A+ a- Mode Nuit

Chapitre 21-L’Alchimiste de Deuxième Niveau Gu Ni

Chapitre 21-l’Alchimiste de Deuxième Niveau Gu Ni

 

Enchères Temi-Er: la plus grande salle de vente aux enchères de Wu Tan City, et une filiale de la famille la plus riche de l’empire Jia Ma, la Famille Temi-Er.

 

Cette famille était extrêmement ancienne et avait été une force puissante dans l’Empire Jia Ma depuis quelques siècles déjà. Leurs réseaux étaient impressionnants et des rumeurs affirmaient même que la famille TeMi Er avait des liens étroits avec la royauté de l’empire Jia Ma.

Dans l’Empire, la famille Temi-Er, la Famille Nalan et la Famille Ritter étaient les trois familles les plus importantes et avaient de nombreuses relations dans les sphères commerciale et militaire.

Par conséquent, avec le soutien de cette famille, peu importait l’attrait des bénéfices de la vente aux enchères, personne n’oserait rien tenter contre eux.

 

Xiao Yan regarda la maison des enchères au bout de la rue, il tourna dans  une ruelle latérale et enfila rapidement une robe noire.

Non seulement cette robe noire cachait le visage de Xiao Yan, mais elle donnait  également une autre apparence à sa maigre carcasse, la faisant paraître beaucoup plus étoffée.

Même si Xun-Er venait à voir le personnage ainsi vêtu, elle ne pourrait pas s’apercevoir qu’il s’agissait de Xiao Yan …

 

Une fois couvert de cette robe noire, Xiao Yan lâcha un soupir de soulagement.

Ce n’était pas qu’il fut trop prudent, mais bien plus parce que l’Elixir de Base était trop précieux. Pour les clans, l’attraction de l’Elixir de Base était prodigieuse. Si quelqu’un parvenait à  le produire massivement, cela signifierait que la plus jeune génération du clan pourrait croître à un rythme accéléré, ce qui aiderait le clan à renforcer son pouvoir et, à son tour, amener un cycle positif.

Afin d’éviter d’inutiles problèmes, Xiao Yan ne pouvait  que choisir de se cacher.

Effleurant délicatement la bouteille fraîche de Jade blanche, il quitta  la ruelle d’un pas lent et se dirigea vers la maison d’enchères au bout de la rue.

Sous les regards vigilants des gardes en armure intégrale, Xiao Yan entra dans la maison sans s’arrêter.

Sitôt qu’il fut entré, la sensation brûlante du soleil fut remplacée par la fraîcheur de la pièce. Cela avait comme effet de se sentir comme entré dans un autre monde.

En parcourant le hall luxueux, Xiao Yan trouva rapidement une salle latérale. Sur la porte qui y menait était inscrit en lettres brillantes : « Salle d’Inspection ».

Il entra : la pièce était plutôt vide et seul un homme d’âge moyen qui semblait s’ennuyer était assis là. En entendant la porte s’ouvrir, l’homme leva la tête et, apercevant Xiao Yan vêtu de sa robe noire, plissa légèrement le front. Mais presque aussitôt l’expression de son visage changea pour un sourire professionnel:

– «Monsieur, auriez-vous quelque chose à faire contrôler? »

-« Oui ». Sous la robe noire, une voix desséchée  et âgée flottait légèrement. C’était la voix de Yao Lao!

 

Xiao Yan s’approcha et posa le flacon de Jade Blanc sur le bureau, face à l’homme d’âge moyen.

-« Ceci? » Visiblement confus, l’homme saisit précautionneusement le flacon  et le renifla.

L’expression sur son visage changea aussitôt et, quand il regarda la silhouette en robe noire, son regard exprimait une nuance de respect:

– «Monsieur, vous êtes un Alchimiste? »

– « Oui. » La voix âgée se fit à nouveau entendre.

 

-« Puis-je demander, qu’est-ce … la pilule est dans cette bouteille? Pour quelle raison? » En comprenant qu’il traitait avec un alchimiste, l’homme s’exprimait  avec beaucoup plus de respect.

–  » Elixir de Base: Cela peut augmenter la vitesse de formation en Dou Qi mais n’est utile que pour les personnes se situant en dessous du niveau de Dou Zhe ».

– « Oh? Cela peut augmenter la vitesse de formation du Dou Qi? En entendant les paroles de Yao Lao, l’expression de l’homme d’âge moyen changea. Tout le monde savait que le Dou Qi ne pouvait être formé que selon une formule bien définie et que les Canaux de Qi des  individus étaient particulièrement faibles à ce stade, si les effets de la médecine étaient trop intenses, les Canaux de Qi éclateraient et la personne mourrait …

– « Mon élixir n’a pas d’effets secondaires et le pouvoir médicinal est extrêmement paisible, de sorte que rien de semblable ne saurait se produire. Vous n’avez pas à vous soucier des effets. »

Comme si son propriétaire pouvait deviner ce que l’homme pensait, la voix fanée l’expliquait calmement.

