A+ a- Mode Nuit

Chapitre 69 : Mercenaire de Première Classe

A travers le continent Tian Yuan, l’Union des Mercenaires était présente au centre de chaque ville de chaque pays. Et à côté des Unions des Mercenaires se trouvaient toujours de petites banques.

La Ville des Nuages Blancs n’était qu’une Ville de Seconde Classe, mais elle recouvrait une large surface de terre. Jian Chen marcha une trentaine de minutes avant d’arriver enfin dans une rue bruyante du centre de la ville. Juste devant lui se tenait un bâtiment de 20 mètres de hauteur, bien plus grand que les autres constructions ; il s’agissait de l’Union des Mercenaires.

Le bâtiment de l’Union des Mercenaires était plutôt large et avait été construit de façon à ressembler à une gigantesque bête magique. A l’entrée, toutes sortes de mercenaires entraient et sortaient.

Jian Chen entra tranquillement, même s’il s’agissait de sa première venue dans un tel lieu. Puisqu’il voulait devenir un mercenaire expérimenté, il avait lu de nombreuses choses sur le sujet dans la bibliothèque de l’Académie Kargath.

L’Union des Mercenaires contenait de nombreuses personnes, et une longue queue d’individus se trouvait devant les comptoirs protégés de vitres. C’était à ces comptoirs que les mercenaires rendaient leurs missions. Plus profondément dans le bâtiment se situait un autre comptoir dédié à l’enregistrement des mercenaires, baigné dans une ambiance froide et désolée.

Jian Chen marcha jusqu’au comptoir et s’exclama, « Bonjour, j’aimerais m’enregistrer en tant que mercenaire. »

La personne en charge de ce comptoir était un vieil homme de 60 ans environ. Même s’il était âgé, son visage était rouge et ses yeux brillaient d’émotion.

Celui-ci regarda indiféremment Jian Chen et répondit platement, « Pour devenir un mercenaire, il faut d’abord être un Saint. Avez-vous déjà atteint ce niveau ? »

« J’ai déjà atteint le niveau de Saint. » Répondit Jian Chen.

L’ancien examine Jian Chen de la tête aux pieds avant de lui remettre un papier, « Quel est votre nom ? »

« Jian Chen ! » Bien évidemment, Jian Chen ne voulait pas utiliser le nom de Changyang Xiang Tian alors qu’il essayait de se cacher, il avait donc choisi le nom de sa vie précédente.

« Quel âge aurez-vous cette année ? » Demanda l’homme.

En entendant cela, Jian Chen réfléchit quelques secondes, « 20 ans. » Il ne pouvait pas donner son véritable âge puisqu’un Saint de 15 ans était une occurrence rare sur le continent Tian Yuan. En annonçant son véritable âge, il risquait de s’attirer des ennuis inutiles. Même si de nombreuses personnes connaissaient son talent à l’Académie Kargath, peu de personnes comme le directeur et le vice-directeur connaissaient son âge.

20 ans était l’âge normal pour un Saint, et son physique avait depuis longtemps surpassé celui des autres. Ainsi, personne ne pouvait doûter de ses 20 ans. Avec son apparence actuelle, il n’y avait pratiquement aucune différence entre un jeune de 20 ans et lui.

« Quel degré de force avez-vous atteint ? » L’homme commença à écrire sur le morceau de papier.

« Saint Primaire. » Annonça Jian Chen.

Le reste du processus pour devenir mercenaire était plutôt simple. Après avoir payé une taxe d’une Pièce d’Argent, Jian Chen était officiellement un mercenaire. Il pit son badge de mercenaire, qui était au plus bas rang puisqu’il n’était qu’un Saint Primaire.

Après avoir récupéré le badge, Jian Chen ne resta pas à l’Union des Mercenaires, et quitta rapidement le bâtiment avant de demander à un passant la position d’une boutique de médecine.

