A+ a- Mode Nuit

Chapitre 39 : Plans

Après avoir mangé leur petit-déjeuner, Jian Chen et Tie Ta prirent leurs armes respectives avant de continuer leur exploration.

Toutefois, il y avait maintenant derrière eux une jeune fille, Liang Xiao Le, les mains vides. Elle regardait tout autoir d’elle, son arme depuis longtemps perdue après qu’elle ait été séparée de son groupe.

Tie Ta souleva sa hache ; ses vêtements avaient été changés. Cette fois-ci, il portait des morceaux de cuir de Loup Bleu attachés ensemble grâce à des racines. Son uniforme scolaire avait été réduit en lambeaux durant le combat de la veille, et était maintenant complètement inutilisable.

En un instant, une journée s’écoula. Les profits n’étaient pas aussi bons que le premier jour, mais n’étaient pas non plus mauvais. Au total, ils avaient tués 70 bêtes magiques, ce qui avait choqué Liang xiao Le.

Durant ce deuxième jour, Liang Xiao Le avait beaucoup changé. Depuis le combat contre les Loups Bleus, sa personnalité s’était transformée. Maintenant, elle ne criait plus en voyant la moindre bête magique et chaque fois que Tie Ta et Jian Chen massacraient une bête magique, elle ne tremblait plus à la vue du sang. Elle commençait lentement à s’adapter à sa situation.

De plus, le même jour, elle avait appris les dangers de la forêt et accumulé les connaissances en rapport avec ceux-ci. Sa capacité d’apprentissage était extrêmement élevée, et même Jian Chen ne put s’empêcher de l’admirer. Bien sûr, son talent pour la cultivation était aussi important, car sur le continent Tian Yuan, la force dictait tout ce qu’était un être.

Liang Xiao Le était aussi extraordinairement intelligente. Même si elle n’était pas très forte, elle n’avait pas causé le moindre problème à Tie Ta et Jian Chen et n’avait pas été un fardeau contrairement à ce qu’ils pensaient. Elle restait constamment derrière eux, et chaque fois qu’une bête magique apparaissait, elle se plaçait à l’écart afin de ne pas les déranger.

Après ce jour, Jian Chen et Tie Ta voyaient Liang Xiao Le sous un tout autre jour et n’osaient plus la sous-estimer.

Tard dans la nuit, ils s’assirent tous les trois à côté d’un feu de camp afin de compter les noyaux de monstres.

« Seniors, vous n’avez vraiment pas condensé d’Arme Sainte, et vous n’êtes vraiment pas devenus des Saints ? » Demanda Liang Xiao Le en les regardant avec admiration. Quelle étrange question. Ses vêtements étaient troués de partout et les égratignures sur son visage la faisait ressembler à un chaton. Puisqu’il n’y avait aucune source d’eau, elle avait été forcée de boire le sang des bêtes magiques afin d’étancher sa soif, et elle n’avait pas pu nettoyer toute la saleté sur son visage.

« Si nous étions des Saints, pourquoi utiliserais-je cette hache ? » Tie Ta regarda la lame émoussée et fissurée de sa hache d’un air mécontent.

Après un usage continu, et à cause de la force de Tie Ta, la hache géante était maintenant en piteux état. La lame auparavant acérée ne pouvait maintenant plus rien couper. Même le bout pointu de la barre en fer rouillée de Jian Chen était maintenant complètement plat.

