A+ a- Mode Nuit

Chapitre 58 : Ennui en Provenance du Dantian

Jian Chen expira pour calmer ses émotions, puis jeta un coup d’œil au noyau de monstre dans sa main. Même s’il avait à peine commencé à absorber l’énergie du noyau, il pouvait clairement sentir que celle-ci avait grandement diminuée à l’intérieur du Noyau de Monstre de Classe 1 ; le noyau avait même rétréci.

Jian Chen fut surpris face à un tel changement. Même si un Noyau de Monstre de Classe 1 ne possédait pas une large quantité d’énergie, l’absorber dans son intégralité lui demandait au moins 3 nuits lorsqu’il n’était pas encore un Saint. Durant ce peu de temps passé à absorber l’énergie du Noyau de Monstre de Classe 1, la quantité d’énergie à l’intérieur avait drastiquement diminuée. Jian Chen n’osait pas imaginer toute l’énergie absorbée pendant un si court laps de temps.

Après cet évènement, Jian Chen inspecta immédiatement l’intérieur de son corps. Mais, à sa plus grande surprise, il ne détecta pas l’énergie qu’il venait d’absorber. Son dantian avait l’air intact, tandis que l’énergie à l’intérieur n’avait pas évoluée ; comme si le spectacle venant de survenir à l’instant n’était qu’une simple illusion.

Si Jian Chen n’avait pas pu sentir la baisse d’énergie dans le noyau, il aurait pensé que toute cette situation s’était passée dans son esprit. Tout cela était bien trop étrange.

Il plissa les yeux, en pleine réflexion, mais peu importe le temps passé à réfléchir, il restait complètement confus. Au final, Jian Chen ne pouvait que mettre de côté le problème, et commencer à cultiver l’énergie absorbée. Toutefois, après avoir expérimenté un tel rythme rapide d’absorption, il prêta attention à son corps tout entier afin d’éviter de répéter ses précédentes actions.

Mais, qui aurait pu penser qu’à cet instant, le même événement surviendrait à nouveau. Le noyau de monstre dans sa main se mit à émettre une faible lueur tandis que l’énergie à l’intérieur s’en échappait à une vitesse inconcevable, avant de se dissiper dans les méridiens de ses bras.

Jian Chen devint aussi rigide qu’une statue de pierre sur son lit, sans effectuer le moindre mouvement. Maintenant, il avait confirmé la réalité de la situation, et qu’il ne s’agissait pas simplement d’une illusion. Au moment où Jian Chen voulut arrêter d’absorber l’énergie contenue dans le noyau, il changea d’avis. Son esprit tout entier était entré dans le plus grand niveau de concentration possible tandis qu’il essayait de se familiariser avec la situation. Il souhaitait comprendre clairement ce qui arrivait à son corps, et quelles étaient les raisons de l’augmentation terrifiante de sa vitesse d’absorption. De plus, Jian Chen voulait savoir pourquoi l’énergie avait simplement disparue dans son dantian comme une pierre dans l’océan, ne laissant derrière elle aucune trace.

Le noyau de monstre dans la main de Jian Chen avait visiblement rétréci, et l’énergie à l’intérieur s’écoulait doucement dans les méridiens de son bras à travers les pores de sa peau. Avec un tel flux d’énergie pénétrant son bras, la peau de Jian Chen lui paraissait un peu engourdie.

Lorsqu’il absorbait le Qi du Monde deux jours plus tôt, l’opération était bien plus douce, ainsi la vitesse rapide d’absorption ne l’avait pas vraiment dérangé. Mais le noyau de monstre était différent ; il contenait l’énergie condensée d’une bête magique. Peu importe la puissance ou la pureté de l’énergie, elle restait toujours supérieure en qualité au Qi du Monde. Les noyaux de monstres contenaient aussi un élément berserk, alors lorsqu’il en absorbait l’énergie, il ressentait un contrecoup.

Mais Jian Chen ne prêtait pas attention à la douleur, et concentrait plutôt son attention sur la situation à l’intérieur de lui-même. La majorité de l’énergie provenant du noyau se dirigeait vers son dantian, et seule une petite portion était assimilée dans son corps.

