A+ a- Mode Nuit

Chapitre 299-Intervention de Nalan Yanran

Au sein de la grande salle, tout le monde regardait Xiao Yan avec étonnement. Ils n’avaient jamais pensé que ce jeune homme, spécialisé dans le raffinage de produits médicinaux, pourrait en fait se battre d’égal à égal avec Mu Zhan. Tout le monde avait été témoin du niveau élevé de dangerosité de cet échange, pourtant très bref.

Parmi toute la jeune génération de la capitale, Mu Zhan pouvait être considéré comme un des meilleurs au combat. Au sein de l’empire sacré de Jia Ma, très peu de personnes de son âge pouvaient réellement le défier. C’était d’autant plus vrai qu’il rentrait à peine d’un entraînement de deux ans à la caserne militaire. Le nouveau Mu Zhan était sans aucun doute encore plus fort qu’auparavant. Et pourtant, il ne semblait pas avoir réellement l’avantage.

Même si l’on pouvait souligner le fait que Mu Zhan ne s’était pas encore servi de toutes ses forces lors de cet échange, et que pas même une Technique Dou n’avait été utilisée, personne n’avait omis de remarquer que le jeune homme à l’apparence ordinaire, s’était lui aussi uniquement fondé sur sa force corporelle.

« C’est très étonnant de voir Yan Xiao aussi doué au combat… » La Petite Princesse regardait Xiao Yan d’un air étourdi. Elle connaissait très bien les capacités de Mu Zhan, mais pourtant, Xiao Yan non seulement ne terminait pas dans un état lamentable, mais les deux jeunes hommes faisaient même match nul.

Le coin des lèvres de Liu Ling tremblait légèrement. Il n’avait pas encore vu se dérouler la scène qu’il avait imaginée dans son cœur et était encore plus frustré d’entendre la remarque de la Petite Princesse. Il commenta alors doucement :

« Si Mu Zhan déployait toutes ses forces dans le combat, je suis prêt à parier que Yan Xiao ne ferait pas long feu. »

« Hehe, peut-être. » La Petite Princesse préférait ne pas s’engager. Elle était talentueuse et son sens plus féminin de l’observation, lui permettait de voir plus loin que Liu Ling qui éprouvait en plus une importante rancune. Au moment où Mu Zhan avait été projeté en arrière, elle avait clairement vu que sa jambe avait été touchée.

« Est-ce que ça va ? »

Après avoir vu Xiao Yan reculer, Ya Fei se précipita pour s’enquérir de son état en saisissant sa manche pour le retenir. De toute évidence, elle ne voulait pas qu’il continue le combat.

« Je vais bien. » Xiao Yan sourit. Sous son vêtement, il secouait doucement son poing ankylosé.

‘Ce gars a vraiment beaucoup de force. Il doit être autour du niveau Dou Shi huit étoiles ou même neuf…’ D’après la violence du choc ainsi que la douleur qu’il ressentait au niveau de son bras, Xiao Yan pouvait évaluer approximativement la force de son adversaire.

‘Mais… je pense qu’il doit lui aussi souffrir un peu. La brûlure du Cœur de Feu de Lotus Bleu a dû le blesser légèrement.’ Xiao Yan jeta un coup d’œil sur la jambe de Mu Zhan avec un sourire froid.

De son côté, Mu Zhan fixait dangereusement Xiao Yan, crispant les lèvres en raison de la douleur intense qu’il ressentait au niveau de la jambe. Il laissa son Dou Qi circuler rapidement dans son corps pour envelopper aussitôt la partie qui avait été touchée.

L’énergie d’affinité bois de Mu Zhan avait des propriétés curatives. Par conséquent, les parties qui n’étaient pas trop sérieusement touchées purent progressivement se rétablir.

« Pas mal du tout gamin… Je ne m’attendais pas à ce qu’un jeune alchimiste choyé comme toi sache se battre. » Mu Zhan souriait à Xiao Yan, la bouche entrouverte, à la manière d’un tigre féroce dévoilant ses crocs. Placé sur le champ de bataille, cet homme devait être un général d’une férocité rare.

