A+ a- Mode Nuit

Chapitre 64 : Au Revoir Chang Bai

Le directeur murmura doucement, « Si ce que tu dis est vrai, Changyang Xiang Tian doit être protégé. Bai En, restes ici et résous le problème au bâtiment médical. Je vais immédiatement partir en direction du Clan Changyang. Sinon, si nous attendons que l’expert de la Secte Hua Yun arrive, la situation deviendra terrible. »

Après ça, le directeur marcha jusqu’à la fenêtre et sauta. Puis comme un large oiseau, il se mit à voler dans les cieux à une vitesse incroyable, disparaissant dans l’horizon.

Regardant le directeur disparaitre au loin, Bai En laissa échapper un soupir. « Changyang Xiang Tian a vraiment perturbé la paix cette fois-ci. S’il ne les avait que frappé, la situation n’aurait pas été si mauvaise, mais il a fallu qu’il coupe le bras de Cheng Ming Xiang ! Même si le bras peut toujours être rattaché, la force nécessaire est bien trop importante. Même la Secte Hua Yun ne peut pas aisément inviter un Maitre Saint Radiant de niveau 7. »

A cet instant, l’académie toute entière avait entendu parler des 3 élèves ayant perdu leur bras face à Changyang Xiang Tian. Il s’agissait du sujet de discussion principal de chaque élève, et avec ça, la force de Changyang Xiang Tian créa un nouveau choc auprès des élèves et professeurs.

Tandis que l’académie parlait de lui, Jian Chen était assis en tailleur sur son lit, réfléchissant à ses actions. Il savait pertinemment qu’en coupant le bras de Cheng Ming Xiang, Luo Jian et Ka Di Yun, il s’était attiré un large problème. Toutefois, il ne regrettait pas ses actions, et ne pouvait donc que réfléchir au moyen de calmer les foudres des 3 groupes.

La journée s’écoula rapidement et vint la nuit.

*Boum Boum Boum*

Un bruit retentit de l’autre côté de la chambre de Jian Chen.

En entendant le son, Jian Chen ouvrit lentement les yeux. Baissant le regard pour voir divers Noyaux de Monstres de Classe 1 sans la moindre énergie, il soupira avant de regarder en direction de la porte, « Qui est là ? »

« Changyang Xiang Tian, c’est la vice-directeur Chang Bai En ! » La voix familière de Bai En retentit derrière la porte.

Jian Chen descendit immédiatement de son lit et partit ouvrir la porte. Le vice directeur Chang Bai En se tenait là, à l’extérieur, une expression sombre sur le visage.

« Vice directeur, qu’y a-t-il ? » Demanda Jian Chen sur un ton de conversation. Il avait déjà deviné la raison de la venue du vice directeur, mais son cœur restait extrêmement calme et serein.

Le vice directeur Chang Bai En regarda Jian Chen d’un air compliqué et soupira, « Changyang Xiang Tian, prépare tes affaires puis suis-moi immédiatement jusqu’au bureau du directeur. »

« Oui ! » Répondit indifféremment Jian Chen. Sans rien dire de plus, il retourna dans sa chambre et prépara ses affaires.

Jian Chen ne possédait que très peu de choses ; il prit donc seulement ses articles de soin et les rangea dans sa Ceinture Spatiale. Puis, il suivit Bai En jusqu’au centre de l’académie, où se tenait une tour solitaire.

« Ah, regardez ! N’est-ce pas Changyang Xiang Tian ? »

« En effet, et le vice directeur est avec lui. Peut-être va-t-il recevoir une stricte punition… »

 

Tandis qu’ils traversaient les terrains de sport, une foule commença à apparaitre, chaque individu la constituant parlant avec ses voisins.

Jian Chen ignora les discussions ayant lieu autour de lui. Il suivit simplement le vice directeur Bai En, et les deux arrivèrent bientôt à la tour centrale, avant d’entrer directement dans le bureau du directeur.

A côté du bureau du directeur étaient assis deux anciens. L’un d’eux était le directeur, soulagé, tandis que l’autre portait un Pao cyan et possédait des cheveux noirs attachés. De derrière le bureau, le vieil homme paraissait tout à fait ordinaire, comme n’importe quel vieil homme.

« Directeur, Changyang Xiang Tian est là ! » Salua poliment le vice directeur.

En entendant cela, le regard du directeur se dirigea directement vers Jian Chen, et il s’exclama calmement, « Bai En, tu peux partir ! »

Oui monsieur ! » Bai En partit en vitesse. A cet instant, les seules personnes dans la pièce n’étaient plus que Jian Chen, le directeur de l’Académie Kargath ainsi que l’ancien en robe cyan.

