A+ a- Mode Nuit

Chapitre 74 : Combat Intense

Jian Chen était capable de combattre ses ennemis seul. Le champ de bataille autour de lui était empli de cris désespérés et de flaques de sang. Pour Jian Chen, il s’agissait d’un spectacle commun, alors cela ne le dérangeait absolument pas.

Jian Chen continuait à planter son épée, et après chaque attaque un Bandit Sans Frontière tombait. Avec sa vitesse, les ennemis possédant une force équivalente à la sienne n’arrivaient pas à survivre plus de trois mouvements, et le reste était tué en reçevant une unique attaque à la gorge.

En termes de force, Jian Chen était de rang inférieur comparé aux bandits. Toutefois, lorsqu’il s’agissait de tuer ces mêmes bandits, personne ne pouvait être comparé à Jian Chen. En quelques minutes, il avait tué plusieurs dizaines de bandits à lui seul, recouvrant son Epée Vive Brise de sang frais. Les vêtements de Jian Chen, quant à eux, étaient toujours d’un blanc pur, n’ayant pas reçus la moindre goutte de sang.

Sans même s’en rendre compte, Jian Chen avait pénétré le cœur de la formation des bandits. Des Bandits Sans Frontières l’encerclaient sur 20 mètres dans toutes les directions, et il n’y avait aucun mercenaire dans les alentours. Les mercenaires se tenant le plus près constituaient des groupes de trois ou quatre et combattaient à l’extérieur de la formation des bandits.

« Tuons-le ! » Trois Bandits Sans Frontières se ruèrent vers Jian Chen en poussant un violent rugissement. Armes Saintes en main, ils abattirent leurs armes dans l’espoir de couper Jian Chen en deux.

Mais Jian Chen courut comme un démon en direction des bandits en approche. Son Epée Vive Brise brilla d’une couleur rouge sang en se dirigeant vers la gorge du premier bandit.

Jian Chen était un expert à l’épée, alors lorsqu’il entra en action, il le fit rapidement et le bandit n’eut même pas le temps de réagir. Il vit seulement une lueur sanglante s’approcher de son cou, et perdit tout à coup sa capacité à respirer. Il avait l’impression que quelque chose bloquait sa gorge, et n’arriva donc pas à crier. Immédiatement, du sang se mit à couler de son cou et le bandit tomba au sol sans un bruit.

Même lors de ses derniers instants, le bandit ne s’était pas rendu compte qu’il mourait ; peut-être ne savait-il même pas que sa gorge avait été percée par l’épée de Jian Chen. Puisque l’épée de Jian Chen était si rapide, le bandit n’avait même pas eu le temps de réagir. De plus, la lame était si fine qu’il n’avait ressenti aucune douleur avant sa mort.

Après que l’Epée Vive Brise ait percé la gorge du premier bandit, Jian Chen ne s’arrêta pas. Les deux autres bandits s’approchaient, prêts à abattre leurs armes sur lui.

Face aux deux bandits armés, Jian Chen n’avait pas l’air paniqué. Le visage calme, il brandit son épée et utilisa les Pas Profonds pour s’approcher à toute vitesse des deux bandits. En même temps, l’épée ensanglantée attaqua et s’enfonça dans la gorge de l’un des deux bandits.

L’Epée Vive Brise ne rencontra aucune résistance et le bandit n’eut pas la moindre réaction. La lame s’enfonça profondément dans sa gorge, et d’un geste rapide et fluide, Jian Chen l’en sortit avant de répéter le geste sur le troisième bandit.

Chaque attaque de Jian Chen avait été extrèmement rapide, au point de tromper l’œil. Personne n’était capable de les esquiver, et ce troisième bandit ne faisait pas exception.

Pour Jian Chen, tuer des êtres humains était aussi nomal que respirer. Voir la vie s’échapper d’une personne était pour lui tout à fait normal, d’autant plus que ses ennemis actuels étaient des bandits. Ainsi, l’Epée Vive Brise continua ses assauts.

Parmi la mélée, personne n’était en sécurité. Même les conducteurs de caravanes qui n’étaient pas des Saints étaient regroupés ensemble tandis qu’une poignée de mercenaires les protégaient.

Le combat causait de lourdes pertes, qu’il s’agisse des mercenaires ou des bandits. A l’exception de Jian Chen, tout le monde était couvert de sang ; certains étaient même recouverts à la fois de sang et de blessures.

Même si les bandits étaient plus nombreux, leur force, esprit d’équipe et discipline étaient largement inférieurs comparés aux mercenaires, qui avaient passé beaucoup de temps ensemble. Ainsi, dans ce combat, les deux côtés combattaient à armes égales.

Jian Chen continua à voyager ici et là et esquivant les attaques provenant de toutes les directions, le tout en enfonçant son Epée Vive Brise ensanglantée dans les cœurs et gorges des bandits. Pratiquement chacun de ses mouvements était fatal, et lorsque son adversaire parvenait à survivre, ce n’était qu’après avoir reçu de graves blessures. Aucun des bandits autour de lui n’arrivait à riposter ; la plupart n’arrivait même pas à voir son épée. Chaque fois que les bandits attaquaient, Jian Chen parvenait à esquiver. Et avant même qu’ils ne parviennent à comprendre la situation, ils tombaient sans vie au sol.

