A+ a- Mode Nuit

Chapitre 385-La Liste Noire et la Tempête Noire

 Une colonne de charrettes avançait rapidement sur la plaine noire en soulevant des nuages de poussière jaune clair.

 Xiao Yan était assis, les jambes croisées, à l’intérieur d’une calèche un peu secouée et le marchand nommé Duo Ma était assis en face de lui. Comme ce dernier l’avait mentionné, la sécurité de leur groupe était assez limitée. La personne la plus forte parmi eux semblait être Dou Shi cinq étoiles. Bien sûr, en tant que chef des gardes embauchés par Duo Ma, cet homme avait d’abord éprouvé du mécontent à l’égard de Xiao Yan qui les avait soudainement rejoints. Mais après que ce dernier l’eût « accidentellement » fait tomber en poussant une des charrettes à main, l’homme devint soudain beaucoup plus aimable. La chaleur que Duo Ma manifestait envers Xiao Yan devint également beaucoup plus fervente. Cela l’amena même à l’inviter à s’asseoir dans sa voiture pour mieux le recevoir. Alors qu’ils risquaient à tous moments de se faire attaquer par des voleurs, ils étaient beaucoup plus rassurés d’avoir parmi eux une personne suffisamment forte dans le convoi.

 Duo Ma avait sorti de sa poche de poitrine une carte un peu vieille et jaunie et l’avait posée sur la table devant lui. A cet instant, il désignait un point rouge en souriant : 

« C’est notre destination, la Cité du Sceau Noir. Avec notre vitesse actuelle, nous devrions être en mesure d’y arriver demain après-midi. »

 Xiao Yan fixait intensément la carte jaunie. Son regard s’arrêta un instant sur l’emplacement de la Cité du Sceau Noir, avant de remonter lentement vers le haut pour finalement distinguer une étoile bleue.

 « Cette étoile devrait désigner l’Académie Jia Nan, n’est-ce pas ? » Demanda-t-il le regard neutre.

 « Ah, c’est bien l’Académie Jia Nan, renommée dans tout le Continent Dou Qi. Ma fille y est. Déclara Duo Ma en hocha la tête, le regard plein de fierté.

 Xiao Yan hocha doucement la tête. Il imprima la route dans son esprit et observa la zone de couleur noire qui entourait l’étoile bleue. Toute cette région était divisée en un certain nombre de zones de tailles différentes.

 « La Région Noire est partagée entre quelques grandes factions. Bien qu’ils se battent encore en ce moment même pour ces terres, la situation ne devrait pas beaucoup évoluer à court terme. » Quand Duo Ma vit le regard de Xiao Yan, il sourit et expliqua la situation.

 « La Cité du Sceau Noir, où nous allons actuellement, est contrôlée par les Huit Portes. C’est une vieille faction dans la Région Noire et sa force est très grande. On dit que celle de leur chef, Yuan Yi, peut être classée parmi les dix premiers sur la Liste Noire de la région. Ils organisent également La Grande Foire aux Enchères. » Duo Ma pointait un petit cercle autour de la Cité du Sceau Noir.

 « La Liste Noire ? » Le terme étranger fit naître de la confusion dans l’esprit de Xiao Yan.

 « Héhé, cette Liste Noire n’est pas très différente du classement des puissants dans certains pays. C’est juste que la compétition ici dépasse de loin le niveau des autres empires. En moins de deux ans, les trois dernières positions sur la liste ont déjà été renouvelées. Et on dit qu’il s’agit même de puissants Dou Wang. » Dit Duo Ma en secouant la tête.

 « Oh ? » Xiao Yan ne cacha pas sa stupeur. Il fallait savoir que les positions des dix plus puissants de l’Empire Jia Ma ne se renouvelaient généralement que tous les dix ans. La compétition dans cette partie du continent était très brutale.

 « Qui sont les meilleurs du classement ? Quelle est leur force ? » Demanda doucement Xiao Yan.