Mais lorsque Jian Chen découvrit où l’énergie se dirigeait, son visage s’éclaircit. En effet, l’énergie se déversait dans les lueurs cyan et violette contenues dans son dantian. Etonnamment, l’énergie était complètement absorbée par les deux lueurs.

Jian Chen ouvrit lentement les yeux en regardant lourdement le noyau de monstre dans sa main. Après l’avoir jeté, il ferma les yeux à nouveau et commença à cultiver le Qi du Monde comme à son habitude.

Le Qi du Monde se mit à se déverser en lui comme un torrent, de plus en plus rapidement. Même si la vitesse était plusieurs fois supérieure à la normale, environ 99% du Qi du Monde était absorbé par les deux lueurs dans son dantian, tandis qu’il n’absorbait que le 1% restant dans son corps.

Après avoir réalisé cela, Jian Chen décida de se fier à la cultivation du Qi du Monde. Toutefois, la vitesse à laquelle il cultivait et affinait le Qi du Monde était au moins dix fois plus lente que sa vitesse normale.

Arrivant à cette conclusion, une grimace apparut sur le visage de Jian Chen. Sa vitesse personnelle de cultivation était réduite à un dixième de sa vitesse originale, quelque chose qu’il ne souhaitait bien évidemment pas. Il ne pensait pas que les deux lueurs dans son dantian le dérangeraient autant.

Après ça, Jian Chen essaya à nouveau d’absorber l’énergie du noyau de monstre. Son visage solennel s’assouplit petit à petit tandis qu’il réfléchissait. S’il cultivait l’énergie des noyaux de monstres, sa vitesse de cultivation n’allait pas être aussi lente qu’avant ; à la place, elle allait être trois fois supérieure. Le problème majeur était qu’absorber autant d’énergie nécessitait des efforts bien plus importants ; Jian Chen commençait même à transpirer de fatigue.

Arrêtant sa cultivation après quelques minutes, il regarda par la fenêtre pour voir le ciel noir et soupira. Si les lueurs dans son dantian continuaient à prendre de force son énergie chaque fois qu’il essayait de cultiver, les variables futures n’allaient être que plus compliquées. Après tout, simplement absorber le Qi du Monde ne lui donnait qu’un dixième de sa vitesse de cultivation. Absorber l’énergie des noyaux de monstre triplait sa vitesse, en accroissant sa consommation d’énergie et de concentration, une chose que Jian Chen pouvait difficilement endurer.

Un seul Noyau de Monstre de Classe 1 prenait à la base 3 nuits à être absorbé par Jian Chen. Maintenant, absorber le même Noyau de Monstre de Classe 1 lui nécessitait autant de temps que de boire une tasse de thé, c’est-à-dire une dizaine de minutes. Cela signifiait qu’en une seule nuit, Jian Chen pouvait absorber 50 Noyaux de Monstres de Classe 1. Même si le corps tout entier de Jian Chen était fait d’argent, il aurait du mal à suivre une telle vitesse d’absorption.

Jian Chen reprit immédiatement ses esprits. Selon son savoir, il savait qu’une telle bosse minuscule sur sa route n’était pas trop dure à surmonter. « Ai, un pas est un pas. Si je tombe à court de noyaux, j’irai simplement en chercher plus. Ce n’est pas comme si l’énergie qu’ils contiennent me sera toujours retirée à l’avenir. » De telles pensées à l’esprit, Jian Chen prit une poignée de noyau de sa Ceinture Spatiale, et continua à cultiver.

La nuit passa rapidement. Le second matin arriva, concluant la période de cultivation de Jian Chen. Ayant mémorisé la quantité de noyaux utilisés, il avala une large bouffée d’air. En une seule nuit, il avait étonnamment utilisé 56 Noyaux de Monstres de Classe 1.