Même si le continent Tian Yuan possédait des Maitres Saints Radiants capables de soigner de nombreuses blessures, ceux-ci étaient extrèmement peu nombreux. Ainsi, le statut de ces Maitres Saints Radiants était extrèmement élevés, surtout aux yeux des mercenaires qui n’avaient pratiquement aucune chance d’en inviter dans leurs groupes. Seuls les groupes les plus larges et puissants pouvaient en inviter un ; les personnes seules ou pas assez puissantes n’avaient aucune chance de bénéficier des pouvoirs d’un Maitre Saint Radiant, à moins de payer d’immenses sommes d’argent.

Avec un nombre incalculable de mercenaires sur le continent Tian Yuan, il y avait aussi un nombre incalculable de blessés chaque jour. Puisque l’offre de Maitres Saints Radiants ne correspondait pas à la demande, une nouvelle méthode utilisant des drogues et herbes médicinales avait été créée pour combattre les blessures. L’utilisation de telles médecines était bien évidemment inférieure aux capacités d’un Maitre Saint Radiant, mais était accepté par les mercenaires. Après tout, à l’exception des drogues les plus rares, les médecines basiques coûtaient très peu cher.

La boutique de médecine n’était absolument pas petite, et de nombreuses personnes étaient réunies à l’intérieur. L’endroit était très différent de l’Union des Mercenaires qui possédait des murs insonorisés. Tandis que dans l’Union des Mercenaires tous les mercenaires parlaient bruyamment et criaient pour se faire entende, dans cette boutique de médecines il était facile de discuter.

De nombreuses lignes de personnes étaient rassemblées dans la boutique. Après avoir jeté un coup d’œil au magasin, Jian Chen trouva une queue relativement courte et attendit.

« Que souhaitez-vous acheter ? »

Le tour de Jian Chen arriva enfin. Il fut chaleureusement accueilli par la personne derrière le comptoir.

« J’ai besoin de quelques herbes, est-ce que vous les avez en stock ? » Demanda Jian Chen.

L’assistant regarda bizarrement Jian Chen. Il voyait pour la première fois une personne venue non pas pour acheter des médecines curatives, mais pour acheter des herbes ? Malgré sa curiosité, l’assistant répondit, « Bien sûr nous en vendons. Je ne sais pas ce que vous voulez cher client, mais tout ce qui se trouve dans ce magasin est à vendre. »

« J’ai besoin d’Herbes Qilin, d’Herbe de Massage, d’Herbe Sucrée, d’Herbe Squelette, d’Herbe Dent-de-scie, de Fleurs Antilopes, de Fleurs Racines, de Lis et de Tubercules Tortues… avez-vous tout ça ? » Jian Chen nomma pratiquement 10 types d’herbes différents.

L’assistant acquiesça immédiatement, « En effet, ces herbes sont tout à fait communes et bon marché. Nous les avons toutes, mais quelles quantités désirez-vous ? »

Un sourire joyeux était visible sur le visage de Jian Chen. Il sortit une pièce d’or et la plaça sur le comptoir, « Un peu de chaque article ! »  Ces herbes étaient toutes extrèmement communes ; une pièce d’or était suffisante pour en acheter tout un wagon.

En voyant la pièce d’or posée sur le comptoir, l’homme sourit, « Bien, attendez un instant très cher client. Je vous les apporte tout de suite ! » Ceci dit, il disparut à l’arrière du magasin pour rassembler les herbes.

Après avoir acheté les herbes qu’il lui fallait, Jian Chen quitta la boutique et sortit de la ville. Après avoir marché 16 kilomètres, il entra dans une petite forêt. Là, il creusa un peu de terre et récupéré quelques feuilles d’arbres. Ensuite, il rangea le tout dans sa Ceinture Spatiale et retourna à la Ville des Nuages Blancs.

Après être retourné en ville, Jian Chen acheta un ensemble d’habits ordinaires et pénétra dans une allée inhabitée dissimulée par la populace. Après avoir regardé à droite et à gauche qu’il n’y avait personne, il sortit une poignée d’herbes achetées plus tôt.

Il commença par écraser avec sesm ains et ses pieds les herbes jusqu’à obtenir une fine poudre, avant de mélanger au tout de l’eau récement collectée. Rajoutant à la mixture un peu de boue et de feuilles, il réduisit à nouveau en poudre le mélange. Il continua ainsi jusqu’à obtenir un jus résiduel. Jian Chen prit ce jus et l’étala immédiatement sur son visage.

