A+ a- Mode Nuit

Chapitre 225-Savoir-Faire

L’énorme serpent d’énergie verte commença à disparaître dès qu’il fut recouvert par l’épaisse flamme blanche. A l’image de la neige entrant en contact avec le feu, en un clin d’œil, le dangereux serpent avait disparu. Seul son gémissement persista dans les airs quelques instants, avant de se dissiper totalement.

Face à ce soudain retournement de situation, tous ceux présents étaient abasourdis. Tous les regards se tournèrent, pleins de stupeur, vers la silhouette humaine qui se tenait haut dans le ciel bleu alors que d’épaisses flammes blanches continuaient de vaciller tout autour de son corps. En raison de la forte densité du feu, il était difficile de distinguer le visage de la personne. La température élevée créait également des distorsions dans l’air, comme si des plis s’y étaient étrangement formés.

Malgré la distance encore importante, les cinq Serpent Dou Wang pouvaient sentir la chaleur intense qui se dégageait des flammes blanches. Après avoir ravalé leur salive, ils échangèrent des regards et purent voir la peur qu’ils avaient respectivement au cœur.

« Qui êtes-vous ? Pourquoi vous mêlez-vous des affaires du Peuple-Serpent ? » L’apparition soudaine de la silhouette humaine fit rapidement sombrer le visage du vieillard vêtu de gris. Il n’osait cependant pas directement offenser ce puissant d’origine inconnue. Il échangea un regard avec ses compagnons avant de faire un pas en avant et de poser la question d’un ton grave.

« Il n’y a pas de raison… ça me plaît, tout simplement. » La voix d’un vieil homme résonna depuis l’intérieur des flammes blanches. Le ton froid fit naître des grimaces sur les visages des Serpents.

Yun Zhi qui se tenait à une courte distance derrière la personne en feu était un peu étonnée alors qu’elle regardait la silhouette humaine devant elle. Elle fronça les sourcils un moment. Elle ne connaissait aucun puissant Dou Huang capable de contrôler un feu de couleur blanche dans tout l’Empire Jia Ma.

Les jolis yeux de Yun Zhi s’arrêtèrent un instant sur les vives flammes blanches avant de cligner soudainement des paupières. Un instant plus tard, la stupeur lui resserra soudainement la poitrine… Grâce à son sens aiguisé, elle pouvait sentir que malgré la chaleur qui émanait des flammes blanches, celles-ci semblaient émettre la force glaciale de morceaux de glace âgés de mille ans. Comment de la glace pouvait-elle libérer un feu si intense ? Quelle était cette chose étrange ?

« Ne me dites pas que… que c’est un Feu Céleste ? » Yun Zhi cligna des yeux et se rappela ces étranges flammes naturelles. Son cœur se mit à battre violemment. Elle ne savait pas quoi en penser. Elle avait vu deux Feux Célestes dans la même journée alors que c’était quelque chose d’extrêmement rare. Devait-elle se considérée privilégiée ?

« Merci à vous, monsieur, d’être intervenu. Haha. Mais ces clowns ne me posent pas véritablement de problème… » Après avoir secoué la tête pour réprimer ses pensées, Yun Zhi s’adressa avec un sourire à la personne flamboyante devant elle. On pouvait voir sur son joli visage la gratitude qu’elle ressentait à l’égard du mystérieux vieillard.

« Sans doute… » La silhouette enflammée déclara faiblement :

« Je ne suis pas du genre à me mêler des affaires des autres. Si ce n’était pour répondre à la demande bien précise de quelqu’un, je ne me serais jamais pressé à ce point. »

« La requête de quelqu’un ? » En entendant cela, Yun Zhi se sentait momentanément perdue. Ses sourcils se resserrèrent sur son front :

« Monsieur, puis-je savoir qui est celui qui vous a demandé de venir m’aider ? Est-ce qu’il s’agit de Gu He ? »

« Hehe. Il a peut-être une bonne réputation dans l’Empire Jia Ma, mais il n’a pas la qualification pour me demander de faire quoi que ce soit. » Le rire du vieil homme contenait une forme de dédain.

En entendant la réponse, Yun Zhi était de nouveau surprise. Le doute apparut immédiatement sur son joli visage. Parmi tous les gens qu’elle connaissait, très peu avaient la capacité de faire se déplacer un Dou Huang. De plus, son arrivée dans le désert faisait partie d’un plan secret. Seules quelques personnes en avaient eu connaissance.

« Cessez donc d’y penser. Une fois débarrassé de ces personnes à longue queue, je devrai aussitôt repartir régler d’autres affaires. » La figure enflammée agita la main en s’expliquant vaguement avant de lever la tête vers les cinq Dou Wang dans le ciel. D’une voix faible, il ajouta :

« J’ai entendu dire que les Techniques Dou des Serpents sont très particulières. Aujourd’hui, je vais pouvoir découvrir cela. »

Les lèvres du vieil homme vêtu de gris se crispèrent alors qu’il fixait sinistrement la silhouette en flammes. Malgré sa longue expérience, il ne pouvait pas déterminer l’origine de ce puissant humain. Incrédule, son humeur sombra progressivement. Face à un Dou Huang, il pouvait encore compter sur la fusion de leurs Dou Qi pour lutter. Mais dorénavant, face à deux d’entre eux, tous les cinq seraient facilement vaincus par leurs adversaires. Le vieil homme en gris savait très clairement à quel niveau de force ils avaient affaire.

