A+ a- Mode Nuit

Chapitre 60 : Les Blessures de Changyang Hu

Luo Jian entra dans une rage folle et concentra immédiatement son énergie dans sa main droite avant de charger en direction de Changyang Hu.

La réaction de Changyang Hu ne fut pas lente, étant donné qu’il s’était préparé à une telle situation dès le début de son encerclement. Alors lorsque Luo Jian invoqua son Arme Sainte, il invoqua sa propre hache de couleur jaune sans la moindre peur.

Lorsque les deux Saints entrèrent en action, le cercle de personne recula instinctivement, afin d’éviter toute blessure.

*Peng !*

L’épée de Luo Jian et la hache de Changyang Hu entrèrent en contact en émettant un bruit assourdissant. Après que les deux armes se soient touchées, la force de leur action les fit tous deux trembler. Leurs pieds reculèrent lentement, Changyang Hu de 4 ou 5 pas, et Luo Jian de 2 ou 3 pas.

Les deux commencèrent à se battre au corps à corps, mais les spectateurs pouvaient constater que Changyang Hu perdait petit à petit du terrain. Même si la Force Sainte d’attribut vent de Luo Jian misait tout sur la vitesse au détriment de la puissance d’attaque, sa force était au niveau de Saint Intermédiaire. Même si la Force Sainte d’attribut terre de Changyang Hu lui permettait d’avoir une meilleure défense, il n’était pas l’égal de Luo Jian. Après tout, Changyang Hu venait récemment de devenir un Saint.

Luo Jian ne prévoyait pas de laisser partir Changyang Hu intact. Son corps s’illumina d’une lueur cyan, et une bourrasque de vent enveloppa son corps. Le corps de Luo Jian apparut instantanément devant Changyang Hu, l’épée levée haute dans le ciel et brillant d’une couleur cyan. Il l’abattit sur Changyang Hu à une vitesse incroyable ; puisque la Force Sainte de Luo Jian était d’élément vent, sa vitesse était largement supérieure à n’importe qui.

L’expression sur le visage de Changyang Hu changea tout à coup. Les attaques de Luo Jian étaient si rapides, qu’il n’avait même pas le temps de contrattaquer. Au final, il parvint à peine à lever sa hache à temps afin de bloquer avec difficulté l’attaque.

« Changyang Hu, accepte ta mort ! »

Lorsque la hache de Changyang Hu bloqua l’épée de Luo Jian, un autre voix retentit. Il s’agissait de Ka Di Yun, qui avec sa propre épée fonça vers lui et attaqua son bras droit.

Une douleur intense força un grognement à sortir de la bouche de Changyang Hu. Il était évident qu’une telle attaque avait forcé Ka Di Yun à dépenser une large quantité d’énergie. Cet assaut laissa une blessure si profonde sur l’épaule de Changyang Hu, qu’il était possible de voir son os.

Son bras souffrant d’une telle attaque, Changyang Hu ne pouvait plus maintenir l’Arme Sainte dans sa main. Ainsi, la hache disparut.

Une lueur glaciale apparut dans le regard de Luo Jian, qui attaqua avec son épée le ventre de Changyang Hu. La pointe de l’épée déchira l’uniforme, et laissa une profonde blessure sur le ventre de Changyang Hu. Immédiatement, une rivière de sang s’échappa de la plaie, teintant son uniforme de rouge.

Une profonde douleur apparut sur son visage, mais il n’osa pas émettre le moindre son.

« Changyang Hu, je ne pensais pas que tu recevrais ton dû aussi rapidement. » Luo Jian éclata de rire, la haine qu’il ressentait pour Changyang Hu ne pouvait pas disparaitre aussi facilement. D’un autre coup d’épée, il laissa une nouvelle blessure sur le corps de Changyang Hu.

Les yeux de Changyang Hu étaient emplis d’une profonde furie lorsqu’il répondit à Luo Jian, « Luo Jian, tu es un véritable déchet. Parce que tu n’as pas réussi à battre mon quatrième frère, tu décides de te venger sur moi. Attends un peu que mon quatrième frère vienne te donner une bonne leçon. »

En entendant Changyang Hu, le visage de Luo Jian s’assombrit. S’avançant, il donna un coup de pied à Changyang Hu.

Changyang Hu ne laissa pas passer cette opportunité, et lorsque la jambe de Luo Jian était sur le point d’entrer en contact avec lui, il attrapa celle-ci avec son bras gauche. De toutes ses forces, Changyang Hu tira.

L’équilibre de Luo Jian fut brisé, le faisant ainsi tomber au sol.

« Ha ! » Changyang Hu rugit, sa main gauche formant un poing tandis qu’il faisait circuler sa Force Sainte à l’intérieur. Le poing s’abattit sur Luo Jian.

