A+ a- Mode Nuit

Chapitre 191-Régler de la perturbation 

« Qui pensez-vous être ? Comment osez-vous me parler de cette manière ? » Entendant les mots de Xiao Yan, Mo Xing se figea. Peu après, lorsqu’il vit le jeune visage de Xiao Yan, il devint furieux. Xiao Li et Xiao Ding étaient les chefs de la Compagnie des Mercenaires d’Acier du Désert, alors il n’y avait rien d’étrange à ce qu’ils soient impolis en s’adressant à lui. Cependant, ce jeune garçon osait le gronder grossièrement. Comment cela ne pouvait-il pas provoquer chez lui offense et irritation ? Juste après avoir entendu la réprimande de Mo Xing, l’expression de Xiao Li se refroidit. Il s’avança d’un pas et un arc électrique jaillit de sa lance d’acier tungstène qu’il brandit droit sur la gorge du mercenaire.

L’attaque soudaine de Xiao Li provoqua une modification radicale de l’expression de Mo Xing. Il ne s’était pas attendu à ce que la partie adverse soit si audacieuse. Cependant, la force de Xiao Li était supérieure à la sienne, alors il ne pouvait que reculer d’un air embarrassé. En se faisant, il se foula une cheville et tomba sur ses fesses, face à toute la foule présente.

« Xiao Li, vous osez m’attaquer ? Notre compagnie de mercenaires ne vous laissera pas vous en tirer comme cela ! » Voyant la pointe de la lance argentée de plus en plus menaçante, la terreur apparut sur le visage de Mo Xing avant que celui-ci ne se mette à gémir subitement.

« Chii. » Lorsque la longue lance fut à environ un demi-pouce de la gorge de Mo Xing, elle s’immobilisa soudainement. L’énergie vive qui était à sa pointe traversa l’obstruction de l’air et laissa une petite cicatrice sanglante sur la gorge de Mo Xing. Instantanément, du sang frais commença à couler.

« Qui pensez vous être ? Vous osez parler à mon frère de cette manière ? » Regardant Mo Xing qui n’osait pas bouger et laissait couler le sang frais sur sa gorge, Xiao Li rit avec dédain.

En ravalant sa salive alors que de la sueur froide apparaissait sur son front, Mo Xing se glissa avec précaution en arrière pour ensuite rejoindre son équipe avant de dire d’une voix diabolique :

« Xiao Li, vous avez des tripes. Je reviendrai et entre temps je rapporterai cela à notre chef. Préparez-vous à de sérieux ennuis ! » Après avoir craché son venin, Mo Xing qui avait peur que la lance soit de nouveau pointée sur lui se retourna précipitamment et s’enfuit avec ses hommes.

Voyant que les Mercenaires des sables s’enfuyaient comme des vagabonds, le public ne put résister à l’envie de se moquer d’eux.

« Vermine » En regardant dans la direction où Mo Xing et ses hommes fuyaient, Xiao Li entrouvrit ses lèvres pour marmonner avec dédain. Il se retourna alors et fit signe à Xiao Yan :

« En chassant ce gars devant tant de gens, nous avons ravivé l’inimitié que nous avions avec les Mercenaires des Sables. Lorsque Mo Xing rentrera, il fera un rapport exagéré auprès de Luo Bu. J’ai bien peur que demain, la Compagnie des Mercenaires des Sables se rassemble pour s’emparer de cet endroit.

Xiao Yan sourit et hocha la tête. Il balaya ensuite son regard autour de lui et dit doucement :

Premier Frère, Deuxième Frère, vous n’avez pas besoin de continuer à garder cette parcelle de terrain. Quant à la Compagnie des Mercenaires des Sables, je m’en occuperai.

« Tu… peux vraiment ? Sinon… » Xiao Ding fronça les sourcils en s’exprimant d’une voix anxieuse. »

« Hehe, c’est juste un Da Dou Shi… » Xiao Yan sourit et hocha la tête. Il fit un signe de la main aux deux hommes, tira un chameau à côté de lui et bondit dessus. Tout en souriant, il déclara :

« Croyez-moi, je veillerai à ce que les Mercenaires des Sables se cachent à La Roche du Désert telle une tortue pour cette période. »

Aussitôt, Xiao Yan frappa doucement le chameau du pied et celui-ci s’élança rapidement en direction de La Roche du Désert en levant derrière lui un nuage de poussière jaune.

