A+ a- Mode Nuit

Vol.3 / Chapitre 210 : Le choix d’un professeur (partie 1)

– « Oui, la Salle aux Poisons se réfère à la Guilde des Maîtres Poison! »

– « À la Guilde des Maîtres Poison ? » Zhang Xuan fut surpris.

Pourquoi appelait-on cela La Salle aux Poisons ? C’était étrange…

– « Vous vous demandez, pourquoi cette appellation! » Demanda Liu en voyant le jeune Zhang dubitatif :

– « En effet, cela a à voir avec l’identité des Maîtres Poison. Ils traversent souvent les défenses physiologiques d’autrui, et c’est pour cela que les gens en ont peur. Soupçonnés d’utiliser de fourbes moyens, ils sont classés dans les Neufs Voies Inférieures. D’autre part, à cause de leurs pratiques effrayantes, d’innombrables experts du continent se sont alliés pour renverser cette Guilde. Et quand elle fut détruite, beaucoup de maîtres moururent. Plus tard, même s’ils eurent réussi à transmettre leur héritage, par crainte que la même chose ne se produise une fois de plus, ils n’osèrent plus réapparaître. Par voie de conséquence, ils formèrent secrètement la Salle aux Poisons, tapie quelque part entre les montagnes et les rivières. C’est la raison pour laquelle il est toujours difficile de trouver des Maîtres Poison dans le royaume. Si vous cherchez un endroit où il y a le plus de livres à ce sujet, c’est bien là-bas. C’est juste que je ne peux pas vous confirmer l’endroit exact. »

– « Ah ? » Sourit le jeune professeur ironiquement.

Finalement, les propos de Maître Liu Ling s’avéraient inutiles. Ce que désirait Zhang Xuan, c’était des ouvrages sur les poisons. S’il était impossible de trouver cet endroit, alors pourquoi en parler ?

– « Jouer avec du poison est extrêmement dangereux. De nombreux Maîtres Poison, afin de concocter des poisons toujours plus puissants, essaient leur substance sur eux-mêmes. Ces préparateurs, entrant en contact quotidiennement avec ce produit, en absorbent inévitablement des doses infimes. De ce fait, très peu d’entre eux vivent longtemps, et par la même occasion, les gens évitent au maximum le contact avec ce genre de chose. Professeur Zhang, puis-je savoir pourquoi vous cherchez de tels livres ? » Les trois maîtres enseignants étaient curieux.

À moins d’avoir une grande haine pour quelqu’un, pourquoi utiliser du poison ?

Rien que de parler de cette profession, les gens ressentaient une forte appréhension!

– « Je demande par simple curiosité. » Zhang Xuan ne pouvait pas évoquer son problème d’empoisonnement. Autrement, cela mènerait à des questions du genre : Pourquoi le poison ne fait-il pas des siennes ? Pourquoi votre Zhenqi est-il si pur ? Et éventuellement, cela pourrait exposer l’existence de la Bibliothèque de la Voie Céleste. Cette dernière était son plus grand secret, et il n’en parlerait jamais à personne.

Voyant que le jeune Zhang n’en dirait pas davantage, Liu Ling n’insista pas, puis il ajouta :

– « Ah oui, même si je ne connais pas l’endroit exact de cette Guilde, j’ai entendu dire qu’il y avait une succursale sur la Crête du Lotus Rouge, qui se situe à l’extrême nord-ouest du Royaume de Tianwu, de rang 1. Bien sûr, ce ne sont que des on-dit. Quant à la véritable existence de cette succursale, je ne peux pas le confirmer. »

– « Le Royaume Tianwu ? » Un livre apparut dans son esprit.

S’ils avaient un Maître Enseignant une étoile pour soutenir le royaume, il passerait au rang deux.

Le Royaume de Tianwu était le royaume le plus puissant des territoires voisins. De par son rang, il était même plus élevé que le Royaume de Beiwu d’où provenait Liu Ling. On disait aussi qu’il était soutenu par un Maître Enseignant deux étoiles.

