A+ a- Mode Nuit

Vol.1 / Chapitre 433 : Bai Chen

Le duo du Pavillon des renseignements se leva et regarda par la fenêtre.

Mais que se passe-t-il ?

Depuis leur pièce de l’Exécutif, ils pouvaient apercevoir le vaste terrain qui entourait l’Autel Céleste. Une foule immense s’y était rassemblée et un jeune homme chevauchant une énorme Bête Hurlante du Firmament regardait avec froideur la cérémonie depuis les airs.

– « À en juger par son apparence, il n’a même pas 20 ans. Pourtant, son aura profonde trahit son niveau Zhizun dernier palier…Quand est-ce qu’un expert comme lui est apparu dans la Cité ? » Remarquèrent Liao Qingxun et le Directeur Dai Feng. Eux qui venaient de dire qu’aucun expert dans les 500 années ne pourrait surpasser le Prince Couronné Ding Mu!

– « Zhang Xuan…si je me souviens bien, il y a quelques jours, un dompteur portant ce nom a remporté la Compétition de Dressage. Mais son niveau ne devrait être que Zongshi dernier palier. Par quel tour de passe-passe est-il devenu Zhizun dernier palier ? »

Qingxun et Dai Feng étaient inquiets.


Dans la cabine installée sur la bête, des personnes se tenaient à la fenêtre. Il y avait un jeune homme en tunique blanche à l’aura éthérée.

Gu Mu s’approcha de lui. « Jeune Maître, la Cité royale de Xuanyuan est droit devant nous! » La Cité s’étendait sur des centaines de kilomètres et ses murs épais étaient reliés aux montagnes ondulantes. Elle ressemblait à un monstre assoupi.

– « Le tracé de cette Cité est certes intéressant. Et je remarque la présence d’une formation… » Dit le jeune Maître en ouvrant son éventail. Depuis le point d’observation élevé, il était évident que ce tracé semblait être aligné selon des théories de formation et qu’il y avait un léger amas d’énergie spirituelle dans toute la zone.

– « La famille royale de Xuanyuan est un Clan de Maîtres des Formations, et les générations d’empereurs qui s’y sont succédées furent rompues à cet art. Dans ce domaine, le Prince Couronné est un génie exceptionnel… » Expliqua Gu Mu.

– « Pui ! Un génie mon œil! » Une voix dédaigneuse s’exprima. Il s’agissait de Sun Qiang.

– « Vous n’êtes pas d’accord ? » Sachant qu’il y avait de fortes chances pour que le Maître du majordome ait six étoiles, Gu Mu ne se mit pas en colère.

– « Ce Ding Mu ayant offensé le jeune Maître, il ne vivra probablement pas longtemps. En termes de talent, qui pourrait égaler le jeune Maître, vous pouvez me le dire ? » Les lèvres de Sun Qiang faisaient un beau ‘U’. Il avait vu en personne les subordonnés de Ding Mu blesser Lu Chong! Le courroux de Zhang Xuan n’était pas quelque chose contre quoi le Royaume de Xuanyuan pouvait se défendre.

Un génie ? Arrêtez de faire honte à ce mot.

– « Est-ce que…cet Oncle-Professeur est si talentueux ? » Demanda Gu Mu.

– « Bien évidemment qu’il l’est ! Le jeune Maître n’a pas 20 ans, et il est déjà peintre trois étoiles, Maître Enseignant deux étoiles, dompteur deux étoiles…et en plus, il a été recruté par la Guilde de Médecine de l’Alliance. Pensez-vous que ce Ding Mu puisse rivaliser avec le jeune Maître ? » Sun resplendissait de fierté.

Le réticent jeune homme à la tunique blanche se tourna et demanda : – « Votre jeune Maître n’est-il pas du Royaume de Tianwu ? Comment a-t-il pu devenir un responsable de l’Alliance ? »

Comment une petite figure de Tianwu pourrait-elle avoir ce statut ?

– « Qui pensez-vous que soit le jeune Maître ? Il a résolu tous les problèmes du Mur des Dilemmes de la Guilde de Médecine en une seule fois. Parmi les questions, il y en avait qui scotchaient les médecins de la Guilde. Par conséquent, admiratifs de ses capacités, ils l’ont recruté… » Insista le majordome.

Le jeune homme pâlit. « Votre jeune Maître ne s’appelle pas Zhang Xuan ? Si je ne fais pas erreur, celui qui a résolu le Mur des Dilemmes n’était-il pas Liu Cheng ? »

– « Oh, Liu Cheng n’est qu’un alias que mon Maître a utilisé pour son examen deux étoiles! »

– « Zhang Xuan est Liu Cheng ? Votre jeune Maître ? » Le jeune homme et Conghai furent sous le choc.

– « Oui en effet! »

– « Puisqu’il est médecin, pourquoi est-il aussi impliqué avec des affaires de Maîtres Poisons ? Ces deux professions ne sont pas compatibles… » Demanda le jeune homme.