Depuis son entrée, le champ de vision de Jian Chen était concentré sur cet ancien. Il n’était pas un inconnu aux yeux de Jian Chen, car il s’agissait du majordome du Clan Changyang – Chang Bai.

« Chang Bai, que fais-tu là ? » S’exclama Jian Chen en regardant l’ancien.

Chang Bei lança à Jian Chen un regard compliqué avant de soupirer, « Quatrième maitre, depuis votre arrivée à l’Académie Kargath, nous vous avons observés, vous et vos exploits. Qu’il s’agisse de votre père ou de votre mère, tous deux sont extrêmement fiers, mais vos agissements récents ont été bien trop impulsifs. »

Jian Chen comprenait naturellement le discours de Chang Bai, et répondit fermement, « Chang Bai, je ne regrette rien. Ils ont récolté ce qu’ils ont semé. Mon grand frère ne les avait en aucun cas offensés, et pourtant ils s’en sont prit à lui. Même si cette expérience venait à se répéter, je répondrai de la même façon. »

Chang Bai soupira, « Quatrième maitre, je suis tout à fait d’accord avec vos méthodes, après tout, sur le continent Tian Yuan, la force domine tout le reste. Même si leur force était inférieure à le vôtre, vous n’avez pas réfléchi aux puissances les soutenants. S’il ne s’agissait que du Clan Ka Di ou du Clan Luo, notre Clan Changyang n’aurait eu aucun problème à les contenir, mais Cheng Ming Xiang est le fils chéri du chef de la Secte Hua Yun. La Secte Hua Yun détient la plus grande puissance au sein du Royaume Gesun juste après la famille royale, il s’agit donc d’une force que le Clan Changyang ne peut se permettre de provoquer. »

« Changyang Xiang Tian, la force de la Secte Hua Yun est en effet formidable. Même s’ils ne sont pas aussi puissants que la famille royale, même celle-ci a peur des conséquences d’un conflit entre elle et la Secte Hua Yun. Actuellement, parmi les 6 plus grands experts du Royaume Gesun, la Secte Hua Yun occupe à elle seule 2 de ces places. » Expliqua sérieusement le directeur.

Mot après mot, l’expression sur le visage de Jian Chen devint de plus en plus sérieuse.

A cet instant, un bruit résonna depuis l’extérieur de la porte. Une voix respectueuse se fit entendre, « Respecté directeur, Changyang Hu est là. »

« Entrez ! » Répondit le directeur.

La porte s’ouvrit, et un professeur entra aux côtés de Changyang Hu. Changyang Hu portait actuellement un nouvel uniforme scolaire, mais des cicatrices recouvraient toujours son visage.

« Chang Bai ! » S’écria Changyang Hu en entrant dans la pièce, incapable de contenir ses émotions.

Le professeur n’entra pas dans le bureau du directeur. Après avoir mené Changyang Hu et offert ses respects au directeur, il ferma la porte et partit.

Les yeux de Chang Bai s’attardèrent sur les cicatrices visibles sur le visage de Changyang Hu, ses yeux à l’apparence ordinaire révélant une profonde colère. Sans autre mouvement inutile, il prit la parole, « Maitre Ainé, vous avez grandement souffert. »

Changyang Hu secoua la tête en réponse et s’exclama, « Ce ne sont que des blessures, rien de grave. Mais Chang Bai, pourquoi es-tu venu à l’académie ? » Demanda Changyang Hu, confus.

Aucune réaction n’apparut sur le visage de Chang Bai, mais il répondit cordialement, « Maitre Ainé, Quatrième Maitre, vous devriez aller récupérer le reste de vos affaires. »

Jian Chen acquiesça sans dire un mot.

« J’ai déjà tout préparé. Chang Bai, es-tu venu me chercher ? » Demanda à contrecœur Changyang Hu.

Chang Bai hocha la tête, « En effet, je suis venu aujourd’hui pour vous récupérer, pour que vous puissiez quitter l’académie. Rester à l’Académie Kargath ne serait que pure folie. »

En entendant cela, l’expression sur le visage de Changyang Hu s’assombrit. Il avait passé beaucoup de temps à l’Académie Kargath, et avait développé des sentiments d’affection pour cet endroit.

« Changyang Hu, Changyang Xiang Tian, commencez par sortir tous les deux, je dois encore discuter avec Chang Bai. » S’exclama le directeur.

Jian Chen et Changyang Hu, n’ayant aucune objection, se retournèrent puis sortirent du bureau du directeur.

