A+ a- Mode Nuit

Vol.2 / Chapitre 97 : Débat sur les pilules

– « Vous parlez d’essayer de devenir apothicaire ? »

Le monde ne tournait plus rond, tous pensaient que Zhang Xuan était tombé sur la tête!

Mon frère, vous prenez les apothicaires pour des choux et des concombres que l’on peut obtenir facilement au marché ? Essayer ? Vous vous moquez de moi ? Étant l’une des professions au standing le plus élevé des Neufs Voies Supérieures, il faut étudier de nombreuses années et fournir un effort plusieurs fois au-dessus de celui d’une personne ordinaire pour en être digne. Pourtant, vous dites que vous allez essayer… Connaissez-vous le contenu de l’examen ? Savez-vous comment l’on devient un apothicaire officiel ?

– « Hem hem hem! » Ouyang Chen retint son envie de vomir. Il regarda sérieusement Zhang Xuan et lui répondit :

– « Pour devenir apothicaire, il vous faut plus, que simplement savoir distinguer des herbes médicinales. Vous devez aussi produire de la médecine, extraire et raffiner l’essence de chacune de ces herbes, les rassembler et former une pilule, et bien davantage. Le simple forgeage de pilule demande des milliers de méthodes à maîtriser… Ce n’est pas si facile de passer l’examen! »

– « Oui. De plus, vous devez contrôler parfaitement le feu pour le forgeage. Si une erreur se produisait au cours de l’une des séquences, cela se solderait par un échec. Ce n’est qu’en apprenant et en pratiquant de façon continue que l’on y arrive. Il est impossible de devenir apothicaire en l’espace d’un moment! »  Ajouta Du Man.

– « C’est si compliqué ? » Zhang Xuan perdait pied :

– « Alors il est impossible pour moi d’y parvenir en 15 jours ? »

Le Tournoi des Premières Années se tenait dans 15 jours. Son objectif était simple, il lui fallait trouver une pilule pour booster les potentiels de Yuan Tao et de Zhao Ya et ainsi leur apporter la victoire.

Donc, il lui fallait régler cette affaire en 2 semaines. S’il n’était pas capable de le faire, à quoi bon devenir apothicaire ?

Après sa conversation avec Huang Yu, il avait décidé de devenir un Maître Enseignant! Et le défi du professeur Lu Xun était une opportunité, mais aussi une menace. S’il pouvait gagner, il prouverait ses capacités et il est très probable qu’il attirait l’attention d’un Maître Enseignant!

Tout comme pour le métier d’apothicaire, si l’on voulait devenir un maître enseignant, il fallait passer par l’étape obligatoire : Devenir au préalable un assistant.

La foule était sans voix :

– « En 15 jours ? … »

Quel apothicaire n’a pas été apprenti durant des années avant de passer l’examen ? Néanmoins, à peine l’examen d’apprenti passé, vous souhaitez participer à celui d’apothicaire… Cela doit être une plaisanterie!

Sun Tao et Zhu Hua Hua se retenaient de lui lancer leurs chaussures en pleine figure!

Mon frère, Vous vous plaisez à jouer la comédie ? Cet examen est encore plus difficile que le précédent. Vous devez avoir vu comment vos camarades se sont démenés pour l’examen d’apprenti, non ? Je pense que vous devriez garder ces idées pour vous…

Ouyang Cheng donna à Zhang Xuan le conseil le plus sérieux qui soit :

– « Zhang Xuan, ne soyez pas si ambitieux et suffisant. Vous avez à peine 20 ans, et devenir apothicaire à 30 ans est déjà quelque chose de fantastique au Royaume de Tianxuan. Quinze jours est un objectif impossible à atteindre! Je vous conseille d’étudier normalement, de procéder étape par étape, et de ne pas trop penser à l’avenir… »

Ce gars est talentueux, mais il est beaucoup trop impatient. Vouloir devenir apothicaire en 15 jours de temps, c’est de la pure folie!

– « D’accord, étant donné que cela pose un problème, je ne passerai pas l’examen. Je vais chercher un autre moyen! »

Il n’avait pas d’intérêt à devenir apothicaire, c’était vrai! Avec la Bibliothèque de la Voie Céleste, franchir des niveaux dans sa pratique des arts martiaux était aussi simple que de manger ou de boire.  Les pilules n’étaient pas pour lui. Si ça n’avait pas été pour Yuan Tao, il ne serait pas venu!

