A+ a- Mode Nuit

Chapitre 76 : Utiliser le Tai Ji Contre l’Ennemi

Jian Chen recula de 20 mètres avant de s’arrêter. Plus aucune expression décontractée n’était visible sur son visage. Celui-ci était blanc comme un linge.

La différence de niveau était bien trop importante. Jian Chen n’était son égal qu’en termes d’agilité, mais il venait de subir une large défaite suite à la collision des deux Armes Saintes. Même s’il n’avait pas reçu de larges dégâts, la Force Sainte de l’homme était plusieurs fois supérieure à celle de Jian Chen, alors l’attaque avait traversé l’épée Vive Brise et le choc avait été transmis à Jian Chen, lui causant plusieurs blessures internes mineures.

L’homme se remit en position d’attaque en regardant Jian Chen. C’était la troisième fois qu’il reçevait presque des dégâts, alors il n’osait plus sous-estimer Jian Chen. Même si Jian Chen était plus faible que lui, il employait son incroyable vitesse pour attaquer. Il s’agissait d’une véritable menace pour l’homme, et il considérait maintenant Jian Chen comme un adversaire plus puissant que n’importe qui du même niveau.

Toutefois, voyant l’état dans lequel se trouvait Jian Chen, il comprit tout à coup la situation et se mit à rire, « Gamin, je dois avouer que tu es rapide, mais ta force est pathétique. » Sans même attendre que Jian Chen reprenne son souffle, il sauta en avant en brandissant son guan dao de façon à couper Jian Chen en deux.

A cause de la collision entre l’Epée Vive Brise et le guan dao, Jian Chen avait reçu quelques dégâts. Puisque son adversaire était supérieur de deux niveaux, de tels dégâts pouvaient s’avérer fatals. Après tout, Jian Chen ne pouvait utiliser les Pas Profonds contre son adversaire qu’au meilleur de sa forme. Maintenant qu’il était blessé, il n’était plus capable de se déplacer avec tant d’agilité.

Tandis que l’homme échangeait des coups avec Jian Chen, il réalisa que celui-ci devenait de moins en moins dangereux, le poussant à baisser légèrement sa garde. De toutes ses forces, il attaqua Jian Chen, espérant lui infliger un coup fatal. Sa vitesse était encore plus importante qu’avant.

La vitesse de l’homme augmentant, Jian Chen utilisait de plus en plus d’énergie pour esquiver. S’il avait été au meilleur de sa forme, il aurait pu esquiver facilement les attaques de l’homme, en plus de répliquer. Mais maintenant qu’il était blessé, il ne pouvait qu’esquiver sans attaquer, et puisque l’homme se déplaçait de plus en plus vite, les esquives de Jian Chen devenaient de plus en plus dangereuses.

Les coups de l’homme devenaient exponentiellement plus rapides. Il parvint à attaquer plusieurs dizaines de fois en un instant, et enfin, des blessures sanglantes commencèrent à apparaitre sur les vêtements de Jian Chen puisque celui-ci ne pouvait plus contrer. Toutefois, les blessures de Jian Chen n’étaient pas très profondes.

La lumière cyan illuminait la nuit tandis que le guan dao de l’homme fendait l’air en direction de Jian Chen.

Jian Chen fit de son mieux pour esquiver la lame, mais ses mouvements étaient plus lents que jamais alors il ne parvint pas à l’esquiver complètement. Le guan dao laissa une blessure si large sur son torse, qu’il était possible de voir l’os, et un torrent de sang commença à dégouliner des vêtements de Jian Chen.

L’homme éclata de rire en continuant à attaquer. Profitant de l’immobilité de Jian Chen, l’homme s’approcha. A la vitesse de l’éclair, il enveloppa son pied d’une lumière cyan et l’enfonça dans le torse de Jian Chen.

*Bang !*

Le coup de pied de l’homme projeta Jian Chen en arrière tel une balle. En plein air, Jian Chen cracha une giclée de sang et traversa 20 mètres avant de retoucher le sol. Puis, il cracha à nouveau du sang. Son visage paraissait maintenant encore plus pâle.

Accompagné d’une lueur cyan, l’homme s’approcha de Jian Chen, et s’exclama avec dédain, « Je te donne une dernière chance. Si tu me dévoiles le secret derrière ta vitesse, alors je t’épargnerais. Sinon, prépare-toi à mourir ! » Une profonde curiosité était visible dans le regard de l’homme, et son cœur battait la chamade à l’idée de devenir encore plus rapide grâce à la technique de Jian Chen. Pour une personne d’attribut vent, la vitesse était un facteur crucial. Même s’il n’osait pas penser que sa vitesse allait atteindre un tout autre niveau, il était certain que cela allait augmenter sa puissance, et ainsi sa position au sein des Bandits Sans Frontières.

En pensant à tout cela, l’homme était extrèmement excité. Il tremblait comme s’il était en colère, alors qu’en vérité il avait simplement du mal à contrôler ses émotions.

Jian Chen essuya le sang sur sa bouche et se releva lentement en regardant froidement l’homme. D’un air méprisant, il répondit, « J’ai bien peur que tu ne sois pas assez fort pour cela. » Malgré la blessure grave qu’il venait de recevoir, Jian Chen n’avait pas l’air d’avoir peur de la différence de force.