Tous deux n’attendirent pas longtemps ; Chang Bai sortit peu après du bureau du directeur. Toutefois, lorsqu’il regarda les deux jeunes hommes, une profonde joie apparut sur son visage.

Jian Chen et Changyang Hu suivirent Chang Bai pour sortir de la tour, puis montèrent sur la bête magique volante afin de quitter l’Académie Kargath. La bête s’envola directement dans les airs, puis se dirigea vers la Ville de Lore.

Sur le dos de la bête, Jian Chen et Changyang Hu ne prononcèrent pas un seul mot. Rentrant chez eux, tous deux avaient le cœur lourd.

Jian Chen ne pouvait s’empêcher de penser à l’affection maternelle qu’l avait reçu par le passé. Même si son esprit n’était pas celui d’un enfant, il n’avait jamais vécu d’expérience similaire avant, alors l’affection maternelle était une nouvelle chose à ses yeux ; il possédait donc pour celle-ci une très faible résistance.

Dans son esprit, Jian Chen ne pouvait s’empêcher de repenser à sa vie au clan Changyang. Sa mère s’était occupée de lui de tout son cœur, et l’avait aimé durant le moindre de ses pas. Cela réchauffait le cœur glacé de Jian Chen, qui n’avait jusqu’alors jamais goûté à l’amour d’une mère. Ce sentiment était donc pour lui un trésor.

Le temps s’écoula rapidement tandis que la Bête Magique de Niveau 4 fendait l’air à toute vitesse, faisant siffler l’air dans les oreilles de Jian Chen. Les cheveux noirs de Jian Chen, arrivant jusqu’à ses hanches, dansaient dans le vent. Maintenant qu’il possédait une apparence séduisante et pleine de vitalité, il paraissait plus confident que jamais sur le dos de cette bête magique volante.

La bête magique survola de nombreux villages et villes dans la nuit noire. Après plusieurs heures de vol, et des milliers de kilomètres parcourus, le groupe arriva enfin à la Ville de Lore.

Sous les ordres de Chang Bai, la Bête Aigle descendit jusqu’au sol de la Maison Changyang. Les servants s’occupant de la cour arrière avaient depuis longtemps quitté la zone, laissant seulement derrière eux les gardes les plus loyaux.

Une large bourrasque de vent attaqua le jardin tandis que la Bête Aigle descendit du ciel pour se poser sur le sol et laisser descendre les trois hommes.

Un groupe de personnes s’était déjà rassemblé autour de la bête, un homme d’âge moyen vêtu d’un Pao blanc et noir menant le groupe. Il s’agissait du maitre de la Maison Changyang et du père de Jian Chen – Changyang Ba. A ses côtés se tenaient 4 magnifiques femmes – la mère de Jian Chen, Bi Yun Tian, et ses 3 tantes. Sa quatrième tante était accompagnée d’une jeune fille de 18 ans. Il s’agissait de sa seconde sœur, qu’il n’avait pas vu depuis plusieurs mois – Changyang Ming Yue. A côté d’elle se trouvait une autre personne de l’âge de Jian Chen ; Changyang Ke, son troisième frère. Toutefois, un sentiment de dédain était visible dans le regard de Changyang Ke, comme s’il était heureux de voir la misère de Jian Chen.

Derrière la famille se tenaient quelques hommes d’âge moyen et anciens, ils étaient tous des membres de haut rang du clan, mais tous avaient un air grave sur le visage tandis qu’ils assaillaient Jian Chen de regards compliqués. Certains le regardaient avec joie, d’autres paraissaient expectatifs tandis que le reste se contentait de soupirer.

Chang Bai marcha jusqu’à Changyang Ba et sourit, « Monsieur, je ne vous ai pas déçu. J’ai amené sans problème le maitre ainé ainsi que le quatrième maitre. » Annonça-t-il.

Changyang Ba regarda Chang Bai puis claqua des mains, « Chang Bai, merci pour tes efforts. »

« Vous êtes bien trop courtois, il s’agit de mon devoir après tout. » Répondit Chang Bai.

Changyang Ba balaya du regard Jian Chen et Changyang Hu. Ses yeux contenaient à la fois gratitude et admiration tandis qu’il regardait Jian Chen, sans oublier l’excitation visible sur son visage, même s’il était extrêmement inquiet de l’intérieur. Enfin, il laissa échapper un long soupir et s’exclama, « Xiang Er, Ah Hu, suivez-moi tous les deux jusqu’au hall principal. » Changyang Ba se retourna puis se mit à marcher.