la Condensation de l’Impulsion.

« Meurs ! » Lin Ming ne s’intéressait pas aux autres projections. Il serra fermement Eclair Lunaire entre ses doigts et s’élança directement vers l’artiste martial en armure d’argent.

En dehors de la Matrice des Dix Mille Morts, le sixième bâton d’encens avait déjà achevé de se consumer. Ce résultat correspondait aux attentes d’une grande majorité de personnes. Six bâtons d’encens n’était pas considéré comme si long que cela. La dernière fois que Murong Zi avait pris part à la guerre du classement, elle avait également persisté jusqu’au sixième bâton d’encens et atteint la vingt-huitième place.

Mais tout le monde savait que six bâtons d’encens de temps pour Lin Ming correspondait à toute autre chose que six bâtons d’encens de temps pour une personne normale. La vitesse à laquelle il tuait ses ennemis était tout simplement inquiétante.

 « Le septième bâton d’encens vient de s’allumer. Lin Ming semble approcher ses limites. »

Son visage était désormais rougi, ses veines palpitaient sous sa peau et son front ruisselait de sueur. Il était facile d’imaginer la pression qu’il subissait à affronter l’artiste martial à la Condensation de l’Impulsion tout en étant attaqué de tous côtés par les autres projections aux Façonnage Osseux.

L’écart entre l’étape de la Condensation de l’Impulsion et l’étape du Façonnage Osseux était considérable, car les méridiens d’un artiste martial à la Condensation de l’Impulsion étaient reliés et connectés entre eux. L’adversaire auquel Lin Ming faisait face venait tout juste de percer vers la Condensation de l’Impulsion. Ses méridiens n’étaient par conséquent pas encore complètement ouverts. Mais il n’en avait pas moins une force absolument anormale !

Sans les mouvements du Roc Doré Déchirant le Vide, Lin Ming aurait déjà été encerclé depuis longtemps par ses adversaires tandis qu’il affrontait la projection à la Condensation de l’Impulsion ; sa défaite aurait été cuisante.

Cela ne lui permettait pas pour autant de tout esquiver et, plus le temps passait, plus les blessures s’accumulaient sur son corps. Il fut bientôt recouvert de plus d’une dizaine de plaies, dont certaines étaient si profondes que l’on pouvait deviner l’os ; il commença à perdre d’importantes quantités de sang. Lin Ming avait beau être capable d’inspirer d’immenses bouffées d’air et d’expirer de minuscules tourbillons, en plus de l’appui de la Formule de l’Authentique Chaos Primordial, il avait atteint ses limites.

Il était tout de même parvenu à transpercer de sa lance l’artiste martial en armure d’argent. La pointe avait traversé l’armure et commencée à percer la chair, offrant un passage vers le corps du chevalier en armure d’argent à la véritable énergie de Lin Ming et à ses vibrations.

Mais il eut beau déverser tout ce qu’il pouvait dans cette attaque, il ne parvint malgré tout qu’à faire cracher du sang à son adversaire. ‘Fluidité de la Soie’ permettait de tuer grâce à la vibration de la véritable énergie. Mais la véritable énergie d’un artiste martial à la Condensation de l’Impulsion était trop épaisse, absorbant et dispersant les vibrations au fur et à mesure. Lin Ming n’avait donc pas été capable d’éliminer son adversaire d’un seul coup.

Le septième bâton d’encens n’avait même pas à moitié brûlé lorsque, à l’intérieur de la Matrice des Dix Mille Morts, Lin Ming reçut un coup si violent qu’il en vomit ses tripes et fut immédiatement arraché du monde des rêves.

La première série était terminée !

Lin Ming n’était pas parvenu à éliminer son adversaire ; il l’avait seulement blessé avec sa lance.

Il avait beau être nettement moins fort, cela ne l’avait pas empêché de tenir pendant assez longtemps grâce au support de la Formule de l’Authentique Chaos Primordial.

Il était parvenu à blesser un artiste martial à la Condensation de l’Impulsion tout en subissant les assauts et les diversions d’un grand nombre de projections au Façonnage osseux. Même si celui-ci n’était qu’un fantôme généré par la matrice des Dix Mille Morts, il pouvait déjà être fier du résultat ! Une telle nouvelle engendrerait un sacré tumulte à travers le royaume si elle était amenée à se répandre.