Ce royaume n’était pas très loin de celui de Tianxuan. On pouvait les considérer comme de proches voisins étant donné qu’ils partageaient la Crête du Lotus Rouge.

– « Il y a aussi le Pavillon des Maîtres Enseignants qui a des ouvrages sur toutes les professions. De nombreux traitent de poison. Même si la qualité et la quantité ont beaucoup à envier à la Salle aux Poisons, l’ampleur de sa collection dépasse celle de certains royaumes. Si vous ne souhaitez que connaître le métier, vous devriez visiter ce Pavillon. Mais bien entendu, pour voir cette collection, vous devez au préalable passer l’examen de Maître Enseignant. » Zhuang Xian sourit. Il semble qu’il n’avait pas abandonner l’idée d’avoir Zhang Xuan comme apprenti.

– « Le Pavillon des Maîtres Enseignants ? »

– « Ouais. Bien que les Maîtres Enseignants fassent partie de la Guilde des Enseignants, nommément parlant, et que dû à leur identité prestigieuse, celle-ci ne peut interférer dans leurs affaires, ils ont créé une organisation autonome : Le Pavillon des Maîtres Enseignants. »

Zhuang Xian ajouta :

– « Ce Pavillon est comme n’importe quelle guilde. Les trésors et manuels secrets qu’il détient ne sont accessibles qu’aux Maîtres Enseignants. »

– « Oh! »

Il semblait donc que s’il ne pouvait pas trouver la Salle aux Poisons, il n’avait pas d’autres possibilités que de passer l’examen.

Tous les quatre parlèrent encore un moment. Mais constatant que le jeune homme n’était pas intéressé de devenir leur apprenti, Liu Ling offrit à celui-ci un dernier conseil avant de partir :

– « Très bien, nous espérons que vous pourrez trouver réponse à votre demande. Étant donné votre talent, tant que vous étudierez avec assiduité, vous deviendrez certainement Maître Enseignant un jour. Vous ne devriez pas trop penser à d’autres choses. »

Ils savaient qu’il valait mieux y aller doucement avec quelqu’un comme lui, plutôt que de lui mettre la pression. Peut-être qu’il pourrait changer d’avis dans les deux jours suivants.

Après le départ du trio, les élèves accoururent vers le professeur Zhang, avec de l’admiration plein les yeux.

Vous avez vu ça ? Alors que d’autres profs auraient perdu la tête en apprenant qu’un Maître Enseignant pourrait devenir leur professeur, notre professeur Zhang a tout bonnement rejeté calmement leur proposition…

N’est-il pas incroyable ?

– « Ne me donnez pas cette image. Ce n’est pas moi qui ait marqué le score aux récents événements! » Zhang Xuan prit l’air sombre.

Après les avoir réprimandés, il les prit un par un pour les conseiller. Et quand tout fut dit et fait, il fut satisfait.  Même si ces garnements étaient malicieux et peu fiables, ils faisaient preuve d’un grand sérieux dans leur entraînement. Ils étaient déterminés.

À part Yuan Tao, tous ses élèves étaient combattants 2ème Dan du royaume Dantian. Au début, il pensait que celui qui s’améliorerait le plus serait Zheng Yang, mais contrairement à ses attentes, il s’avéra que ce fut celle qui paraissait la plus faible, Wang Ying. En quelques jours seulement, sa pratique avait fait des bonds. Elle avait atteint le dernier palier du niveau intermédiaire combattant 2ème Dan et elle n’était qu’à un pas du niveau avancé! Son niveau de progression était tout simplement stupéfiant. Elle avait une volonté extraordinaire et quand elle était résolue à accomplir quelque chose, même Zhao Ya ne pouvait prendre le pas sur elle.

Mais en règle générale, tous ses étudiants avaient bien progressé! Et il le fallait, parce que cela aurait été très embarrassant d’avoir des élèves inaptes pour le Tournoi.

