A+ a- Mode Nuit

Vol.1 / Chapitre 322 : Les Contre-Mesures de Mu Xueqing

Mu Xueqing était une élève talentueuse de l’Académie de Tianwu. Malgré ses 18 ans, elle avait déjà atteint le niveau Pixue et ouvert plus d’une douzaine d’acupoints. Avec sa célébrité et son avenir brillant, elle aurait dû être heureuse. Néanmoins, elle n’avait pas le moral…et la raison en était simple, son professeur avait quitté l’académie!

Depuis qu’il était parti, elle paressait.

S’étirant le dos, elle laissa apparaître une belle courbe qui rendrait fou plus d’un homme!

– « Mu! » À cet instant, un jeune homme approcha.

– « Meng Tao, quelles nouvelles as-tu apprises ? Est-ce fiable ? » Mu Xueqing se tourna immédiatement pour le regarder avec un air sérieux.

– « J’ai creusé la question, et…ce Maître Enseignant Zhang Xuan est vraiment un personnage incroyable! En fait, selon ce que je viens de découvrir, il semble être encore plus impressionnant que ce que vous aviez dit! Toutefois, j’ai su qu’il devait quitter la Capitale pendant un moment avant de poursuivre la deuxième moitié de son examen deux étoiles! » Les yeux du jeune homme brillaient d’admiration.

– « Dis-m’en plus! » Mu Xueqing rougit. La nuit passée, quand elle avait appris que les records de Mo Hongyi avaient été battu, elle avait également entendu parler du Maître Enseignant Zhang Xuan. Sachant son jeune âge et les exploits qu’il avait accomplis, elle n’arrivait toujours pas à y croire.

Après s’être fait confirmer ces informations plusieurs fois, elle décida que le Maître Enseignant Zhang serait son idole numéro un! Donc, à la suite de son arrivée à l’académie le matin même, elle demanda aux autres élèves de s’enquérir de nouvelles fraîches.

– « J’ai appris que lorsque le Maître Enseignant Zhang a rejoint la Capitale, il s’est rendu à la Guilde des Peintres pour y passer l’examen. C’est là-bas qu’il a été provoqué par Ji Mo du clan Ji et qu’un défi a été organisé. Zhang Xuan a utilisé une bête sauvage pour créer une toile de niveau cinq et il a acquis le niveau trois étoiles en peinture… » Au début Meng Tao ne croyait pas que quelqu’un puisse être plus impressionnant que Mo Hongyi. Après tout, sa réputation était déjà si bien établie!

– « Il s’est servi d’une bête sauvage ? » Elle serra ses poings. Elle-même étant un génie, elle avait de l’admiration pour ceux du même acabit. Même si le nom de Zhang Xuan n’était connu que depuis la veille, la quantité d’exploits qu’il avait accomplis était incroyable.

– « Dis…maintenant que notre professeur est parti, si l’académie pouvait nous donner le Maître Enseignant Zhang comme remplaçant, ce serait merveilleux… »

– « L’emmener ici ? Mu, le Maître Enseignant Zhang est une figure qui va devenir Maître Enseignant deux étoiles, comment l’académie pourrait se permettre de l’employer… » Meng Tao trouvait cette idée folle.

– « Je le sais, mais j’attends tellement de cela. Je souhaite vraiment écouter sa conférence. Étant donné son talent, ses cours doivent être profonds et pointus. Peut-être pourrais-je progresser grâce à l’un d’entre eux! » Mu avait le visage rêveur.

– « Bien, l’académie ne recrute-elle pas de professeurs aujourd’hui ? A-t-on les résultats ? »

– « Il n’y a pas plus de nouvelles pour le moment, mais d’après les informations que j’ai récoltées, il n’y a qu’une poignée de professeurs vedettes qui postulent. La plupart ne sont que de simples professeurs. Je doute que ceux-ci pourraient nous enseigner grand chose… » Meng Tao hocha la tête, il n’attendait pas beaucoup des nouveaux professeurs.

– « C’est vrai… » Acquiesça-t-elle. Si ces professeurs étaient bons, ils ne seraient pas passés par une sélection publique.