Liang Xiao Le regardait Tie Ta et Jian Chen avec admiration, « Vous êtes vraiment incroyables, vous n’êtes même pas des Saints, et pourtant vous arrivez à tuer facilement des Bêtes Magiques de Classe 1. A mon avis, lorsque vous atteindrez le niveau de Saint, tuer une Bête Magique de Classe 2 sera pour vous un jeu d’enfant. »

Jian Chen secoua la tête, « Comment serait-ce possible ? Les bêtes magiques ici ont été élevées par l’académie, elles sont donc assez faibles. Lorsque nous rencontrerons des bêtes magiques un peu plus fortes, nous aurons déjà plus de mal. »

Liang Xiao Le acquiesça et répondit, déçue, « C’est vrai. Mon père m’a un jour dit qu’il existait d’incroyables Bêtes Magiques de Classe 1 capables de lancer des sorts de bas niveau mais pouvant causer de lourds dégâts. Elles sont si fortes que même des Saints auraient du mal à les vaincre. »

Jian Chen se tourna vers Tie Ta qui était concentré sur le feu de camp, « Tie Ta, actuellement, rien dans la Seconde Région n’a la moindre chance contre nous, j’aimerais donc entrer dans la Troisième Région. Qu’en penses-tu ? »

Tie Ta réfléchit un instant avant de répondre, « Tu as raison, la Seconde Région est trop facile pour nous. Très bien, Changyang Xiang Tian, entrons dans la Troisième Région. Il est temps de voir à quel point les Bêtes Magiques de Classe 2 sont fortes. »

En entendant les deux discuter, Liang Xiao Le s’exclama, « Impossible, vous n’êtes même pas des Saints et vous voulez entrer dans la Troisième Région pour combattre des Bêtes Magiques de Classe 2 ? Sans Arme Sainte, il n’est même pas sûr que vous puissiez survivre, et la peau d’une Bête Magique de Classe 2 est bien plus épaisse et résistante que celle d’une Bête Magique de Classe 1. Vous n’êtes armés que d’une hache abimée et d’une barre en fer rouillée, ce qui risque de vous compliquer énormément la tâche. De plus, l’environnement de la Troisième Région est complètement différent. J’ai entendu dire qu’il y avait même un marais rempli de vipères toxiques. Vous avez de grandes chances de mourir là-bas. »

Tie Ta se mit à rire en regardant son arme, « Elle a raison, Changyang xiang Tian, ces 2 derniers jours, nous n’avons pas arrêté d’utiliser nos armes, et ma hache a complètement perdu tout son tranchant. Même ta barre en fer est presque plate, nous aurons du mal à tuer une Bâte Magique de Classe 2 avec ça. »

Jian Chen ria à son tour, « Pas besoin de se presser, il reste encore de nombreux élèves dans la Seconde Région. Nous n’avons pour le moment rencontré personne car nous nous sommes trop enfoncés dans la forêt. Nous devrions retourner demain à notre point de départ afin d’échanger des noyaux de monstres contre des armes, des élèves seront sûrement intéressés. »

« Oui, c’est une bonne idée. » Tie Ta hocha la tête.

Jian Chen continua, « Liang Xiao Le, séparons-nous demain. Avec d’autres élèves, tu devrais pouvoir passer facilement le dernier jour. Après tout, les personnes ayant réussi à tenir 2 jours sont les plus compétentes. »

Liang Xiao Le hocha la tête sans dire un mot. Elle parut légèrement déçue, après tout, elle connaissait très bien les dangers de la Troisième Région. Elle n’était pas sûre que Tie Ta et Jian Chen puissent vaincre les bêtes magiques là-bas. En continuant, même avec leur accord, elle ne serait qu’un poids les ralentissant.

La nuit passa sans accident, et le ciel commença à s’éclaircir. Jian Chen et Tie Ta finirent leur nuit de cultivation et commencèrent à préparer le petit-déjeuner.

Après qu’ils aient tous les trois fini de manger, le soleil était déjà haut dans le ciel. Ils continuèrent ainsi leur chemin, mais cette fois-ci dans la direction d’où ils venaient.

Après 2 jours de combats, les 2 garçons étaient devenus extrêmement doués pour détecter le danger et l’éviter. Ainsi, ils arrivèrent rapidement à leur destination.

Sous un grand arbre étaient assis 9 élèves, les vêtements déchirés et essayant de reprendre leur souffle. Il s’agissait d’un groupe mélangeant roturiers et nobles. Leurs vêtements étaient en lambeaux et étaient  recouverts de sang séché. Ils avaient aussi reçues de nombreuses blessures, et près d’eux gisait la carcasse d’une bête magique.