Zhang Xuan sut, par l’entremise de sa Bibliothèque magique, que ses cinq étudiants avaient en secret travaillé sur une formation d’attaque, et ils n’étaient nullement désavantagés de ce fait, parce qu’ils avaient une puissance d’attaques combinées importante. Tant qu’ils ne faisaient pas les idiots, leur professeur n’interférerait pas dans leurs affaires. Les élèves avaient aussi leur indépendance, ils n’étaient pas des marionnettes.

Après avoir terminé son cours, Zhang Xuan quitta la classe. Il avait l’habitude de s’absenter plusieurs jours, ne serait-ce que pour assumer son autre identité. Il n’était aucunement irresponsable, mais s’il voulait que ses élèves deviennent experts, il devait leur lâcher la bride.

– « Afin de passer l’examen de Maître Enseignant, je dois devenir apprenti…Mais il me faut prendre Liu Ling et ses confrères comme Maîtres Enseignants… » Ayant donné des instructions à ses élèves, le jeune Zhang fit à nouveau face à un dilemme.

Apprenti, Maître Enseignant, Maître Enseignant, Apprenti. Le professeur avait un mal de crâne.

Bien, je peux d’abord choisir de devenir apprenti!

N’était-il pas aussi Yang Xuan ?

Dans l’esprit des gens, Yang Xuan était un Maître Enseignant. Si Zhang Xuan devenait son apprenti, ne serait-il pas alors qualifié pour passer l’examen ? Même si le Yang Xuan ne pouvait pas lui faire une lettre de recommandation, il pouvait demander aux trois maîtres de le faire à sa place.

Qui ne répondait pas à la faveur de Yang Xuan ?

– « Je vais agir ainsi! » Le rire aux lèvres, Zhang Xuan quitta l’académie et se dirigea vers sa résidence. S’il devait devenir l’apprenti de Yang Xuan, ce dernier devait parler…

……………….

Quittant l’académie, le trio de maîtres riait jaune face à leur échec récent. Ils n’avaient aucun mal à dégoter des apprentis aux royaumes de Beiwu et de Hanwu, mais pourtant…

– « Pouvoir atteindre la maîtrise en peinture, en forgeage de pilules, en l’Art du Thé à un si jeune âge, il est normal qu’il soit suffisant! » Commenta Liu Ling.

– « Oui! Nous ne devons pas nous hâter. Demain il y a le Tournoi entre Zhang Xuan et Lu Xun. Peut-être attend-il sa victoire avant de nous rejoindre. Il en tirera dès lors plus de gloire. » Dit Zhuang Xian.

– « C’est possible… » Les deux autres confrères hochèrent la tête à l’unisson. Ce devait être ça. Même si Zhang Xuan ne voulait pas devenir leur étudiant, il désirait tout de même être éligible pour l’examen!

C’était la finalité de tout enseignant. C’était comme devenir expert en arts martiaux. Personne ne pouvait y résister.

– « Nous devons assister au duel demain. Toutefois, avant cela…occupons-nous de nos affaires! » Dit soudain Liu Ling.

– « Tu veux dire…avoir Yang Xuan comme professeur ? » Zhuang Xian eut le regard éclairé.

Personne n’avait qu’un seul maître pour une vie entière. Cette évidence s’appliquait aussi aux Maîtres Enseignants. En atteignant des niveaux élevés, on pouvait ajouter un autre professeur à son palmarès.

– « Oui. Étant donné que le Maître Enseignant Yang a pu aider facilement Shen Hong et Zheng Fei à percer, il est clair que ses méthodes sont beaucoup plus avancées que les nôtres. Si nous pouvons l’avoir comme professeur, nous pourrons percer nous aussi et nous serons qualifiés pour acquérir nos deux étoiles. En fait…nous pourrions y parvenir même avec un petit conseil! » Plus Liu en parlait, plus il s’excitait. Un bon professeur serait profitable à leur futur développement.

Ils voulaient atteindre des hauteurs supérieures…et pas uniquement dans leurs rêves!!!