A+ a- Mode Nuit

Chapitre 957 : Le défi de Lune Mystérieuse

Resté seul avec Margaret et Rossignol, Tonnerre abandonna son sourire de circonstance :

– « Je vous remercie », dit-il. « Maintenant que je l’ai vue, je sais que j’ai pris la bonne décision. Je peux donc vous la laisser sans crainte. »  

– « Elle a grandi… », fit remarquer Margaret. « Rien qu’à la façon qu’elle a d’imiter le ton des adultes, on a envie de serrer cette pauvre petite chose dans ses bras. »

« Et c’est exactement ce que vous pensez », se dit Roland.

– « Mais Foudre n’a jamais renoncé à ses projets. Certes, elle vit ici, mais elle a créé son propre groupe d’exploratrices, même si, pour le moment, il ne comprend que trois membres. À moins que vous ne l’enfermiez, elle finira un jour par vous rattraper. »  

– « Cela voudra alors dire que c’était son destin », répondit Tonnerre avec un sourire forcé. « Mais d’ici là, je voudrais qu’elle mène une vie heureuse et paisible. »  

Cela dit, la Bataille de la Divine Volonté approchait et même en restant loin de l’océan, Foudre ne serait pas nécessairement en sécurité. Une fois que la Cité Sans Hiver, qui constituait le premier bastion, serait tombée, le genre humain entier serait condamné. Sachant que la guerre était pour Foudre la plus grande aventure qu’elle n’ait jamais vécue et qu’elle ne manquerait pas une occasion de s’y impliquer, Roland s’était bien gardé de lui parler de cette crise majeure qu’allait traverser l’humanité. S’il ne pouvait pas la persuader de rester en retrait, au moins ne voulait-il pas l’encombrer d’une prémonition aussi inutile que celle d’un désastre imminent.

– « Rassurez-vous, je prendrai bien soin d’elle », dit doucement le Roi en tapotant l’épaule de Tonnerre.  

– « Alors, que vous a-t-il dit ? » Demanda Loélia en reposant Maggie, qui s’était perché sur son bras. « Avez-vous appris quelque chose au sujet de votre père ? »  

– « Comme je m’y attendais, nul ne sait où il se trouve », répondit la jeune fille. « Mais ne vous inquiétez pas, je préfère le retrouver moi-même avec mon équipe. Ce sera plus intéressant! »

– « Entièrement d’accord, Goo! » Renchérit Maggie en battant des ailes.

– « À propos, Lune Mystérieuse est-elle arrivée ? »  

– « Toujours pas. »

– « Bon sang! » S’exclama Foudre avec un rictus. « Aurait-elle l’intention de nous faire faux bond ? Elle nous a pourtant assurées de sa présence. »

– « Au fait… quel est le défi qu’elle nous a lancé ? » S’enquit Loélia, intriguée.

– « Je n’en ai aucune idée, Goo! »

– « Pardon ?! »

– « Notre Groupe d’Exploration est prêt à relever n’importe quel défi », déclara Foudre d’un air triomphant.  

– « Tout à fait, Goo! » Renchérit Maggie en tendant le cou.

La Princesse du clan du Feu Ravageur se frappa la tête, ne sachant que répondre. Elle commençait à se demander à quel genre de groupe elle avait accepté de se joindre.

– « Veuillez excuser mon retard », dit soudain une voix derrière elles.

Loélia se retourna et aperçut Lune Mystérieuse et Lily qui arrivaient au pas de course, suivies d’Assia et de Sharon.  

– « Je pensais que vous ne viendriez pas », répondit Foudre, les bras croisés.  

– « Et pourquoi pas ?! » S’écria Lune Mystérieuse. « J’étais occupée à faire quelques recherches. C’est indispensable si nous voulons que le concours se déroule sans heurts. »

Foudre haussa les épaules :

– « Très bien. À présent, pouvez-vous nous dire en quoi consistera cette compétition ? »

– « Bien sûr, mais avant cela, je vous annonce que le Groupe de Détectives de la Cité Sans Hiver a été créé. Voici les membres que je viens juste de recruter », dit la sorcière en poussant devant elle les trois autres jeunes filles.  