– « Mauvaises nouvelles, mauvaises nouvelles… » Alors que le duo était en pleine discussion, il entendit une voix anxieuse. Puis, une jeune femme se précipita, le visage rougi.

– « Calme-toi, ne panique pas. Qu’est-ce qui se passe ? Ne t’ai-je pas demandé de rester devant la Salle des Vénérables Maîtres pour apprendre quels professeurs seraient acceptés ? Pourquoi es-tu déjà là ? Attends, les résultats sont-ils sortis ? »

– « Oui! » La jeune femme haletait.

– « Si vite ? » Il y avait plus d’une centaine de professeurs qui participaient à la sélection.

– « J’ai vu le Principal donner les jetons d’identité de notre classe à un jeune professeur… » Après avoir repris son souffle, la jeune femme raconta la situation.

– « Un jeune professeur ? »

– « Oui. Ce professeur semble avoir une vingtaine d’année. Comme je me trouvais assez éloignée, je n’ai rien entendu. Toutefois, j’ai vu… »

– « Tu nous angoisse, qu’est-ce que tu as vu ? »

– « J’ai vu…le professeur battre un élève de première année au point que ce dernier ait vomi du sang… »

– « Ah oui ? » Mu Xueging et Meng Tao se regardèrent, terrifiés.

Un professeur battant un étudiant ?

Jamais une telle violence ne s’est produite à l’académie.

– « C’est vrai! je l’ai vu de mes propres yeux…voici ce que j’ai enregistré en douce, regarde! » D’un mouvement de son poignet, elle sortit un cristal enregistreur.

Peng!

Même si la scène était prise de loin, ils pouvaient voir les choses assez clairement.

– « Tu dis que…le Principal a donné nos jetons d’identité à ce gars ? » Mu devint blême.

Que se passe-t-il ? Pourquoi l’académie a embauché une personne si agressive ?

– « Oui, j’en ai été témoin! De plus…après avoir pris les jetons, il s’est mis en route immédiatement pour notre classe. Il devrait bientôt arriver! »

– « Bientôt arriver ? L’académie n’interdit-elle pas de porter la main sur les étudiants ? Pourquoi emploierait-elle ce genre d’enseignant ? » Demanda Mu.

– « Je…Je ne sais pas! »

– « Mu, se pourrait-il que, l’académie sachant notre classe incontrôlable, nous ait trouvé un tel professeur pour nous donner une leçon et nous soumettre ? » Meng Tao se grattait la tête.

– « Nous battre pour nous soumettre ? Pfff, voyons s’il en a la capacité! » Mu prit un visage grave.

– « Meng Tao, demande à tout le monde d’arrêter de pratiquer et fais-les venir ici! »

– « D’accord! »

Très vite, une douzaine d’étudiants se rassemblèrent autour de la meneuse :

– « Mu! »

– « Oui! Je crois que Meng Tao vous a parlé de la situation. L’académie a embauché un vilain gars qui s’en prend physiquement aux élèves. Qu’en pensez-vous ? » Mu Xueging regarda son petit comité.

– « S’il devient notre professeur, nos vies seront un enfer! Je m’y oppose! »

– « Néanmoins, que pouvons-nous faire ? L’académie nous l’a assigné, et nos jetons d’identité sont déjà en sa possession. A moins que nous allions au Bureau Administratif pour demander un changement de professeur, je ne vois pas ce que nous pouvons faire! »

– « Puisque c’est ainsi, pensons à un moyen de le chasser et d’obtenir un meilleur professeur! »

– « Même si nous ne pouvons pas avoir de génie comme le Maître Enseignant Zhang, il nous faut au moins avoir un professeur vedette. Si nous allons sous la tutelle d’un type aussi violent que lui, notre avenir est foutu! »

– « Très bien, inutile d’en parler davantage. Puisqu’il a nos jetons, nous sommes déjà ses étudiants. Trouvons un moyen de le virer! » Elle leva sa main pour calmer tout le monde.