En parlant, Jian Chen se réajusta pour adopter une position relaxée, comme s’il ne voulait même plus se protéger. Sa main droite avait légèrement relachée son étreinte sur l’épée ; il paraissait complètement différent.

Les paroles de Jian Chen firent disparaitre toute trace d’excitation ou de joie sur le visage de l’homme. « Gamin, avec ta force actuelle, tu ne possèdes pas la moindre qualification pour prononcer de telles paroles. Si tu ne souhaites pas me dévoiler ton secret, alors prépare-toi à en subir les conséquences. » En plein milieu de son discours, l’homme courut vers Jian Chen et abattit son guan dao en direction de l’épaule droite de Jian Chen.

Malgré l’approche rapide de l’homme, Jian Chen ne parut pas vouloir esquiver. A la place, il leva son épée. Même si la vitesse de l’épée n’avait pas changée, elle paraissait être aussi légère qu’une plume et flottait élégamment dans les airs. Il s’agissait d’un spectacle complèmenent différent de la soif de sang précédemment dévoilée.

L’Epée Vive Brise et le guan dao entrèrent en collision sans le moindre bruit. Puis, la fine Epée Vive Brise parut s’attacher au guan dao et modifia sa trajectoire. L’épée se tordit, et la puissance d’attaqua du guan dao fut transférée sur le côté, faisant tomber l’arme au sol.

Le visage de l’homme changea instantanément et il regarda Jian Chen d’un air surpris. A l’instant, il venait de perdre le contrôle de son propre guan dao. Face à un adversaire légèrement plus faible que lui, il n’aurait pas été tant surpris, mais contre Jian Chen qui était largement inférieur, l’homme n’arrivait pas à accepter ce qui venait de se passer.

« De quelle technique s’agissait-il à l’instant ? » Demanda l’homme, abasourdi.

« Tai Ji Jian. » Répondit Jian Chen. En vérité, il n’était pas très doué en Tai Ji Jian, mais il avait été assez en contact avec cet art pour comprendre la pilosophie consistant à ‘’utiliser la douceur pour conquérir la force’’ du Tai Ji Jian ; il s’agissait d’un principe permettant de parer des armes. Maintenant qu’il était plus faible mais aussi plus fatigué que son adversaire, Jian Chen n’avait pas d’autre choix que d’utiliser des techniques de Tai Ji Jian pour bloquer ses attaques.

Le Tai Ji Jian reposait sur l’idée d’’’utiliser la douceur pour conquérir la force’’ afin que le faible puisse vaincre le fort. La capacité à parer n’importe quelle attaque ainsi pouvait s’avérer extrèmement bénéfique à Jian Chen dans une telle situation. Le seul défaut était que Jian Chen ne possédait que quelques idées et à prioris sur le Tai Ji Jian, en plus de ne pas être très doué pour cet art. Après tout, il était maitre du style de l’Epée Agile à Une Main. Toutefois, le Tai Ji Jian pouvait ici s’avérer utile à Jian Chen.

L’homme fronça les sourcils en réfléchissant sur ce nom. Peu après, il secoua la tête et s’exclama, « Tai Ji Jian, jamais entendu parler. » Il regardait Jian Chen d’un air confus, avant d’éclater de rire, « Gamin, même si tu es faible, je ne pensais pas que tu connaitrais tant de techniques. Te tuer serait du gâchis ; je vais plutôt ta capturer. Il s’agirait aussi pour toi d’une grande faveur. » L’homme se dirigea de nouveau vers Jian Chen avec son Guan Dao en main. Il avait décidé que peu importe les circonstances, il allait capturer Jian Chen. Même si les techniques de Tai Ji Jian ne l’intéressaient pas vraiment, il voulait sérieusement découvrir la technique derrière la vitesse de Jian Chen.

Jian Chen continua à utiliser le Tai Ji Jian face à son adversaire. Face à un tel ennemi capable de parer n’importe laquelle de ses attaques, l’homme avait l’impression d’avoir perdu le contrôle de son guan dao.

Même s’il n’était pas très doué dans cet art, le Tai Ji Jian de Jian Chen annulait complètement la force de l’homme. Toutefois, le maintient d’une telle technique demandait à Jian Chen d’importants efforts. Même si le Tai Ji Jian permettait de parer et divertir les attaques ennemies, Jian Chen n’était qu’un Saint alors bloquer le guan dao lui demandait d’utiliser toute son énergie. Ainsi, même si cela paraissait facile, il s’agissait en vérité d’une tâche difficile.

Utiliser le Tai Ji Jian n’était qu’une méthode défensive temporaire. Il ne pouvait que bloquer les attaques sans trouver d’opportunité pour attaquer. Si son adversaire ne l’y avait pas obligé, Jian Chen n’aurait jamais eu recours au Tai Ji Jian.

Après plusieurs minutes de combat rapproché, l’homme devenait de plus en plus en colère. A chaque attaque, Jian Chen utilisait son étrange technique pour se protéger et divertir les coups. Cela lui donait l’impression de perdre le contrôle de son Arme Sainte, ce qui était pour lui une extrème humiliation.

« Je ne peux pas le croire ! » L’homme entra dans une profonde rage. Il ne parvenait plus à contrôler sa colère, et continua à attaquer Jian Chen tout en le maudissant.

Peu après, la force de l’homme s’intensifia, forçant Jian Chen à résister davantage. Son visage était maintenant couvert de sueur, tandis que sa Force Sainte commençait à s’épuiser.