Xiao Yan sourit, mais ne s’exprima pas alors que le Dou Qi bleu cyan l’enveloppait toujours avec la même intensité.

« Mais… peu importe qui tu es. Personne ne touche à la femme qui m’est destinée ! »

Le sourire sur le visage de Mu Zhan disparut soudainement avant qu’un puissant Dou Qi n’envahisse son corps. Une vague forme d’armure de Dou Qi apparut progressivement sur lui.

Xiao Yan plissa aussitôt son regard. Il ne s’attendait pas à ce que cet homme puisse invoquer cette armure que seul un Da Dou Shi était habituellement en mesure de produire. Même s’il ne pouvait la créer qu’en partie, une telle force défensive dépassait déjà largement celle de la simple cape de Dou Qi d’un Dou Shi.

‘Les choses sérieuses commencent…’ se dit aussitôt Xiao Yan, le visage plus grave. Alors que son esprit s’emballait, un flux de Feu de Lotus s’éleva vivement dans son vortex et circula rapidement dans ses réseaux de Qi. À tout moment, Xiao Yan était prêt à libérer la force terrifiante de son Feu Céleste.

« Mu Zhan, vous êtes fou. Arrêtez ! » Voyant Mu Zhan refuser d’abandonner, Ya Fei, qui avait le teint pâle, se laissa envahir par la colère.

Mu Zhan ignora le cri de fureur de Ya Fei et permit à son Dou Qi de s’intensifier davantage, écrasant tous ceux dans la salle qui avaient une force plus faible que la sienne.

« Je l’avais déjà annoncé. Je tuerai quiconque osera vous toucher ! »

L’instant d’après, Mu Zhan écrasa le sol et de nombreuses fissures commencèrent à s’étendre rapidement sous lui, à la manière d’une toile d’araignée. Il fonça droit devant en criant et en ouvrant une crevasse d’un pied de profondeur sur son passage.

La salle entière était dans un désordre le plus complet. Sentant la force féroce qui enveloppait le corps de Mu Zhan, Xiao Yan tira rapidement Ya Fei derrière lui et une flamme bleue se mit à danser étrangement sous sa robe d’alchimiste, sur l’extrémité de son doigt. L’action de Mu Zhan fut extrêmement rapide. En un clin d’œil, il apparut à proximité de Xiao Yan, le poing haut dans les airs, complètement recouvert d’épines d’un vert très vif.

« Épine Vertes ! » Avec un puissant rugissement sourd et oppressant, le poing épineux de Mu Zhan s’abattit violemment en direction de Xiao Yan.

Le regard noir et profond de ce dernier resta froidement fixé sur le poing de son adversaire qui se rapprochait de plus en plus. Le souffle oppressant engendré par l’action plaquait fermement les vêtements de Xiao Yan sur sa peau.

Dans ses manches, le feu bleu cyan vacillait plus vivement encore tandis que l’énergie chaude s’agglomérait rapidement… Alors que Xiao Yan était sur le point de jouer la puissante carte du Cœur de Feu du Lotus pour contrer l’attaque fulgurante, ses sourcils se froncèrent légèrement et il arrêta immédiatement son élan. Dans le même temps, un cri clair et froid retentit dans la grande salle :

« Mu Zhan. Arrêtez-vous immédiatement ! » Aussi rapide que la foudre, une silhouette blanche comme la lune surgit depuis un angle opposé de la grande salle, flottant étrangement dans les airs pour arriver à la hauteur de Xiao Yan.

Ce dernier ne manqua pas de jeter un regard du coin de l’œil à cette étrange capacité de Nalan Yanran à se déplacer aussi rapidement dans les airs. Il fronça imperceptiblement les sourcils en constatant le chemin qu’avait parcouru cette jeune femme depuis les trois dernières années…

« Mille Vents ! »

Après être rapidement apparue devant Xiao Yan, Nalan Yanran observa froidement Mu Zhan qui ne manifestait toujours aucun signe de renoncement. Sa délicate main, aussi blanche que la neige sortit de sa large manche et bougea à peine ses longs doigts effilés. Cinq tornades vert clair naquirent du bout de son doigt, tournant à la manière de cinq lames vertes incomparablement tranchantes.