Toutefois, la réaction de Luo Jian fut rapide. Lorsqu’il tomba au sol, il roula sur le côté, faisant échouer l’attaque de Changyang Hu.

*Peng !*

Le poing de Changyang Hu s’écrasa sur le sol, laissant derrière lui un large cratère.

« Changyang Hu, tu cherches vraiment à mourir ! » Le visage de Luo Jian devint pâle tout à coup. Fou de rage, la Force Sainte verte d’attribut vent se condensa dans son poing, et à la vitesse de la lumière, il enfonça son poing dans le ventre de Changyang Hu.

« Pffff ! » Changyang Hu cracha une large quantité de sang avant que son corps ne soit projeté en arrière. Après 4 ou 5 mètres, son corps toucha enfin le sol dans un bruyant fracas.

Lorsque Luo Jian voulut continuer à avancer pour tabasser davantage Changyang Hu, Cheng Ming Xiang bloqua son chemin, « Luo Jian, tu lui as donné une bonne leçon. Notre but principal est Changyang Xiang Tian, pas Changyang Hu. Au moins, laisse-nous d’abord lui faire cracher le morceau quant à la position de Changyang Xiang Tian. »

Luo Jian acquiesça lentement en silence. S’il s’agissait d’une autre personne que Cheng Ming Xiang, il aurait ignoré la suggestion. Toutefois, il ne pouvait pas se permettre d’offenser Cheng Ming Xiang.

Cheng Ming Xiang s’approcha de Changyang Hu en riant froidement, « Changyang Hu, où est Changyang Xiang Tian ? »

Changyang Hu se releva avec difficulté, son visage pâle suite à la perte d’une large quantité de sang et des gouttes de sang coulant le long de sa bouche. Mais puisque sa Force Sainte était d’attribut terre, sa défense était relativement élevée. Si quelqu’un d’autre avait été à sa place, cette personne n’aurait même pas eu la force de bouger le petit doigt.

Changyang Hu regarda les personnes autour de lui et grogna, « Je ne sais pas, et même si je le savais, je ne vous le dirais pas. » Même s’il avait confiance en la force de Jian Chen, chaque personne ici était un Saint, il ne voulait donc pas que son petit frère combatte seul un tel groupe.

Le visage de Cheng Ming Xiang s’assombrit et il s’exclama froidement, « Changyang Hu, je vais te donner une dernière chance. Où est Changyang Xiang Tian ? »

Changyang Hu leva les yeux vers lui et un sourire ensanglanté apparut sur son visage, « Je viens de te le dire, je ne sais pas. »

« Hmph ! » Tout à coup, le poing de Cheng Ming Xiang s’enfonça dans le visage de Changyang Hu, qui tomba à nouveau au sol. « Parleras-tu, oui ou non ? »

La colère de Changyang Hu était maintenant visible sur son visage, et il se releva à nouveau avec le peu de force qu’il lui restait, « Je ne te dirais rien ! Cheng Ming Xiang, tu ferais mieux de me tuer ici et maintenant, sinon, moi, Changyang Hu, je te jure que tu le regretteras ! »

Cheng Ming Xiang le regarda avec dédain, « Changyang Hu, de quel droit dis-tu ça ? Est-ce parce que tu es le jeune seigneur du Clan Changyang ? Hmph, ton clan n’est rien face à ma Secte Hua Yun. » Une lueur dangereuse parcourut à nouveau le regard de Cheng Ming Xiang, qui se prépara à frapper de nouveau. En émettant une lueur rouge vive, son poing s’enfonça dans le visage de Changyang Hu. « Quand. Te. Décideras-tu. A. Parler ? »

Le corps de Changyang Hu était petit à petit couvert de bleus et d’hématomes. Du sang dégoulinait de sa tête, mais son expression résolue était toujours présente.

« Toi et moi, nous mourrons ensemble ! » Changyang Hu ne pouvait plus endurer. Une lueur jaune apparaissant dans sa main gauche, il attaqua Cheng Ming Xiang avec son Arme Sainte nouvellement reformée.

Une épée rouge se matérialisa dans la main de Cheng Ming Xiang, et il bloqua facilement l’attaque de Changyang Hu. Non seulement Changyang Hu souffrait de graves blessures, mais il n’était aussi pas habitué à manier sa hache de la main gauche. Même s’il avait été en parfaite santé, il n’était pas l’égal de Cheng Ming Xiang de toute façon.