Le nombre de bandis tués par Jian Chen augmentait à chaque seconde. Petit à petit, les bandits commencèrent à reconnaitre la force de Jian Chen et à s’éloigner de lui. Après tout, dans une telle situation, personne n’était prêt à mourir en vain.

« Tu possèdes des compétences remarquables, laisse-moi les tester. » Tout à coup,  une profonde voix retentit et un rayon de couleur cyan se dirigea à toute vitesse vers Jian Chen.

Sentant l’énergie s’échappant de ce rayon lumineux, le visage de Jian Chen changea et il se rendit compte que ce nouvel adversaire était extrèmement fort. L’ennemi était si puissant, que Jian Chen n’osait pas le confronter directement ; sinon, il risquait de recevoir de sérieuses blessures.

La lumière cyan fendit l’air. En un instant, elle attint Jian Chen. Le visage de celui-ci se durcit, et il se concentra à l’extrème pour esquiver en sautant sur le côté.

L’attaque frôla l’épaule de Jian Chen avant s’exploser violemment au sol, laissant derrière elle un large cratère.

Jian Chen recula immédiatement de 15 mètres, avant de s’arrêter pour regarder le cratère ainsi que son ennemi. Malgré l’obscurité de la nuit, Jian Chen pouvait voir la silhouette de son assaillant.

Il s’agissait d’un homme possédant entre 30 et 40 ans, au physique tout à fait normal. Ses vêtements banals donnaient à l’homme une apparence des plus ordinaires. Si l’homme n’avait pas la main droite levée et ne tenait pas un guan dao de couleur cyan, il ne paraitrait absolument pas menaçant. Rien chez lui n’était remarquable au point d’attirer l’attention.

Tandis que Jian Chen mesurait l’homme devant lui, l’homme regardait calmement Jian Chen et s’exclama, « Tu es plutôt fort, alors je me dois d’être ton adversaire ! » Il regardait Jian Chen droit dans les yeux, comme s’il était maintenant le seul qui comptait ; l’homme paraissait complètement ignorer les cris autour de lui.

La vision de Jian Chen balaya les alentours. L’homme se tenait parmi les bandits de façon à signaler que son statut n’était pas quelconque. Même s’il restait de nombreux bandits autour de Jian Chen, ceux-ci se dirigèrent vers d’autres mercenaires pour combattre après l’apparition de l’homme et sa décision de combattre Jian Chen.

Le visage de Jian Chen changea lorsqu’il se rendit compte qu’il allait s’agir de son premier combat sérieux depuis son arrivée dans ce monde. Même s’il avait survécu à des centaines de champs de bataille et se savait sans égal dans l’art de l’épée, Jian Chen n’était pas sûr de pouvoir délivrer un coup fatal face à ce nouvel adversaire. D’après sa précédente attaque, la force de cet homme était supérieure à la sienne, et puisque son attribut était celui de vent, ses mouvements n’étaient pas moins lents que les siens.

L’homme d’âge moyen regarda Jian Chen, puis leva lentement son guan dao en lair. La lame du guan dao fut enveloppée d’une lueur cyan, tandis qu’une bourrasque naquit autour de l’homme.

Remarquant l’action de l’homme, la concentration de Jian Chen attint son apogée. Même s’il utilisait les Pas Profonds, la force de son adversaire était bien trop importante, et avec son attribut de vent spécialisé dans la vitesse, il n’osait pas supposer l’issue de ce combat.

« Ha ! »

Tout à coup, l’homme cria et bondit vers Jian Chen. Sa vitesse était terrifiante, et en un clin d’œil, le guan dao presque invisible se dirigea vers le cou de Jian Chen.

Jian Chen pencha la tête sur le côté et le guan dao le frôla. Lorsque la lame s’abattit, Jian Chen perdit plusieurs mèches de cheveux.

Après avoir esquivé cette première attaque, Jian Chen pencha son corps en avant et fonça. Son Epée Vive Brise brilla d’une couleur rouge sang en se dirigeant à la vitesse de l’éclair vers le cœur de l’homme.

Contre un tel adversaire, Jian Chen n’osait pas retenir ses coups. Sa vitesse était si rapide qu’il s’agissait de sa limite physique actuelle ; en un clin d’œil, l’Epée Vive Brise toucha le ventre de l’homme. La pointe de la lame fut immédiatement enveloppée de Qi d’Epée et perça le corps de l’homme.

Voyant la pointe de l’épée percer son corps, l’homme d’âge moyen fut abasourdi. Toutefois, il réagit rapidement et la puissante Force Sainte venant de pénétrer son corps fut drainée. Il était important de pouvoir attaquer au corps à corps, mais il l’était tout autant de pouvoir se défendre. Ainsi, l’homme avait gardé autour de lui une fine membrane de Force Sainte.