 Peu de gens connaissent vraiment les deux premiers. Il y a beaucoup de mystères à leur sujet. Par conséquent, je n’ai pas beaucoup d’informations. Le troisième est un puissant hors du commun. On dit que sa force est déjà au sommet de la catégorie Dou Huang. De plus, il est extrêmement compétent en affinage médicinal. On peut dire de lui qu’il est le meilleur de la région. Beaucoup le nomme L’Empereur de l’affinage Médicinal. »

 « L’Empereur de l’Affinage Médicinal ? » Xiao Yan sourit faiblement et demanda :

« Quel est son vrai nom ? »

 « Ah ! Laissez-moi réfléchir… Je pense qu’il s’appelle, Han Feng. » Duo Ma se frotta la tête avant de répondre en souriant.

 « Chi ! »

 A cet instant, le doigt de Xiao Yan qui était caché dans sa manche trembla intensément. Une flamme blanche et épaisse sortit de l’anneau noir sur son doigt, pour finalement percer un petit trou sur le plancher de la voiture en dessous de la table.

 Le changement soudain en provenance de l’anneau noir provoqua également une légère modification de l’expression de Xiao Yan. Heureusement, Duo Ma en face de lui ne put rien voir.

 « Maître, qu’est-ce qui vous arrive ? » Xiao Yan frotta doucement l’anneau en s’adressant à Yao Lao dans son esprit, mais ne reçut aucune réponse.

 Face au silence du vieux maitre, Xiao Yan n’insista pas, mais il s’efforça de retenir ce nom de ‘Han Feng’. Cette personne avait sans doute eu des interactions avec Yao Lao dans le passé.

 « Monsieur Yao Yan, vous allez bien ? » En voyant le changement d’expression du jeune homme, Duo Ma ne put se retenir de poser la question.

 Xiao Yan sourit. Il était sur le point de dire quelque chose quand il réalisa soudainement qu’il y avait de la perturbation à l’extérieur de la voiture :

« Tout le monde, attention ! Une Tempête Noire est sur le point de nous atteindre. Préparez-vous à arrêter les voitures ! Ne vous éloignez surtout pas.

 « Une Tempête Noire ? Nous sommes vraiment malchanceux d’en rencontrer à nouveau… » En entendant les exclamations venues de l’extérieur, l’expression de Duo Ma changea légèrement. Cependant, il ne paniqua pas. Il fit face à Xiao Yan et dit :

« Monsieur Yao Yan, descendons d’abord de la voiture. Cette Tempête Noire n’est pas considérée comme très importante cette fois-ci. Elle ne risque pas d’entraîner trop de complications.

 Xiao Yan hocha la tête, écarta le rideau de la voiture et bondit. Il leva la tête et découvrit que le ciel qui était encore clair il y avait quelques minutes, était désormais étrangement recouvert d’un brouillard noir. La vue était sérieusement entravée. C’est alors seulement qu’il réalisa pourquoi Duo Ma disait que si l’on rencontrait une Tempête Noire, les cartes s’avéraient inutiles.

 « Héhé, Monsieur Yao Yan, ne vous inquiétez pas. Je peux sentir que le vent n’est pas très fort. » Duo Ma se tenait à côté de Xiao Yan en souriant :

Même si ce genre de Tempête Noire reste un phénomène météorologique des Grandes Plaines particulièrement gênant, c’est bien mieux que de rencontrer une horde de bandits sans foi ni loi. Au moins, en faisant attention, on peut quand même préserver sa vie. Si, à l’inverse, on rencontre une de ces troupes armées de bandits qui compte des dizaines de milliers de personnes, on ne peut que se rendre et prier pour que notre mort soit rapide.

 Xiao Yan hocha légèrement la tête. Il était sur le point de dire quelque chose quand il découvrit que le ciel était devenu complètement noir. Peu de temps après, le vent se mit à hurler sauvagement. Immédiatement, certaines des personnes les plus faibles furent déstabilisées et leur corps commença à se balancer. Effrayés, beaucoup s’agrippèrent à ce qu’il y avait près d’eux.