Rapidement, il releva la tête ; la complète transformation de son visage était maintenant visible. A cet instant, Jian Chen paraissait complètement différent. Même une personne familière avec son apparence aurait du mal à le reconnaitre. Pour tout le monde, Jian Chen était maintenant une personne complètement différente ; son apparence autrefois attirante était maintenant devenue médiocre, et même ses sourcils et scils avaient été altérés pour paraitre plus courts. Les seules choses n’ayant pas changées étaient ses yeux et son fin physique.

Jian Chen ne s’arrêta pas là, son Epée Vive Brise apparut dans ses mains. Il la plaça tout à coup derrière son cou, faisant légèrement virevoleter ses cheveux.

Dans un éclair de lumière argenté, l’Epée Vive Brise coupa les longs cheveux à une vitesse dificilement visible à l’œil nu. Ainsi, ses cheveux lui arrivaient maintenant jusqu’aux épaules. Il changea de vêtements, retirant ses habits luxueux en soie ; passer de la plus douce des soies à un cuir rigide était un changement considérable.

Maintenant, rien chez Jian Chen ne pouvait le rattacher à l’ancien Jian Chen aux yeux des personnes qui le connaissaient.

Il prit ensuite quelques instants supplémentaires afin de vérifier n’avoir rien oublié et de perfectionner sa nouvelle apparence. Satisfait, il brûla immédiatement ses anciens vêtements et quitta la ruelle.

Entrant à nouveau dans l’Union des Mercenaires, Jian Chen se dirigea vers l’endroit où étaient choisies les missions. Le hall des missions de l’Union des Mercenaires divisait les missions en 5 grades : S, A, B, C et D. Le plus haut grade était S, et le plus bas D. En même temps, les mercenaires étaient eux aussi divisés en 5 catégories similaires. Pour l’instant, Jian Chen n’était qu’un mercenaire de rang D, il ne pouvait donc prendre que des missions de rang D.

Le rang d’un mercenaire était déterminé par le nombre de missions accomplies, l’honneur de celui-ci ainsi que sa force. Un mercenaire de rang D devait être au moins un Saint, tandis qu’un rang C devait au moins être un Grand Saint. Avec ce système, les mercenaires de rang S devaient atteindre une force et un honneur de Maitre Saint Terrestre.

Même en étant un Maitre Saint Terrestre, il fallait posséder une certaine réputation pour être considéré comme un mercenaire de rang S. Ainsi, le système de graduation des mercenaires ne possédait aucun raccourci.

Les missions de rang D étaient extrèmement nombreuses, mais aussi extrèmement ennuyeuses pour la plupart. Il fallait principalement chercher des objets perdus, ou aider une boutique à délivrer des biens à d’autres boutiques. Aucune de ces missions n’était intéressante aux yeux de Jian Chen.

Actuellement, Jian Chen voulait simplement une mission lui permettant de quitter le Royaume Gesun, car il savait que la Secte Hua Yun en était un pouvoir majeur. Même s’il avait complètement changé d’aspect, il n’avait aucune garantie que personne ne découvre sa véritable identité et envoie la Secte Hua Yun le poursuivre et le capturer. Juste au cas, il valait mieux pour lui quitter le royaume Gesun vers un lieu où la Secte Hu Yun ne possédait aucune emprise.

Malheureusement, très peu de missions de rang D permettaient à un mercenaire de voyager entre les pays. La plupart des missions comme cela étaient réservées aux mercenaires de haut rang, et n’étaient jamais distribuées aux rangs D. Ainsi, lorsque Jian Chen examina l’intégralité des missions de rang D, il ne trouva aucune mission lui permettant de quitter le pays.

Soupirant interieurement, Jian Chen quitta l’Union des Mercenaires. S’il voulait quitter le Royaume Gesun, il allait devoir compter sur des groupes de caravanes. Sinon, en voyageant seul, il risquait fortement de se faire attaquer par des groupes de voleurs que même lui aurait du mal à vaincre.  Mais même s’il ne rencontrait aucun voleur, la forteresse à la frontière n’était pas un endroit que Jian Chen pouvait facilement traverser.