A+ a- Mode Nuit

Vol.1 / Chapitre 437 : Repousser les armes par les mots (Partie 3)

– « Tout est de votre faute! » Les yeux rouges, Ding Mu dévisagea le ‘prêcheur’ Zhang Xuan.

N’ai-je pas juste tué votre étudiant ?

Aviez-vous besoin d’aller jusqu’à blesser un Maître Enseignant trois étoiles, un Directeur du Pavillon des Maîtres Enseignants, et à retourner contre moi tant de soldats ?

Mince et mince alors!

Hurlant furieusement, le Prince voulait regagner le cœur de ses soldats, mais il fut interrompu par le jeune Zhang qui stoppa sa conférence pour scruter les environs. « Inclinez-vous! » Dit-il.

Huala!

Des milliers de soldats, ainsi que d’innombrables spectateurs s’agenouillèrent par respect et admiration envers lui!…et leur voix résonna dans toute la place.

– « Nous adressons notre respect au professeur! »


– « C’est un lien direct, étudiant à professeur qui s’est créé! Il y a tant de gens qui s’inclinent devant lui… » Mo Yu ravala sa salive.

Zhang Xuan regardait ses ouailles comme un conquérant…et Ding Mu, qui poursuivait sa cérémonie de couronnement avait l’air d’un clown.

– « Demeurer impassible face à une armée de plusieurs milliers d’hommes et leur faire un cours pour les transformer en étudiants… Zhang Xuan, peut-être que vous pourrez finalement réussir le Tournoi des Maîtres Enseignants et frapper le monde du sceau de votre nom! » Serrant ses poings, la Princesse était toute agitée.

Elle s’imaginait déjà la tempête qu’il causerait au Tournoi.


– « Avec un prêche assez court, il a pu se faire reconnaître comme professeur. En plus de son contrôle absolu sur la Transmission de la Volonté Céleste, sa Profondeur d’Âme doit avoir atteint au moins 12.0! Donc, d’après ce chiffre, il n’est pas inférieur à un Maître Enseignant quatre étoiles. » Les dents de Luo Qianhong cliquetaient. C’était comme s’il s’était retrouvé dans une grotte glacée et qu’il tremblait de peur.

Il fallait une très grande Profondeur d’Âme pour réaliser un tel prodige! L’énergie contenue dans les mots du jeune Zhang étaient comme la douce brise qui caresse les oreilles et induit le subconscient…

Une Profondeur d’Âme de 12.0 rendait compte de paliers de 3.0 pour chaque étoile d’un Maître Enseignant.

Un Maître Enseignant quatre étoiles à moins de 20 ans ?

N’est-il pas juste deux étoiles ? Un simple péquenaud d’un territoire lointain ?

Si j’avais su qu’il était aussi exceptionnel, je ne me serais jamais impliqué!

Se regardant l’un l’autre, Luo Qianhong et Bai Chen éprouvèrent du regret et de la peur. S’ils le pouvaient, ils étriperaient le Prince illico presto. Si seulement ils n’avaient pas fait équipe avec ce type!

– « Maître du Pavillon, qu’allons-nous faire maintenant ? » Demanda Bai Chen en pleurs, ses blessures à peine dissimulées.

– « Faites les préparatifs pour le crash du Pavillon…Tout ce que nous pouvons souhaiter c’est qu’il échoue. S’il réussit, nous sommes foutus! » Lui répondit Luo, résigné.  

Soudain, Zhang Xuan, entouré de ses adorateurs, s’exprima:

– « Puisque je suis votre professeur, allez-vous m’empêcher de tuer cette personne ? » Devenir un Maître Enseignant Céleste ne lui avait pas simplement fait don de l’œil de la Perspicacité, sa Transmission de la Volonté Céleste avait aussi fait une énorme percée.