Voyant Zhang Xuan abandonner son envie de devenir apothicaire, Ouyang Cheng et Du Man se dépêchèrent de lui prêter main forte afin de le faire changer d’avis :

– « Il y a de nombreuses professions dans le monde et celle d’apothicaire est l’une des plus nobles. Vous possédez un talent si incroyable et vous avez même pris le temps d’étudier les herbes médicinales. N’allez-vous pas gâcher des années d’efforts si vous deviez abandonner maintenant ? »

– « Des années d’efforts ? » Zhang Xuan faisait l’innocent.

Je n’ai passé que 4 heures, d’où viennent les années dont vous parlez ?

– « J’ai d’autres affaires à régler. Puisque devenir apothicaire est un processus si compliqué, qui nécessite l’apprentissage de l’élaboration des pilules, il est peu probable que j’en saisisse toutes les subtilités en peu de temps. Je vais donc laisser tomber! »

– « Calmez-vous, il y a plus d’une façon pour devenir apothicaire. Vraiment, il y a une autre manière de faire que celle du forgeage de pilules! » Ouyang Cheng se souvint de quelque chose :

– « Avec votre mémoire extraordinaire, cette méthode vous conviendra davantage! »

Du Man se doutait de quelque chose :

– « Tu ne vas pas me dire que tu penses à… »

– « Oui! » Ouyang acquiesça.

– « Mais… Pense aux conséquences. S’il échoue, la peine sera sévère. Il peut même ne jamais plus pouvoir passer l’examen… » Du Man se faisait du souci!

– « Je sais tout ça, mais c’est la seule façon de devenir apothicaire rapidement. Autrement, il devra utiliser la méthode conventionnelle. Avec le nombre incalculable d’herbes médicinales et leurs propriétés uniques, il est impossible de réussir en un temps record! » Dit Ouyang.

– « Mais… »

– « Il n’y a pas de mais. Nous avons la responsabilité de l’informer des possibilités. Le choix lui appartient! » Ouyang s’énerva.

Voyant l’agitation entre les deux apothicaires, Zhang Xuan fut curieux :

– « De quelle méthode parlez-vous ? »

Ouyang expliqua sans hésiter :

– « Il y a en fait, deux méthodes pour devenir apothicaire. La première est la méthode usuelle, le Forgeage de Pilules. À partir du moment où vous savez élaborer une pilule de niveau 1, vous pouvez devenir un apothicaire une étoile. C’est la méthode traditionnelle! »

– « La deuxième méthode est le Débat sur les Pilules! »

Zhang Xuan était intrigué :

– « Le débat sur les Pilules ? »

Il n’était pas le seul à vouloir savoir, tout l’auditoire ignorait une telle méthode!

– « Oui. Vous devez tous avoir déjà entendu parler du métier le plus noble des Neuf Voies Supérieures ? Maître Enseignant! »

– « Quoi ? »

Ceux qui connaissaient les Neuf Voies Inférieures, Intermédiaires et Supérieures connaissaient naturellement les Maîtres Enseignants. C’était la profession de plus haut rang parmi les Neuf Voies Supérieures, et sa position sociale dépassait aussi celle des apothicaires!

– « Les maîtres enseignants les plus formidables peuvent donner des conseils sur les arts martiaux, le forgeage de pilules, le métier de forgeron, la formation et bien plus! » Expliqua Ouyang :

– « Néanmoins, il faut passer beaucoup de temps pour devenir maître enseignant, alors comment font-ils pour apprendre le forgeage de pilules ou autre sans devenir apothicaire ni forgeron ? Et bien pour cela, une méthode unique d’examen a été créée : Le Débat sur les Pilules! Nous savons que pour devenir un apothicaire officiel, il faut beaucoup de pratique, de forgeage incessant de pilules. Mais le maître enseignant n’a pas de temps à perdre pour ça. En fait, tout ce qu’il lui faut c’est savoir intégrer et comprendre le forgeage de pilules! Cela veut dire, qu’il n’a pas besoin d’apprendre à élaborer les pilules. Tant qu’il maîtrise complètement la théorie, il peut devenir apothicaire! Bien entendu, l’examen n’est pas facile. Il nécessite de débattre devant 10 apothicaires officiels, des divers aspects de forgeage de pilules. Une seule erreur et c’est la disqualification. Qui plus est, une énorme peine sera infligée si cela se produit! »