fbpx
A+ a- Mode Nuit

Vol.1 / Chapitre 375 : La Souris Chercheuse

Au Palais Royal…

Voyant sa fille déprimée, Mo Tianxue l’interrogea : « Qu’est-ce qui t’arrive ? Le Directeur de la Guilde Liu a décliné ton invitation ? »

– « Il est venu… mais il souhaite être seul dans la bibliothèque. Il ne veut pas que je reste avec lui! »

– « Oublie cela! Ce genre de chose dépend du destin et il ne faut pas le forcer! » Son père libéra un soupir… Il fondait trop d’espoir en sa fille qui était une perfection, mais encore loin derrière Liu Cheng et Zhang Xuan.

– « Père, est-ce le Clan Lin qui a attenté à la vie de la bête gardienne ? » Laissant passer ses pensées, elle retrouva sa clarté d’esprit.

– « Sept eunuques ont été impliqués dans cette affaire. Mais ils se sont tous suicidés! Je sais qu’il nous est impossible de découvrir plus que ce que nous savons déjà. De plus, nos ennemis restent cachés dans l’ombre alors que nous sommes exposés. Ça leur donne un avantage. Même si nous découvrions quelque chose, ça voudrait dire qu’ils l’auraient souhaité. Donc…j’ai envoyé des hommes enquêter sur une première piste au vu et au su de tous, et d’autres secrètement sur une autre piste! »

– « Une autre piste ? »

– « Oui. Je les ai envoyés…pister l’origine du poison! » Les yeux du père brillaient. « Le poison doit être de rang 2 ou 3 pour avoir réussi à affaiblir un Lion à Queue Dorée mi-Zongshi aussi durement ! » Le niveau un pouvait tuer des pratiquants dépassant le niveau Zongshi, le niveau deux était efficace sur les Zongshi et les mi-Zongshi. « Seule la Salle aux Poisons peut produire un tel poison. D’après mon enquête, le Clan Lin semble faire des transactions avec la Cité du Lotus Rouge. En fait, le Grand Roi des Herbes le plus puissant est arrivé à la Capitale il y a quelques jours! » L’Empereur remuait des manches énergiquement. « C’est une drôle de coïncidence! Alors, j’y ai envoyé mes hommes, et il s’avère que le Clan Lin est impliqué dans cette affaire! »

– « Donc, que devons-nous faire ? » Le teint de la Princesse devint blafard.  Après la bête gardienne, la famille royale pouvait être la prochaine sur la liste.

– « Bien que le Lion à Queue Dorée soit Zhizun, le Clan Lin a le soutien du Royaume Xuanyuan. Alors nous sommes coincés. »

Tant que nous prétendons être ignorants sur la question, avec l’aide du Pavillon des Maîtres Enseignants, le Clan ne marchera pas sur nos plates-bandes.

Néanmoins, s’ils devaient se tourner contre ce même Clan, le Royaume de Xuanyuan n’aurait qu’à envoyer un expert Zhizun un peu plus fort que la bête gardienne pour terrasser la famille royale!

– « Oui! C’est comme pour le Clan Qu…Il semble que nous soyons encore pieds et poings liés! » Comprenant les inquiétudes de son père, Mo Yu compatissait.

– « Le Clan Qu avait beau ne pas être prestigieux, il était très bien établi dans la Cité. Pourtant, ses 137 membres ont tous été assassinés du jour au lendemain par le Clan Lin…Encore maintenant, j’ai du mal à oublier ce drame… » Il serrait ses poings. Le Chef du Clan Lin avait jadis forcé la famille royale à se taire sur ce sujet!

En dépit d’être l’Empereur, il n’avait pas pu protéger son peuple. Et telle une épine, cette histoire était restée insérée dans son cœur.

– « Ce n’est pas ta faute père, le Clan Lin avait la protection du Royaume de Xuanyuan, stipulant qu’il recevait ses ordres du Prince couronné lui-même. En tant que Royaume de rang un, nous ne pouvions pas désobéir! » Mo Yu le consola.

– « Je sais…Finalement, un humain ne peut agir contre les circonstances! C’est pourquoi j’espérais que tu puisses nous rallier le Directeur de la Guilde Liu ou le Maître Enseignant Zhang. Si l’un d’entre eux devenait le Prince consort, ils ne pourraient plus rien faire contre nous! »

Tout à coup…un eunuque paniqué se précipita dans la pièce.