Les cinq vortex de vent semblaient déchirer l’espace en tournant sauvagement. D’un nouveau mouvement des doigts, les petites tornades s’élevèrent dangereusement en direction du poing d’épines vertes de Mu Zhan.

« Bam ! »

Suite à une explosion, des fragments de bois s’échappèrent du poing de Mu Zhan. La force féroce des tornades amena Mu Zhan à faire quelques pas en arrière, laissant à chaque fois une empreinte profonde sur le sol.

Au dernier pas, son bras se mit à trembler violemment et une énergie informe jaillit hors de son corps pour laisser une profonde empreinte sur un pilier juste derrière lui.

« Nalan Yanran ? Huh, je ne pensais pas que vous vous seriez renforcée à ce point après seulement deux années. On dirait que Yun Yun, n’a pas lésiné sur les moyens. » Mu Zhan lécha le sang frais qu’il avait sur le poing en ignorant la douleur.

« Vous êtes ici dans le Clan Nalan, pas chez vous. Monsieur Yan Xiao est notre invité et il n’a pas à subir votre comportement débridé ! » S’écria Nalan Yanran.

Mu Zhan plissa les yeux et resserra son poing en balayant du regard l’espace de la grande salle. A cet instant, Nalan Jie et Nalan Su s’approchaient rapidement. Sachant qu’il avait perdu l’occasion d’attaquer Xiao Yan cette fois-ci, il ne put que relâcher la main, impuissant. Il leva légèrement le menton et regarda Xiao Yan :

« Pour Nalan Yanran, je ne vais pas te briser aujourd’hui. Mais je te conseille de rester loin de Ya Fei à l’avenir. Sinon… »

« C’est quand vous voulez… » Xiao Yan souriait froidement. Après cet échange, il savait que le niveau de Mu Zhan était légèrement supérieur au sien. Cependant, s’il utilisait ses cartes cachées, il était difficile de dire qui l’emporterait réellement.

« Tu as de sacrées tripes. Je ne m’attendais pas à ce que, dès mon retour dans la capitale, je rencontre un sujet aussi amusant à piétiner. Je suis vraiment très excité… » Mu Zhan souriait à pleines dents.

« Il faut de la force pour piétiner quelqu’un. Ne vous retrouvez pas les pieds percés avant même d’avoir pu marcher sur la personne… » Xiao Yan ne montra ni faiblesse ni crainte à l’égard de ce jeune homme qui ne contenait toujours pas son arrogance et son tempérament dominateur. Sa manière de répondre à chaque attaque de son adversaire surprenait beaucoup tout le monde.

« Assez de bavardages tous les deux. Il s’agit d’une réception du Clan Nalan. Ne gâchez pas la bonne humeur de tout le monde. » Ces deux personnes qui, toutes les deux ne voulaient rien céder face à l’autre, firent légèrement froncer les sourcils de Nalan Yanran.

Xiao Yan haussa les épaules, puis laissa bifurquer son regard vers la belle silhouette face à lui en plissant les yeux alors que son doigt glissait doucement dans ses manches. C’était la première fois qu’il voyait une attaque de Nalan Yanran et c’était pour lui comme un morceau de puzzle. Pour qu’elle puisse forcer Mu Zhan à reculer, sa force devait avoir nettement augmenté au cours des trois dernières années. Le fait qu’elle puisse s’appuyer sur une Technique Dou de haut niveau traduisait qu’elle bénéficiait du soutien d’un puissant Dou Qi. Les niveaux des deux parties étaient en fait très proches.

‘La Faction des Nuages de Brumes n’a ménagé aucun effort pour la préparer. Cette rencontre sera amusante…’ Xiao Yan laissait flâner son regard sur les magnifiques courbes du corps tendre de Nalan Yanran tandis qu’il réfléchissait.