« Tenez bon. Nous sommes déjà au dernier jour. Une fois la journée terminée, nous pourrons sortir d’ici. » S’exclama un élève roturier.

« Malheureusement, nous n’avons pas assez de Noyaux de Monstres, il nous en manque encore 5. On dirait que nous allons devoir tuer encore 5 bêtes magiques pour réussir le test. » Répondit un jeune noble. A la base, les nobles refusaient de se joindre aux roturiers, mais rencontrer une bête magique sauvage leur avait donné une peur bleue. Face à la mort, qui se préoccupait du statut ? Se protéger était la priorité principale. Ainsi, les quelques nobles avaient décidé de s’allier aux roturiers. Après tout, tout le monde savait que le nombre était une force. De plus, peut-être parce que les roturiers avaient été élevés dans des environnements plus difficiles, ceux-ci ne reculaient pas devant des bêtes magiques sauvages. Et ainsi, petit à petit, ils s’étaient lés d’amitié les uns avec les autres.

Après plusieurs combats contre des bêtes magiques, les 9 avaient développés une meilleure cohésion.

Eventuellement, un lien inattendu s’était formé entre eux.

A cet instant, ils entendirent des herbes bouger.

« Restez sur vos gardes. Une bête magique nous attaque. » Un élève réagit immédiatement et prévint les autres du danger. Instantanément, les 9 membres du groupe se levèrent et recardèrent en direction  du bruit.

L’herbe se mit à trembler. Puis, ils virent une personne protégée par des morceaux de cuir maniant une large hachette pour couper les herbes sur son passage. Juste après l’avoir vu, ils remarquèrent la présence de 2 autres personnes derrière lui. Même si leurs vêtements étaient déchirés, ils portaient sans aucun doute des uniformes de l’Académie Kargath.

Probablement parce qu’ils avaient voyagés dans la forêt, leurs visages étaient sombres et des morceaux de branches étaient emmêlés dans leurs cheveux. Seules leurs caractéristiques faciales générales étaient visibles, le reste était dissimulé sous un amas de terre séchée.

En réalisant qu’il s’agissait d’humains et pas de bêtes magiques, les 9 élèves soupirèrent de soulagement avant de sourire. Ils pouvaient maintenant les recruter afin d’augmenter la force de leur groupe et ainsi faciliter leur chasse aux bêtes magiques. De plus, ces personnes avaient tenues 3 jours, ce qui voulait dire qu’ils étaient forts.

Bien sûr, ces 3 personnes étaient Jian Chen, Tie Ta et Liang Xiao Le. Après avoir rebroussé chemin pendant une demi-journée, ils avaient enfin rencontré un autre groupe.

Puisque les 3 jours étaient presque terminés, il restait très peu de monde dans la forêt. La plupart des élèves avaient fui alors il ne restait plus grand monde.

Lorsque Liang Xiao Le vit une certaine fille dans le groupe d’élèves, elle parut surprise.

« Ah ! Li Sha ! » Cria Liang Xiao Le avec excitation en courant vers la fille en question.

En entendant une voix familière, la fille se mit à cligner des yeux et examina, confuse, Liang Xiao Le qui courait vers elle. Actuellement, le visage de Liang Xiao Le était couvert de boue, la faisant ainsi ressembler à un chat calico. Même si cette fille du nom de Li Sha connaissait bien Liang Xiao Le, il était difficile de reconnaitre celle-ci avec son apparence actuelle.

Liang Xiao Le courut vers la fille avant de sauter dans ses bras. Sur un ton empli de joie, elle s’exclama, « Li Sha, je ne pensais pas te revoir ici. Je croyais que tu avais quitté cette forêt. »

En réfléchissant un peu, Li Sha reconnut enfin la voix de Liang Xiao Le. Surprise, elle s’exclama, « Tu … Tu es Xiao Le ?! »