« Le Peuple-Serpent n’a aucune rancune à faire valoir contre vous. Cependant, vos actes d’aujourd’hui resteront gravés dans la mémoire des gens de notre race… » Même si leur groupe était en position d’infériorité, le vieil homme vêtu de gris ne voulait pas paraître faible. Ainsi, il s’exprimait fermement en gardant son sourire froid. Aussitôt après, il s’écria :

« Repli ! »

En entendant crier le vieil homme, les quatre Dou Wangs hésitèrent un moment et regardèrent fixement la silhouette enflammée dans le ciel. Ils formèrent simultanément des symboles avec leurs mains et poussèrent de légers cris avant d’exploser en de multiples petits serpents d’énergie qui se dispersèrent dans toutes les directions. Yun Zhi fronça les sourcils dès qu’elle comprit que le vieillard et son groupe avaient l’intention de fuir. Elle était sur le point de s’avancer pour les bloquer quand la silhouette enflammée leva la main.

Face au grand nombre de petits serpents d’énergie en fuite, l’homme agita doucement les paumes de ses mains et cinq aiguilles pointues s’agglomérèrent à partir des épaisses flammes blanches. Alors que les cinq aiguilles de flamme stagnaient lentement devant lui, l’homme observa les petits serpents environnants qui couvraient déjà tout l’endroit. Il laissa sa Force Spirituelle jaillir hors de son corps pour balayer la zone et déterminer l’emplacement exact des cinq véritables serpents parmi tous les autres. Rapidement, il libéra un petit rire froid et bougea doucement son doigt. Les cinq aiguilles blanches de feu épais fusèrent soudainement dans cinq directions différentes.

Les aiguilles minuscules laissaient quelques légères traces blanches dans le ciel. Leur température était si intense qu’elle engendrait la vaporisation de l’air environnant.

Voyant que ces simples aiguilles étaient en réalité capables de créer une telle énergie, l’étonnement apparut sur le visage de Yun Zhi. Son désir de connaitre l’identité de cette personne mystérieuse ne cessait de croître. Les aiguilles pointues se déplacèrent telle la foudre vers les petits serpents d’énergie qui couraient dans toutes les directions. Même si les petits serpents étaient tous complètement identiques, les aiguilles pointues avaient chacune une cible claire. Elle brûlèrent quelques petits serpents qui bloquaient leurs chemins avant de continuer dangereusement en direction des cinq autres minuscules serpents.

Les cinq petits serpents tournèrent précipitamment leur tête. Ils avaient ressenti l’effrayante attaque. Un air presque humain de stupeur apparut dans leurs petits yeux en forme de triangle.

« Je ne suis pas du genre à laisser le tigre retourner à la montagne. Maintenant que nous sommes ennemis, je ne laisserai derrière moi aucun trouble potentiel… » La personne s’exprimait en regardant indifféremment les cinq petits serpents qui allaient être frappés par les aiguilles de feu. Derrière lui, Yun Zhi ne dit rien de plus. Elle n’était pas idiote et savait faire preuve de cruauté lorsque c’était nécessaire, et ce, sans doute davantage encore que certains bourreaux.

Dans le ciel, cinq aiguilles pointues, accompagnées de sifflements intenses, fusaient férocement sur les cinq petits serpents, lorsque quelque chose se produisit :

« Hmm… ! » La personne en flamme trembla intensément et un léger cri étouffé retentit.

Yun Zhi qui avait clairement entendu s’empressa de demander :

« Monsieur, ça va ? » Son visage changea aussitôt après. Elle ressentait à cet instant un Qi extrêmement puissant surgir des épaisses flammes blanches. Le Qi se propagea dans l’espace comme un éclair. Il rattrapa rapidement les cinq aiguilles de feu, puis, avec une légère vibration, il secoua les cinq aiguilles pointues qui étaient formées de Feu Céleste dans le néant. Lors de cet instant extrêmement critique, les cinq petits serpents balancèrent leurs queues et s’enfoncèrent rapidement dans les dunes de sable. Les deux Dou Huang furent donc embarrassés de les voir disparaitre sous leurs yeux.

« Satanée bestiole… » La voix du vieil homme, furieux, retentit de l’intérieur des épaisses flammes blanches alors qu’il voyait disparaître les cinq petits serpents.

Lorsque sa colère retomba, le terrifiant Qi diminua progressivement. En un instant, il se dissipa complètement, comme s’il n’était jamais apparu.

« Ah, tout ça pour rien… » L’homme en flammes soupira et secoua la tête. Il frappa violemment sa manche comme pour réprimander quelque chose, puis se retourna en regardant la jolie Yun Zhi, avant de s’envoler dans le ciel du désert.

En passant devant la jeune femme, le personnage en flamme fit une pause et hésita un instant avant de déclarer :

« Ah oui, un jeune homme m’a dit de vous transmettre ses excuses. Il semble qu’il ait été un peu sec avec vous il y a quelques minutes… »

En entendant cela, le joli corps de Yun Zhi se figea. Elle entrouvrit ses petites lèvres rouges et humides d’un air complètement abasourdi. De cette petite information que la mystérieuse personne venait de révéler sans faire de manières, elle comprit que ce Dou Huang qui s’était empressé pour la soutenir était en fait quelqu’un que Xiao Yan avait envoyé.

« Ce petit bonhomme… son pouvoir n’est pas anodin… Il semble que je l’ai bien sous-estimé. » Yun Zhi marmonnait doucement, le visage plein de stupéfaction, alors qu’elle inclinait la tête en observant la silhouette enflammée disparaitre à l’horizon.