– « Qu’y a-t-il ? » Demanda l’Empereur.

– « Votre Majesté, le Troisième Maître du Clan Lin est ici avec un groupe important d’hommes, il dit que la famille royale leur doit une explication… » L’eunuque tremblait.

– « Nous leur devons une explication ? Qu’est-ce que cela signifie ? »

Nous ne nous sommes pas encore occupés de l’empoisonnement de la bête et le Clan Lin vient déjà frapper à notre porte ?

Ont-ils décidé d’arrêter leur mauvais plan ?

– « Allons voir! » L’Empereur et la Princesse sortirent…pour se rendre aux portes du palais où les attendaient le groupe d’individus, plus arrogants que jamais.

– « Empereur Mo Tianxue, je vous avise de vite nous remettre l’homme, et nous en resterons là. Sinon, attendez-vous à une réaction des plus virulente de notre part! » Dit un Maître d’un air menaçant.

– « Vous remettre l’homme ? Que voulez-vous dire ? »

– « Arrêtez votre numéro, vous avez envoyé vos hommes assassiner le jeune Maître Lin Lang. A l’heure actuelle, il est sévèrement blessé et se trouve dans le coma. Vous osez ne rien admettre ? »

– « Une tentative d’assassinat contre le jeune Maître Lin Lang ? Y aurait-il un malentendu ? » Mo Tuanxue était très agacé.

– « Comment ? Le coupable s’est enfui en direction du Palais Royal, et il est actuellement entre vos murs. Mais vous dites qu’il s’agit d’un malentendu ? »

L’Empereur fut interrompu par un homme à la tunique grise qui lui murmura quelque chose à l’oreille. Il s’agissait d’un membre de l’Escouade de l’Ombre. Avec tout le raffut au Pavillon d’Emeraude, cette dernière avait été très vite au courant.

Mo Tianxue comprit alors la situation, mais il n’y était pour rien! Le Clan avait-il l’intention de saisir cette occasion pour s’en prendre à lui ?

– « Vénérable Maître Lin Hui, je peux vous certifier que la famille royale n’a rien à voir avec cette tentative d’assassinat… »

– « Ah oui ? Je peux l’admettre, mais vous allez demander à vos gardes de nous laisser fouiller le palais alors. Nous connaîtrons la vérité une fois le coupable retrouvé! » Le corps tout entier de l’Empereur se contracta.

– « Vous dites que le coupable se trouve dans le palais, mais avez-vous des preuves de cela ? » Demanda Mo Yu.

– « Mes respects au Maître Enseignant Mo! Bien sûr que nous avons des éléments à charge ! » Répondit Lin Hui, demandant à un homme derrière lui de s’approcher.

L’homme avait une cage dans les mains, dans laquelle Il y avait une souris blanche levant son museau pour renifler son environnement.

– « C’est…une souris chercheuse ? » Mo Tianxue sursauta. Cette souris était une bête sauvage avec un flair extraordinaire. D’un simple reniflement, elle pouvait retrouver la trace de quelque chose ou de quelqu’un à des milliers de kilomètres. Un animal encore plus rare que les pierres spirituelles.

– « C’est exact. Il semble que l’Empereur connaisse cet animal. Ce n’est pas moi qui avance que l’assassin se trouve ici, c’est elle. Pourquoi ? Est-ce que Sa Majesté doute de son jugement ? »

– « C’est… » L’empereur devint silencieux.

– « Tout ce que nous voulons c’est attraper l’homme qui a blessé le jeune Maître, nous ne mettrons rien sens dessus dessous. Si Votre Majesté insiste pour nous arrêter, nous prendrons cela comme un signe de complicité… » Si la bête gardienne avait été tuée, le Clan Lin n’aurait pas hésité à contraindre la famille royale…

– « Bien. Notre famille royale n’a rien à voir dans tout ça, mais si la souris chercheuse trouve le coupable, nous admettrons les faits! » Après une courte hésitation, Mo Tianxue accepta.

– « Étant donné que Sa Majesté est d’accord, nous nous passerons des formalités! » Lin leva sa main, et son subordonné ouvrit immédiatement la cage. Levant son nez miraculeux, l’animal fila droit devant lui.

– « Suivez-la! » Un groupe d’homme suivit la souris…