 Le vent soufflait dans le ciel noir, tel un démon ouvrant la gueule pour avaler tout ce qu’il rencontrait.

 Le convoi avait rapidement été disposé en cercle, la tête ayant rejoint la queue. Tout le monde était réfugié au centre. Les armes étaient fermement insérées dans le sol, servant de poteaux auxquels les hommes s’agrippaient.

 Une obscurité dans laquelle on ne pouvait même plus distinguer ses doigts enveloppa toute la troupe. Personne dans ce vent hurlant ne pouvait plus sentir de présence à ses côtés.

 Xiao Yan s’agenouilla à terre et inséra violemment sa Lourde Règle Xuan dans le sol. Il se réfugia derrière le corps de l’arme et put entendre le crépitement du vent et de la poussière contre la règle. Son expression changea aussi légèrement. Il ne s’attendait pas à ce que la tempête soit aussi forte, Surtout qu’il ne s’agissait que d’une petite tempête d’après le marchand Duo Ma. S’ils devaient en rencontrer une plus importante, le vent emporterait directement tout le monde.

 L’obscurité et le vent sauvage persistèrent pendant un long moment. Pendant ce temps, Xiao Yan haussa soudainement les sourcils. Il tourna alors la tête vers une direction inconnue, où il semblait y avoir une étrange lueur rouge clignotante. De plus, il y avait un son vague et flou qui provenait du même endroit.

 Xiao Yan cligna des yeux en percevant une sensible diminution du vent. Il hésita un instant, avant de s’abaisser pour se diriger doucement vers la lueur rouge.

 Après quelques instants, la lueur apparut enfin clairement à ses yeux. Il fut quelque peu étonné de réaliser que cette lumière semblait avoir une forme humaine. Son apparence et sa manière de dériver était assez similaire à celles de Yao Lao.

 « Hein ? Cette silhouette est en fait un corps spirituel… d’un niveau Dou Ling… Huh ! Il semble qu’il y ait quelque chose d’autre qui se cache dans l’obscurité. Petit, ne bouge plus ! » Yao Lao sortit brusquement de son silence.

 Stupéfait, Xiao Yan plaqua son corps sur le sol et retint son souffle.

 « Qui êtes-vous tous exactement ? Pourquoi me poursuivez-vous ? Je n’ai aucun problème avec vous ! » Le corps spirituel de couleur rouge se balança en se déplaçant dans le vent sauvage. Face à l’obscurité de la tempête, son visage était légèrement déformé et il semblait effrayé.

 « Héhéhé… » Un rire qui donnait la chair de poule retentit soudain dans l’obscurité. Instantanément, une ombre jaillit de l’obscurité pour s’enrouler telle un serpent noir extrêmement agile autour du corps spirituel de couleur rouge.

 L’étrange énergie noire entra en contact avec le corps spirituel rouge et des vagues de fumée blanche commencèrent à s’échapper de ce dernier. Un cri aigu retentit, puis, indépendamment de la façon dont le corps spirituel luttait, s’aidant même d’une sorte de feu de couleur rouge, celui-ci ne parvint pas à se libérer. En fin de compte, il ne put que laisser son esprit s’affaiblir de plus en plus, avant de finir complètement enveloppé par une lueur émergeant de l’énergie noire.

 « Héhéhé, quelle que soit votre force, en tant que corps spirituel, vous êtes une cible de chasse pour notre Temple des Ames. » le rire sinistre retentit de nouveau avant de progressivement s’éloigner dans l’obscurité.

 Plaqué dans l’herbe, Xiao Yan avait presque complètement arrêté de respirer alors que la sueur froide avait trempé ses vêtements. Il ne s’attendait pas à rencontrer l’organisation mystérieuse qui poursuivait Yao Lao dans cette Tempête Noire. Le plus choquant était que la personne mystérieuse à qui appartenait ce rire sinistre n’avait même pas besoin de révéler son corps lorsqu’elle capturait le corps spirituel d’un Dou Ling… La victime avait été incapable de résister. Cette force n’était-elle pas trop terrifiante ?