– « Le jeune Maître est talentueux. Qu’y-a-t-il de bizarre à ce qu’il exerce deux professions en même temps ? »

– « La responsabilité d’un médecin est de sauver le monde, et seuls ceux qui ont le cœur bon peuvent exercer cette profession, alors que les Maîtres Poisons concoctent des poisons à des fins malicieuses. Ces deux métiers se contredisent mutuellement. Votre jeune Maître a-t-il un trouble dissociatif ? » Le jeune homme avait du mal à accepter l’idée.

– « Il n’y a rien d’étrange à cela! Mon Maître est à son habitude gentil, et il se dispute rarement avec les autres. Même s’il est capable d’utiliser du poison, à la différence d’autres Maîtres Poison, il ne tue pas tous ceux avec qui il se dispute. Au contraire, il tend à résoudre les problèmes par le raisonnement et la morale… »

Une voix assourdissante retentit de la Cité. « Ding Mu, moi, Zhang Xuan, je vous demande de sortir affronter la mort! »

– « Zhang Xuan ? » Tout le monde dans la cabine regarda Sun Qiang.

Je croyais qu’il était gentil et rarement en colère.

– « Qu’a-t-il l’intention de faire ? » Wei Yuging fut stupéfait. Il n’était parti que quelques jours. Alors pourquoi le dompteur Zhang faisait un chahut au palais royal et menaçait de tuer le Prince ?

– « Grand-Maître Wei, allons voir! »

– « Oui! » Devant l’urgence de la situation, Yuging prit sa monture et fila en direction de la voix.


Se tenant tout au centre de l’Autel Céleste, Ding Mu accomplissait les derniers rituels qui l’amenaient à devenir officiellement Empereur…lorsqu’il entendit ces mots. Et il fut aussitôt contrarié.

Il avait déjà imaginé les différentes formes qu’aurait pu prendre la vengeance de Zhang Xuan. L’assassinat, le duel à mort, l’empoisonnement…Mais pas qu’il agisse publiquement devant d’innombrables civils, Maîtres Enseignants, nobles et officiels…

Zhang Xuan était-il fou ? Il s’agissait du Royaume de Xuanyuan, son propre terrain! En plus des troupes armées, il y avait beaucoup de formations disséminées… Pour oser s’aventurer en ces lieux sans éprouver de peur, ce Zhang Xuan n’était pas sérieux. Était-ce là un comportement de Maître Enseignant deux étoiles de génie ?

– « C’est le Maître Enseignant qui souhaite vous tuer ? » Le Directeur du Pavillon des Maîtres Enseignants, Luo Qianhong, approcha. Depuis les quelques jours qu’il demeurait au Pavillon, Ding Mu avait expliqué la situation.

– « Oui! C’est un malentendu. J’espère que Frère Luo pourra gérer la situation pour moi! »

– « Ce n’est qu’un deux étoiles. Il n’osera pas me reprendre! » Luo gesticula ses mains. Pour un trois étoiles comme lui, Zhang Xuan ne l’impressionnait guère.

– « Je vous en remercie d’avance… » Le Prince poussa un gros soupir.

– « Bai Chen, sortez avertir sévèrement ce jeune homme. Ne lui permettez pas de retarder la cérémonie d’inauguration de son Altesse. S’il ne comprend pas rapidement que c’est dans son intérêt, je vous autorise l’usage de la force! » Luo Qianhong donna des instructions à ses subordonnés.

– « Entendu! » Un Maître Enseignant à la tunique longue sortit de la foule. Il semblait avoir dans la quarantaine. Il portait un emblème trois étoiles et avait le niveau Zhizun dernier palier.

Il se tourna vers Zhang Xuan et déclara : « Aujourd’hui se déroule la cérémonie d’inauguration de Prince Couronné, alors je vous demande de ne causer aucun problème et de repartir immédiatement. Ainsi, nous n’irons pas plus loin dans cette affaire. Sinon, prenez garde! »

– « Je partirai après avoir tué Ding Mu! » Zhang Xuan descendit du dos de sa bête. Avec son niveau Zhizun et son corps physique puissant, une altitude d’une dizaine de mètres ne signifiait pas grand-chose pour lui.

Hu!

Il atterrit sur les marches de l’Autel et le sol se fissura. Puis, sans hésiter, il gravit les marches.

– « Je suis le Maître Enseignant trois étoiles Bai Chen. En tant que Maître Enseignant, vous devriez connaître les règles. Un Maître Enseignant de rang inférieur doit répondre aux commandements de son supérieur. Vous n’allez pas me contredire, n’est-ce pas ? » Bai Chen bloqua son passage.

– « Dégagez! » Dit froidement Zhang Xuan.

– « Vous…Vous cherchez la mort ? » Le visage de Bai Chen devint livide…