L’expression de l’homme changea une fois de plus, il déposa  soigneusement le flacon de Jade Blanc sur la table devant lui et s’enquit respectueusement:

– « Monsieur, pourriez-vous attendre une seconde? Je dois demander au maître de Gu Ni de notre vente aux enchères d’inspecter cet Elixir! »

-« Bien sûr, mais faites vite !. » En agitant la main, Xiao Yan ne prétendait pas se montrer poli, il s’ assit sur une chaise, sur le côté.

L’homme d’âge moyen hocha rapidement la tête et quitta la pièce en toute hâte.

Assis sur la chaise, Xiao Yan resta silencieux et ne tenta pas de discuter avec Yao Lao. Il n’était pas chez lui et mieux valait être prudent. Qui sait si certaines choses pouvaient être écoutées dans leur conversation.

Lorsqu’il eut attendu un moment dans la pièce, l’homme revint  accompagné d’un homme plus âgé, vêtu de vert, aux cheveux légèrement blanchis.

Sur la poitrine de l’aîné, ce n’étaient pas des étoiles d’or, mais plutôt comme un fourneau d’alchimie et sur le four, deux lignes d’argent étincelaient avec élégance.

L’homme d’âge moyen présenta respectueusement le nouveau venu.

-« Monsieur, voici le maître de Gu Ni de notre vente aux enchères. C’est un petit trois Da Do Shi! En même temps, il est aussi Alchimiste de second niveau!  »

 

En découvrant l’identité de l’aîné, Xiao Yan plissa instinctivement le front. C’était la première fois qu’il rencontrait un alchimiste en dehors de Yao Lao. Il réexamina méticuleusement l’homme plus âgé.

Ce dernier avait un visage rougeaud et même si sa robe verte paraissait ordinaire, elle ruisselait d’éclats de lumière. De toute évidence, cette robe avait une sorte de Noyau de Monstre implanté en elle. Le visage ordinaire de l’ancien reflétait une arrogance perpétuellement présente, comme chez tous les Alchimistes.

Tandis que Xiao Yan examinait Gu Ni, ce dernier  étudiait également la personne devant lui. Les alchimistes n’étaient pas comme des Dou Zhes et ceux-ci étaient très recherchés par diverses forces. Par conséquent, en scrutant Xiao Yan, Gu Ni tentait également de deviner qui était cet alchimiste.

 

L’homme d’âge moyen ramassa soigneusement le flacon de Jade sur la table et le passa à Gu Ni …

Saisissant le flacon, celui-ci en renifla le suave parfum en fermant un peu ses yeux de vieillard. Inclinant légèrement le flacon,  il fit doucement  rouler une goutte de liquide vert qui atterrit au creux de sa paume.

Tandis qu’il observait le liquide, Gu Ni sortit promptement une aiguille d’argent au bout de laquelle on pouvait apercevoir un léger flux de Dou Qi. Il la glissa dans le liquide vert et remua lentement.

Tandis qu’il opérait, le visage calme de Gu Ni avait pris une expression sérieuse. Quelques instants plus tard, il remit le liquide vert dans le flacon de Jade. Quand il regarda une nouvelle fois Xiao Yan, son visage arrogant exprimait une nuance de respect. Se tournant vers l’homme d’âge moyen, il déclara:

– « L’Elixir est de second niveau. Tout ce qui a été dit auparavant est vrai!  »

A ces mots, l’homme soupira, soulagé, et sourit avec enthousiasme à Xiao Yan:

– « Monsieur, envisagez-vous de vendre cet Elixir aux enchères? »

– « Oui, pouvez-vous le vendre le plus vite possible? »

– « Hehe, ce n’est pas un problème. Monsieur, prenez ceci et allez à la première salle des ventes. Heureusement, nous avons une vente dès maintenant et votre Elixir sera mis aux enchères immédiatement!  »

L’homme d’âge moyen sourit tandis qu’il lui tendait une carte de métal noir.

-« Okay ! »

Sans attendre, Xiao Yan s’empara de la carte et quitta la pièce.

 

Sitôt qu’il fut hors de vue, l’homme d’âge moyen chuchota tranquillement aux oreilles de Gu Ni :

.- » Maître Gu Ni, est-ce vraiment un Alchimiste? »

-« Oui, c’en est un. Sa leste perception d’âme ne trompe pas…  »

 

Gu Ni hocha la tête mais son front était plissé et il murmura:

« Mais d’où vient-il? Je n’ai jamais entendu parler d’un Alchimiste qui puisse affiner une pilule de second niveau dans Wu Tan City. »

« Devrais-je faire des recherches? »

Gu Ni marqua une pause avant de secouer la tête:

« Pas maintenant. Tous les alchimistes ont des tempéraments étranges et s’il remarque que vous essayez de déchiffrer son histoire, il aura une mauvaise impression de la vente aux enchères. Se mettre mal avec un mystérieux alchimiste n’est jamais très intelligent « .

Se retournant, Gu Ni déclara avec légèreté: « Il faudrait qu’il ait une bonne impression de notre vente aux enchères, vous devriez savoir comment arranger cela? »

-« Hehe, je comprends. »

-« Rappelez-vous, même si nous ne pouvons pas nous lier d’amitié avec lui, nous ne devons pas l’offenser non plus. Sinon…  »

 

Sur ces quelques paroles glaciales, Gu Ni quitta la pièce à son tour.