– « Pardon ?! »

– « Un groupe de…détectives ? »

– « De quoi s’agit-il, Goo ? »

– « Mais…je n’en fais pas partie! »

Cette annonce suscita différentes réactions. Loélia et Maggie, qui n’avaient aucune idée de ce dont il s’agissait, en restèrent bouche bée, Assia et Sharon étaient confuses, quant à Lily, elle semblait franchement contrariée.

« Cela vient de Sa Majesté en personne! » S’empressa de répondre Lune Mystérieuse. « D’après Wendy, le Roi sait que nous sommes allées à l’académie pour enquêter sur l’incendie criminel. Par la suite, il m’a appris ce mot qui désigne celui ou celle qui lève le voile sur l’inconnu et recherche la vérité. Il m’a même attribué un titre spécial. »  

– « Vraiment ? » Demanda Foudre, sceptique.

– « Il me semble qu’il a parlé de… tambour de machine à laver! » Lune Mystérieuse se gratta la tête : « Demandez à Wendy, mais je pense qu’elle ne connait pas la signification exacte de ces termes. »  

– « Rechercher la vérité au sujet d’un crime ? » Murmura gravement Sharon. « Si cela peut contribuer à la sécurité de la Cité Sans Hiver, je suis d’accord pour en faire partie. »

– « Voyez-vous un inconvénient à ce que je devienne membre moi aussi ? » S’enquit Assia. « Mlle Rossignol dit que je fais déjà partie du Bureau de la Sécurité. »

– « Ce serait formidable », répondit Lune Mystérieuse en levant le pouce. « Foudre ne doit-elle pas, de temps à autres, effectuer de la surveillance pour la Première Armée ?  À partir du moment où nous donnons priorité aux ordres de Sa Majesté, il ne devrait pas y avoir de problème. »

– « Désolée, mais ne comptez pas sur moi », dit Lily en levant les yeux au ciel. « J’ai des tonnes d’échantillons à répertorier au laboratoire et je dois encore doubler ma plantation de champignons. Je n’ai vraiment pas le temps de jouer avec vous. Traitez-moi de lâcheuse si vous voulez, cela ne changera rien! »

– « Lâcheuse! »

– « Vous… »

– « Autant pour moi, désolée. Mais laissez-moi finir », insista Lune Mystérieuse. « Je suis très sérieuse cette fois. Vous savez toutes que Sa Majesté reçoit des invités en provenance des Fjords, n’est-ce pas ? »  

– « C’est assez évident », lança Lily avec impatience. « À qui pensez-vous que ce banquet est destiné ? »

– « Ce que je veux dire, c’est qu’il y a une sorcière parmi eux », reprit Lune Mystérieuse.  « J’étais en train d’inspecter l’éclairage du port lorsqu’ils sont arrivés… »

– « Dites plutôt que vous vous promeniez dans le secteur. Personne n’allume les lumières durant la journée. »

« …et c’est là que je l’ai remarquée », poursuivit Lune Mystérieuse, ignorant le défaut évident que Lily venait de signaler dans son récit. « J’ai entendu dire que les habitants des Fjord, y compris la sorcière, allaient rester plusieurs mois à la Cité Sans Hiver. Ce sera donc elle le sujet de notre concours. »  

– « Vraiment ? » S’exclama Foudre, intriguée. « Dites m’en plus. »

– « La première équipe qui parvient à la convaincre de rejoindre son groupe remporte la partie! » Déclara la sorcière. « Le Groupe de Détectives, parce qu’il compte quatre membres, est à ce jour la plus grande organisation de l’Association des Sorcières. Cependant, comme le Groupe d’Exploration a été fondé avant, je dirais que pour le moment, nous sommes à égalité.  Le vainqueur de cette compétition décidera donc quelle équipe est la plus forte! »

Loélia faillit se mordre la langue tant elle avait peine à réprimer son rire. Gagner la participation d’une sorcière étrangère ? Même si ce concours n’était pas aussi sérieux que le Duel Sacré, elle était à la fois amusée et étonnée qu’elles prennent cette compétition avec autant de légèreté.

Mais à sa grande surprise, Foudre et Maggie semblaient particulièrement sérieuses, surtout le pigeon qui, la queue relevée, semblait en état d’alerte.  