– « Nous n’oserions pas! »

– « Si le professeur ne veut pas se salir les mains, nous pouvons le faire à sa place! »

– « Malgré sa position, le Prince Couronné a commis de nombreuses actions répréhensibles. Cela fait longtemps que nous souhaitons lui donner une bonne leçon. Nous pouvons le remettre en place si vous nous en donnez l’ordre! »


Hualala! L’armée créa immédiatement un passage…

En constatant l’acte de trahison de ses propres soldats, Le Prince sentit son cœur s’arrêter! Les armées des autres royaumes donneraient leur vie pour la famille royale, mais qu’était-il arrivé à celle qu’il avait formée ?

Alors ça alors! Je suis le Prince Couronné, le futur Empereur du Royaume de Xuanyuan!  Comment un plouc comme vous pourrait-il me tuer ?

– « Ce ne sera pas si facile de me tuer! Donnez-moi la couronne… » L’expression de Ding Mu était pleine de sauvagerie.

Ma vie m’appartient, ne pensez même pas poser vos sales mains sur moi!

Criant comme un ours mal léché, il se précipita vers le vieil Empereur Ding Chong, attrapa la couronne de ses mains, et la plaça sur sa tête.

À cet instant, il se foutait pas mal des formalités ou des coutumes. Il marcha droit vers le trône au centre de l’Autel Céleste et s’assit.

– « Par le décret de l’Alliance du Royaume de la Myriade, je suis désormais l’Empereur du Royaume de Xuanyuan. Voyons qui osera me toucher maintenant! » Même un Maître Enseignant quatre étoiles n’avait qu’à bien se tenir. Sinon, à quoi servirait l’Alliance ?

– « C’est… »

– « C’est mauvais! »

Les soldats qui avaient offert d’agir pour Zhang Xuan se regardèrent. Si un prince couronné était tué, l’Empereur pourrait en nommer un autre. Mais tuer un empereur revenait à défier l’Alliance.

– « Comment ? » Le jeune Zhang était furieux. Il ne s’attendait pas à un tel manquement vis-à-vis du protocole.

– « Ha Ha, je suis désormais Empereur! Avec le soutien de l’Alliance, allez-vous oser me toucher ? Est-ce que l’un d’entre vous est qualifié pour le faire ? » Ding Mu riait, et la joie se voyait dans ses yeux. Il avait tout planifié!

Vous êtes capable, talentueux, fort et par-dessus tout, un bon professeur. Néanmoins, je ne suis pas inférieur, j’ai tout un Royaume Gouverneur derrière moi. J’ai l’Alliance du Royaume de la Myriade qui me soutient!

Avec mon statut, elle seule peut me juger. Un Maître Enseignant deux étoiles comme vous…n’en est pas digne!

– « Nous… » Les visages de chacun parmi la foule blanchirent. Le Prince Couronné n’avait pas l’autorité pour décapiter tant de soldats, mais un Empereur l’avait.

– « Zhang Xuan, le Maître du Pavillon Luo a proposé de faire le médiateur mais vous avez refusé. Il est trop tard maintenant! » Après s’être moqué de Zhang Xuan, Ding Mu regarda la foule avec mépris et déclara :

– « Je vous donne à tous une chance de rattraper vos erreurs. Si vous tuez cet intrus, je pardonnerai tous vos transgressions. Et je donnerais un titre de noblesse à celui qui l’éliminera et lui offrirai une vie de prestige et de richesses! »

– « Pourquoi ? Vous avez encore tous l’intention d’agir contre mes ordres, les ordres de votre Empereur… » Il baissa son regard sur la foule.

Weng!

Toutefois, avant que Ding Mu ne termine sa phrase, une bouteille de jade vola dans les airs… et une lumière brillante en jaillit pour former une image gigantesque consistant en six mots : « Alliance du Royaume de la Myriade », suivis d’une voix profonde : « La succession au trône nécessite au préalable une annonce et une complète cérémonie. Ding Mu a ignoré les règles et s’est approprié l’autorité impériale. L’Alliance déclare son inauguration invalide! »

La voix résonna puissamment dans toute la Cité Royale, et même les nuages paraissaient  légèrement trembler.

– « C’est…un décret de l’émissaire de l’Alliance! » S’écria quelqu’un parmi la foule…