Après avoir regardé Xiao Yan s’éloigner progressivement, Xiao Ding et Xiao Li échangèrent un regard et secouèrent la tête en riant amèrement. Un long moment plus tard, ils dirent impuissants :

« J’espère juste que le petit possède réellement une carte cachée que nous ne connaissons pas. Et si cela n’est pas le cas, de toute façon Luo Bu n’osera pas être trop arrogant étant donné la force de notre compagnie. Après tout, si nous devions vraiment nous battre à mort, leur Compagnie des Mercenaires des Sables perdrait également plus de la moitié de sa force. Ils ne pourraient se permettre une telle perte »

A côté, Xiao Li agita la tête en souriant : Je suis vraiment curieux de voir si petit frère sera réellement en mesure de faire plier Luo Bu à La Roche du Désert… »

« Attendons de voir, j’aurais tendance à le croire. » murmura Xiao Ding avec un léger sourire.

La lune dans le ciel du désert était suspendue comme un énorme disque d’argent. La faible luminosité brillante enveloppait la nuit sombre dans la ville de La Roche du Désert.

Dans la région ouest de la ville, on pouvait voir une immense cour éclairée. Des rires et des bruits résonnaient de l’intérieur. Accroché au sommet d’un poteau de bois flottait un drapeau sur lequel étaient inscrits les mots ‘Compagnie des Mercenaires des Sables’.

Dans la nuit noire, un vent doux faisait vaciller le drapeau en direction de l’ouest. Dans une pièce au centre de la cour, une faible lumière chassait complètement l’obscurité. Deux personnes se tenaient à l’intérieur de la pièce. L’un d’eux était, sans grande surprise, Mo Xing, celui qui avait vécu quelques tensions avec Xiao Yan et les autres dans l’après-midi. L’autre homme d’âge moyen qui était assis à côté de lui était naturellement le chef de la compagnie des mercenaires des sables, Luo Bu.

« Chef, Xiao Ding et son groupe deviennent de plus en plus arrogants. Tout le monde sait que notre Compagnie est une force ancienne de La Roche du Désert. Ces deux jeunes qui sont arrivés il y a quelques années osent encore nous ignorer. Si nous continuons à les laisser ainsi se développer, nous pourrions avoir continuellement des ennuis. » Mo Xing lécha ses lèvres avant de s’exprimer d’une voix froide et sinistre.

« Sur le siège du chef, l’homme d’âge moyen leva les yeux vers Mo Xing et dit faiblement : Es-tu parvenu à savoir ce qu’ils font exactement là-bas ? »

« Euh non. Les gens que j’ai amenés avec moi n’ont pas eu la chance de se rapprocher, Nous avons aussitôt été chassés par Xiao Li et son groupe. » Mo Xing répondit d’un air embarrassé et avec un visage légèrement rougi.

En entendant cela, l’homme d’âge moyen fronça les sourcils. Il renifla, clairement mécontent de l’incapacité de Mo Xing à gérer les problèmes.

Une sueur froide apparut sur le front de Mo Xing. Il dit à la hâte :

« Chef, bien que je ne connaisse pas leur but exact, il doit certainement s’agir de quelque chose d’extraordinaire pour que Xiao Ding, rusé comme il est, ne déploie autant d’efforts. La zone où ils se trouvent n’étant pas loin de la Roche du Désert, cela nous donne une bonne excuse pour y accéder »

Luo Bu hocha la tête. Il y avait encore quelques signes d’hésitation sur son visage. Sans savoir précisément ce qu’ils cachaient, il n’était pas prêt à se battre avec la Compagnie des Mercenaires d’Acier du Désert. Il avait beau être Da Dou Shi, les autres dans sa compagnie, à part Mo Xing qui était Dou Shi, étaient tous d’un niveau inférieur. Mais par contre, en face d’eux, en plus de Xiao Ding et Xiao Li qui étaient Dou Shi, la Compagnie des Mercenaires d’Acier du Désert avait encore deux autres deux étoiles Dou Shi. Leur force globale était ainsi plus importante que celle des Mercenaires des Sables. Luo Bu avait donc naturellement une appréhension.

« Chef, nous ne pouvons pas laisser passer cette opportunité. Il y a bien trop de secrets enfouis dans le désert. Si Xiao Ding et les autres déterrent des Techniques Dou ou des Méthodes Qi de haut niveau héritées du passé, alors leur compagnie sera vraiment en mesure de nous dépasser ! » Mo Xing qui commençait à bouillir intérieurement se mit à extrapoler.