La Princesse en aurait pleuré. Elle se demanda s’il n’y avait pas un moyen pour elle de se retirer de la compétition.

– « Bien que je sois convaincue que ce n’est pas le nombre de membres qui fait la force d’une équipe, je relève le défi! » Dit Foudre en se tapotant la poitrine.

– « Goo, goo! »

– « Ne croyez pas que la tâche soit si facile », dit Lune Mystérieuse en montrant un doigt. « Premièrement, cette sorcière, dont le nom est Joanna, peut à peine parler, aussi lui est-il très difficile de communiquer. Deuxièmement, cette pauvre fille est si craintive qu’elle perçoit comme un danger toute invitation de la part d’étrangers, comme nous à l’époque où nous étions recherchées par l’Église. C’est donc un projet de longue haleine. Et pour ce qui est des règles du jeu, comme je vous l’ai dit, la première équipe qui réussira à la convaincre gagnera la partie. Cela vous convient-il ? »  

– « Aucun problème », acquiesça Foudre.

– « Attendez… j’ai une question », intervint Loélia dans une ultime tentative pour se retirer du concours. « Si ce que vous dites est vrai, elle ne restera ici que quelques mois. Aussi, quelle différence cela fait-il pour elle de rejoindre le Groupe de Détectives ou le Groupe d’Exploration ? Cette discussion me semble bien inutile. »  

– « Je ne suis pas de cet avis », réfuta Lune Mystérieuse d’un air sérieux. « Si nous pouvons l’aider à sortir de l’ombre et à s’ouvrir à nous, le jeu en vaut la chandelle. Pour une personne ordinaire, cela ne signifie peut-être rien mais en agissant de la même manière que Sa Majesté l’a fait avec nous, nous mettrons un peu de soleil dans sa vie. »

Le cœur de Loélia fit un bond. Elle venait de réaliser que ces filles n’étaient sans doute pas aussi juvéniles qu’elle l’aurait cru.

– « Une minute! Comment savez-vous tout cela ? » Demanda Lily en fronçant les sourcils.

– « Eh bien… »

Lune Mystérieuse ne savait que répondre.

– « Auriez-vous… » Elle lui jeta un regard suspicieux ainsi qu’Assia et poussa une exclamation de surprise : « Vous n’avez tout de même pas demandé à Assia d’utiliser sa capacité pour espionner Sa Majesté! »

– « Bien sûr que non! » S’empressa de répondre Lune Mystérieuse. « Nous sommes simplement revenues au moment où ils sont arrivés sur le quai. Cela n’a rien de confidentiel puisque le Roi a prononcé un discours public! » Elle jeta un coup d’œil embarrassé à Foudre : « Je vous le jure sur la puissance électromagnétique! »

– « Cette fois, vous avez dépassé les bornes! Je vais immédiatement en avertir Wendy! »

– « Trai… Je promets de ne plus jamais le refaire! »  

– « Je ne vous crois pas! »

– « Je suis sérieuse! »

– « Vous passez votre temps à me mentir! »

– « Eh bien, si jamais je vous mens encore une fois, je serai privée de Boissons du Chaos. Hé! Ne partez pas! »

Alors que le Groupe de Détectives était en proie à un conflit interne, Maggie sauta sur l’occasion pour s’enfuir à l’autre bout de la salle.

Seules Foudre et Loélia l’avaient vue partir. La Princesse vit le pigeon traverser la pièce, piquer vers la table ronde, prendre un morceau de viande grillée et se poser sur l’épaule de Joanna.  

D’abord surprise, la jeune femme se sentit attirée vers cet oiseau et accepta même le morceau que celui-ci lui offrait.

La femme loup leva les oreilles, les dressa en direction de Maggie et put ainsi capter leur conversation. C’était un dialogue incompréhensible.

– « Goo. »

– « Ya »

– « Goo, Goo-goo! »

– « Ya Ya. »

Au bout de sept ou huit minutes, Maggie s’envola et revint se poser sur la tête de Foudre.

– « Elle accepte de rejoindre le Groupe d’Exploration, Goo! » Annonça-t-elle triomphalement.