Jian Chen sourit amèrement. Même si sa Ceinture Spatiale contenait une riche quantité de noyaux, ceux-ci n’allaient durer que quelques jours avec un tel rythme. Lorsqu’il n’aura plus rien à absorber, il sera contraint d’utiliser le Qi du Monde. Actuellement, Jian Chen ne pouvait qu’espérer que son dantian et les deux lueurs deviennent saturés d’énergie, et arrêtent ainsi de lui voler l’énergie qu’il essayait d’aspirer lors de sa cultivation.

« On dirait que je vais devoir refaire un voyage dans la forêt des bêtes magiques plus tard. » Murmura Jian Chen.

Le cœur pacifié, Jian Chen quitta sa chambre et se dirigea vers un bosquet à l’extérieur de l’académie afin d’enseigner des techniques de combat à son grand frère, ainsi que pour l’aider à gagner un peu d’expérience. Tandis que le soleil se levait, Jian Chen travailla dur pour entrainer Changyang Hu. Puis, lorsque le soleil attint son plus haut point, Jian Chen termina ses explications.

« Grand frère, nous allons nous arrêter là pour le moment. Pour ce qui est d’utiliser et transformer ton énergie, tu vas devoir continuer à t’entrainer pour tout comprendre. Mais pour l’expérience de combat, tu vas tout simplement devoir l’acquérir en combattant d’autres personnes, il est donc inutile de t’entrainer tout seul aussi méticuleusement. » Expliqua Jian Chen à son grand frère. Ces derniers jours, Jian Chen avait passé ses matinées à enseigner à Changyang Hu diverses techniques de combat.

Changyang Hu acquiesça, « Je comprends, quatrième frère. » Changyang Hu ne paraissait pas déstabilisé par le fait d’être entrainé par son quatrième frère. Il ne savait pas quel genre de vie avait eu Jian Chen dans la Maison Changyang, mais il savait que son frère était un pur prodige. Ainsi, recevoir une attention toute spéciale aurait été normal, et l n’était pas difficile de croire que Jian Chen ait apprit toutes ces choses auprès des anciens du clan. De plus, Changyang Hu savait que Jian Chen adorait lire, et qu’il passait toutes ses journées à la bibliothèque de l’académie. Il était donc fort probable qu’une partie de ses connaissances viennent de là-bas.

« Grand frère, tu devrais lentement t’entrainer seul. J’y vais. » Ainsi, Jian Chen partit, laissant son frère s’entrainer seul.

 

Au milieu de l’un des terrains d’entrainement e l’académie, deux jeunes portant l’uniforme scolaire combattaient. L’un d’eux maniait une lame géante incandescente, émettant un Qi grésillant. Le propriétaire d’une arme aussi puissante était le prodige de la cultivation de l’Académie Kargath – Cheng Ming Xiang.

L’adversaire de Cheng Ming Xiang tenait une épée géante bleue. Il paraissait plus âgé que Cheng Ming Xiang. Toutefois, son visage était couvert de sueur tandis qu’il se concentrait sur le combat.

Ils combattaient férocement, mais une personne perspicace pouvait voir que l’individu à l’épée bleue était forcé de se défendre contre les coups de l’épée rouge.

« Mon seigneur, j’abandonne. Je ne peux pas me défendre plus longtemps. » S’écria le détenteur de l’épée bleue.

En l’entendant, Cheng Ming Xiang s’arrêta et laissa disparaitre l’épée dans sa main. « Sha La, on dirait que tu arrives à te défendre de moins en moins longtemps face à moi. Tu vas devoir travailler plus dur à l’avenir ; tu es plus faible que par le passé. »

Le jeune homme sourit amèrement et se mit à rire, « Mon seigneur, ma force n’a pas diminuée, c’est la votre qui augmente bien plus vite que la mienne. Je ne suis plus un adversaire à votre taille. »

Cheng Ming Xiang parut fier de lui-même en entendant ces mots.

A cet instant, un autre élève portant l’uniforme académique arriva vers Cheng Ming Xiang en courant, une enveloppe dans la main. « Seigneur Cheng, une lettre des anciens du clan est arrivée ! »