Cependant, après être parvenu à le blesser, Lin Ming avait été contraint d’éliminer plusieurs projections au Façonnage Osseux à force de subir leurs assauts répétés. Ce qui avait eu pour effet de faire apparaître un second artiste martial à la Condensation de l’Impulsion, encore plus formidable que le précédent. La pression n’en fut que plus importante et Lin Ming finit par être vaincu.

Alors qu’il descendait de la plateforme, tout le monde avait déjà le regard fixé sur la Pierre du Classement. Chacun voulait voir de ses propres yeux à quelle place il allait s’établir.

Lin Ming possédait de nombreux admirateurs et admiratrices. Les linmaniaques par exemple, ces jeunes disciples du Hall Humain qui le soutenaient et le vénéraient comme des fanatiques ; pour eux, Lin Ming était omnipotent et pouvait tout accomplir. Les autres disciples, plus âgés et réputés raisonnables, s’attendaient quant à eux à ce que Lin Ming soit venu pour s’échauffer et pour voir combien de places il lui manquait encore pour atteindre le top dix.

Le Maître de la Maison Martiale des Sept véritables lui avait donné trois mois pour le faire. Ce délai n’était certainement pas le fruit du hasard. Quel genre d’individu était-ce ? Il avait probablement estimé la vitesse de progression de Lin Ming en se basant sur son potentiel avant d’établir les modalités des défis.

Trois mois pour atteindre le top dix ; cela devait-être la limite de Lin Ming.

Par conséquent, un seul écart, un seul relâchement et il lui serait impossible d’y parvenir !

« Ce Lin Ming veut étonner le monde d’un seul et brillant exploit. Il ne doit pas être très loin du top dix pour avoir osé venir aujourd’hui. Même s’il échoue ce mois-ci, il devrait y arriver dans les temps ! » commenta en agitant un éventail un disciple du Domaine Céleste classé à la vingtième place. Plus quelqu’un amassait de points, plus la matrice mettait de temps à s’actualiser. Le temps de plusieurs respirations passa sans aucune fluctuation sur la Pierre du Classement. Lin Ming devait être proche du top dix.

« Mm. Le jugement du Maître de la Maison Martiale ne devrait pas être erroné. Il n’a pas donné trois mois à Lin Ming sans raison. C’est sûrement par rapport à son potentiel. Lin Ming devrait pouvoir atteindre le top dix le mois prochain ! S’il y arrive, peut-être même qu’il parviendra à battre Zhang Guanyu au cours du match du quatrième mois ! Ce serait effrayant ! Je ne sais pas comment je vais réagir s’il nous dépasse dès aujourd’hui… »

Le jeune homme qui venait de parler était un autre disciple du Domaine Céleste classé parmi les vingt premiers. Ces deux-là allaient bientôt quitter la Maison Martiale. Cela faisait cinq ans qu’ils y étaient disciples. Ils avaient rejoint le Hall Terrestre et le Hall Humain ensemble à chaque fois. C’était des amis de longue date.

Ils passaient par là lorsqu’ils avaient appris que Lin Ming participait à la guerre du classement et avaient décidé de rester pour voir ce que cela allait donner.

Le fait que Lin Ming se hisse dans le top dix était déjà, à leurs yeux, une prouesse de l’ordre du mythe ; un évènement inconcevable dont on n’entendait parler que dans les contes pour enfants.

Alors que dire s’il y parvenait dès aujourd’hui, après seulement deux mois ? Ils ne pourraient tout simplement pas trouver de mot pour décrire une telle situation. Talent, génie, monstre, aucun de ces adjectifs ne serait suffisant pour qualifier Lin Ming.

Ils attendaient que la matrice magique illusoire calcule les points, leur regard fixant la deuxième rangée de la Pierre du Classement. Celle-ci incluait les disciples au-delà des dix premières places.

Après le temps de plusieurs autres respirations, une distorsion ondulatoire apparut finalement sur la pierre du Classement. Toutefois, celle-ci n’eut pas lieu sur la deuxième rangée mais sur la première !

Les cinquième et sixième noms furent séparés par une force invisible, et celui de Lin Ming vint s’inscrire de façon impressionnante entre eux.

Lin Ming, sixième !