– « Le virer ? Comment comptes-tu t’y prendre ? »

– « Par exemple…On refuse de suivre toutes ses instructions! En tant que professeur, devant son impuissance, il renoncera de son plein gré. »

– « Ça pourrait marcher avec les autres, mais il est agressif. Si nous devions désobéir et qu’il s’en prenne à nous physiquement, qui oserait lui tenir tête ? » L’étudiant le plus fort, Mu Xueging, n’était qu’au royaume Pixue. Il était impossible pour eux de faire face à un pratiquant Tongxuan.

– « S’il porte la main sur nous, enregistrons la scène et montrons le film à la Guilde des Enseignants. Je ne pense pas qu’elle restera sans rien faire! »

– « C’est une bonne idée, mais étant donné que ce professeur a osé frapper un élève devant le Principal et les Vénérables Maîtres, il doit avoir des relations. Ou peut-être qu’il est soutenu par l’académie. Si nous devions rater notre coup, la situation serait pire pour nous! »

– « Oui. S’il apprenait que nous fomentons contre lui, ne nous oppresserait-il pas davantage ? »

– « Que devrions-nous faire ? Mu, as-tu des idées ? » Tout le monde lui obéissait.

– « Oui, j’ai une idée! » Ses yeux s’éclairèrent. « Nous sommes tous des étudiants, si nous essayons de le tourmenter, nous serons punis par l’académie. Ou encore pire, si la nouvelle se répandait, notre réputation serait bonne à mettre au caniveau! »

– « Alors, qu’allons-nous faire ? » Demanda Meng Tao.

– « Étant donné que nous ne pouvons rien faire à notre professeur, alors…nous pouvons toujours faire du zèle et le harceler de questions, non ? » Un sourire machiavélique se dessina sur le visage de Mu Xueging. « Nous sommes quelques-uns dans la classe à aimer la peinture, l’art du thé, les formations, le forgeage d’équipement, le forgeage des pilules…nous pouvons poser des questions sur ces sujets ! S’il est incapable d’y répondre, voyons s’il a encore le courage de rester! »

– « C’est une bonne idée! »

– « De cette façon, nous ne l’offenserons pas, mais nous le mettrons dans un tel embarra qu’il partira de lui-même! »

– « C’est un bon plan… » Tout le monde jubilait.

– « Attends…Il est sensé nous guider dans notre pratique. Si nous lui posons ces questions, et qu’il dit simplement qu’il n’est pas féru de ces métiers. Alors, notre plan échouera! » S’interrogeait une étudiante.

– « J’ai aussi déjà pensé à cela. Nous pouvons juste exercer un peu de pression! » Mu pensait même aux contre-mesures.

– « Exercer une pression sur lui ? »

– « Oui! Ensuite, quand ce professeur arrivera, je dirai que j’ai rencontré le Maître Enseignant Zhang Xuan, et que ce dernier avait exprimé son intention de m’accepter comme élève! » Mu Xueging souriait.

– « Si c’est ainsi, avec le Maître Enseignant Zhang comme appui, ce professeur sera certainement intimidé. Il hésitera à aller plus loin et il sera trop gêné pour admettre de ne rien savoir du tout…Mais par contre, si le Maître Enseignant Zhang apprenait que nous avons utilisé son nom, n’aurions-nous pas des problèmes ? » Demanda un étudiant.

– « Comment est-ce possible ? Le Maître Enseignant Zhang est un génie remarquable, de plus il est Maître Enseignant deux étoiles. Nous n’aurons probablement aucune chance de le rencontrer de toute notre vie! Et lui-même ne le saura probablement jamais! » Mu Xueging faisait voleter ses cheveux.

– « Entendu, faisons-le comme ça alors… » Les étudiants se mirent d’accord.

– « Oui, quand le professeur arrivera, n’affichez pas votre hostilité. Il faut être respectueux afin qu’il ne puisse se douter de rien! » Commanda Mu.

– « Très bien ! »

– « Est-ce ma classe ? » Zhang Xuan se trouvait devant la salle de classe, en train de se demander s’il ne s’était pas trompé…