Cheng Ming Xiang regarda Changyang Hu d’un air moqueur, « Changyang Hu, je te recommande d’être obéissant et de nous dire où se trouve Changyang Xiang Tian. Ainsi, tu n’auras plus à ressentir la douleur. »

Changyang Hu avala une large bouffée d’air avant de devenir étrangement calme. Il comprenait que continuer ainsi n’allait déboucher que sur un désastre. Il regarda tout autour de lui et mesura ses chances avant de disperser son Arme Sainte et de courir de toutes ses forces vers les terrains de sport.

Le bosquet dans lequel ils se trouvaient était plutôt éloigné ; très peu de personnes passaient par ici. Ainsi, tout ce qui se passait ici allait passer inaperçu aux yeux du monde extérieur. Changyang Hu pensait qu’en arrivant dans une zone un peu plus peuplée, le groupe de Cheng Ming Xiang n’allait plus oser agir. De plus, il avait de très bons amis au sein de  l’académie. Même si Changyang Hu n’espérait pas qu’ils l’aident à combattre Cheng Ming Xiang, il savait qu’ils partiraient au moins avertir les professeurs, ou même le vice directeur.

En voyant Changyang Hu courir en direction des terrains de sport, le visage de Cheng Ming Xiang changea instantanément. « Arrêtez-le ! » Cria-t-il.

La dizaine de personnes qui n’avait jusqu’alors pas bougée entra en action. Poursuivant Changyang Hu, même Cheng Ming Xiang se mit à courir à vive allure.

Changyang Hu était déjà sérieusement blessé, il était donc incapable de distancer le groupe d’élèves. Après quelques secondes à peine, ses poursuivants  commencèrent à le rattraper.

En voyant ainsi ses ennemis se rapprocher, Changyang Hu sentit une profonde peur prendre possession de son cœur, réalisant qu’il n’allait même pas pouvoir quitter le bosquet. Une telle pensée à l’esprit, il s’arrêta tout à coup avant de se diriger vers un autre endroit du bosquet.

Le changement soudain de direction de Changyang Hu rendit suspicieux les poursuivants. Toutefois, peu après, un sourire glacial apparut sur leur visage et ils ralentirent même leur vitesse.

Le groupe de personnes formait un demi-cercle et prenait son temps à poursuivre Changyang Hu. Luo Jian se plaça à côté de Cheng Ming Xiang et s’exclama, « D’après la direction dans laquelle Changyang Hu fuit, il se dirige probablement vers Changyang Xiang Tian. »

Cheng Ming Xiang acquiesça, « C’est vrai. On dirait qu’en effet, Changyang Xiang Tian n’est pas dans l’académie. »

Changyang Hu utilisait toute sa force pour courir, mais son état actuel était inquiétant. Sa tête était couverte de sang, tandis que son uniforme avait absorbé sang et boue, lui donnant une apparence des plus misérables. Il n’avait vraiment pas idée de l’endroit où se trouvait Jian Chen, mais il savait que dans ce bosquet se trouvait un flanc de colline à la topographie compliquée et parfait pour se cacher. Maintenant que l’idée de fuir vers l’école était impossible, son seul échappatoire possible était de se cacher dans ce flanc de colline afin de semer ses ennemis.

Toutefois, Changyang Hu avait oublié. Il avait oublié que l’endroit où Jian Chen l’avait entrainé ce matin se trouvait dans la direction opposée.

 

Près d’une chute d’eau à flanc de colline, un jeune homme en uniforme cultivait non loin d’une étendue d’herbe. Il paraissait mince et faible, de longs cheveux noirs descendant jusqu’à ses hanches. Son visage était séduisant, et la lueur visible dans ses yeux était semblable aux réflexions de lumière sur la lame de son épée.

Le jeune homme tenait une petite épée en argent de 1,3 mètre de long et 4,5 centimètres de large. Sur la poignée étaient inscrits deux mots en calligraphie – Vive Brise.

L’individu se tenait calmement là. L’épée dans sa main pointait vers le sol, et son corps tout entier était aussi immobile qu’une montagne.

A cet instant, une lueur traversa les yeux du jeune homme. Son corps commença tout à coup à bouger avec fluidité ; seuls les mirages de ses attaques rapides étaient visibles. L’épée argenté dans sa main se flouta, et les nombreuses ombres de l’épée fusionnèrent comme une illusion. Pendant que l’arme bougeait dans les airs, seules des images rémanentes étaient visibles.

Le jeune homme prononça les mots ‘Pas Profonds’ tandis qu’il se déplaçait rapidement au sol comme s’il glissait avec agilité et fluidité. Voyant un lapin apparaitre, il l’attaqua avec son épée à une vitesse si inconcevable, que n’importe qui serait abasourdi en le voyant.

Ce jeune homme était Jian Chen. Après avoir quitté le bosquet, il était directement venu dans ce magnifique décor afin de se souvenir des sensations procurées par le maniement de l’épée. Sensations lui étant familières dans sa vie précédente.