« Très bien… » Pressé par Mo Xing, Luo Bu commença à hésiter. Il réfléchit un moment avant de finalement ne plus pouvoir résister. Il hocha la tête et déclara :

« Rassemblons tous les membres demain et arrachons cette parcelle de terrain à la Compagnie des Mercenaires d’Acier du Désert ! » Voyant que Luo Bu était finalement d’accord, un sourire suivi d’une lueur perverse apparurent dans ses yeux…

« Hum… chef Luo Bu, votre décision est vraiment décevante. » Une petite voix résonna soudain dans la pièce sans qu’il n’y ait eu d’avertissement.

La voix fit changer radicalement d’expression les deux personnes. Ils tournèrent brusquement la tête et furent choqués de réaliser qu’un jeune homme vêtu de noir était apparu à leur insu sur une chaise dans un coin de la pièce.

« Qui êtes-vous ? » Luo Bu s’écria subitement en regardant avec stupeur ce jeune homme qui était entré dans la pièce sans que personne ne s’en aperçoive. Le ton de sa voix en apparence audacieuse contenait une faible crainte.

« Chef, c’est le frère de Xiao Ding et Xiao Li ! » En reconnaissant le visage de Xiao Yan, Mo Xing prit un peu de recul avant de crier brusquement.

Luo Bu plissa aussitôt les yeux en fixant intensément Xiao Yan, puis il dit d’une voix grave :

« Jeune ami, y a-t-il une raison particulière pour que vous rendiez visite à notre Compagnie des Mercenaires si tard dans la nuit ? »

Ayant lui-même été témoin de la manière fantomatique avec laquelle Xiao Yan était apparu, Luo Bu n’était pas assez fou pour le traiter comme un jeune ignorant.

« He he, il n’y a pas grand chose… je souhaiterais simplement que le chef Luo Bu contrôle ses mercenaires pendant quelques jours afin de ne pas importuner mon Premier et Deuxième Frère. » Xiao Yan posait délicatement ses doigts sur la table en s’exprimant avec un sourire aux lèvres.

« Gamin, tu es bien trop arrogant. Tu te prends pour qui ? » Entendant les mots de Xiao Yan, Mo Xing ne put se retenir de rétorquer avec colère.

Xiao Yan leva les yeux vers l’homme qui se tenait derrière Luo Bu. Une lueur glaciale traversa son regard noir et profond. Il se leva ensuite, puis… telle une ombre noire contourna les obstacles dans la pièce d’une manière fulgurante. En un instant, la paume de sa main se posa doucement sur le dos de Mo Xing. Enfin il se pencha en avant et murmura :

« Quel grand stratège… Votre plan était suffisamment perfide… »

Immédiatement après avoir dit ces mots, une épaisse flamme blanche jaillit de la paume de Xiao Yan. Celle-ci entra aussitôt dans le corps de Mo Xing dont le visage affichait l’horreur. Avec un son étouffé, le Mo Xing qui jusque-là était encore en vie… fut transformé en un clin d’œil en un tas de cendres noires.

Après avoir tuer Mo Xing en un instant, Xiao Yan tapota dans ses mains et se déplaça lentement vers Luo Bu dont le dos raidi lui faisait toujours face. Il se plaça devant lui et regarda en souriant la transpiration qui abondait sur le visage du chef mercenaire.

En voyant le sourire sur le visage du jeune homme, Luo Bu déglutit doucement. L’apparition fantomatique et la vitesse effrayante que Xiao Yan avait montré plus tôt l’avait terrifié. L’exigence pour atteindre une telle vitesse et une telle force… était d’être au moins un Dou Wang…

‘Dou Wang…’ Luo Bu regarda le visage délicat du jeune homme face à lui et marmonna silencieusement dans son cœur. Un Dou Wang qui n’avait même pas vingt ans ?

« Ah oui… à propos de ma demande… » Xiao Yan jouait avec l’épaisse flamme blanche dans sa main en rappelant ses propos avec toujours un sourire aux lèvres.

« Glup. » Luo Bu ravala de nouveau sa salive et essuya les gouttelettes de sueur qu’il avait sur le front. Un sourire grimaçant se dessina lentement sur son visage avant qu’il ne dise avec précaution :

« Je ferai ce que vous dites. La Compagnie des Mercenaires des Sables ne fera pas même un demi-pas dans toute la zone ! »